l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gaston avec le juge Batigne.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-06-09, 15:51    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour ,

Au début de la conte-enquête et avant le commissaire Chenevier (a son grand dam !) le juge Batigne est missionné pour
auditionner Gaston dans sa cellule des Baumettes .
Il n'en tirera rien de plus que nous ne savons déjà .

Au cours d'une discussion Gaston pose cette question au juge Batigne qu'il appelait "mon bon Monsieur" (charmeur ) :

-"..et qui c'étaient, mon bon Monsieur, ces anglais qu'on a tué ? Vous croyez que c'étaient des gens convenables ?
......................
-"et bien vous savez pour moi , les gens qui couchent dehors , c'est pas des gens convenables " .

Et puis cette autre réflexion qui déroute :

-" vous ne pouvez pas deviner ce que Gustave et yvette font dans leur chambre ? ..(à voix basse) ils parlent Français !!


La grand' terre c'était aussi un état d'esprit .

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2010-06-09, 15:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-06-09, 18:05    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne Répondre en citant

  Bonjour à tous

  Salut Nicolas

 Je n'avais pas connaissance (entre autres ) de ces propos de Gaston au juge
 Batigne.  Où les trouve-t-on ?   Et quelle a été la réponse du juge ?

 Encore un bel exemple de roublardise.

 Et dans la bouche d'un condamné à mort !

    Cordialement      Picanto
Revenir en haut
LA SARDINE


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 8
Localisation: les mées
Féminin

MessagePosté le: 2010-06-10, 08:22    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour

Ces propos sont inscrits dans le livre du juge Batigne " Un juge passe aux aveux" publié en 1971.... Ils ne sont pas " véridiques", ils n'ont pas été prononcés par Gaston Dominici.
C'est une information qui a circulé dans les années de parution de ce livre, il ne faut pas oublié que ce juge n'avait aucune connaissance du dossier, audition faite le 8 mars 1955, cette audition n'a pas donné d'informations nouvelles pour la contre enquête.

Beaucoup de propos sont prêtés à Gaston Dominici, sans en avoir le fondement réel. Il serait judicieux d'en publier le PV s'il a été établi...


Dernière édition par LA SARDINE le 2010-06-10, 10:13; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-06-10, 09:45    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Salut picanto,
Bonjour la Sardine , bonjour à tous,

Citation:
Je n'avais pas connaissance (entre autres ) de ces propos de Gaston au juge  Batigne.  Où les trouve-t-on ?   Et quelle a été la réponse du juge ?

Livre de Batigne : page 138 et 139 . Le juge écoute et enregistre sans trop de commentaires
Le ton est mesuré , plutôt amusé, surtout en ce qui concerne les passages sur la sexualité ..

 La Sardine a écrit :
Citation:
Ils ne sont pas " véridiques", ils n'ont pas été prononcés par Gaston Dominici. C'est une information qui a circulé dans les années de parution de ce livre, il ne faut pas oublié que ce juge n'avait aucune connaissance du dossier, audition faite le 8 mars 1955, cette audition n'a pas donné d'informations nouvelles pour la contre enquête.

J'avoue que vos "arguments" me laissent perplexe.Pourquoi ne seraient-ils  pas "véridiques " ?
 Le juge Batigne avait-il  besoin d'une "connaissance "particulière  du dossier pour entendre ce qu'il a entendu ?

Ceci dit , je conçois mal un juge qui rendrait visite à un condamné à mort pour l'entendre ,
sans qu'au préalable il ne se soit pas enquérri de ce dont il retournait ??
A maintes reprises Gaston a eu de semblables propos , notamment au cours des ses aveux,
 actés dans des Pv, où il reconnait un meurtre de paillardise , sans fondemment avec la réalité .
Ce qui indique sa propension ,  légendaire , pour le sexe .
Les témoignages sont nombreux, parmi ceux qui l'ont connu, pour dire que c'était un " pistachier ".
On pourrait dire aussi que ses propos ne sont pas "véridiques " quand il parle de sa "queue"
qui va mal ,(sic) , à Sébeille lors de l'anecdocte de l'avion qui peut voir "les amoureux derrière
 les buissons ". etc , etc ..

Quant à la réflexion sur les anglais qui couchent dehors ...c'est simplement une anecdocte
amusante et qui montre un point de vue de paysan de 1952 dans un pays rural .

Page 142, le juge Batigne continue d'ailleurs son récit avec de savoureuses réflexions toutes imprégnées de plus de bonhomie que d'acrimonie envers Gaston Dominici .
Son livre n'est pas un livre à charge , mais au contraire un aimable livre "souvenirs
" de cette
rencontre insolite . Du moins , je le perçois ainsi .






_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-06-12, 15:19; édité 2 fois
Revenir en haut
montreal84


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 256
Localisation: VAR
Masculin

MessagePosté le: 2010-06-10, 13:34    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,


Il faudrait mettre sur le forum quelques pages de ce livre fort intéressant que je n'ai pas lu......... Ces quelques pages seraient-elle l'apanage d'une élite dont je suis exclu.......

Je suis curieux de voir jusqu'où la paillardise de notre bonhomme peut aller devant un juge.......... L'effronté.... Outrages à magistrat ? Propos indécents?

Je relève certains propos prononcés par Gaston, assez crus, voire même grossier dans le post de Nicolas.....


Citation:
quand il parle de sa "queue" qui va mal ,(sic) , à Sébeille lors de l'anecdocte de l'avion qui peut voir "les amoureux derrière
 les buissons ".

Il faut tenir compte de beaucoup de paramètres physiologiques, l'andropause, le rêve, l'envie, les souvenirs d'une jeunesse vigoureuse et à rajouter à cela, la solitude d'une cellule de prison, propice à la méditation...
_________________
Que la vérité s'accomplisse et que cela soit écrit !!!!
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2010-06-10, 20:31    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Quel intérêt aurait eu le juge Batigne à inventer, dans un livre, des propos bidons ? D'autant que les propos en question ne donnent pas
d'éclairage précis sur l'affaire proprement dite, sur "qui a fait quoi".

En revanche, que ces phrases ne figurent pas un procès-verbal, c'est certain. Mais au cours d'une audition il y a plein de remarques, de
réflexions qui ne sont pas inscrites, parce qu'elles sont inutiles, qu'elles n'ont rien à voir, ou pas grand chose, avec le sujet.

Et puis, une fois l'audition terminée, le PV signé, qu'est ce qui empêche le juge ou le policier d'échanger quelques mots avec la personne
qui est en face ? Je pense que c'est cela que raconte le juge Batigne.

Cordialement.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-06-11, 14:42    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne Répondre en citant

  Bonjour le Forum

 Pour ma part je ne suis pas surpris de ces fameux propos tenus par Gaston
 au juge Batigne.
 Je les crois véridiques et rapportés comme le dit Nicolas "pour le souvenir".

 Le vieux n'aggravait pas son cas et au contraire semblait soulager partiellement
 sa conscience : des gens de pas grand chose qui dorment au bord de la route.
 Au fond ils ont un peu cherché ce qui leur est arrivé.

 Logique Dominicienne, nuancée encore de roublardise.....

    Cordialement         Picanto 
Revenir en haut
montreal84


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 256
Localisation: VAR
Masculin

MessagePosté le: 2010-06-12, 11:40    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous,

Merci à x pour l'honorable prêt du livre du juge Batigne, j'ai pu enfin lire ses impressions sur l'affaire....

Je rejoins Gorenflo et Picanto sur le fait que ces propos sont sûrement véridiques et reflétent bien la personnalité complexe de Gaston. Un sacré personnage aux multiples facettes déroutantes. l'art de faire tourner en bourriques des esprits sains..

Certains mots sont " amusants", j'ai bien aimé la réponse: " ils parlaient français" au sujet de ce que faisaient Gustave et Yvette dans leur chambre le soir.... Je ne les savais pas si amoureux de la langue française !!!!!!! Pourtant les langues ne se délient pas......

Picanto a écrit:



Citation:
Le vieux n'aggravait pas son cas et au contraire semblait soulager partiellement sa conscience : des gens de pas grand chose qui dorment au bord de la route.  Au fond ils ont un peu cherché ce qui leur est arrivé.  


Je partage la même pensée, Qui cherche trouve!!!!!
Gorenflo a écrit:


Citation:
Et puis, une fois l'audition terminée, le PV signé, qu'est ce qui empêche le juge ou le policier d'échanger quelques mots avec la personne qui est en face ? Je pense que c'est cela que raconte le juge Batigne.


Une autre vérité faite de simplicité et de bon jugement, un peu comme aprés l'interview d'un journaliste qui bavarde avec son invité........Hors micro.....
_________________
Que la vérité s'accomplisse et que cela soit écrit !!!!
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-06-12, 13:34    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Salut Picanto ,

Citation:
Le vieux n'aggravait pas son cas et au contraire semblait soulager partiellement
sa conscience : des gens de pas grand chose qui dorment au bord de la route.
Au fond ils ont un peu cherché ce qui leur est arrivé.

Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-07-18, 08:03    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Le juge Batigne travaille par délégation du juge Carrias sur l'affaire de Lurs. Le 8 mars 1955, il procède à une confrontation entre Gaston et Gustave. Le contenu en est assez intense : 


" Le juge à DOMINICI Gaston : 


Vous vous souvenez de ce que vous m'avez déclaré lorsque je vous ai entendu la semaine dernière. 


Réponse : Je m'en souviens extrêmement bien. Je vous ai dit que je n'étais sûr que d'une chose mais que de cette chose j'étais vraiment sûr. Je suis sûr que le jour où le docteur NALIN est venu à la Grand' Terre pour voir Gustave, 
ce jour-là, en redescendant d'en haut, j'ai entendu par la porte entre-baillée, Yvette et Gustave qui causaient. Je suis sûr que j'ai entendu Yvette dire :" Et la petite ?" Je suis sûr que j'ai entendu Gustave répondre : " Elle était 
évanouie". Je suis sûr que j'ai entendu Yvette dire " Qui la portait ?". Je suis sûr que j'ai entendu Gustave dire : " C'est Roger". 
Tu t'en souviens bien Gustave ? 


DOMINICI Gustave déclare : 


" Non, je ne m'en souviens pas"


Le juge rappelle alors aux deux protagonistes que ce moment est important et que s'ils veulent avoir une chance de voir une révision du procès, il faut apporter des éléments nouveaux et non reparler de ce qui a déjà été jugé


Gustave : " Non, je ne me souviens absolument pas d'avoir prononcé les paroles que mon père vient de dire. Je ne pouvais pas les prononcer parce que je ne sais rien. Je n'ai rien vu du crime. Je ne refuse pas de vous répondre. 
Je vois au contraire que vous faites tous vos efforts pour connaitre toute la vérité. Vous avez raison mais je ne peux pas vous aider. Je ne sais rien. Je sais seulement que mon père est innocent. 


Le juge : " Si vous ne savez rien, pourquoi affirmez-vous que votre père est innocent ?"


Gustave : " Parce que je le crois. Je regrette d'avoir, au cours de l'information, dit aux policiers qu'il était coupable. Je l'ai dit sans le penser" Okay


Un peu plus loin : 


Gaston : " Gustave, c'est toi qui m'as fait mettre où je suis. Je suis sûr que tu sais quelque chose qui m'en ferait sortir. Ce n'est pas bien de ne pas le dire après tout ce que j'ai fait pour toi pendant toute ta vie. 
Gustave, ne m'envoie pas à la mort. Tu sais que je ne la mérite pas. Tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime. Oui, je le répète, tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime. Dis-le Gustave. 


DOMINICI Gustave (après une longue hésitation) déclare : 


'Je ne sais rien". 




On sent à ce moment que la tension doit être à un niveau élevé. Gustave, bien que fortement sollicité, reste de marbre. Ce qui laisse entendre qu'il n'a évidemment aucun intérêt à dire la vérité que lui réclame son père. 
On peut en déduire logiquement que s'il la disait, il se mettrait lui-même dans de sales draps. 
Mais on se demande aussi pourquoi Gaston insiste à ce point. Il ne serait pour rien dans l'affaire ? Mais alors pourquoi avoir passé des aveux spontanés à Guerino et les avoir renouvelés par la suite ? 


Que faut-il en déduire ? Qu'il n'était pas là pour la partie du crime qui est la plus terrible, c'est-à-dire pour la mort d' Elizabeth ? Mais alors, si tel est le cas, pourquoi ne pas le déclarer directement au juge ? 


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-07-18, 19:41    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonsoir gorenflo ,


Ouf ! quelle bombe ce que tu mets là ! 
On comprend pourquoi Chenevier voyait Gustave et zézé ....et si cette conviction qui n'a pu se traduire par une Révision a peut être beaucoup transpiré 
jusqu'à Coty et De Gaulle qui avait le pouvoir de tout savoir au delà des PV ..! 


Quand Gustave dit : 
 




 
Citation:
je  ne sais rien. Je sais seulement que mon père est innocent


Le juge : " Si vous ne savez rien, pourquoi affirmez-vous que votre père est innocent ?"







Bingo ! Gustave quémande par là , à son père l'indulgence , le silence !  C'est patent ! Comme lui dit le juge , pourquoi dire cela qui semble tomber comme un cheveu dans la soupe ? Mais en apparence seulement . Comme Gorenflo le dit souvent ils se tenaient tous par la barbichette .


Donc, Gaston n'aurait pas tué la fillette? Sa balance  depuis les Baummette contre Gustave et zézé tiendrait la route ...(et ce que nous savons le confirmerait  par ailleurs .)
Au moment où il a été condamné à mort, le choc lui a fait sortir une partie du secret , une fêlure  dans le  "complot" établi d'un commun accord .


-Comme à dit curieusement Gustave à Aimé Perrin : "vaut mieux un vieux qui ne risque pas la guillotine , qu'un jeune" .. et puis logiquement le vieux ,dans sa prison  fut ramené à la raison par ses filles  ,  et petite fille .. A quoi bon en rajouter deux sur la charrette sans en sauver aucun pour autant ? 


Mon cher ami Gorenflo , tu viens de nous soumettre là ,  un document officiel qui pèse de tout son poids , car je le crois en grande partie véridique, surtout  quand Gaston précise que c'était quand  le DR Nalin est venu (le 7 août) délivrer son certificat médical à Gustave ......... 
 
Ce PV confirmerait bien  les soupçons que tous ont eu ( jurés compris ): Gaston n'était pas seul coupable ..



 
Citation:
Gustave, ne m'envoie pas à la mort. Tu sais que je ne la mérite pas. Tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime. Oui, je le répète, tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime. Dis-le Gustave.  





Gaston ne dit pas : tu sais qui a commis le crime ! Il dit : Tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime !  il indique par là une action dans la durée( toute la nuit du crime !)qui correspond très bien à la fin de la fillette ... 


Nom de Dious ! cette phrase  m'était passé à coté jusqu'à maintenant. 


Amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-07-18, 21:46    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonsoir , Autre réflexion encore ...


Gaston dit au procès à Gustave : " Je ne te demande pas de dire que je suis innocent , je te demande de dire qui était avec toi dans la luzerne " et on se souvient de deux choses : l'incroyable insistance de Gaston à ce moment là et l'extrême pâleur de Gustave au bord de l'effondrement ! 
Et il redemande à Gustave de dire qui était avec lui , et ce qui s'est passé //car il s'est passé quelque chose !
Ce quelque chose c'est la mort différée de la fillette et sans doute effectuée dans le dos de Gaston ..une affaire entre zézé et Gustave ...(µµµµ)
Et là encore , comme au procès , Gaston insiste auprès de Gustave pour que celui ci dise enfin  la chose qui va atténuer sa responsabilité à lui , Gaston .. DIS le GUSTAVE !  On dirait que Gaston ne veut pas trahir le pacte et envoyer lui même son fils à l'échafaud , mais que si Gustave avait la faiblesse d'avouer ce serait bien fait pour "ce crétin" de fils qui l'a dénoncé et sans lequel, lui ,  Gaston, serait libre ! Quelle andouille ce Gustave et pour Gaston sa bêtise mérite bien un petit aveu vengeur ! 
NON ? 
 
Citation:
Gustave, ne m'envoie pas à la mort. Tu sais que je ne la mérite pas. Tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime. Oui, je le répète, tu sais ce qui s'est passé la nuit du crime. Dis-le Gustave. 





(µµµµ) On se souvient aussi du très vif intérêt , qu'au procès , Gaston portait au récit de Dr Dragon qui décrivait les lésions et la cause de la mort d'Elizabeth ...
Comme si à travers ses propos Gaston essayait de comprendre les réelles circonstances de sa mort ..qu'il n'avait pu connaitre dans le détail de son déroulement ..???
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-04, 11:05    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous , 


Pour résumer ce qui est dit ci -dessus : Gaston aurait tué les deux parents et assommé la fillette (mais quand et où ?) 
et Gustave avec zézé l'auraient alors transportée sur me talus pour l'achever .. 
Question : L'achever avec la carabine que Gaston aurait laissée sur place ? Donc Gaston tire sur Jack et Anne , 
assomme la petite, qui ne bougeait pas, et lâche là, la carabine ? 
La carabine est reprise par Gustave , qui , avec zézé emportent la fillette etc ...alors qu'ils vont prendre un risque énorme 
d'être vus tous les trois sur sur le chemin avec un tel clair de lune tandis que leur intention 
serait de ne pas se faire voir , justement ? 

Il y a dans cette hypothèse quelque chose que je n'ai jamais pu admettre totalement . Elle demande trop de colmatages . Trop d’invraisemblances .
Question Rolling Eyes
  



_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-08-08, 15:29; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-08, 13:53    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Le juge Batigne a entendu Gaston à plusieurs reprises. Il lui reprend une audition le 30 juillet 1955. Mais Gaston a la mémoire qui flanche. Quelques exemples : 


Le juge évoque la matinée du 5 août. 


Le juge : Mais, plus particulièrement, que faisait Gustave ? 


Réponse : Je ne lui ai pas parlé. Je ne m'en souviens plus. Ma mémoire est bien mauvaise. Je ne puis plus me rappeler ce que Gustave a fait ce matin-là. 


Le juge : Et Roger Perrin ? 


Réponse : Je ne me souviens pas si Roger y était ou s'il n'y était pas. Je n'ai pas cela dans la tête. 


Le juge : Somme toute, vous me dîtes que vous ignorez tout des circonstances du crime. 


Réponse : Je crois que je vous l'ai déjà dit. Je l'ai toujours dit. Je dis la vérité. Je ne sais rien. 


Un peu plus loin, à propos des déclarations faites à Chenevier :


Le juge : Je n'invente pas. Il y a dans le dossier un procès-verbal daté du 20 décembre 1954. Je le lis avec vous. Vous avez signé ce procès-verbal. Vous avez dit : " Gustave est allé à Peyruis pour aller avertir Roure.
Il est passé par La Serre pour prendre le petit. Ils sont sortis dans la nuit. C'était vers une heure dix. J'ai regardé ma montre. J'ai entendu des coups de feu. Je me suis levé. Je n'ai rien dit."


Réponse : Non, je n'ai pas dit ça. J'ai dit que Gustave est allé avertir Roure. J'ai dit que j'avais entendu des coups de feu. Mais le reste, je ne l'ai pas dit. 


L'audition se poursuit ainsi sur les différentes révélations qu'avait faites Gaston à Chenevier. A chaque fois Gaston répond qu'il n'a "'jamais dit çà". 


Il termine par ces mots : 


" Je n'ai pas dit ça. Je n'ai rien dit. Je ne peux rien dire. Je ne me suis même pas levé. Ah, si je savais quelque chose, je le dirais". 


Cordialement.  


 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-08, 15:36    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Ah le pauvre homme qu'on" a pris comme un mouton dans la bergerie ..."sic ..
Ils ont dû se tromper, dans le noir ils ont pris le renard qui passait par là ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-19, 12:15    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Gaston dit :
Citation:
Il est passé par La Serre pour prendre le petit. Ils sont sortis dans la nuit. C'était vers une heure dix. J'ai
regardé ma montre. J'ai entendu des coups de feu. Je me suis levé. Je n'ai rien
dit."



Tout de même ..ce n'est pas anodin . Qu'il (Gustave ) soit passé à la Serre prendre le "petit" cela est plus que probable .
Qu'ils soient sortis dans la nuit ..c'est dans la logique des choses ..clair de Lune , éboulement , braconnage et l'anglaise ...
(qui se déshabille au bord des routes !)
donc, qu'une Rock -ola ait été dehors cette nuit là serait la conséquence logique de ce qui précède .
Mais je comprends mal que Gaston ait voulu endosser tout le crime s'il n'y était pour rien .

Qu'Yvette ne choisisse pas de dire que le grand père a fait une bêtise et que les autres n'y sont pour rien , cela est étrange .
Mais ça peut s'expliquer si tous sont impliqués , y compris le père de ses enfants ....pour lesquels il faut faire bloc .

Mais que zézé ne dise pas "c'est mon grand père , nous n'y sommes pour rien !" ça rejoint l'attitude d'Yvette ..Ils sont fachés,
 MAIS personne ne bouge de peur que l'autre ne parle aussi ...?
De ne pas faire supporter le crime une bonne fois pour toutes par Gaston , ce qui les exonèrerait tous ,
 montre bien qu'il se tiennent par la barbichette .



_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2013-09-16, 01:06    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonsoir !

Très intéressant topic ! Merci !

Pourtant et notamment Yvette, ensuite, a bien accuser Gaston.
Mais à ce moment-là, Gaston semble être devenu comme le "fusible" du Clan. C'était le plus vieux, on n'allait pas le guillotiner et pis sinon Gustave restait suspect n°1.

2 autres choses aussi qui m'intriguent dans l'attitude d'Yvette:
- elle s'éloigne presque toute la journée de la GT et ne revient que vers 16h, alors qu'habituellement, elle va ce jour-là au marché d'Oraison que la matinée.
-Je peux comprendre aussi qu'avec un tel évènement, Yvette, jeune fille de 20 ans à l'époque des faits, prenne quelque peu le large (ce qui a pu peut-être aussi l'aider à réfléchir tranquillement, avec moins de pression, à l'attitude à tenir par la suite. (Ce qui néanmoins quand même reste curieux là-dedans, c'est qu'elle laisse, dans un moment aussi crucial, in fine, se dépatouiller son mari et ses beaux-parents ! Shocked (plus l'autre fait non moins curieux que ce ne soit pas ses parents (les Barth) qui viennent la chercher comme de coutume ce matin-là. [Encore comme dirait Gorenflo, à juste titre: "l'une des curiosités de cette affaire..."]

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-09-17, 07:57    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour Chercheur , bonjour à tous .




Citation:
Yvette, jeune fille de 20 ans à l'époque des faits, prenne quelque peu le large (ce qui a pu peut-être aussi l'aider à réfléchir    
tranquillement, avec moins de pression, à l'attitude à tenir par la suite. (Ce qui néanmoins quand même reste curieux là-dedans, c'est qu'elle laisse, dans un moment aussi crucial, in fine, se dépatouiller son mari et ses beaux-parents ! 
    


Tout à fait . Mais on peut comprendre qu'elle ait voulu prendre du recul avec le concours de ses parents pour l'attitude à tenir pour la suite . Le matin du crime qui sait si elle savait que faire ? accepter tout ? dénoncer ? Nul doute que son père lui a donné la marche à suivre . Et si elle a continué à rester solidaire , c'est que son attitude durant la nuit l'avait rendue complice et solidaire de fait, des hommes .    
 
Citation:
(plus l'autre fait non moins curieux que ce ne soit pas ses parents (les Barth) qui viennent la chercher comme de coutume ce matin-là

Ils sont venus et repartis aussitôt d'après zézé . Un témoin les a vus se diriger vers la Grand'terre ce matin là .ILs sont arrivés trop tôt et  sans doute Yvette devait-elle encore rester à la ferme pour lancer le scénario . Pourquoi Gustave est-il resté au lieu de partir au marché avec elle par exemple ? Il y avait sans doute une responsabilité qui correspondrait à son degré d'implication ce matin là .et qu'il devait assumer .Personne ne voulant le remplacer !! mais le contraire peut être vrai aussi ..






_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2013-09-17, 12:04; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2013-09-17, 08:48    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne. Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Chercheur a écrit:


Pourtant et notamment Yvette, ensuite, a bien accuser Gaston.



Pas tout à fait. Yvette n'accuse pas directement Gaston. Elle ne dit pas qu'elle l'a vu avec une arme, qu'elle l'a vu tuer. Elle dit que Gustave est sorti après les coups de feu et qu'il est revenu dans la chambre en disant que c'était son père qui avait tué. 
On me dira que ça ne change pas grand chose, sauf qu'Yvette se garde bien de trop en dire. Elle fait le service minimum pour Gustave en venant dire que lui, il est innocent. C'est cela le sens de sa déclaration du 18 décembre 1953. 


Et elle fait cette déclaration au lendemain de celle de Gustave au juge qui l'entendait après la dernière révélation de Maillet sur le fait que lui, Gustave, était dehors au moment des faits "Aqui, davan, din la luserno". 


Cette information apportée par Maillet est très importante. Il y a le feu chez Gustave ! Du coup, Yvette vient à son secours et confirme que Gustave n'était pas dehors au moment des coups de feu. Je l'"ai déjà écrit mais je me répète : 
si Maillet avait fait cette déclaration (sur la présence du Gustave à l'extérieur) avant les gardes à vue du mois de novembre, si la police et la justice avaient su cela au moment où Gustave a accusé son père, je suis certain que l'affaire 
aurait pris une autre direction. Gustave, très certainement, n'aurait pas pu tenir le coup et la vérité serait alors sortie. 


Mais Maillet avait des pudeurs de jeune fille : il faisait des révélations sur Gustave quand il le jugeait bon. C'est fort regrettable. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:40    Sujet du message: Gaston avec le juge Batigne.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com