l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> -> Débats autour de l'Affaire : FILMS,LIVRES,EXTRAITS, etc...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-11-30, 03:15    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Il continue de sévir le film de Boutron avec Serraut et M.Blanc ! J'y suis tombé dessus par hasard hier sur Paris Première !!

Je n'ai pu y rester plus de quelques secondes tant j'ai vu d'inepties en si peu de temps .

Mais comment peut on intituler le tout : " L' affaire Dominici ?"!                     Quel culot !

C'est romancé à l'extrême . Le Gaston de Serraut est à  Gaston ce que la merde est à la gastronomie !

Les faits sont dénaturés , le tout est un tripatouillage qui déshonnore le metteur en scène et le rend surtout responsable
de faire passer, dans l'esprit de ceux qui ont une connaisance parcellaire du dossier , ce film pour le reflet de la réalité .

Aucune précaution oratoire n'est faite en prologue ce qui dénote une certaine intention de tromper le spectateur .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-04, 09:29; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2010-11-30, 03:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
berven


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 26
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-17, 12:13    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour Mesdames et Messieurs du Forum,


Ayant vu également ce même téléfilm pour la première fois, je vous cache pas ma surprise devant cette version  évoquant
l'arrivée d'espions venus du froid pour commettre ce massacre, version digne d'un film des Monty Python (le rire en moins).


Breton, né dans le Finistère, j'ai été passionné par l'affaire Seznec tout comme vous l'êtes, vous les "Sudistes",par l'affaire Dominici.
Souhaitant parfaire ma connaissance de ce dossier via internet, j'ai ainsi découvert votre forum le 30 novembre dernier et, depuis,
je vous maudis TOUS..... Des heures et des heures à vous lire quotidiennement sans compter les liens vers lesquels vous nous
renvoyez. Si je n'avais été retraité et célibataire, je serais aujourd'hui chômeur et en instance de divorce par votre faute...... mais 
chapeau pour votre travail!


Je partage l'avis de beaucoup impliquant Gaston, Gustave et Roger "Zézé" mais quel est l'ordre d'entrée en scène dans ce drame?
Mystère.....
Par contre deux points me perturbent, je l'avoue :
1 - Sir Drummond aurait été tué le premier. C'est curieux car j'imagine mal cet homme prenant la fuite (2 balles dans le dos) et 
      laissant sa femme et sa fille, seules, en face d'un homme armé.
2 - La malheureuse petite aurait été achevée plus tard. Là aussi j'ai un léger doute tant c'est affreux. N'ont-ils pas plutôt 
      "surveillé" son agonie, ce qui est tout aussi affreux, j'en conviens, d'où la néçessité de la mettre à l'écart du campement?
Merçi aux spécialistes pour leur éclaiçissement.


Pardon pour ma modeste contribution et ce long, trop long message.


NB: 1 - La malhonnêteté de monsieur Jarrigoni me dégoûte au plus haut point et je confirme ses mensonges sur un autre forum
            (forum par ailleurs sans intérêt pour qui souhaite vraiment cerner la vérité au plus prés)
       2 - Petit reproche (tout petit) à votre forum: je regrette que ne figure pas l'année de vos messages pour une meilleure
             compréhension de la chronologie de ceux-çi


Encore bravo et merçi pour votre remarquable travail.
    
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-17, 16:59    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour berven et grand merci!
Okay

Je pense que vous n'allez pas tarder à avoir les réponses qu'on espère dignes et de votre intérêt et de votre pertinence .

A bientôt donc , je finis de manger mes chataignes ..chaudes .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-28, 00:39; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-17, 21:23    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir Berven et bienvenue,
Bonsoir à tous,


berven a écrit:


Je partage l'avis de beaucoup impliquant Gaston, Gustave et Roger "Zézé" mais quel est l'ordre d'entrée en scène dans ce drame?
Mystère.....



Oui, mystère, en effet. Si l'on s'en tient à la version officielle, celle retenue par la cour d'assises de Digne, Gaston a été seul criminel, du début à la fin. Sauf que n'importe quel
observateur de cette affaire, tant soit peu informé, voit bien que Gaston a été condamné sur des aveux "bidons", non conformes aux réalités, aux constatations matérielles. D'où, pour le moins, quelques interrogations sur la justesse de cette condamnation, dans ces conditions.
Si l'on écoute Chenevier, c'est d'abord Gustave et Zézé qui entrent en scène et Gaston qui achève Elizabeth. D'autres pensent, à l'inverse, que Gaston a pu tuer les parents mais qu'il n'aurait pas été seul pour Elizabeth. Compte tenu des éléments du dossier, c'est de ce côté que je penche, personnellement. Mais comment savoir ?


berven a écrit:
Par contre deux points me perturbent, je l'avoue :1 - Sir Drummond aurait été tué le premier. C'est curieux car j'imagine mal cet homme prenant la fuite (2 balles dans le dos) et 
      laissant sa femme et sa fille, seules, en face d'un homme armé.
2 - La malheureuse petite aurait été achevée plus tard. Là aussi j'ai un léger doute tant c'est affreux. N'ont-ils pas plutôt 
      "surveillé" son agonie, ce qui est tout aussi affreux, j'en conviens, d'où la néçessité de la mettre à l'écart du campement?




Vous imaginez mal cet homme prenant la fuite ? Certes, dans la vie courante il n'était pas une mauviette. Mais devant une arme les choses changent. Surtout si l'on se dit, à tort ou à raison, que le type qui tient l'arme va s'en servir ! Il y a de quoi perdre un peu les pédales et tourner le dos pour prendre la fuite. Simple réflexe de survie. Mais rien n'empêche, en effet, que le tireur ait abattu lady Anne sur un premier tir et que sir Jack, paniqué, ait tenté alors de prendre la fuite. On préfèrerait le voir, tel un héros, se jeter sur l'homme armé. Mais rien ne permet de dire que les choses se sont passées ainsi. Ce serait plutôt le contraire et c'est tout simplement humain.

Pour Elizabeth, j'ai tendance à penser comme vous. Je crois plutôt qu'elle a été frappée quelques minutes après ses parents et qu'on l'a laissé mourir. Dans tous les cas, les Dominici savaient bien qu'ils lui avaient éclaté la tête et ils devaient bien penser qu'elle ne s'en sortirait pas. Mais j'ai un peu de mal à imaginer un homme revenir plusieurs heures plus tard pour l'achever. Mais là aussi, rien de certain. Quant à votre idée qu'elle aurait pu être frappée dans un premier temps près du campement puis éloignée pour surveiller son agonie, c'est intéressant. Pourquoi pas ? Sauf qu'il y a tout de même un détail à ne pas oublier : l'éclat de crosse (les éclats de crosse si l'on en croit Alain Dominici, dont un découvert par son grand-père et remis par lui aux gendarmes). Cet éclat de crosse a été découvert à quelques centimètres de la tête de la fillette. C'est donc bien là, semble-t-il, qu'elle a été frappée à mort car on imagine mal la carabine se casser sur le campement et l'éclat de crosse se retouver sur le talus. Ou alors il faudrait imaginer qu'il aurait pu s'accrocher aux cheveux, par exemple.

Beaucoup de questions dans cette affaire.

 Et pour Seznec, avez-vous lu l'arrêt de la cour de Cassation ? Qu'en pensez-vous ? Si vous avez une réponse, elle m'intéresse (mais au chapitre réservé justement à cette affaire, sinon Nicolas ne sera pas content. Et il aura raison. ) 

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-17, 23:50    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
bonsoir Berven  , et salut Gorenflo ,

Vous voyez que les bonnes réponses viennent souvent après les bonnes questions . Il n'y a pas grand chose à ajouter après ce qu" el professore"
vient d'écrire . C'est un expert, et puis il écrit si clairement que même moi je  le comprends ..  Rolling Eyes  
Citation:
les Dominici savaient bien qu'ils lui avaient éclaté la tête et ils devaient bien penser qu'elle ne s'en sortirait pas





C'est certainement, en effet ,  ce qu'ils ont dû croire jusqu'au moment où Gustave "a vu et entendu" Elisabeth "ronronner". Il a vu le bras bouger , cela veut dire sans doute qu'ils ont vu  le bras bouger si l'on en croit Roger Perrin qui assure que ce matin là son grand père et son oncle sont sortis  plus tôt que d'habitude , vers 3h45 .3h45 c'est à peu près l'heure du début de la" valse du lit de camp " sur le bivouac . Cad, qu à cette heure là ON s'occupait des cadavres et autres indices à faire disparaître (la toile sur la voiture côté route ) sur le campement . Gaston était certainement encore sur le terrain avec Gustave . Je vois mal le patriarche ne pas "superviser " le travail avant de s'éclipser avec ses bêtes ..à moins que zézé ...
D'autant qu'un plan d'action avait dû être établi à la Grand' Terre entre 2 h et 3h45 .   

Il m'est avis que c'est au cours de ces manoeuvres matinales (entre 4 et 5h) qu'ils ont vu Elisabeth encore en vie et
c'est peut être alors, à ce moment là, qu'un détail dit par Bossa à la prison St Charles est intervenu : le mouchoir .

Bossa parle de papiers et de diverses choses  dites par Yvette à Gustave ( dont ce mouchoir) qui auraient été mises
hors de portée des enquêteurs ..

Ne serait- ce pas avec celui-ci que, voyant Elisabeth toujours en vie malgré son crâne fracassé , ils l'auraient étouffée ?

 Etouffée à l'endroit  où on l'avait laissée pour morte , achevée sans bruit et sans objet contondant, avant que
le cheminots ne surviennent .

Compte tenu de cette arrivée programmée à 6h  on notera que c'est juste un peu avant (5h50) que Gustave à arrêté Olivier .

On peut penser que "le tave" n'a pu alerter personne avant , compte tenu de l'état de la fillette et
qu'effectivement il a dû être obligé de l'aider à mourir " in extremis " .. car tout s'est sans doute joué dans une
unité de temps : l'arrêt du motocycliste Olivier , l'arrivée des cheminots et sans doute ,  et peu avant, la fin de la fillette ? ...

Ce qui fera dire au Dr Dragon que la fillette avait les membres très souples et qu'il les a bougés très facilement .

Il était 9 h , la mort ne devait donc remonter qu'à 5 h30 maximum .. il l'ont regardée mourir et dans leur infinie bonté
lui ont porté secours pour l'aider à ne plus souffrir ...

On n'en sait pas grand chose , mais les indices matériels font que ce ne peut être très éloigné de cette hypothèse .. 

Si la fillette était morte vers les 2h , elle aurait eu une rigidité cadavérique perceptible (Aldo ?) . Ce qui a impressionné
le  Dr Dragon c'est l'extrême souplesse de ses articulations , ne l'oublions pas , et ce brave Docteur a lourdement
 insisté la-dessus au cours du procès de Digne ...cela gênait la thèse officielle et on lui a opposé le Dr jouve qui
n'avait pas manipulé Elisabeth ...


Pour Seznec ....suivez moi
Ps / merci Berven pour vos compliments . Votre célibat vous procure bien des avantages , croyez moi ! 


_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-12-27, 20:43; édité 6 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-18, 00:10    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Voir le sujet suivant .. intitulé : l'affaire Seznec .

A micalement.
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
berven


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 26
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-18, 09:55    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour Gorenflo,


Merçi à tous deux pour vos réponses. Mon cher Nicolas seriez-vous insomniaque?


Pour en revenir à l'Affaire et plus particulièrement au décès de la petite Elisabeth, ce qui me fait douter de la thèse du meurtre
en deux phases, c'est tout ce que vous avez écrit à propos de la famille Dominici. Famille apparemment sans problème, tout au
moins majeur, famille paysanne classique de l'époque que l'on retrouve également en Bretagne.
Ce qui m'étonne donc c'est ce déchainement de violence que je n'imagine possible que dans le feu de l'action, mais très
difficilement à froid, vu ce que vous écrit sur cette famille, je le répète. Ce déchainement de violence, ce triple meurtre, je l'imagine 
dans la CONTINUITE, exarcerbé par l'alcool (?), la colère, la xénophobie (?)... Peut-être!


Mais évidemment il ne s'agit là que d'une impression.
En tout état de cause, comme vous pouvez le constater, je ne fais progresser en rien les débats, tant cette affaire est "envoutante"

par les nombreux flous qui l'entourrent.
Mais ce forum éxisterait-il si tout était clair? Que nenni!



PS: En hommage à votre forum, j'ai acheté du "Costière" et fait entrer ainsi un peu de votre soleil dans ma modeste demeure.


Amicalement.

Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-12-18, 14:53    Sujet du message: Encore le film de Pierre Boutron. Répondre en citant

  Bonjour le Forum
  Bonjour Berven

 A mon tour de vous souhaiter la bienvenue sur le forum et de vous dire notre satisfaction
 quand des nouveaux paraissent "à la hauteur".

 Il est dommage que vous n'ayez pas adhéré plus tôt si vous nous lisez régulierement.
 Parfaire votre connaissance de cette façon ainsi que via internet,  n'est à mon avis pas
 suffisant si vous n'avez pas la littérature voulue.
 Vous ne le dites pas.
 Vous ne trouverez rien de neuf en librairie.  Il faut aller sur Amazon ou Chapitre.com pour
 se procurer en occasion "un matin d'été à Lurs" de Laborde ou surtout "Dominici. Expertise
 du triple crime de Lurs" par Guerrier.  ( 700 pages )
 Avec ça vous en saurez autant que les membres du forum.  C'est indispensable.

  Merçi pour le "Costiere" dont je fais la promotion involontaire sur le forum sans aucun
  bénéfice !  C'est la production de mon pays natal. Allez-y avec modération....
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-18, 16:26    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous ,

SalutPicanto


Berven a écrit :


Citation:
Mon cher Nicolas seriez-vous insomniaque?

Ne vous inquiétez pas mais j'ai des nuits à géométrie variable ; je peux poster à toutes les heures . Cela dépend du programme télé, de mon activité de la veille et de mes contrariétés . et j'ai l'habitude de dire que je "prends mon quart ". C'est de là que me vient cette habitude de hacher les nuits .
mais au matin j'ai mon compte d'heures ..






_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-08-19, 14:34; édité 3 fois
Revenir en haut
berven


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 26
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-18, 17:29    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour Picanto,
Bonjour Nicolas,


Picanto, vu ce que Nicolas dit de vous , vous auriez dû choisir comme pseudo "Picrato"....


Plus sèrieusement Picanto, je me suis inscrit sur votre forum dès le premier jour c.à.d. le 30 novembre aprés 
avoir vu la veille, je crois, le téléfilm avec James Serrault et OSS Blanc.

Par contre je n'ai aucune littérature conçernant cette affaire et vais faire en sorte de me mettre à la recherche 

des deux ouvrages que vous me conseillez et dont vous parlez, tous, fort souvent tout au long de vos
messages.


Cordialement à tous deux
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-18, 18:46    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
bonsoir Berven ,
C'est agréable de vous lire .

Nous avons modestement mis quelques commentaires sur certains auteurs au bout de ce lien ..si vous avez encore quelques
heures de libres et si le coeur vous en dit : http://crimedelurs.xooit.com/t8-Les-auteurs-a-lire-pour-bien-comprendre-et-…

"Picrato" , excellent! Je n'y avais pas encore songé ..Bien sûr que notre ami n'est pas un ivrogne , mais il est né dans un foudre
du côté de Vauvert ***..il ne postera pas ce soir car il est de sortie chez des amis . Mais vous verrez qu'il ne va pas le laisser passer ..lol

Ne le répétez pas  non plus , mais il appelle son épouse "la sardine " . chut .

Bonne soirée
à bientôt au bistrot ou sur le forum ..

*** une sorte de Diogène des Costières .

Et s Huet . voir en tête de forum .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-05, 11:52; édité 3 fois
Revenir en haut
berven


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 26
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-18, 19:16    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Mon cher Nicolas cessez, par vos liens, de me "figer" sur mon écran car, je vous l'assure, vous rirez moins lorsque je 
vous ferai suivre les honoraires de mon ophtalmo et la facture de mon lunettier.


Vous me dites que Picrato-Picanto n'est pas un ivrogne vous me rassurez car je ne veux pas que la Bretagne perde
ses privilèges......


J'avais déjà noté que l'épouse de Picanto était"affectueusement" surnommée "la sardine". Mon ex fut prise dans des 
filets et me permit de vivre vingt ans de divorce heureux. Lorsque j'avais évoqué mon célibat lors de mon premier message,
vous m'aviez écrit quelque chose du genre:
" vous ne connaissez pas votre bonheur....."
Mais si, mais si , merçi Messie.


Amicalement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-19, 11:07    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour berven et bienvenu au club avec votre humour .
 

amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-12-24, 14:53    Sujet du message: Encore le film de Pierre Boutron Répondre en citant

  Bonjour Breven

  Non vous ne m'avez pas blessé.
  J'en ai lu bien d'autres sur le Forum et "Picrato" c'est assez imaginatif. D'autant
  que par ailleurs vous préciser ne pas être dans l'ignorance de ce que l'on pense
  ( en général ) des Bretons.
  Je sais rire.

   Excellentes Fêtes à vous.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-12-27, 12:29    Sujet du message: Encore le film de P Boutron. Répondre en citant

   
    Suite : " de Grenoble " bien entendu...

 Mon cher Berven j'ai peur que vous ayez du mal à suivre dans ce salmigondi.

 (notons au passage que nous sommes loin du film de Boutron ) Mais basta, c'est
 les Fêtes.

 Les fifres sont à Garons, la bourrée en Auvergne (toujours le Sud), mais pas à
 Landerneau.  Là haut, pas loin, ils ont les filles de Camaret qui jouent d'un tout
 autre instrument.

 Ce Nicolas en profite pour vous venter le Costiere, mais ne vous y fiez pas .
 Il est un peu faux cul. Pour lui le Costiere c'est de la bibine. Il me l'a dit et j'ai
 été profondément vexé.  De même par la Sardine qui va voir une piece de R. Fallet :
 "le beaujolais nouveau est arrivé".

 C'est comme la faucheuse dans la remise des Dominici. Si vous n'y croyez pas,
 allez voir du côté du pont, à 170 m.

  Blague à part Berven, pouvez vous me dire quel Costiere exactement vous avez
 acheté ?  Je suis étonné que l'on en trouve en Bretagne.
Revenir en haut
berven


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 26
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: 2010-12-28, 06:17    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Rectificatif:


"yeched mat" = à votre santé et non "bonne santé", je suis sûr que vous aviez constaté l'erreur...


Cordialement.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-12-28, 20:05    Sujet du message: Encore le film de P. Boutron Répondre en citant

  A Berven

 Je ne suis pas très connaisseur ni gros consommateur quoiqu'en dise certains, mais
 avec un Chateau Campuget vous ne pouviez guère faire meilleur choix.
 C'est sur la commune de Manduel avec chambres d'hôtes, concerts, expositions,
 floralies ( vers le mois de septembre ils trouvent le temps de faire un peu de vin ).
 Il y a aussi le chat. de Nages à Caissargues,( Michel Gassier). également le chat. de la
 Tuilerie, banlieu de Nimes. ( Chantal Comte ).

 Tous sont sur le Net. La liste n'est pas complète.

 Envoyez moi d'autres producteurs.  Merçi.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-12-28, 20:07    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

  ...en disent certains.

 e..n..t  S'il vous plait.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-06-28, 05:51    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous, 


A lire la critique du film Boutron-Raymond par Samuel Huet. A titre personnel, je n'ai pas eu le courage de regarder ce film complètement car je pensais que je ferais peut-être un infarctus avant d'arriver au bout. 
Samuel Huet dresse la liste (interminable) des incongruités de diverses natures que l'on rencontre dans cette production. C'est tout simplement inimaginable. Déformer la vérité à ce point, avec une telle 
certitude d'être du bon côté, ça mériterait 


Bonne journée. 


http://www.samuelhuet.com/
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-06-28, 09:11    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous ,
 salut gorenflo ,

je me suis rendu sur le site de SH et j'ai lu la litanie des invraisemblances du film que nous avions , nous "spécialistes " du crime,
 tous remarquées et rejetées avec force .
 Cependant , pour les partisans du film , nos convictions ne leur sont pas opposables publiquement puisqu'intimes et donc secrètes .
 Que SH le mettent clairement sur la place publique ne peut qu'être utile à la vérité gravée ainsi un peu plus contre la thèse fantaisiste
de l'espionnage et/ ou de la Résistance . Ses Arguments écrits ont force de preuve tant que personne ne pourra les détruire avec des éléments probants et logiques .
 Bon courage messieurs les UCHRONISTES chroniques et indécrotables !

Bon travail de SH !

Ps ) J'admets que Sébeille a commis quelques erreurs , mais de là à le comparer au grotesque du rôle de Michel Blanc il y a un gouffre à franchir
 inaccepatble , voire indécent pour l'intelligence .
Quant au pauvre Michel Sérraut il fut entrainé dans cette aventure sans doute de bonne foi et de bon cachet !

Quant aussi aux auteurs de cette ignoble parodie ont ne doit même pas les vouer aux gémonies mais à la station d'épuration ...
On peut se tromper , mais tromper sciemment est un des  crimes des  plus abjects qui soient dans les rapports humains   !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Serge93140


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2011
Messages: 90
Localisation: Bondy
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-02, 22:51    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir tous les fidèles du forum,

FR3 va rediffuser demain soir samedi à 20h35 le téléfilm de Pierre Boutron, "l'affaire Dominici", de 2003, d'après le livre de W. Reymond...

Je vous communique l'article de Télérama, page 83, signé Isabelle Poitte:

"Plaidoyer pour la révision du procès qui jugea coupable le patriarche de 1954 (il fut condamné à mort puis gracié), la thèse de ce téléfilm ne convaincra peut-être pas les "connaisseurs" de l'affaire...
Mais laissons de côté ce débat pour nous intéresser aux rebondissements de ce téléfilm à la réalisation soignée.
Dans la première partie, le bras de fer entre Gaston Dominici, vieux paysan bourru, et le commissaire Sébeille, flic de la ville haineux et manipulateur, agit comme un efficace ressort scénaristique.
Mais le manichéisme l'emporte dans la seconde partie, qui dénonce sans nuance l'acharnement des "méchants" ( la police, la presse, la justice) sur les "gentils" paysans.
Michel Serrault en fait des tonnes en papy tour à tour goguenard et pitoyable, tandis que Michel Blanc surjoue le flic obtus...
Reste la trame plutôt riche -basée sur la thèse fantaisiste du complot d'Etat- de ce polar du terroir, qui à défaut d'emporter notre intime conviction, parvient à piquer la curiosité."....
Bon week end......
_________________
Bien cordialement,
Poidevin .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-02, 23:19    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir  cher Serge ,
et merci pour ce message .
Le résumé du film nous rassure un peu sur la clairvoyance revenue dans le débat . J'ose croire que peut être nous y sommes tous pour quelque chose et 
que nous sommes les  fameux "connaisseurs" dont elle parle ..  
J'ai bien aimé :" la thèse fantaisiste du complot " on dirait notre générique!  lol .

Amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-02, 23:52    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir Serge 93140, 
Bonsoir à tous, 


Télérama est un journal télé de bonne qualité, réputé le meilleur dans son domaine. Qui plus est, il ne date pas d'aujourd'hui ! Quand j'étais gamin, je me souviens que mes parents l'achetaient assez souvent. 


La critique du "film-scélérat", pour reprendre l'expression de Samuel Huet, est probablement assez juste dans le sens où le même Samuel admet que le spectacle qui nous est donné présente quelques qualités cinématographiques. Et pourtant, il en dit beaucoup de mal par ailleurs ! Il n'en reste pas moins que, sur le fond, ce film est une insulte à la vérité, une grossière  mascarade pour gogos. 
Les quelques passages que j'en ai vus (car je dois confesser que je n'ai pas eu le courage, sérieusement, de voir le film en entier) m'ont tellement agacé que j'ai lâchement déserté.  


Quant aux réalisateurs, ils ont bien dit que ce film était "inspiré de faits réels", ce qui signifie qu'ils ne prétendent pas raconter la véritable affaire, mais que vaut cet avertissement chez des téléspectateurs qui ne pensent qu'à se divertir pendant un moment puis, rapidement, passer à autre chose ? Sauf qu'au bout du compte, ce qu'ils vont retenir de l'affaire Dominici c'est qu'un innocent a été condamné. 


Certains pourraient alors se demander ce que ça peut bien faire ! Après tout, l'affaire Dominici c'est de l'histoire ancienne. Eh bien, non ! Ça fait beaucoup ! 


Ça fait beaucoup pour deux raisons principales : la première c'est que cette affaire ce n'est pas une rigolade ! Trois touristes qui ne demandaient rien à personne ont trouvé la mort dans des conditions terribles, dont une fillette de 10 ans. La deuxième c'est que, encore aujourd'hui, des personnes manipulent cette affaire dans tous les sens, la tordent et retordent, au mépris du plus élémentaire respect dû aux victimes et cela pour faire du fric ou pour courir derrière un honneur perdu. 


Eh bien, encore heureux qu'il existe quelques connaisseurs, comme l'écrit la journaliste de Télérama, pour contrebalancer, un peu, cette masse de mensonges. Et tant pis si nous ne sommes pas très nombreux. 


Nous ne nous tairons pas.


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-04, 09:23    Sujet du message: L'affaire Dominici vue et déformée par Boutron et Reymond Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Hier soir je n'étais pas au "Théatre Français "comme un certain auteur mais aux "guignols de l'info" , enfin je veux dire que je me suis fais violence
 pour regarder le film de Boutron avec l'excellent Michel Serrault et le non moins fameux  Michel Blanc dans leur rôle respectif de Gaston Dominici
et d'Edmond Sébeille . Grâce  à leur talent , cette ignominieuse fiction se transforme peu à peu en un documentaire insidieusement crédible ,
comme l'a dit aussi Gorenflo ...!
Ce film , honteusement intitulé "l'affaire Dominici" , a la prétention de nous relater le triple crime de Lurs !  
La plus grande punition que je me sois infligée , après des dimanches passés, il y bien longtemps, à traduire  L'Enéide pour le cours de Latin du lundi matin, fut cette fois ci , de m'être imposé d'aller jusqu'au bout de cette fiction policière  ! J'en ai attrapé de l'herpès , de la nausée et de la colère !
La vision qui m'a le plus affecté (avec bien d'autres ) fut celle de ce journaliste imaginé pour la circonstance et dont on comprend qu'il se fait le porte-parole de la (fou)thèse de W.Reymond. En réalité C'EST W.Reymond sous les traits de ce fat : Lucas Fabre , tel était son nom (Hossein) !
Ce type extraterrestre ,  surajouté au scénario pour le tordre dans le sens de la thèse de l'espionnage, est à cheval entre
James Bond qui entre partout, y compris à la  prison des baumettes, comme chez lui et qui s'adresse aux autorités comme à ses enfants et
 madame Soleil qui sait tout voit tout comme personne dans sa boule . Si on y ajoute un zest de Tintin sur la lune on aura à peu près le rendu du personnage.
Un seul mot pourrait sans doute résumer ce rôle par rapport à la vérité historique : écoeurant ou abject mais  pour moi insignifiant !
Le passage concernant les aveux de Gaston  est proprement scandaleux ! Une  déformation de la réalité aussi grotesque qu'inexacte et fantaisiste .
Sébeille derrière la porte soufflant à Guerino les questions à poser (à Gaston) est une fiction déformante, ignoble, et contraire aux faits avérés !
Tout est articulé  pour montrer Gaston en victime expiatoire , Yvette tendre et douce comme Bernadette Soubirou, Gustave "normal" et Clovis l'odieux fils indigne qui fait guillotiner son père pour un lopin de terre (on sait la réalité )!
Et Maillet qui a été miraculeusement  mis de côté quant à son vrai rôle , contrairement à l'apport essentiel qu'il a joué ! On devine pourquoi dans cette entreprise de basse manipulation : pour occulter , amoindrir , les preuves qui tuent les Dominici , mais aussi pour éviter les procès avec la descendance de Gaston et de Maillet aussi
 Donc Maillet, pour Boutron, n'existe que comme pâle figurant comme tout ce qui a été oublié , d'ailleurs, dans leurs allégories . 
Je vais arrêter la la litanie des outrages à la vérité  que ces gens là ont volontairement sacrifiée à la gloire des Dominici innocents ,
 pour soigner mon herpès (imaginaire aussi ) dû à la trop forte émotion !
    Gorenflo , tu l'as dit :" On ne se taira pas " . Honte à Alain Dominici d'avoir servi de caution à cette version manipulatrice d'opinion .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-28, 00:54; édité 6 fois
Revenir en haut
Price


Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 7
Localisation: Alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-05, 12:02    Sujet du message: Boutron/Boutons Répondre en citant

Nicolas,

Je signe des deux mains. Mais moi qui ai pu approcher Popaul en fin de vie, certes et cependant toujours aussi lucide, il y a une scène qui m'a révulsé : celle où notre ami à la pipe est emmené, menottes aux poignets.

Que ce soit cette ignominie, que ce soit l'insupportable allusion aux époux Peck, que ce soit l'ensemble de cette production, rien n'est là pour défendre une seule minute de ce téléfilm scélérat.
Et dire que dans notre beau pays de France, cela rapporte...

Pr.

PS : Hier, je fus à Banon (mais oui, mais oui), et je suis passé par Le Bleuet (bien connu sur le forum, je présume ?).
Eh bien, rayon "Affaire Dominici", un seul exemplaire de Deniau, contre une dizaine de "Mossé" (nouvelle édition !!!) ... pour ne rien dire de Reymond-Boutron.

Ah, elle est belle, votre Provence ;-(
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-05, 12:12    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Cher Price ,
J'aime la litterature et je t'aurais su à Banon j'aurais venu en pleine guerre des Boutron-boutons !
Dommage .

Amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-05, 12:56    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous ,
Bonjour  Price, mieux connu par ailleurs ..

Citation:
PS : Hier, je fus à Banon (mais oui, mais oui), et je suis passé par Le Bleuet (bien connu sur le forum, je présume ?).Eh bien, rayon "Affaire Dominici", un seul exemplaire de Deniau, contre une dizaine de "Mossé" (nouvelle édition !!!) ... pour ne rien dire de Reymond-Boutron.

Ah, elle est belle, votre Provence ;-(



Partout la sélection des livres ne se fait, dans ce pays, qu'en faveur des Dominici . Normal ils sont partout en très grand nombre les descendants et veillent au grain . Cela nous incite à monter la garde deux fois plus souvent pour le même salaire .
Picanto a eu la surprise, aussi,  de voir à Lurs dans un magasin, seulement la littérature "scélérate  ". Ils nous en parlera mieux sans doute .
Ils mettent le paquet les descendants . Erreur funeste que d'entretenir une flamme qui se serait éteinte sans leur soufflet putride , depuis longtemps .
L'arroseur arrosé !


_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-12-05, 19:54    Sujet du message: Boutron - étron. Répondre en citant

   Bonsoir Price, Bonsoir à tous

  J'allais vous dire bienvenue sur le forum mais je m'aperçois que vous y êtes depuis
 avril 2010 !  Dans un pesant silence !

 Alors il vous faut la stimulation d'une descente en Provence et celle d'un film odieux
 pour vous mettre au clavier ! Seul le résultat compte.....Bien sûr qu'elle est belle leur
 Provence et on ne peut passer à Banon et louper Le Bleuet. Extraordinaire librairie que
 l'on verrait en Arles ou Avignon plutôt qu'à Banon (à cause de la petitesse du bourg).
 On se croirait dans une pièce montée.  C'est d'ailleurs le symbole de la pile devant l'entrée.

 Comme vous le dit Nicolas, pour la palme des livres scélérats il y a la boutique "CHez Justine"
 à Lurs tenue par un brave homme Mr Masse mort dans le courant de cette année et qui
 en connaissait de rudes sur l'Affaire.... Peut-être sa disparition fera changer le choix des
 livres.  On le souhaite !

 Or donc (tu as vu ce style Samuel : "or donc" ) samedi soir j'étais devant l'étrange lucarne
 attiré irrésistiblement par une nouvelle descente aux infamies. Soutenu par une Sardine
 aussi curieuse que moi, à tel point que lorsque j'ai voulu décrocher c'est elle qui a poussé
 jusqu'à la fin.

 Que dire de plus après le post de Nicolas qui a mis tous les accents où il fallait ?
 Sébeille derriere la porte soufflant les questions à Guérino associe le grotesque à la fausseté
 de la scène (heureusement qu'ils ne l'ont pas mis dans un placard). 

 La tentative de suicide de Gaston passe à la trappe.
 Les accusations de Gustave pleurant sur l'épaule de Sébeille idem.
 De même la confrontation orageuse des deux fils avec le père.
 En fait tous les bons coups à la poubelle.

 Par contre, fabriqués de toute piece, l'idylle entre le grand journaliste et la petite sténo (merci
 pour l'absence du plumard ) et les coups de poings entre journalistes.  Signes de tout bon
 film de notre époque.

 Allez je vous promets, je ne le regarderai plus.

 Il me semble que celui avec Gabin et Paul Crochet était mieux.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-05, 20:54    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir à tous, 


C'était la première fois que je voyais un post de Price et après avoir lu deux lignes, j'ai compris. Mais je ne dirai rien. Bienvenue Price ! 


Picanto, mes sincères félicitations. Il faut les avoir bien accrochées pour endurer une telle épreuve : descendre dans les eaux troubles d'un cloaque. 
Moi je reconnais ma faiblesse. J'ai beau essayer, je ne peux pas. 
Je fuis devant l'épreuve. 



Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-05, 21:43    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
Si Gorenflo s'enfuit, cherchez l'erreur .


" je fuis devant l'épreuve "

                                                
 oui-oui attends nous , nous aussi !         







_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-12-28, 08:37; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-12-27, 01:13    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous ,

price écrit :
Citation:
Je signe des deux mains. Mais moi qui ai pu approcher Popaul en fin de vie, certes et cependant toujours aussi lucide, il y a une scène qui m'a révulsé : celle où notre ami à la pipe est emmené, menottes aux poignets.


Dans ce film , en effet ,tout est fait pour que ceux qui ont apporté la preuve de la culpabilité des Dominici , soient détruits . Les réalisateurs  instillent l'idée que ce fut une affaire d'espionnage , comme un poison lent instille son venin . Ce ne serait pas si grave si, ceux qui ne connaissent pas très bien l'affaire, ne prenaient pas ces sornettes pour vraies ou plausibles !

Quand le mensonge est sciemment utilisé pour manipuler l'opinion cela ressemble une tactique chère à certains régimes qui n'ont pu perdurer
qu'avec cela .
 La vérité transperce le masque du mensonge tôt ou tard !  





_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-16, 08:52    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

déjà écrit ailleurs :

Bonjour à Tous ,

Nous entendons souvent dire , par le même qui dit que son grand père était innocent Rolling Eyes , qu'une des douilles , ou balle ,
retrouvée sur le lieux du crime avec les 3 autres ne serait pas du même calibre !
Ou bien les gendarmes , puis le police , puis l'expert avaient tous fumé de la lavande de Lurs , ou bien celui qui dit cela a perdu
toute notion de la réalité et vogue dans son monde imaginaire sans limite .
Elles ont toutes été identifiées comme étant du même calibre . La seule petite particularité qui ne change rien , c'est que certaines n'étaient pas de la même
manufacture . Ce qui est normal . De même que les USMI n'étaient pas fabriquées par la même usine , de même et à fortiori les munitions !

Si c'est avec de telles preuves aussi stupides qu'illusoires , que les révisionnistes espèrent embrouiller la justice , qu'ils dorment tranquilles ils feront
des économies de procès en révision pendant longtemps !

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-20, 08:02    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Un petit coup de relance sur le film "scélérat" (SH) et le post de Picanto . Je crois qu'en matière de manipulation , de dissimulation, en un mot: de mensonges
vendus pour la vérité nous avons rarement vu une telle ignominie . Le mot est pesé . 

Ceux qui ont téléguidés le scénario devraient faire l'objet d'une émission spéciale pour qu'on  entende, contradictoirement, leurs intentions d' avoir voulu 
 ainsi déformer dans un seul sens , les faits .
A part le but visible de faire du fric sur une sordide histoire de martyrs , il y a peut être (sans  doute ) aussi l'intention de détourner malhonnêtement et bêtement ,
l'attention des gens sur d'autres auteurs potentiels du triple crime que les Dominici et ce  que certains ont exigé , suivez mon regard ?!.

Heureusement que tout est stupide dans ce film-fiction pour quiconque se renseigne tant soit  peu sérieusement , ce qui permet qu'un jour
 une mise au point publique pourra l'anéantir et le figer dans le ridicule qui l'a enfanté !
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-08-20, 15:07; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-20, 11:11    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Bonjour Nicolas, 
Bonjour à tous, 


Oui mais, n'oublie pas que les auteurs du film qui ont tout de même été critiqués à la sortie de celui-ci ont vite trouvé la parade : ils ont tout simplement indiqué que leur film était une œuvre de fiction, 
inspirée de faits réels pour reprendre l'expression consacrée, et qu'à ce titre il ne fallait pas la voir autrement. 


Mais c'est bien là que réside l'hypocrisie suprême. Car il est évident que le grand public, dans sa majorité, reçoit cela comme du bon pain. Et c'est ainsi que l'on voit les couillons se rendre sur les lieux 
du crime avec, dans la tête, la conviction que c'est une affaire d'espionnage. Tu en as été, toi-même, le témoin. 


Le jour où nos compatriotes voudront bien comprendre que la formule "vu à la télé" n'est pas forcément synonyme de qualité et d’honnêteté, ils auront fait un grand pas en avant (en espérant qu'à ce 
moment précis, ils n'étaient pas au bord de l'abîme)). 




Amicalement. 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-22, 12:36    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Une précision sur mon dernier post : un ami me fait savoir que je fais erreur dans la mesure où Boutron a déclaré dans "La voix du Nord" qu'il ne s'agissait pas d'une
œuvre de fiction mais, bel et bien, d'un travail sérieux fondé sur l'étude du dossier. 


Je n'ai aucune raison de remettre en cause cette information qui, au passage, montre à quel niveau se situe l'imbécile prétention du sieur Boutron. 


Pourtant, je suis sûr d'avoir entendu un jour à la télé, dans une interview de deux personnages, au cours d'un reportage, qu'il ne fallait pas prendre le film au pied de la lettre et qu'il 
s'agissait d'une œuvre de fiction. Je ne sais plus s'il s'agissait du réalisateur du film (il me semblait que c'était cela) ou de gens de TF1. 


Si quelqu'un a un souvenir plus précis là-dessus ...


Cordialement. 
Revenir en haut
Price


Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 7
Localisation: Alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-22, 13:34    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Interview du réalisateur Pierre Boutron, parue dans La Voix du Nord du 21 octobre 2003 :
"Rien n'a été inventé.
Nous n'avons pas pris de liberté par rapport à l'histoire, nous avons été très rigoureux par rapport à la façon dont les choses se sont passées.
Ce n'est pas une fiction
".
Revenir en haut
Price


Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 7
Localisation: Alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-22, 13:51    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

Petit complément :

Un texte que j'ai écrit (et publié) il y a neuf ans (déjà), après avoir regardé l'émission Arrêt sur image, le dimanche, 26 octobre 2003.

Ah il a eu raison, l'ami journaliste qui m'a téléphoné et enjoint, toutes affaires cessantes, d'aller m'installer devant ma télévision !
Arrêt sur image, produit par Arte/La Cinq, avait en effet consacré un volet au téléfilm honteux que TF1 a fait tourner sur l'affaire Dominici.

Et, face à Christian Charret, très suffisant en même temps que très insuffisant, producteur de cette "fiction historique", se trouvait Jean-Charles Deniau, l'un des deux auteurs de l'enquête sur l'enquête de Reymond (vous savez, cette enquête en profondeur que Reymond prétend avoir menée durant plusieurs années...), parti enquêter (jusqu'à Dieppe, je crois !) avec, au départ, un a priori favorable pour la thèse du crime d'espionnage.


Je dirai d'abord que, si les responsables de l'émission (Hélène Risser en tête) se sont montrés honnêtes (allant jusqu'à produire un "montage" pour révéler les supercheries concernant Cinq Colonnes à la Une vue à travers le téléfilm de TF1), en revanche je suis prêt à parier que le temps de parole du producteur de TF1, mis sur la défensive et parlant, pour excuser les mensonges diffusés deux lundis durant, de "théâtralisation" et de "procédé scénaristique" (sic) a été nettement supérieur à celui de son contradicteur (Jean-Charles Deniau), dont la voix a la plupart du temps été couverte par celle de Charret, et/ou celle du réalisateur (Daniel Schneidermann, tout récemment "vidé" du Monde_Télévision), et qui fut souvent réduit à lancer des interjections indignées : "C'est faux ! Non !", etc.
Charret a eu le toupet d'énoncer : "nous n'avons pas prétendu que ces scènes se sont passées de cette façon" (menteur !), "pratiquement tous les livres consacrés à l'affaire Dominici concluent à l'innocence de Gaston" (menteur !).

Mis sur le reculoir comme je viens de le dire, il s'est défendu avec le toupet qui le caractérise en jouant les vertus offensées, en arguant que le document que la chaîne confidentielle "Odyssée" diffusera le 28 novembre, était un document "racoleur" et "médiocre", et qu'il ne voulait pas aider ce "coup de marketing" (un suppôt de TF1, parler de coup de marketing !).

On a pu pourtant, enfin, entendre la vérité que j'étais trop seul, jusqu'ici, à défendre. On a entendu :"Dominici innocent - les assassins retrouvés est le livre d'un mythomane" ; "William Reymond a écrit un livre qui est une imposture, une supercherie" ; ce livre bourré "d'erreurs, de faux témoignages et de mauvaises références est une imposture du début à la fin".

"Vous êtes un menteur", a lancé Deniau à Charret.
On allait le dire, à propos d'un personnage qui s'est permis d'affirmer, sans rire, que la contre-enquête de Chenevier innocentait Gaston !

Ils ont voulu en faire trop, les révisionnistes, et il est en train de leur retomber dessus, le caca dont ils ont osé, d'une haine incompréhensible, salir la mémoire de Sébeille.

Allez, je ne suis pas chien : puisque j'en suis à Sébeille, voici ce que j'ai lu, l'autre jour (dans un de ces journaux de l'époque dont Charret, ne reculant devant aucune infamie, a osé prétendre qu'ils accréditaient tous la thèse d'un Guérino manipulé par Sébeille et manipulateur de Gaston), à propos du travail minutieux et patient du commissaire marseillais : "La plus formidable, la plus tenace, la plus intelligente des enquêtes".

PS : n'étant plus un petit garçon admiratif, aujourd'hui, je ne souscris plus à ce jugement un peu trop flagorneur. Mais bon...

Cordialement à tous (et toutes),

Pr.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-24, 12:49    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .) Répondre en citant

merci price ,
voilà qui est dit et bien dit !

La mauvaise foi n'a pas de limite , c'est ce qui la rend insupportable . Mère de la manipulation, elle est la perversité intellectuelle par excellence !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:40    Sujet du message: LE FILM DE P.BOUTRON, ENCORE !.( Avec Serrault et M.Blanc .)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> -> Débats autour de l'Affaire : FILMS,LIVRES,EXTRAITS, etc... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com