l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le rapport Chenevier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-09-21, 08:00    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous,

Sur le site de Samuel Huet, en première page, on trouve une étude, ou plutôt le début d'une étude, sur le fameux rapport Chenevier. Rapport fameux par son volume mais aussi par l'intérêt qu'il présente car il explique bien comment a été "rongé l'os", lors de la contre-enquête.

http://www.samuelhuet.com/

Cordialement.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2011-09-21, 08:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-09-21, 19:27    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous , bonjour Gorenflo ,


Je suis heureux de voir Chenevier rentrer en grâce chez S Huet ...


Il ne peut y avoir d'erreur judiciaire tant cette affaire a été grattée par des enquêteurs de tous poils ..seul le culot légendaire des Dominici peut 
tenter une diversion avec des affirmations aussi contraires à la vérité qu'au bon sens et aux faits ! 
La seule erreur qui peut subsister c'est le rôle tenu par Gustave .
Rôle important ...que ses mensonges grossiers n'ont réussi  à gommer ...
Le père a tout pris sur lui pour limiter les dégâts à la Grand' terre , mais à la vérité ,sans doute il n'était pas seul cette nuit là ...Gustave a au moins assisté à la scène comme il l'a dit et donc il a vu le fillette s'enfuir ..Que spectateur il n'a pas pu le rester pour la suite du triple crime . Qui peut imaginer qu'il soit rentré se coucher voyant cela,  sans aller aider son père ? Et ça, c'est  pour le rôle à minima de ce menteur entré dans l'Histoire en tant que tel ! 




J'entends encore ses paroles, en 1994, quand il raconte de sa voix "molle " que les policiers l'ont "drogué" , fait "fumer autant qu'il voulait " et" frappé" ..pauvre Gustave, pauvre "tave" ..bientôt ce sera le héros de Lurs et de Peyruis réunis . A quand l'inauguration de sa statue place de la mairie ? 


C'est sans doute parce qu'il a été battu en 53 qu'il a laissé mourir Elisabeth , qu'il n' a pas appelé les secours dès 1 h du matin ou qu'il n'a pas enfourché sa moto 
dès l'aube ......en 1952 ?
Quand on dit" laissé mourir" c'est pour ne pas dire" aider à mourir" ..Ils ont du culot  de vouloir faire croire à autre chose qu'à un crime dominicien !
Comme disent Deniau et Sultan : "C'est une affaire de famille" . Point barre . /
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-06, 16:49; édité 3 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-09-21, 19:51    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Okay
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-09-22, 23:56    Sujet du message: Le rapport Chenevier. Répondre en citant

   Bonsoir le forum
 
 J'ai suivi le lien indiqué par Gorenflo. J'espère qu'il y aura une suite, car là on
 ne va pas bien loin et ce fameux rapport Chenevier on aimerait bien le connaître,
 même ayant lu son livre.

 Faute de mieux il y a le dernier article de R L Lachat écrit en 1980 et que j'ai trouvé
 un peu outré quand même : Gaston écrasant une larme en voyant apparaître Marie.
 L'exclamation vers les journalistes "je vous tuerai comme les autres".  L'allusion au
 carnet d'Elisabeth qui était une invention de Chapus.  Gaston redouté de toutes les
 femmes alentour alors qu'à l'époque la gaudriole était surtout verbale.
 Tout le chapitre "Voila la vérité" est une charge excessive. 
  Et pas un mot de l'éboulement.

  Vous savez bien que je ne suis pas le défenseur des Dominici.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-09-23, 08:09    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous
salut Picanto ,

on ne peut qu'approuver tes remarques . A trop charger la barque elle coule ..

Ceux qui ne connaissent pas le rapport de Chenevier resteront sur leur fin en attendant la suite ..Il n'en reste pas moins que malgré
toute la volonté qu'il a eu de trouver d'autres coupables , il en est resté aux conclusions de Constant et Sébeille à peu de choses près .
Avec le regret qu'il n'ait pas pris l'affaire en main dès le début ...Le Tave n'aurait pas résisté longtemps et Orsatelli aurait eu les dents limées lors de l'interrogatoire de Forcalquier ..autre rdv manqué avec la vérité !.. 

Quant aux pantalons ils seraient sans doute au registre des pièces à conviction. Le sang aurait été analysé. L'aponévrose idem .  
Et Clovis aurait dû s'expliquer à chaud entre quatre murs pourquoi le fait de voir une carabine le fait trembler , tomber à genoux et bredouiller ?
Ce n'est pas avec Chenevier que la pillule aurait mis 1 an a passer pour expliquer qu'en allant voir l'éboulement on tombait forcemment sur Elisabeth .
Et que si " on "n'était pas allé voir aussitôt les parents, aperçus la veille , ce n'était pas parcequ'on pensait que c'étaient eux les coupables !


 Gageons que de telles couillonades effrontées auraient eu pour effet de faire réagir illico Chenevier qui se serait fait un plaisir d'inviter
Gustave à passer à table .. addition payée par le quai des Orfèvres .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-19, 06:25    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour, 


Une suite (intéressante) a été apportée à l'étude que fait Samuel Huet sur le rapport Chenevier. 


Voici le lien : 


http://www.samuelhuet.com/lurs/68-enquete-grace/55-rapport-chenevier.html




Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-19, 08:15    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous , salut Gorenflo ,

"interessante "en effet et qui va dans le sens de notre ressenti depuis le début des forums .
Les lacunes de l'instruction mises ainsi en évidence et d'une façon officielle a fortement déplu à la cour du Roi Orsatelli et consorts , au point, nous dit SH, que
ces derniers avaient envisagé de porter plainte contre Chenevier !!! La suceptibilité élevée au même niveau que la mauvaise foi rend leur charge moins reluisante !

Bravo Chenevier , merci Chenevier , à travers vous nos critiques de lampistes prennent de l'épaisseur .

L'affaire Dominici est une affaire confiée à de policiers  tombés sur un sac d'os et qui ont laissé des "blancs  " plus nombreux que les vraies réponses !

PS :


Citation:
Mais seulement parce que la palme, en l'occurrence, doit être attribuée au juge Périès et à sa "douille de balle" ("à trois mètres en arrière de la voiture..., nous retrouvons, l'une près de l'autre, une balle et une douille de balle [!!!] non percutée" -


Sauf erreur de ma part, je ne vois pas pourquoi notre SH voit une faute dans la précision du Juge Périès ? Une "douille " peut ne pas être forcemment "de balle"??? Rolling Eyes
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-06, 16:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-10-19, 09:21    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

   Bonjour le Forum

  Petite mise au point sans prétention :
 Il aurait dû écrire : "une cartouche non percutée et une douille ( ou mieux un etui ) vide ".

  Une douille ( ou un étui de préférence ) éjectée d'une arme,; ne peut pas être non percutée
  puisque la balle correspondante est partie !...

 Encore que dans les faits, je crois qu'il s'agissait d'une cartouche complète percutée mais inerte
 et d'une douille vide. ( pléonasme ! ). 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-19, 12:25    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Picanto a écrit:
   Bonjour le Forum

  Petite mise au point sans prétention :
 Il aurait dû écrire : "une cartouche non percutée et une douille ( ou mieux un etui ) vide ".

  Une douille ( ou un étui de préférence ) éjectée d'une arme,; ne peut pas être non percutée
  puisque la balle correspondante est partie !...

 Encore que dans les faits, je crois qu'il s'agissait d'une cartouche complète percutée mais inerte
 et d'une douille vide. ( pléonasme ! ). 


Affirmatif.  Okay
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-19, 14:58    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous ,
,
Ho là !Halte là !*** il y a méprise mes Saigneurs !
je veux dire que le juge, qui est un lettré, sait qu'il y a des douilles de lampes , des douilles de manche à outils, etc .. et qu'il tient à préciser que là on a trouvé là,
avec la cartouche,une "douille de balle" autrement dit de cartouche .
Donc le juge a employé une expression impropre dans le but de préciser le mot douille et la nature de celle ci , ce qui n'est pas sot somme toute .
Pauvre juge heureusemet que je suis là pour attenuer votre opprobe ! Assassins posthumes !


Quant à la différence entre douille , balle et cartouche etc.... pas de problème on le savait nom d'un chien  ...de fusil !.

*** emprunté à Gorenflo
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-10-23, 07:09; édité 4 fois
Revenir en haut
Serge93140


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2011
Messages: 90
Localisation: Bondy
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-19, 15:34    Sujet du message: étui à la place de douille Répondre en citant

Bonsoir tout le monde,

En effet, on devrait parler d'étui pour un calibre inférieur à 20 mm.
J'ai le souvenir que lorsqu' on se trompait, notre adjudant moniteur de tir, nous obligeait à rentrer en marche commando,
en guise de punition.

bonne soirée
_________________
Bien cordialement,
Poidevin .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-20, 07:26    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous , Salut Serge ,

nous devions avoir les mêmes instructeurs ...lol !

Je suis certain que Périès aurait dit pareillement "un étui pour  balle " ...car il y a des étuis à lunettes ,etc ..

Allez bonne journée à tous et à mes Seigneurs aussi ...! .
Tiens! où sont ils passés ces deux  là ?  Mr. Green
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-10-23, 07:19    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous ,

avec cette histoire de paires de douilles ..j'ai oublié de dire que le texte de Samuel Huet est, comme toujours, teinté d'humour et de finesse .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FLEITOU


Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2011
Messages: 1
Localisation: 69110
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-06, 10:35    Sujet du message: Re: Le rapport Chenevier Répondre en citant

gorenflo a écrit:
Bonjour à tous,

Sur le site de Samuel Huet, en première page, on trouve une étude, ou plutôt le début d'une étude, sur le fameux rapport Chenevier. Rapport fameux par son volume mais aussi par l'intérêt qu'il présente car il explique bien comment a été "rongé l'os", lors de la contre-enquête.

http://www.samuelhuet.com/

Cordialement.


aucune explication sur l'absence du consulat de grande bretagne et de la famille des parents drummond
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-06, 17:19    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous , bonjour Fleitou ,

vous trouverez la réponse à votre question au chapitre idoine : Les Drummond :  enterrement, les tombes ..message de ce jour de Nicolas .
Bonne soirée .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-20, 07:24    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous, 


La suite et fin, excellente, de l'étude sur le rapport Chenevier est en ligne :  


http://www.samuelhuet.com/lurs/68-enquete-grace/55-rapport-chenevier.html


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-20, 10:12    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Comme dit Gorenflo : Excellent !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-12-20, 11:51    Sujet du message: Rapp. Chenevier / site S BH Répondre en citant

    J'imprime, ce soir....
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-13, 22:00    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonsoir à tous, 


J'avais parlé de suite et fin de l'étude de Samuel Huet sur le rapport Chenevier. Erreur. La suite et fin est maintenant en ligne. Ci-dessous :


http://www.samuelhuet.com/lurs/68-enquete-grace/1047-rapport-chenevier-3.ht…


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-15, 10:17    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous ,
Nous ne saurions ne pas être d'accord avec les bribes de conclusion de notre ami Samuel telles que le lien ci- dessus nous les montre .
Le rapport qu'il a eu en mains in-extenso donne des détails accablants contre ....les policiers parisiens !
Du coup le juge Carrias , le plus souvent jugé à travers les seuls éléments que nous donne le livre de Chenevier sur la contre enquête, ne nous apparaît
plus aurtant comme le juge partial et "aux ordres exclusifs d'Orsatelli "et consorts !

J'avais relu les conclusions que nous livre Domenech dans sa deuxième édition du 28 mai 58, suite à celle du 25 août 56 ,il y a peu . il y montre aussi l'incurie
de nos ténors du quai des orfèvres à aller plus loin et mieux que le commissaire Sébeille .
J'ai bien aimé l'épisode  où Chenevier et Gillard distillent à la presse avoir réçu une information "capitale" qui va faire avancer , selon eux , l'enquête d'un pas de géant !
Voilà que la meute des journalistes à cette nouvelle rapplique dare -dare à Lurs dans l'attente fébrile du scoop ...
Les policiers précisent , pour faire plus fin , que celui qui a dit cela ne s'est même pas rendu compte qu'il leur livrait la clè de l'énigme !

Domenech ,se fiant à sa connaissance de toutes les composantes de l'affaire soupçonne que le seul qui, dans ce laps de temps aurait pu dire quelque chose à Chenevier, ne pourrait être que ..Maillet !
Il va voir celui- ci qui lui dit avoir parlé aux policiers de l'amour de Gaston pour Jeanne d'Arc et de la statuette en plâtre que Gaston avait offerte autrefois au Père Lorenzi !
 Nos fiers policiers avaient là leur mobile du crime : Gaston a tué les anglais pour venger Jeanne d'Arc ! ce fut un flop comme on sait .
Bien léger pour des super flics !

Une autre fois, lors de leur premier interrogatoire de Gustave au commissariat de Digne , ce dernier comme à son habitude désormais ,
leur déclare que Périès et Sébeille ont fait des FAUX . (On connaît cet air éculé  entonné par tout le choeur du clan pour tenter de sortir de la nasse. )
 Immédiatement, nous dit Domenech , le grand policier parisien , descend dans  la cour rejoindre les journalistes qui jouaient aux boules pour leur annoncer
tel Tartarin, le vrai, gonflant son ventre ***: "Messieurs il vient de se passer quelque chose de très grave , Gustave accuse MM Péries et Sébeille de faux ! "

Comme nous dit l'auteur avec ironie , c'est surtout grave pour le grand Chenevier !

Comme quoi , pour nous qui n'avons pu sentir les moindres relents ,sur place, de tous les composants de ce contexte si particulier il est très difficile , en dehors
 des dossiers de nous faire une idée à travers les écrits des uns ou des autres sur certains aspects de l'enquête .

En conclusion provisoire , nous pouvons continuer d'affirmer que les beaux souliers vernis de Paris ne sont venus à bout, ni des godillots de la Grand'terre, ni des semelles de crèpe du talus et que faute de mieux ils ont chargé Sébeille sans reconnaître qu'ils n'avaient pas mieux fait  que lui avec toute une  escouade des plus fins limiers de France !  
Edmond patiente encore un peu, ta réhabilitation est en  gestation et tu l'auras peut- être ta médaille , à titre posthume .

***ndlr
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-15, 11:04    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
 Bonjour à tous, 


Une précision : 

Nicolas a écrit:

J'avais relu les conclusions que nous livre Domenech dans sa deuxième édition du 28 mai 58, suite à celle du 25 août 56 ,il y a peu . il y montre aussi l'incurie
de nos ténors du quai des orfèvres à aller plus loin et mieux que le commissaire Sébeille .






Chenevier et Gillard ne travaillaient pas au quai des Orfèvres (n° 36), qui est le siège de la PJ parisienne, c'est à dire celle qui, à l'époque, travaillait pour les affaires de Paris intra-muros. Au 36, on trouve le fantôme de Maigret. C'est le siège, notamment, de la fameuse brigade criminelle. 


Chenevier et Gillard appartenaient à la sous-direction des affaires criminelles du Ministère de l'Intérieur et à ce titre étaient susceptibles de travailler sur le territoire national, dès le départ d'une affaire. Ce que fit Chenevier pour des affaires de banditisme dans l'après-guerre recherchant Abel Danos dit "Le Mammouth", par exemple. Leur bureau était probablement situé rue des Saussaies, au Ministère de l'Intérieur. 


Mais ceci est un détail.


Sur l'opinion de Domenech, je serais quand même prudent. Domenech, on le sait bien, est devenu l'ami de Sébeille et le plus chaud partisan de la culpabilité du seul Gaston. Même si, après le jugement, il avait écrit des choses différentes. Il a évolué par la suite. Et, par conséquent, il ne devait pas apprécier la présence de Chenevier et Gillard, qui plus est parisiens, venant un peu jouer les donneurs de leçons et se retrouvant aussi couillons que les autres, au bout du compte. Donc, Domenech a pu raconter les histoires à sa façon (l'anecdote de la statue de Jeanne d'Arc est racontée aussi par Chenevier dans son livre "La Grande Maison" et pas de la même manière). 


En fait, autant on ne peut accabler Sébeille à moins de se montrer injuste, autant on ne peut non plus "flinguer" Chenevier. Tous les deux, dans des genres différents, ont fait du bon boulot, même si on ne peut parler de perfection. Chenevier a drôlement gratté l'os ! Un peu plus que Sébeille et Périès. Mais là, on peut se demander si, à un moment, Périès n'a pas délibérément choisi de s'en tenir au seul Gaston pour pouvoir, au moins, en tenir un. Du coup, on n'a pas trop insisté vers Gustave alors que Chenevier, lui, était à fond vers ce personnage peu reluisant. 


Car n'oublions pas la fin du rapport de Sébeille du mois de janvier 1954. Sébeille avait bien dans la tête la possibilité que Gustave ait pu achever la petite. Mais on n'est pas vraiment allé chercher de ce côté-là. 


Et, concernant Sébeille, on pourra éternellement regretter l'histoire des pantalons. Sur ce point, la fin de l'étude de Samuel Huet dont on vient de parler, est excellente. 


Amicalement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-15, 16:09    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonjour à tous , bonjour Gorenflo ,



Citation:
Chenevier et Gillard appartenaient à la sous-direction des affaires criminelles du Ministère de l'Intérieur et à ce titre étaient susceptibles de travailler sur le territoire national, dès le départ d'une affaire. Ce que fit Chenevier pour des affaires de banditisme dans l'après-guerre recherchant Abel Danos dit "Le Mammouth", par exemple. Leur bureau était probablement situé rue des Saussaies, au Ministère de l'Intérieur.



Un genre de petit FBI sans mission rogatoire permanente ?
Citation:
Périès n'a pas délibérément choisi de s'en tenir au seul Gaston pour pouvoir, au moins, en tenir un. Du coup, on n'a pas trop insisté vers Gustave alors que Chenevier, lui, était à fond vers ce personnage peu reluisant. Car n'oublions pas la fin du rapport de Sébeille du mois de janvier 1954. Sébeille avait bien dans la tête la possibilité que Gustave ait pu achever la petite. Mais on n'est pas vraiment allé chercher de ce côté-là.




Gustave "la lopette" comme l'a appelé l'avocat Général Rozan dans son réquisitoire !
Gustave était capable de tout ! Aucun honneur avec ses mensonges outranciers , indifférent à l'opinion publique , pleutre tour a tour avec sa soeur Augusta , son père et le juge Périès.  Gustave manipulé par Yvette "la garce " .
Et Constant  de dire que ce sont des" bêtes en souliers " .
Certes, Chenevier à gratté l'os plus que Sébeille, sans arriver toutefois , à un résultat probant .

Nous pouvons penser qu'avec Chenevier en premier enquêteur  les choses auraient évolué sans doute différemment .



_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-15, 16:44    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Nicolas a écrit:
Citation:


Un genre de petit FBI sans mission rogatoire permanente ?
Citation:







L'équivalent de ce qu'est aujourd'hui la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), sauf que depuis l'époque de Chenevier y ont été créés des offices centraux (OCRB, OCRTIS, etc. [banditisme, stupéfiants...])Les policiers qui y travaillent ont une compétence territoriale nationale. 




Nicolas a écrit:



Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-17, 19:29    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonsoir Gorenflo ,
Nicolas a écrit:




Pauvre Nicolas .
On voit qu'il n'a plus rien à dire .... Crying or Very sad


amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-01-17, 20:04    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

  
   .
...ça m'étonnerait  !

  Bla-bla-bla,  verbatim, catastrophe maritime,

  Tiens,
 moi je vais voir Hortefeu la semaine prochaine à Margueritte....

   Bonne soirée à tous
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-01-17, 20:14    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
Gorenflo écrit :
Citation:
L'équivalent de ce qu'est aujourd'hui la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), sauf que depuis l'époque de Chenevier y ont été créés des offices centraux (OCRB, OCRTIS, etc. [banditisme, stupéfiants...])Les policiers qui y travaillent ont une compétence territoriale nationale.
Shocked Je ne savais pas qu'on avait tout ça ! Je vais raser les murs .. 
Sont partis ?




_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-12-08, 18:33    Sujet du message: Le rapport Chenevier Répondre en citant

Un lien : 
            

                      Le crime de Lurs ou l'Affaire Dominici .  Paul Maillet et tous les témoins. Les MORINS  -     http://crimedelurs.xooit.com/p9146.htm
  
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:41    Sujet du message: Le rapport Chenevier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com