l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Giono

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Le procès de Digne ..
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-08-05, 16:41    Sujet du message: Giono Répondre en citant

  Bonjour à tous

 J'ai fini de relire Giono : "notes sur l'affaire Dominici"

 J'ai trouvé trois points qui peuvent prêter à discussion et je vous les soumettrai.

   Cordialement    Picanto
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2010-08-05, 16:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-08-10, 09:14    Sujet du message: Giono Répondre en citant

bonjour à tous ,
salut picanto,

Le témoignage de Giono est important car il a vécu le procès point par point au milieu des participants .
De plus il avait le "senti" de l'âme paysanne de cette contrée bien plus affuté que ne l'avaient tous les journalistes
"étrangers "présents .

Giono fut choqué par l'intervention du président Bousquet au cours du fameux incident du coup de maillet , mais aussi
quand personne ne songea à demander à Gaston, qui criait à Clovis qu'il l'avait vu avec la carabine , pourquoi il avait
dit ne  jamais l'avoir vue cette Rock ola ?
----Quand comment et où vous avez vu Clovis la réparer ? ----

Une bonne question à ce moment là aurait désarçonné Gaston qui était pris en flagrant délit de mensonge !
Personne n'a voulu croire le Dr Dragon , contre qui on a mis le Dr Jouve, pour  suivre la piste du portage de la fillette vers le talus !
Et comme le dit aussi Giono , au cours de la "reconstitution" personne ne s'est inquiété de faire coller la réalité avec les taches de sang près du puisard ...Par exemple demander à gaston si Sir Jack avait fait une station près de ce dernier !
La réponse eu été édifiante pour le reste .

Il (le juge Periès ) a fait comme s'il avait peur de ne plus pouvoir faire s'emboiter aucune des pièces du puzzle SI..
Comme s'il craignait de faire refaire les gestes avec exactitude . Ceci est un comble !  
On dirait que cette affaire si grave a été mise en scène par Offenbach avec des caricatures d'operette !!

On aurait pu démontrer la culpalité de G. Dominici avec plus de minutie et moins de grotesque .

Et on en revient à la sempiternelle complainte Sad veuillez me pardonner de me citer , mais c'est par facilité .)

Citation:
Et dire que beaucoup de ces messieurs ont eu une carrière avec promotion , sauf le pauvre commissaire Sébeille qui a servi d'exutoire et de fusible .Cela  a permi a des intouchables de continuer, parés du manteau de la vertu et de la compétence auto-proclamée .(je veux parler de ceux de l'appareil judiciaire qui ont le pas sur l'enquête : le juge d'instuction , trop jeune ,  bridé par sa hiéarchie mais soucieux d'aboutir à un résultat avec une certaine honnêteté tout de même ! )

Quand on boit son riquelesse on n'est pas tout à fait un mauvais homme .







On le voit, le rôle du juge Périès fut celui d'un funambule sur une corde huilée
avec l'huile des Dominici .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-09-03, 18:39    Sujet du message: Giono Répondre en citant

 Bojour le Forum

  Réflexions sur Giono

 L'écrivain occupait une place privilégiée au procès, où il avait été invité : correspondant
 de la revue Arts.

 Il n'a pas assisté à la fin du procès : réquisitoire, plaidoirie, verdict. ( Il en avait marre en fait,
 c'est moi qui interprète ).
 
 Il ne parle que du procès et fait des réflexions pertinentes.   Mais des enquètes, PV, coonfrontations :
 RIEN . Ca me fait penser aux spectateurs de la pièce de Hossein.

 Alors - déférence gardée pour le grand homme - je crois qu'un participant du forum qui a lu
 Guerrier, Domenech, Laborde, en sait plus que lui.

 Sa connaissance du milieu paysan Bas Alpin se fonde, il me semble, sur les dix années où il
 etait démarcheur pour une banque.  Son travail consistant à pomper les économies de ces gens
 ( "les liasses sous les draps de lit" ... ) et il nous avoue que l'opération faite il devait y retourner
 car cet argent perdait 1/3 de sa valeur, aussitôt mis dans le circuit bousier !!

  Si vous croyez que j'y vais fort, relisez ses Notes.

 Il n'arrive pas a se prononcer pour une responsabilité. En fait c'est de la psychologie immédiate,
 à chaud, car il manque d'information, de recul.
 Lecture intéressante mais qui nous laisse sur notre faim.   J'y reviendai.

     Cordialement     Picanto
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2010-09-03, 19:22    Sujet du message: Giono Répondre en citant

Bonsoir Picanto,
Bonsoir à tous,

Je trouve ton analyse excellente. Giono l'écrivain ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt de ses lacunes, de ses préjugés (car, après tout, il devait en avoir
lui aussi) et de ses impressions qui ne sont que le reflet de sa subjectivité.

Lorsqu'il écrit, me semble-t-il, que Gaston a l'air innocent de profil et coupable de face, je dois dire que la phrase fait peut-être son petit effet mais en terme
d'objectivité, de marche vers la vérité, on a fait mieux. C'est d'ailleurs lui qui disait, au début de l'affaire et alors qu'il ne pouvait la connaître, sinon à travers les articles de presse dont on connait la grande exactitude, que "l'assassin est loin, très loin".

Eh bien non, l'assassin était tout proche. Et c'est bien ce qu'il semble admettre dans ses notes car s'il reste très prudent à propos de Gaston, il est particulièrement dur pour Gustave, sans oublier Yvette.

Cela dit, son témoignage est précieux, comme celui des autres personnes qui étaient présentes. Et on voit bien que chacun, à travers sa grille, raconte
des histoires quelque peu différentes.

Amicalement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:39    Sujet du message: Giono

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Le procès de Digne .. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com