l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Forum Index

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Un éboulement réel et la responsabilité de Roure ..
Goto page: <  1, 2
 
Post new topic   Reply to topic    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Forum Index -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> 60 ans après ..le crime de Lurs ou l'Affaire Dominici .
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Nicolas



Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660

PostPosted: 2012-04-14, 20:39    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Previous post review:

Bonsoir à tous ,

Très intéressantes réflexions ci dessus ..mais le paramètre qui nous manque et que les contemporains ont pu vérifier, c'est l'exacte
importance et l'exact état du terrain effrondré .
Supposons ,qu'une fois cette première terre effrondrée sur la voie , le talus restant , compte tenu de sa pente et du volume de terre résiduelle, ne
présente physiquement que peu de risques de s'effondrer d'avantage , et bien, Roure , informé par Gustave de cet état ds lieux rassurant, n"avait pas
 d'inquiétude à avoir outre mesure .
Je présume , comme vous , que Roure a dû poser les bonnes questions à Gustave qui a dû lui dire que les riques etaient circonscrits ..?
Et une  terre effrondrée ne s'effondre plus si derrière il n'y en a plus assez , ou plus assez  de pente ..comme dirait Monsieur de la Police !

Amitiés et bonne soirée . moi je vais me reposer un peu .
Back to top
Picanto
Guest

Offline




PostPosted: 2012-04-15, 14:39    Post subject: Un éboulement réel ou supposé. Une polémique bien réelle ! Reply with quote

   Salut à tous ,

   Bonjour à tous

    Peu importe l'importance de l'éboulement et l'état exact du terrain VUS par Gustave.

    Le règl. t SNCF ne prévoit pas de décision par informateur interposé, sauf décision la
    plus radicale.

       Roure devait se rendre sur place.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-04-15, 16:40    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir à tous ,
Salut picanto ,


Quote:
Peu importe l'importance de l'éboulement et l'état exact du terrain VUS par Gustave.Le règl. t SNCF ne prévoit pas de décision par informateur interposé, sauf décision la plus radicale.


Le règlement c'est le règlement et c'est vrai et Roure s'en en est arrangé . Si Picanto avait été à la place de ce dernier , nul doute qu'on l'aurait vu avec sa barbe au vent sur une  motobécane venir vérifier  dare dare ce fameux éboulement .
Et il aurait eu totalement raison.
Il y a donc bien eu négligence de la part de Roure qui n'a pas toujours été franc du collier par ailleurs .
En fait , comme dit Picanto , s'il avait diligenté  une équipe aussitôt sur les lieux de l'accident, tout le monde aurait pu dormir
tranquillement par la suite et seulement pour une nuit quant aux Drummond ..  
Il est vrai que cet homme a une énorme responsabilité sur les épaules , merci à Picanto d'avoir soulevé ce point resté en sourdine !!!
Du coup nous allons intituler ce chapitre avec un complément ...



_________________
Cordialement.
Back to top
Serge93140


Offline

Joined: 15 Feb 2011
Posts: 90
Localisation: Bondy
Masculin

PostPosted: 2012-04-16, 14:44    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Nicolas wrote:
Bonsoir à tous , Salut picanto ,


Quote:
Peu importe l'importance de l'éboulement et l'état exact du terrain VUS par Gustave.Le règl. t SNCF ne prévoit pas de décision par informateur interposé, sauf décision la plus radicale.


Le règlement c'est le règlement et c'est vrai et Roure s'en en est arrangé . Si Picanto avait été à la place de ce dernier , nul doute qu'on l'aurait vu avec sa barbe au vent sur une  motobécane venir vérifier  dare dare ce fameux éboulement .Et il aurait eu totalement raison.
Il y a donc bien eu négligence de la part de Roure qui n'a pas toujours été franc du collier par ailleurs .
En fait , comme dit Picanto , s'il avait diligenté  une équipe aussitôt sur les lieux de l'accident, tout le monde aurait pu dormir
tranquillement par la suite et seulement pour une nuit quant aux Drummond ..  
Il est vrai que cet homme a une énorme responsabilité sur les épaules , merci à Picanto d'avoir soulevé ce point resté en sourdine !!!
Du coup nous allons intituler ce chapitre avec un complément ...





Bonjour, Nicolas, Picanto, Gorenflo,

J'ai lu les différents échanges toujours très intéressants, et je suis assez d'accord avec Picanto...

Roure malgré son ancienneté et son professionnalisme avait pris un "arrangement" avec le réglement en demandant à Gustave (qui n'était pas cheminot) de surveiller l'éboulement.
Ce point serait passé totalement inaperçu s'il n'y avait pas eu de triple crime....
Et la gravité des évènements ne permet plus de parler de grain de sable...

Il me rappelle (comparaison osée) l'assassinat du général de gendarmerie Guy Delfosse en mars 1984 à Lyon...

Le général s'était rendu, le 27 mars 1984,en uniforme, comme client à son agence bancaire de la BNP pendant le service.
Le malheur avait voulu qu'alors qu'il faisait la queue devant un guichet, 2 braqueurs firent irruption dans l'agence.
Il tenta alors de raisonner les malfaiteurs, mais il fut abattu de 5 balles...

La comparaison vient du fait que si, les deux braqueurs n'étaient pas venus dans cette agence,
la "liberté" qu'avait alors pris le général Delfosse de se rendre pendant son service à sa banque serait passée inaperçue.

Bonne après-midi

Bien cordialement,
_________________
Bien cordialement,
Poidevin .
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-04-16, 17:02    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir à tous ,

bonsoir Serge ,

Votre post donne du recul sur cet incident en effet . Dans la vie "il faut être l'homme qu'il faut au moment où il le faut" disent les américains , votre exemple
en démontre la valeur et le danger du contraire .




Quote:
 Roure malgré son ancienneté et son professionnalisme avait pris un "arrangement" avec le réglement en demandant à Gustave (qui
n'était pas cheminot) de surveiller l'éboulement.
Ce point serait passé
totalement inaperçu s'il n'y avait pas eu de triple crime....




En effet , voilà ce qu'il faut garder  à l'esprit , c'est la chronologie ...Nous ,  nous jugeons avec tout le poids de la dramaturgie du crime , alors que pour Roure , le 4 au soir , ce n'était qu'un incident mineur par temps de sècheresse qui devait se résorber sans crainte .De plus nous étions un soir de fêtes (de la Lavande ) et qui sait si les cheminots n'étaient pas à Digne au bal ? Sans portable , pas joignables .
Mais cela n'empêche pas la négligence de Roure , et Picanto, l'adjudant de compagnie , le met en exergue à bon escient  .
Et puis n'oublions pas que cela se passait au mois d'Août dans notre midi pagnolesque d'antan et que Faustin a dû se dire  dit qu'il pourrait " aussi bien le remettre à  demain "...
,Bonne soirée . Wink
_________________
Cordialement.
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2012-04-16, 20:31    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir à tous, Bonsoir Serge, 


Serge93140 wrote:
Nicolas wrote:




La comparaison vient du fait que si, les deux braqueurs n'étaient pas venus dans cette agence,
la "liberté" qu'avait alors pris le général Delfosse de se rendre pendant son service à sa banque serait passée inaperçue.


Je ne suis pas certain qu'en allant à la banque, en uniforme, le général ait commis une "erreur" ou une négligence dans le respect du règlement. 


Certes, on peut toujours dire qu'étant en uniforme, il était en service et qu'il n'avait donc rien à faire dans une agence bancaire pour une raison privée. Mais tout d'abord, rien n'interdit à un militaire, voire un policier, de rentrer chez lui, par exemple, après son travail en étant en uniforme. On me dira que pour un gendarme qui est logé sur place, en caserne, le chemin n'est pas long. Mais pour les policiers, par exemple, c'était une recommandation qui était faite à une époque aujourd'hui lointaine, notamment à Paris. Et les fonctionnaires ne souhaitaient pas s'y prêter car ils voulaient éviter de se retrouver seuls et d'être emm... par des abrutis dans le train de banlieue. Aujourd'hui, je suis bien tranquille, il n'y aurait pas un flic assez dingue pour rentrer à la maison en tenue d'uniforme.  


Rien n'interdit non plus qu'un policier ou un gendarme aille faire ses courses en uniforme, après son travail. Le problème c'est qu'étant armé, ça va faire un peu bizarre dans le commerce. 


Mais pour en revenir au général, il avait peut-être des journées de travail qui dépassaient allègrement les huit heures et s'il avait besoin de passer à la banque, il fallait bien qu'il trouve un moment. Se changer pour ça (il aurait pu le faire) était contraignant. Evidemment, c'eût été une une autre affaire si le général s'était fait abattre au bistro, en train de siroter une boisson anisée, en uniforme. 


Pour conclure, je dirais plutôt que tout cela est affaire de bon sens et que le pauvre général Delfosse, se retrouvant en uniforme parmi les témoins, n'a pu décemment "faire le canard". Il est courageusement intervenu, sans arme si je me souviens bien, et il l'a payé de sa vie. S'il avait eu la "bonne idée" d'enfiler une veste civile pour passer inaperçu, il aurait pu alors se comporter comme tout un chacun, c'est-à-dire qu'il aurait pu ne pas bouger face à des hommes armés alors que lui ne l'était pas. 


Et dans ce cas aussi, personne n'en aurait rien su. 


Voilà qui nous éloigne de Lurs, mais pour en revenir à ce point, je pense comme Nicolas qu'il faut bien garder en tête la chronologie. Le soir du 4 août, ni Roure, ni Gustave, ni Gaston ne pouvaient imaginer qu'allait se produire un tel cataclysme quelques heures plus tard. Cela étant dit, je reste persuadé que Roure, bien qu'il ait affirmé le contraire, a dû fortement conseiller à Gustave de surveiller ledit éboulement. Lequel Gustave a dû être alors bien content de s'en tirer à si bon compte car, après tout, lorsqu'il a jugé bon d'aller informer Roure, il devait bien se faire un peu de souci. Peut-être pensait-il qu'il risquait une amende dans tous les cas ou qu'il allait devoir payer une remise en état. En contrepartie, il pouvait bien, a minima, surveiller les conséquences de ses actes.


Cordialement.  
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-04-16, 23:15    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir à tous , Bonsoir Gorenflo ,

Gorenflo écrit :
Quote:
Cela étant dit, je reste persuadé que Roure, bien qu'il ait affirmé le contraire, a dû fortement conseiller à Gustave de surveiller ledit
éboulement. Lequel Gustave a dû être alors bien content de s'en tirer à si bon
compte car, après tout, lorsqu'il a jugé bon d'aller informer Roure, il devait
bien se faire un peu de souci. Peut-être pensait-il qu'il risquait une amende
dans tous les cas ou qu'il allait devoir payer une remise en état.

En
contrepartie, il pouvait bien, a minima, surveiller les conséquences de ses
actes.

Okay

je continue aussi de penser qu'il y a bien eu un "petit arrangement entre amis " . Un échange de services peu avouables
devant Picanto !

Quant au pauvre général Delfosse il est allé jouer avec ses valeurs dans le Cour de Miracles ...J'aime bien ton analyse
assez complète sur les limites du port de l'uniforme . Honneurs dans la caserne , lynchage dans le métro .
Et avec les communautarismes de plus en plus nombreux , difficile d'imposer les valeurs unitaires de la république et des ses symboles . 




_________________
Cordialement.
Back to top
Serge93140


Offline

Joined: 15 Feb 2011
Posts: 90
Localisation: Bondy
Masculin

PostPosted: 2012-04-17, 02:55    Post subject: réponse à Gorenflo Reply with quote

gorenflo wrote:
Bonsoir à tous, Bonsoir Serge, 


Serge93140 wrote:
Nicolas wrote:






La comparaison vient du fait que si, les deux braqueurs n'étaient pas venus dans cette agence,la "liberté" qu'avait alors pris le général Delfosse de se rendre pendant son service à sa banque serait passée inaperçue.







Je ne suis pas certain qu'en allant à la banque, en uniforme, le général ait commis une "erreur" ou une négligence dans le respect du règlement. Certes, on peut toujours dire qu'étant en uniforme, il était en service et qu'il n'avait donc rien à faire dans une agence bancaire pour une raison privée. Mais tout d'abord, rien n'interdit à un militaire, voire un policier, de rentrer chez lui, par exemple, après son travail en étant en uniforme. On me dira que pour un gendarme qui est logé sur place, en caserne, le chemin n'est pas long. Mais pour les policiers, par exemple, c'était une recommandation qui était faite à une époque aujourd'hui lointaine, notamment à Paris. Et les fonctionnaires ne souhaitaient pas s'y prêter car ils voulaient éviter de se retrouver seuls et d'être emm... par des abrutis dans le train de banlieue. Aujourd'hui, je suis bien tranquille, il n'y aurait pas un flic assez dingue pour rentrer à la maison en tenue d'uniforme.  


Rien n'interdit non plus qu'un policier ou un gendarme aille faire ses courses en uniforme, après son travail. Le problème c'est qu'étant armé, ça va faire un peu bizarre dans le commerce. 


Mais pour en revenir au général, il avait peut-être des journées de travail qui dépassaient allègrement les huit heures et s'il avait besoin de passer à la banque, il fallait bien qu'il trouve un moment. Se changer pour ça (il aurait pu le faire) était contraignant. Evidemment, c'eût été une une autre affaire si le général s'était fait abattre au bistro, en train de siroter une boisson anisée, en uniforme. 


Pour conclure, je dirais plutôt que tout cela est affaire de bon sens et que le pauvre général Delfosse, se retrouvant en uniforme parmi les témoins, n'a pu décemment "faire le canard". Il est courageusement intervenu, sans arme si je me souviens bien, et il l'a payé de sa vie. S'il avait eu la "bonne idée" d'enfiler une veste civile pour passer inaperçu, il aurait pu alors se comporter comme tout un chacun, c'est-à-dire qu'il aurait pu ne pas bouger face à des hommes armés alors que lui ne l'était pas. 


Et dans ce cas aussi, personne n'en aurait rien su. 


Voilà qui nous éloigne de Lurs, mais pour en revenir à ce point, je pense comme Nicolas qu'il faut bien garder en tête la chronologie. Le soir du 4 août, ni Roure, ni Gustave, ni Gaston ne pouvaient imaginer qu'allait se produire un tel cataclysme quelques heures plus tard. Cela étant dit, je reste persuadé que Roure, bien qu'il ait affirmé le contraire, a dû fortement conseiller à Gustave de surveiller ledit éboulement. Lequel Gustave a dû être alors bien content de s'en tirer à si bon compte car, après tout, lorsqu'il a jugé bon d'aller informer Roure, il devait bien se faire un peu de souci. Peut-être pensait-il qu'il risquait une amende dans tous les cas ou qu'il allait devoir payer une remise en état. En contrepartie, il pouvait bien, a minima, surveiller les conséquences de ses actes.


Cordialement.  





Bonjour Gorenflo, Nicolas et tous les fidèles du forum

Je ne souhaite pas épiloguer longtemps sur l'exemple que j'avais choisi, car il nous écarte du cas Roure.
Le problème n'était pas que le général fut en uniforme, car  même en maillot de bain et tongues au oieds, il aurait aussi été tué
.

Il n'avait pas le tempérament pour "faire le  canard", planqué dans une file d'attente, incognito...
iI suffit de lire wikipédia pour connaître son caractère.

La version officielle dit qu'il avait tenté de raisonner les braqueurs.
Je sais par des proches de sa famille qu'il avait bien tenté de raisonner les braqueurs,
mais tout en les engueulant et n'admettant pas d'être tutoyé par des voyous.

Mais Gorenflo, tu as toi-même donné la raison de la faute au sens du réglement des Armées en vigueur...
Il n'avait rien à faire dans une agence bancaire, à cette heure de la journée, pou régler une affaire privée,
alors qu'il était de service.
Comme fils d'officier et officier de réserve moi-même, il nous arrivait de faire pareil et nous autoriser des écarts,
pendant les heures de services... Pas vu, pas pris...

La faute fut étouffé du fait du traumatisme (un général de division de gendarmerie abattu au cous d'un braquage)...

C'est ce qui me fait revenir à Roure.
Prévenu par Gustave, la veille du triple crime vers 21h, de l'éboulement,
dans un contexte de relâchement bien décrit par Nicolas: la fête, la chaleur, ...
il demande à Gustave de surveiller l'éboulement, sans peut-ête se déplacer lui-même (je m'avance, sans preuve),
après le départ de Gustave, sans faire appel a priori à des cheminots ( ou alors injoignables)...


Le triple crime ayant eu le retentissement que l'on sait, on ignore si la SNCF avait ensuite reproché à Roure une quelconque faute,
négligence, non respect du réglement...

Voilà sur le fond, l'analogie des deux cas...
Je suis d'accord sur tout le reste.

Bonne journée

bien cordialement,,
_________________
Bien cordialement,
Poidevin .
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-04-17, 10:13    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour serge

Okay  C'est aussi là , le bon sens partagé .
_________________
Cordialement.
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2012-05-28, 07:47    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour, 


Une petite précision à propos de Roure et de sa recommandation faite à Gustave de surveiller l'éboulement. Comme chacun sait, dans notre affaire de Lurs les gendarmes menaient des investigations en parallèle des policiers. 
C'est ainsi que les gendarmes rencontraient de nombreux témoins et recueillaient des informations. Le 12 août, ils voient Paul Maillet qui leur déclare à propos de Gustave : 


" Il m'a dit qu'à 5h00 du matin il s'était rendu sur la voie ferrée au sujet de l'éboulement qu'il avait reçu mission de surveiller par monsieur Roure, Brigadier Poseur à Peyruis. " 


Ce qui paraît tout à fait logique. 


Cordialement. 
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-05-29, 12:12    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous , bonjour Serge,
bonjour Gorenflo.
Serge écrit :  

Quote:
on ignore si la SNCF avait ensuite reproché à Roure une quelconque faute,négligence, non respect du réglement...



Il semble que l'incident de l'éboulement soit passé au second plan dans les jours qui suivirent le meurtre . Les conséquences pour le trafic ferroviaire étant sans objet , du côté SNCF rien n'a dû  bouger .  

Gorenflo  écrit :



Quote:
Il m'a dit qu'à 5h00 du matin il s'était rendu sur la voie ferrée au sujet de l'éboulement qu'il avait reçu mission de surveiller par monsieur Roure, Brigadier Poseur à Peyruis. "

Le fait que Roure ait désigné un riverain pour surveiller l'évolution de ce petit éboulement, cela a dû être porté à son crédit en cemilieu majoritairemnt communiste et solidaire entre camarades . Le fait, aussi , que cet incident  aurait pu être grossi (à cause  du lien
avec  le crime de Lurs auprès de la presse omniprésente ), n' a pas dû inciter le milieu SNCF à se faire remarquer ....
Picanto va me retorquer : " Oui, d'accord, mais cela n'empêche pas que Roure a commis une faute !"
D'accord , voilà c'est dit .   






_________________
Cordialement.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-08-15, 15:56    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous .

Il est saisissant de voir que cette affaire a commencé, l'après midi du 4 aout 1952, par une incident qui fut tout la symbolique
de la fin de cette famille tranquille qui ne se doutait de rien, qui vacquait à sont train- train quotidien  : UN EBOULEMENT !
A partir d'une heure du matin c'est toute une vie de labeur et aussi l'avenir d'un couple de jeunes paysans, qui allaient s'effondrer avec leur terre .

Il  aura  fallu qu'une petite famille d'étrangers à leur vie , vienne là par hasard pour y passer de nuit quelques heures de repos , au moment où un éboulement
vint lui aussi s'nviter par effraction, à deux pas de leur campement .

Pour le patriarche en gros soucis , ce n'était pas le moment que quelqu'un, comme "ce couillon" d'anglais ,vienne de surcroît lui chercher des poux dans la tête
alors qu"il était préoccupé par bien plus important que sa présence inopportune ..De quoi faire prendre une mayonnaise bas- alpine en rien de temps .

Je crois qu'ils ont dû les maudire ces anglais qui avaient "mal choisi leur moment " pour venir camper là !!

 A quoi  tient notre  vie ? Bien souvent à des concours de circonstances dont nous n'avons pas conscience et qui nous manipulent à notre insu  .

Alors ceux qui disent :" Si j'avais à refaire ma vie , je ferais autrement " . Certes , mais pas forcemment comme ils le voudraient .
_________________
Cordialement.
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2012-11-05, 13:19    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous, 


Le 4 au soir, lorsque Gustave va chez Roure, il y trouve Faustin, sa femme et leur fille Sylvette. Je viens d'apprendre le décès de cette dernière qui vivait à Peyruis où elle était devenue Madame Pesenti. 
Encore un témoin de l'époque qui s'en va. 


Cordialement. 
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-11-05, 19:04    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir à tous , bonsoir Gorenflo .


Sait -on si elle se souvenait de cette soirée ? De ce que son père avait dit à Gustave pour la surveillance de l'éboulement ? 


Amicalement
_________________
Cordialement.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-11-07, 09:40    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour .
cet éboulement a eu lieu parce que quelqu'un de la famille n'est pas allé refermer la "martelière "pour arrêter l'écoulement de l'eau vers les champs de Dominici .


Normalement celui qui arrivait après, pour prendre sont tour, fermait celle du voisin , selon des accords tacites .
 Mais, d'après ce que nous connaissons de la géographie des lieux , personne ne devait avoir un champ à arroser dans le voisinage immédiat . 
Personne ne s'est aperçu durant toute la journée que le champ s'inondait . 


A la serre , un peu plus loin , Paul Déclitte et les Perrin avaient des champs voisins , ce qui devait faciliter la surveillance des" mains" .


Comme quoi , ce crime ne tient à pas grand chose , comme souvent tous les accidents .
_________________
Cordialement.
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2012-11-24, 09:20    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous, 


Toujours pour la surveillance de l'éboulement on a l'audition d'Aimé Dominici par Gillard, le 12 octobre 1955 : 


DEMANDE : Qu'est ce que ROURE avait conseillé à Gustave lorsque celui-ci était allé l'avertir de l'éboulement ? 
REPONSE : Gustave m'a dit que ROURE lui avait conseillé de surveiller l'éboulement et d'enlever la terre s'il en tombait d'autre.
DEMANDE : Comment Gustave a-t-il surveillé l'éboulement ? 
REPONSE : Gustave ne m'a pas dit qu'il avait surveillé l'éboulement. 


Cette audition est reçue en fin de matinée à la mairie d'Eygalières. C'est mentionné dans le PV. En fin d'audition, Gillard indique à Aimé Dominici qu'il sera entendu à nouveau à 14h00 et qu'en attendant il peut aller déjeuner. 
On imagine que pendant son repas, Aimé Dominici discute avec sa femme, Mauricette Girard, 26 ans qui est la tante d'Yvette (malgré leur âge très proche). Celle-ci est également entendue à 14h00 par l'Officier de Police 
Principal Leclerc. Sur le même point, elle déclare à propos de Gustave : 


"Pendant la nuit, il n'a exercé aucune surveillance et ce n'est que le lendemain à cinq heures qu'il s'est levé pour se rendre compte de l'état du terrain" . 


Je me demande s'il n'y a pas eu réflexion et concertation sur ce point.  



Cordialement. 
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-11-24, 10:15    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour Gorenflo,
bonjour à tous ,


Très intéressant ce passage de Gillard avec Aimé et avec la tante d'Yvette ..... 


Evidemment que Roure a dû demander à Gustave de "jeter un oeil" sur l'éboulement durant la nuit . On n'imagine pas un responsable local des rails 
 laisser venir le train de 6h sans s'assurer que la voie était  toujours libre avec toutes les conséquences possibles dans la négative !
. On n'imagine pas non plus les Dominici laisser filer les choses et s'en remette à Saint Antoine pour dégager la terre qui retomberait sur la voie . 
Si Roure a confié cette mission avec une certaine confiance à Gustave c'est qu'il savait que ce dernier était le premier concerné . 
Personne ne peut imaginer que Roure ait pu dire ceci : " Bien , tu as un peu dégagé la voie , va te coucher , on verra bien demain matin si le train déraille  .
 Pas grave s'il déraille , dors bien ! "


Ensuite, que la femme d'Aimé (plus finaude) ait rectifié la déclaration de son mari ,cela rentre bien dans le scénario du mur du silence familial et de cette connivence entre taiseux et " testugas" qu'ils étaient . 
Dire que Gustave surveillait l'éboulement c'était dire qu'il n'était pas couché ,qu'il ne pouvait rien ignorer du triple crime et que reconnaître  qu'il ne s'était pas  levé à 5 h comme si de rien n'était et que cela relevait d'une version fantaisiste et mensongère . 
La femme d'aimé et tante d'Yvette, était donc manifestement au courant de qui a fait quoi et de ce qu'il ne fallait pas dire pour compromettre la Grand'terre !. 
Bien que nous soyons après le procès et que tous avaient compris les enjeux , on retrouve les mêmes roueries avant le procès dans les déclarations 
de la famille ...
Tous complices et tous menteurs car tous au courant de qui avait quoi durant la nuit ..
C'est vrai que la contre enquête a dû les faire suer dans tous les sens du terme .. 
  
Il y a tout un pan de cette tuerie qu'Yvette sait et qu'elle emportera avec elle . Durant la nuit ils  ont TOUS  fait beaucoup de choses qu'ils ont réduit à la plus simple expression ..
_________________
Cordialement.
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2012-12-01, 14:56    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous, 


Pour revenir sur cette histoire d'éboulement et de demande de surveillance par Roure, Aimé Dominici n'est pas le seul à en parler. 


Le 17 novembre 1955, Chenevier entend à nouveau Roger Perrin -Zézé- (pour ne pas confondre avec Roger Perrin père). 


C'est d'ailleurs au cours de cette audition que Zézé parle une fois de plus de l'arrêt de Gustave à la Serre, alors qu'il revenait de Peyruis. Zézé déclare cette fois, comme il l'avait déjà dit à Sébeille, 
que Gustave s'est bien arrêté à sa ferme. Evidemment, il ne dit pas qu'il est parti avec Gustave pour la Grand Terre mais, sur ce point, on se demande bien pourquoi il a jugé bon, précédemment, 
de nier cet arrêt avec tant de force, y compris à la barre de la cour d'assises. 


Passons là-dessus et revenons-en à l'éboulement. Chenevier interroge : 


" Demande : Nous voudrions savoir comment M. ROURE avait demandé à Gustave de surveiller l'éboulement ? Qu'est-ce-que Gustave vous a dit sur les consignes qui lui avaient été données par M. ROURE ?
Réponse : D'après Gustave, M. ROURE lui avait demandé de surveiller l'éboulement et de le prévenir en cas d'aggravation pour qu'il puisse prendre les dispositions nécessaires pour faire dégager la voie par
ses ouvriers et arrêter la micheline en cas de danger. 
Demande : Est-ce-que M. ROURE avait demandé à votre oncle de surveiller l'éboulement durant la nuit pour parer à tout accident ? Il est bien évident que de n'était pas en prévenant M. ROURE à 6 heures le matin
que celui-ci aurait eu la possibilité de faire dégager la voie pour le passage de la micheline vers 7 heures ! 
Réponse : Mon oncle ne m'a pas donné de précisions sur les consignes de M. ROURE. "


Intéressant ce passage. Zézé donne des détails sur les consignes de ROURE en parlant d'une possible aggravation de l'éboulement, des dispositions à prendre pour regrouper quelques ouvriers afin de dégager la voie
avant le passage de la micheline. Comme Aimé qui précise que ROURE avait demandé que Gustave enlève la terre s'il en tombait d'autre. On peut supposer qu'il avait demandé cela dans la mesure où la quantité de 
terre ayant glissé serait "gérable" par Gustave seul mais qu'en cas de gros glissement, il convenait de prévenir Roure. 


Dès lors, il apparaît que les choses sont beaucoup plus logiques. Comme cela avait été écrit à plusieurs reprises, il paraissait tout de même curieux que Roure se soit contenté d'une simple "bénédiction" de Gustave 
en lui disant d'aller en paix et de se glisser doucettement entre ses draps alors que de la terre pouvait encore descendre. Comme cela Gustave aurait eu la surprise en se levant au matin. Evidemment, une telle 
hypothèse ne tient pas debout et la remarque de Chenevier sur ce point est imparable. 


Mais alors, dans cette histoire, quel rôle joue Faustin ROURE ? Il apparaît, me semble-t-il qu'il a été bien sympa avec une partie du clan Dominici, aussi bien pour les consignes concernant l'éboulement que pour la façon dont 
Zézé a été informé des crimes. Et la remarque suivante que l'on peut faire est que, dans les deux cas, ROURE assure une protection de Gustave et de Zézé. Cela ne vous rappelle rien ? ROURE est en phase avec
Clovis sur cette attitude. Clovis qui est son voisin à Peyruis, Clovis qui est son subordonné immédiat, Clovis qui est même son ami. 


Arrangements avec la vérité ? Volonté de dissimuler certaines choses ? 



Cordialement. 


  
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-12-01, 15:36    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour Gorenflo ,
bonjour à tous , 


Depuis le début Roure avance ses pions  sur ceux des Dominici . 
Souvenons nous aussi de son témoignage pour Gaston lorsqu'il affirme que Gaston avait appris le crime d’Yvette en répondant à cette dernière : Où ? ou ?  


Roure se serait alors trouvé, avec sa motocyclette, en haut du petit escalier qui part de la N96 pour descendre dans la petite cour du cellier .


 
 
Quote:
Zézé parle une fois de plus de l'arrêt de Gustave à la Serre, alors qu'il revenait de Peyruis. Zézé déclare cette fois, comme il l'avait déjà dit à Sébeille,  que Gustave s'est bien arrêté à sa ferme. Evidemment, il ne dit pas qu'il est parti avec Gustave pour la Grand Terre mais, sur ce point, on se demande bien pourquoi il a jugé bon, précédemment,  de nier cet arrêt avec tant de force, y compris à la barre de la cour d'assises.  





A la barre, zézé a bien récité sa leçon . Le crime jugé, il a peut- être crû qu'il était moins important de continuer à mentir sur ce point .
 Mais je pencherai plutôt pour la force de dissuasion  de Chenevier .....  .  ...  ..
Il est de notoriété que zézé ne craignait plus beaucoup  Sébeille et Périès mais, par contre ,  avait une " trouille bleue " de Chenevier ...qui n'avait pas les mêmes méthodes .
Sébeille , pour des raisons que nous n’aborderons pas ici , n'avait aucune raison d'insister sur zézé pour qu'il "enfonce " Gustave ; Chenevier était exactement dans le schéma inverse . Pour zézé le ressenti ne devait plus être aussi confortable ......


Très précis ce post et instructif , en effet . Roure , zézé , Gustave , Clovis Boyer ...même tonneau de taiseux bas- alpins au petit regard pointu .
_________________
Cordialement.


Last edited by Nicolas on 2012-12-01, 17:37; edited 2 times in total
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-12-01, 15:42    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

suite :



                                                                                                           Au dessus : F. Roure ! Hum !( Béret et main sur la hanche )
_________________
Cordialement.
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2012-12-01, 17:08    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Tu fais bien de rappeler, en effet, que Roure apporte aussi ce témoignage en faveur de Gaston sur la manière dont il aurait appris les crimes. 


Comme l'explique bien Guerrier, ceci peut très bien avoir été le résultat d'une mise en scène. Les Dominici entendant Roure arriver sur son vélomoteur décident immédiatement de jouer
"l'embrouille". On attend que Roure soit à portée et, à ce moment, Yvette et Gaston font leur petit numéro. C'est tout à fait envisageable. Mais on ne peut pas écarter non plus, même si 
ça paraît plus difficilement crédible, un témoignage de complaisance de Roure. Pourquoi ? 


Parce que si cette histoire avait été totalement réelle, authentique, Gaston en aurait fait état immédiatement. Or, lors de sa première audition par Sébeille, le 6 août, il ne dit pas qu'il a été 
informé par Yvette. Il dit qu'il a appris le crime par Gustave, à 8 heures du matin, au moment où il revenait avec ses chèvres. Et pourtant, le 6 août, ce n'est que le lendemain du 5. Il n'y a 
pas un grand délai qui s'est écoulé et donc, Gaston ne peut avoir déjà oublié. Ce n'est que plus tard qu'il va parler d' Yvette. 


Mais nous savons bien, nous, que tout cela est bidon car tout montre que Gaston est bien mêlé aux crimes. Il n'a donc eu besoin de personne pour se faire informer de ce qui s'était passé.
Et quand bien même il n'aurait rien fait ni pour tuer les parents, ni Elizabeth, qui peut croire qu'il serait resté couché alors qu'il y avait la tempête dehors ? Cela est totalement inconcevable.  


Alors de deux choses l'une : ou bien cette "information" par Yvette a bien eu lieu et elle ne peut qu'être bidon et nous avons donc une mise en scène à destination de Roure. Ou bien, il n'y 
a jamais eu cette comédie et Roure a accepté alors de fournir un faux témoignage. 


Cordialement.  
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-12-01, 17:31    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Okay


amitiés 
_________________
Cordialement.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2012-12-01, 18:28    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir Gorenflo , bonsoir à tous , 


Gorenflo écrit :
 
Quote:
Dès lors, il apparaît que les choses sont beaucoup plus logiques. 
Comme cela avait été écrit à plusieurs reprises, il paraissait tout de même curieux que Roure se soit contenté d'une simple "bénédiction" de Gustave en lui disant d'aller en paix et de se glisser doucettement entre ses draps alors que de la terre pouvait encore descendre. Comme cela Gustave aurait eu la surprise en se levant au matin. Evidemment, une telle hypothèse ne tient pas debout et la remarque de Chenevier sur ce point est imparable. 





En partant de cette évidence nous sommes déjà certains , comme le dit ailleurs une lettre anonyme ," qu'il y avait un Dominici dehors" , "avec un autre" qui habitait non loin de Peyruis ..(Zézé )  au moins . On  ne parlera pas de l' arme "automatique "  dont il est fait mention .


 Mais une chose est certaine, ils n'étaient pas partis au lit  pour ronfler en choeur en rêvant benoîtement d'un train qui déraille sous leur champ de luzerne ,  de tous ces morts et de la Grand terre transformée du coup en hôpital de campagne : La joie ! Jésus qu'elle demeure ! Dormons ! Anne, je ne vois que la route qui poudroie ..


Zézé ,à la Serre vers 20h30,  n'a pas plus  répondu à Gustave :" retourne - y tout seul , moi le braconnage ça ne m’intéresse pas plus que ton éboulement , que les anglaises à moitié à poil dehors !"
Les haricots arrosés , la vanne d'arrosage fermée, pour ne pas refaire la bêtise de Gustave , mon zézé a dû se précipiter à la grand' terre plutôt deux fois plus vite qu'à l'ordinaire.


Et ces pauvres anglais ont du se demander quelle mouche avait piqué ces paysans pour passer  si souvent près du bivouac .  Shocked Rolling Eyes  Et nous imaginons avec quel 
tact et finesse de langage, cela dut se faire !!  Mr. Green


Jusqu'à une certaine heure de la soirée ils ont dû patienter, les  récents sujets  de la jeune reine Elizabeth 2,  tout juste intronisée .


 Mais quand ils ont dû voir  le manège recommencer vers les une heure du matin  , heure où rien n'explique plus , semble -t-il à leurs yeux , une telle présence 
pataude sur le bivouac , là, ils ont dû donner  un tir de sommation à la  Nelson, du gros canon de la bordée de tribord , l'Union-Jack  au vent ! 


Mais, très certainement , ils étaient bien plusieurs dehors / Gaston , Gustave ( aqui devan ! ) et celui qui "la tenait la carabine" avec lui dans cette luzerne  : zézé !


Ou alors, de  l'éboulement ils s'en fichaient en rigolant , du braconnage (de circonstance)   aussi et des anglaise qui dorment dehors (sans toile de tente contrairement aux Morin !) et qui doivent être des femmes de mauvaise vie, encore plus . 


 Des eunuques, repentis sur l'autel de Saint Libido  mort pour la cause  , de vertueux défenseurs de la race porcine des collines , ronflaient sans souci au fond de leur lit en  cette nuit très ordinaire et pareille en tous points aux précédentes.
 Ben voyons !...Même Alain qui reprit deux fois d'un bibi imaginaire tant il était heureux de couiner au milieu d'une si tranquille famille . Plus connaisseur, il aurait pris le sein de sa mère ..mais il ne s'appelait pas Gaston et ignorait encore sa lignée ..


L'année précédente, à la même date, +-, ils étaient dehors avec le Dr Morin à braconner ..mais cette année pas question , bien entendu . Rien , on dit bien RIEN ne les obligeaient à faire de même et un peu plus .. Dodo-minici ! Bibi !
_________________
Cordialement.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2013-02-18, 10:32    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour ,

Il est vrai que ce que j'ai écrit en son temps n'est pas sans étrangeté /

-

Quote:
Le matin F.Roure double  Clovis et son beau-père sur la route et ne leur parlent de rien ? Pas normal non plus !Imaginez vous là encore dans la même situation !!

Il est plus que probable que Roure , Clovis et Boyer savaient déjà qu'ils allaient ensemble voir  l'éboulement .Clovis , lui , est plus intéressé par la fillette "qui ne se voyait pas " du chemin que par l"éboulement ....A noter que Roure n'avait pas vu la fillette en empruntant le même parcours que Clovis !!!Cela peut donner lieu à une interrogation ...Clovis avait -il été averti du crime avant de venir et par qui si ce n'est que par Zézé ?  
Voilà un drôle de frère , de fils , qui est peu inquiet de savoir l'état de cet éboulement aux conséquences potentiellement graves pour sa famille .  Qui l'avait rassuré sur ce point donc , et qui lui a parlé de la fillette ?


_________________
Cordialement.
Back to top
lestiw


Offline

Joined: 02 Mar 2012
Posts: 6
Localisation: liege
Masculin

PostPosted: 2013-03-31, 23:13    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir .


j'aurais voulu savoir ou se trouvait exactement la vanne qui alimentait en eau les terres des dominici? Était elle situer a proximité du campement des drumond , et ne pourrais t'on pas imaginer que la petite  se soit amusée avec cette vanne ce qui aurait déclanché la colère du vieux? 
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2013-04-01, 09:16    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour Lestwig .

La vanne se trouvait au niveau du canal de Manosque qui longe en surplomb les terres de Gaston .

Elizabeth n'a pu être à l'origine de l'inondation car c'est vers 16h30 que Gaston a constaté l'éboulement et ce n'est que vers 19h30 que les Drummond sont arrivés sur les lieux .

Bonne journée .
_________________
Cordialement.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2013-05-26, 08:11    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous , bonjour Gorenflo ,


Quote:
Ce que tu dis est très juste. Si la SNCF était intervenue de manière active, dès le départ, il est probable que cette affaire n'aurait pas eu lieu. A quoi ça tient !
Mais là, nous dérivons vers l'uchronie.


Ce que l'on peut dire avec le recul c'est que l'heure tardive du retour de Gustave a contribué, avec d'autres éléments concomittents,à l'enchainement fatal des faits qui, chacuns de leurs côtés se sont mis en marche et ce , dès le premier jour où les Drummond se sont arrêtés à Digne et ont vu cette maudite affichette vantant la charlottade que la petite Elisabeth a lue .

Gustave présent à la Grand terre ce jour là , on n'aurait pas attendu 20h pour déblayer la voie et être dans l'urgence pour la nuit . Les cheminots seraient venus
faire le boulot en fin journée de travail et l'affaire aurait été réglée . Au lieu de cela cet éboulement devient un accident potentiellement grave et limite controlable vu l'heure du retour de Gustave de la ferme de son beau- frère ..
Il engendre du stress à la ferme des Dominici ...Et des Anglais choisissent justement ce moment pour venir s'intaller en plein milieu de leur problème !

Si en plus "l'anglais " se met à les "engueuler" parce qu'ils passent trop près et trop souvent près de leur campement il n' y avait pas de quoi adoucir la situation déjà bien compliquée pour ces paysans angoissés . Cela a été l'épine de trop en cette nuit de soucis ...( Lei créba ! )

On peut se mettre du point de vue des Dominici , sans excuser le triple crime pour autant , qui n'aspiraient qu'à la tranquillité chaque jour un peu plus ...et qui n'étaient point issus du Quai d'Orsay .
_________________
Cordialement.


Last edited by Nicolas on 2013-05-26, 10:28; edited 1 time in total
Back to top
gorenflo


Offline

Joined: 03 Dec 2008
Posts: 1,505
Localisation: BdR
Masculin

PostPosted: 2013-05-26, 08:19    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour Nicolas, 
Bonjour à tous, 


Eh oui, les histoires de ce genre ne tiennent pas à grand chose. Quelques minutes de plus ou de moins, un peu moins d'alcool (certainement), un peu plus de compréhension et les Drummond seraient repartis quelques heures plus tard. 
Ce qui montre bien l'absurdité totale de cette affaire. Mais voilà, on peut le tourner dans tous les sens, c'est bien un massacre qui a eu lieu. 


Bon dimanche. Amicalement. 
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2013-05-26, 10:21    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bon Dimanche Gorenflo et bon dimanche à tous .

Amicalement .
_________________
Cordialement.
Back to top
Tartarin
Guest

Offline




PostPosted: 2013-05-30, 06:12    Post subject: L'éboulement Reply with quote

Bonjour,

Existe t-il un document, un rapport SNCF sur les constatations de l'éboulement, son déblaiement, les causes à rechercher, etc....

Qui aurait cherché dans les archives SNCF bien souvent inaccessibles... ?

TARTARIN
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2014-12-09, 23:28    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonsoir

tatarin :


Quote:
Existe t-il un document, un rapport SNCF sur les constatations de l'éboulement, son déblaiement, les causes à rechercher, etc....

C'est une fausse bonne question . Cela tout d'abord ne changerait en rien les faits en ce qui concerne la mort des Drummond . Il y a eu un éboulement constaté et déblayé le soir du 4 par Gustave Dominici . Que les fermiers de la grand'terre  soient allés le surveiller durant la nuit cela est plus que probable , mais comme il n'y a eu aucun incident de trafic , aucun accident de chemin de fer et aucune conséquence de voisinage et que de surcroît  Roure a bien constaté dès 6h que la voie était libre , il  n'y avait donc  pas lieu d'en faire toute une histoire , ne serait-ce que pour ne pas attirer des ennuis aux amis et "camarades"  Dominici dont une partie de la famille travaillait aux chemin de fer locaux: Clovis, poseur de rails à la gare de Lurs ; Augusta Caillat, soeur de Gaston et garde-barrière à Tulle ; Boyer, beau- père de Clovis ouvrier SNCF à lurs ..Roure grand ami de Clovis et responsable local SNCF .. ..

 Roure a minimisé la chose , ou du moins ne lui a pas plus donné d'importance qu'elle n'en avait ,  et de rapport officiel point n'a dû être fait ...
.. Et Maillet qui lui aussi  cheminot à Lurs , grand ami de la famille Dominici , n'avait, après l'éboulement, aucune raison de ne pas minimiser cet incident pour que ses mais  de la grand'terre n'en patissent pas ... Donc , dans ces conditions, il est vain de penser aller aux archives SNCF pour y trouver ce qui n'existe pas et qui est sans doute resté qu'au niveau local et verbal ....
 Tout le monde savait ce qu'il en coûterait à Gaston si la voie avait été, soit endommagée, et/ou si cela avait occasionné un retard aux trains, =+- selon Guerrier , 20€ par minute de retard pour le train , somme énorme pour de petits paysans  . On n'imagine pas leur stress  en cas de  crainte d'un déraillement .
Mais sur ce point Gustave avait dû être assez persuasif et rassurant, quand il est allé rendre-compte vers 21h à Roure , de l'état de la voie après qu'il l'eût déblayée.
 Dans la cas contraire, en cas de doute sévère , Faustin Roure  aurait sans nul doute convoqué tous ses hommes illico- presto pour que le train du lendemain matin puisse passer sans encombres . Là, ce n'aurait plus tant les Dominici qui auraient été mis en cause , mais d'abord lui Roure en tant responsable des voies sur le tronçon de Lurs et après la visite de Gustave point de branle-bas de combat !  
Donc pour conclure  ce ne fut pas sans doute  un éboulement digne d'une grande inquiétude et qui n'a donc pas suscité de rapport officiel écrit .
A noter aussi que Roure n'est venu voir l'éboulement que le matin en allant au travail (6h) ..c'est dire si l'incident lui avait paru circonscrit dès le soir du 4 .
CQFD mon cher Tartarin , Maître du Mystère permanent . 


-



_________________
Cordialement.
Back to top
Nicolas


Offline

Joined: 02 Dec 2008
Posts: 4,660
Localisation: rhone-alpes
Masculin

PostPosted: 2016-03-07, 23:59    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure .. Reply with quote

Bonjour à tous , je viens de relire tous les posts précédents au sujet de cet éboulement maudit ..


Le moins que l'on puisse dire c'est que les Drummond sont arrivés sur le terre-plein au moment où à la grand terre l'émotion était à son comble .
Gaston de retour avec ses chèvres aperçoit la catastrophe ..  Gustave revient à peu près dans le même laps de temps de travailler chez son beau frère . 
Son père, Gaston, lui passe un savon que l'on devine et envoie en même temps Marie fermer la vanne et Gustave enlever la terre pour que le Micheline de 21 h puisse passer !!  


Ensuite que se passe t-il ? Yvette est elle restée benoîtement dans sa cuisine sans aller voir cette coulée de boue ? Que nenni ! Consciente du drame potentiel pour leur avenir en cas d'accident ou de retard du train, elle a certainement dû vouloir se rendre compte par elle- même ..
Qui ne ferait confiance qu'à Gustave et à son jugement ... puis au résultat de son travail sans le moindre contrôle , vu l'énorme enjeu ?  
Marie, qui est allée fermer l'eau, serait- elle passée sans aller voir de quoi il retournait ? Elle aussi a dû faire partie du mouvement .
Et Gaston ? Quand Gustave lui a dit qu'il avait enlevé la première terre en attendant mieux , est- il resté aussi dans sa cuisine jouant à l'autruche et faisant seulement confiance aux dires de Gustave ?  C'est lui Gaston le seul responsable pénal des conséquences; que pécuniaires pour le moins sinon pire  ... 


Alors , tout cela pour dire quoi ? Pour dire que les Anglais ont dû se demander quelle était cette famille de frappadingues qui passait et repassait l'air soucieux sans cesse tout près de leur bivouac alors que les chèvres qu'ils avaient vues avec le berger s'en revenir au bercail , avaient clairement signifié que la journée était bouclée ? 


Gustave, qui est passé plusieurs fois en fin de soirée pour aller pelleter dans la tranchée SNCF , puis pour aller et revenir de chez Roure ..
Marie , qui est allée fermer la vanne, voir l'éboulement et a longé le bivouac , forcement..
Yvette qui a voulu se rendre compte si Gustave avait bien endigué le phénomène .. 
Gaston qui a bien dû montrer son nez inquisiteur .. sans parler ensuite du retour de Gustave , avec zézé ..Et tout ceci dans un laps de temps compris entre 19h et 
21 h .. Heure où les gens normaux , à fortiori des Anglais bien éduqués, commencent les heures tranquilles vers un sommeil désiré . 
 
Ces pauvres anglais constatent que là , ils sont au milieu de doux agités , sans doute sans rien y comprendre ,  qui de surcroît vont prolonger leur danse du scalp  bien plus  tard dans la nuit .
Si l'on en croit  Clovis quand il  nous raconte que Marie  a "conseillé" à Gaston d'aller encore, vers 1h du matin, contrôler cet éboulement tant l'inquiétude habitait la ferme cette nuit-là ...""Et si une nouvelle coulée de boue sur la voie allait  faire dérailler la micheline du matin ?""  


Et Voilà Sir jack qui hallucine ..ça continue ! Il est une heure et que voit-il passer au clair de lune ? Encore les mêmes !  


Comment expliquer à Sir jack Drummond plus qu'agacé depuis des heures, par ce manège bizarre de paysans curieux et curieusement insomniaques, que c'était avec de bonnes intentions et pas du tout les concernant que ces rustres tournaient avec un look de maraudeurs , rodaient les nuits de clair de lune comme le faisait à Londres Jack , non pas Drummond , mais l’éventreur ? 


Les Dominici avaient dépassé à la fois et les limites de l'humour Anglais et celles de leur flegme ..   Pour cela il aura a fallu qu'il mettent la dose . 


 
_________________
Cordialement.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 22:46    Post subject: Un éboulement réel et la responsabilité de Roure ..

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Forum Index -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> 60 ans après ..le crime de Lurs ou l'Affaire Dominici . All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2
Page 2 of 2

 
Jump to:  

Portal | Index | Xooit.com free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group