l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Et Paul vient voir la police

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Paul Maillet et tous les témoins.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-20, 09:47    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour

Il vient assister, comme au défilé du 14 juillet, à la reconstitution . Prévoyant il a pris son casse-croute !!! Pour P.Maillet c'est un jour de fête !

_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-07-20, 17:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2009-07-20, 09:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-07-20, 10:44    Sujet du message: Et Paul Maillet vient voir la police Répondre en citant

Re-bonjour Nikos

C'est un cheminot. Certain.
A cause de la casquette à écusson et la veste aux épaulettes tombantes, en grosse
toile, fournie par l'administration aux agents de la voie.

Mais encore une fois, désolé, je ne reconnais pas Paul Maillet.

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-20, 18:03    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir Picanto ,






Citation:

Mais encore une fois, désolé, je ne reconnais pas Paul Maillet.




C'est à cause de la mauvaise retranscription de la photo qui a pris en largeur par rapport à l'original.
Mais je sais que c'est bien lui .

Ce qui est cocasse c'est le pic- nic ! Il n'a pas "perdu une miette"  ce jour là! . Jour de sa "consécration" .

Voir le vieux s'abaisser à refaire tous les gestes du crime devant la population était jubilatoire pour Maillet .

Mai on connait la réaction de Gaston quand celui- ci l'aperçoit au premier rang des badauds avec
 la mine réjouie qu'on imagine !!

" Salaud ! c'est toi qui la tenait ***la carabine !"

***cf/ Livre de E.G: tenir au sens de "avoir chez soi ".
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 03:56; édité 3 fois
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-20, 22:09    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir Nikos et Picanto, bonsoir le forum.

Je n'arrive pas à remettre la souris sur une photo où on le voit serrer la main de Sébeille après la reconstitution. Dans mes souvenirs, cette photo le montrait habillé comme sur l'image de Nikos.

Concernant l'épisode carabine, Huet précisait aussi que Gaston l'avait publiquement traité d'assassin.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-20, 22:34    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir ced8304 ,

D'accord avec ce que vous pensez . Il y avait , reconnaissons le, quelque chose de vulgaire dans cette attitude .

Maillet vient un peu comme à la curée prendre sa part de pitance .

Le contentieux qui séparait ces deux là était plus profond et bien plus cruel qu'un simple coup de "pied de l'âne".

La rancœur, plus la jalousie envers Gaston s'étalaient au grand jour .
Gaston offrait son vin à quelqu'un qui somme toute aurait aimé,sinon préféré, en faire autant .

Mais Maillet a toujours exclu Gustave de tout soupçon .Sa rancune était bien ciblée .

On ne saura jamais ce qu'ils se disaient en buvant l'apéro . Gaston éméché devait afficher sa réussite
avec une ostentation aussi imbuvable que sa piquette . La goutte d'eau a dû  être d'avoir été balancé
par ce diable de vieux pour ses entorses à la législation sur les armes  et à celle des branchements
au réseau électrique pas très orthodoxes  .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 03:58; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-21, 06:35    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour Nikos,
Bonjour à tous,

Nikos a écrit:
 La goutte d'eau a dû  être d'avoir été balancé par ce diable de vieux pour ses entorses à la législation sur les armes  et à celle des branchements
au réseau électrique pas très orthodoxes  .


Oh la ! Méfiance sur ce point. D'où tiens-tu cette information ? Je ne crois pas qu'il ait été établi, ni même supposé, que c'est Gaston qui avait balancé Maillet.
Soit dit en passant, s'il l'a fait, il n'a pas été bien malin. Comment faire pour se fabriquer un ennemi quand on n'en a aucun besoin ?  

Selon Guerrier, page 391, c'est une femme qui aurait écrit la lettre anonyme.

Il est vrai que, juste avant, Guerrier parle d'une lettre écrite par Aimé Dominici à Gustave où il est question de Maillet, voisin de la ferme de Castang. Des armes auraient  été volées dans la ferme Castang, le jour de son enterrement. Maillet était leur voisin. D'où l'histoire des initiales RMC sur la carabine (non, ce n'était pas Radio Monte Carlo) dont certains pensaient qu'elles pouvaient être celles de René Marcel Castang mais qui étaient tout bonnement celles de l'entreprise Rock-Ola. Et Gustave, destinataire de la lettre de son frère, la porte à Sébeille. C'est donc lui qui essaye d'écarter l'attention des enquêteurs de la Grand'Terre pour la reporter vers feu Castang et, indirectement, vers Maillet.

Selon Guerrier, Maillet n'aurait pas trop apprécié.

Cordialement.  
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-21, 08:31    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonjour à tous ,

Salut Gorenflo,

Re-cadrage très utile à la bonne marche des idées . Comme quoi certains auteurs n'ont pas autant fouillé leurs  sources
que Guerrier  . Je vais partir dès que possible à la recherche de cette version sur Gaston .
Mais la tache est grande vu le nombre de documents que j'ai .

Aimé n'a pas dû écrire cette lettre pour rien . Elle n'était sans doute destinée qu'à exonérer Gustave . On ne sait rien
 sur Aimé et la carabine sinon cet épisode quand  il pleure depuis Eygalière en lisant la nouvelle dans la presse où il était question de la carabine
retrouvée dans la Durance ..

Aimé qui est resté dans l'ombre de l'enquête est parti de la Grand' terre en 51 . Il a donc connu cette carabine ,
voire un peu plus .

Soyons clairs : Aimé n'était pas à la grand terre au moment de drame mais à Eygalière comme ouvrier agricole .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 03:59; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-21, 15:04    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour à tous ,

salut Gorenflo ,

A la relecture de mon post je m'aperçois en effet que j'ai fait un raccourci un peu trop vif . Pas besoin donc, d'aller chercher plus loin .



Citation:

La goutte d'eau a dû  être d'avoir été balancé
par ce diable de vieux pour ses entorses à la législation sur les armes  et à celle des branchements
au réseau électrique pas très orthodoxes  .





Tu as raison j'ai fait une erreur de chronologie que j'ai ,un peu ,beaucoup, écrasée  . Gaston n'y était directement pour rien dans cette affaire de perquisition ...officiellement . La lettre d'Aimé à Gustave
avait mis la police sur la voie du vol chez Castang le jour de son enterrement comme tu le rappelles fort justement.
La même police de suite après avoir perquisitionné chez Maillet s'est rendu à la ferme du" Prou" voisine de
la "maréchale" pour y perquisitionner aussi . Or c'est Maillet qui gérait cette ferme depuis la mort de René Marcel Castang .
(René Mort Curieusement !).C'est bien une action de grande envergure lancée à son endroit .
Voilà bien notre Mailllet dans le collimateur et toute sa famille est illico-presto embarquée pour être interrogée à Forcalquier .
Comme il a été écrit .
Ce que je voulais dire , c'est que la rancune qu'avait Maillet à l'esprit cette fois là, était certainement plus dirigée contre
Gaston que sur Gustave (ou Aimé) qu'il savait incapable d'agir sans ordre .  Cette dénonciation sur le vol d'armes chez
Castang n'était pas que d'Aimé à ses yeux : c'était un coup des Dominici .
(Il le répétera encore devant la camera d'Orson Welles .."Gustave était incapable ..)

Maillet savait que rien ne se faisait à la Gt sans le patiarche  : Gaston omni-décisionnaire , sinon instigateur de tout .
Pour Maillet cette perquisition, puis  le fait que ses parents se soient retrouvés offerts au scandale publiquement,
lui sont restés en travers de la gorge  .
Nous n'étions qu'au tout début de l'enquête . Puis ,quand pendant l'incarcération de Gustave au mois de novembre de
la même année , Maillet a reçu des menaces de mort de Gaston (geste de tirer sur lui ..) et qu'enfin ces menaces
se sont faites réalité avec le fil de fer tendu en travers de son chemin , Maillet a du cristalliser toute sa haine sur le vieux
désormais seul objet de ses craintes fondées .
Gustave "pince -mi" en prison "pince -moi" Gaston restait sur le bateau ".

Pour Maillet tous ses malheurs venaient du coté Du Gaston , dou viei ".

Voilà ce que j'aurais dû écrire avec un peu plus de courage . Mais par contre je peux fantasmer un peu .

Heureusement que des Hespérides veillent sur notre jardin .. Laughing
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-05-01, 21:06; édité 3 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-21, 15:25    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour ,



Paul Maillet ,le 5 aout , à midi , après avoir travaillé sur "l'éboulement " est allé à la Grand' terre retrouver ses amis .

Il dira plus tard au Commissaire  Constant que c'est à ce moment là que Gustave lui avait dit  qu'il avait été attiré
sur le (versant du) talus par les râles de l'enfant ...Dès midi notre homme que voilà était immergé parmi ceux
qu'ils connaissaient si bien ..

Question : Croyez vous , à le voir, qu'il n'avait pas déjà compris que les Dominici avaient fait quelque chose ??
 Qu'ils n'étaient pas comme d'habitude à des détails que seul son œil de familier de longue date pouvait déceler .


Alors on devine ce qu'il a du penser quand il a su quelle carabine les policiers avaient trouvée .

Pour Maillet ses intuitions l'avait mené sur la piste bien avant tout le monde ,excepté Clovis ....j'en donnerai
ma main à couper (ou celle d'un volontaire)  et puis il y a eu de suite ces étranges lettres anonymes , 
depuis qu'Yvette avait vendu des pommes de terre . Tiens quel rapport ? Rolling Eyes
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:02; édité 1 fois
Revenir en haut
franklin1954


Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 117
Localisation: Belgique, la Wallonie
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-24, 20:03    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour à tous,
Salut Nikos,

Paul Maillet avait laché deux bombes qui ont fait avancer l'enquête.

Le première fût la confidence que Gustave lui a faite à propos du "ronron" et du bras qui bougeait en parlant d'Elizabeth.
Gustave a avoué et fût condamné à 2 mois de prison ferme.

La seconde bombe viendra plus tard mais ne sera jamais avouée par Gustave.

La discussion sur:
"Si tu avais vu, si tu avais entendu ces cris d'horreur, je ne savais plus où me mettre".

Cette discussion aurait eu lieu entre Gustave et Maillet lors de l'achat de pommes de terre à la ferme Dominici.

Mais même lors d'intérrogatoires poussés, Gustave n'a jamais répété cette phrase au commissaire.

En fait, c'est son père pendant le procès qui remet en cause la présence du fils dans la luzerne.
Il lui supplie de dire avec qui il y était dans la luzerne.

Ceci accrédite tout de même la version de Maillet qui n'était pas trop pris au sérieux au début.

Gustave qui avoue avoir vu la fillette encore bouger et ronronner.
Ensuite c'est au tour de Gaston de remettre les pendules à l'heure pendant le procès.

Qui a dit que Maillet n'était pas des plus honnêtes?

Je pense qu'il aimait se trouver sous les projecteurs (c'est une image) et qu'il mettait à profit chaque occasion
pour s'exprimer, parfois avec pertes et fracas.


Cordialement,
Franklin
_________________
Cordialement,
Franklin
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-24, 21:31    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonsoir à tous , salut franklin ,

Citation:
Je pense qu'il aimait se trouver sous les projecteurs (c'est une image) et qu'il mettait à profit chaque occasion
pour s'exprimer, parfois avec pertes et fracas.

C'est vrai .
Trait de caractère dominant chez cet homme que tout ce tapage médiatique avait un peu perturbé.

Depuis qu'il avait été mis négativement sous les projecteurs, avec la descente de police à la Maréchale ,
il n'a eu de cesse que de vouloir se mettre à l'abri en donnant des gages de bonne volonté à la police .

Puis il s'est soudain souvenu des premières confidences de Gustave en sept ... en janvier 1953 Sébeille
le prend en défaut de "bonne volonté " et lui met une seconde pression ..Maillet choisit encore de se mettre
du bon côté du manche ..il lâche totalement Gustave et le clan ..
Du courage , de l'honnêté ? Certes on peut le voir ainsi et ce n'est pas faux ..mais le moteur de tout cela
était la sainte peur que Maillet avait de voir tous ses petits "truandages" venir empoisonner sa petite
vie de paysan-cheminot ..
Maillet "volait " parait-il du courant à EdF avec une installation pirate ..Mais c'était courant (non!)
en ce temps là ..pas de quoi électrocuter un chat , il faut y ajouter les armes trouvées dans sa cuisinière...
Alors là c'était un peu plus grave car cela mettait le PCF en porte à faux .
N'oublions pas que la détention d'armes par des militants communistes en 52 pouvait faire croire que le PcF
préparait un coup d'état ! De ça le PCF n'en voulait surtout pas !
En 1952 c'était considéré comme gravissime compte tenu que le PC était inféodé à Staline et qu'il faisait peur
à nos gouvernants . Mais Staline avait donné des ordres pour que la France restât en dehors de la satellisation
organisée par L'OURS
Maillet s'est donc trouvé en porte à faux et avec le Parti et avec Dominici ..il ne lui restait plus que Sébeille !

Et surtout Maillet avait peur d'être pris à la place d'un autre ...non loin de L'abbaye il y avait la Sainte Trouille !
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-10-28, 08:11; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-26, 21:10    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir à tous,


franklin1954 a écrit:
"Si tu avais vu, si tu avais entendu ces cris d'horreur, je ne savais plus où me mettre".
Cette discussion aurait eu lieu entre Gustave et Maillet lors de l'achat de pommes de terre à la ferme Dominici.

Mais même lors d'intérrogatoires poussés, Gustave n'a jamais répété cette phrase au commissaire.




Objection. Ce n'est pas exactement ça. Gustave a bien reconnu avoir dit cela lors d'une confrontation avec Maillet, le 12 novembre 1953.
Ensuite, évidemment, il s'est rétracté. Ce qu'il n'a jamais reconnu c'est la suite de la discussion. Maillet lui demande alors en patois "Où étais-tu ?"
Et Gustave lui répond, toujours en patois : "Ici, devant, dans la luzerne". Sur ce point précis et fondamental, Gustave a toujours nié.

On imagine les questions qui seraient arrivées s'il avait reconnu être dehors au moment des coups de feu.

Mais cette phrase de Gustave est très intéressante. C'est la remarque spontanée d'un homme qui a été horrifié, c'est le cas de le dire
puisqu'il parle lui-même de cris d'horreur. C'est un "cri du coeur" dans lequel il nous dit "Si tu avais vu (comme moi j'ai vu),
si tu avais entendu (comme moi j'ai entendu)".

Mais ce sont plutôt, me semble-t-il, les propos d'un témoin, d'un homme qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment
 et qui s'arrache les cheveux de voir ce qui se passe devant lui. J'imagine mal le même Gustave dire cela s'il avait été LE criminel.
Dans cette hypothèse, son premier souci, son obsession, aurait été, j'imagine, de surtout ne rien dire qui puisse faire penser
qu'il aurait pu étre présent.

Pour qu'il se "lâche" ainsi, une seule fois, c'est qu'il n'avait probablement pas le premier rôle. Il était donc un témoin,
mais un témoin situé aux premières loges, car "si tu avais vu", en pleine nuit, même avec un beau clair de lune,
cela suppose qu'on est à proximité. Qu'a t-il fait ensuite ? Bonne question.

Cordialement.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-10-29, 19:58    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir le Forum

A Gorenflo

Au sujet de Gustave qui se làche et qui ,par conséquent ne doit pas être LE criminel mais
seulement un témoin horrifié, je suis bien d'accord.

Il me semble que on l'a déjà dit.

Mais "qu'a-t-il fait ensuite ? bonne question ".

Et bien c'est peut-être ensuite qu'il est devenu un criminel, à l'égal du premier.

Alors que ce n'est pas lui qui avait mis la machine en marche.

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-29, 20:40    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir à tous
salut picanto,

Citation:
Et bien c'est peut-être ensuite qu'il est devenu un criminel, à l'égal du premier.


Le cas Gustave avait inquiété plus d'un contemporain . Beaucoup le voyaient comme l'acteur principal .

Mais si l'on y regarde bien ,outre que cette phrase ("si tu avais vu" ...)en faisait un simple spectateur , il est à noter
,je crois , que lui seul de tout le clan avait été désigné pour accueillir les gendarmes et les autorités .

On peut légitimement penser que le clan avait désigné celui qui n'avait pas le crime sur la conscience
pour faire le comité d'accueil . Subir le premier choc .

On imagine mal Gustave assassin se prêter à ce rôle risqué .

A l'opposé si Gustave avait été l'assassin principal on peut se demander si Gaston aurait tenu le rôle
de cicérone pour protéger son fils .

Yvette trop émotive est partie se faire "re-conditionner" par ses parents et n'est revenue que vers 16h.

Alors que d'habitude ses parents venaient la chercher le matin pour la ramener à midi du marché d'Oraison ,
ce jour là ceux ci vont directement au marché et Yvette les rejoint avec Nervi le boucher !
Les parents étaient donc au courant . Mais par qui ?
Pourquoi ceux ci ne sont pas venus à la Gt comme à chaque mardi jour du marché d'Oraison ?

Comment Yvette savait que ses parents y seraient alors qu'un crime s'était produit chez elle et que normalement
ceux ci auraient dû venir s'enquérir du drame de visu ?et aider le clan à surmonter l'épreuve .

Non! tous laissent Gustave seul le matin .

Et les Barth qui ne s'inquiètent pas de savoir ni de venir voir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
même le soir en raccompagnant Yvette ..

Tiens ? mais comment est revenu Yvette le soir vers 16h ??
Tout ce qui n'est pas normal accuse ..
Pas normal n'est-ce pas ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-29, 21:23    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonsoir à tous ,
salut gorenflo ,

Citation:
Ce qu'il n'a jamais reconnu c'est la suite de la discussion. Maillet lui demande alors en patois "Où étais-tu ?"
Et Gustave lui répond, toujours en patois : "Ici, devant, dans la luzerne". Sur ce point précis et fondamental,
Gustave a toujours nié.


Oui , sauf au moment de ses premiers aveux le 13 après midi où dans la salle du conseil à Digne ,
en présence du juge Périès Gustave déclara : " a 1 h j'avais entendu mon père quitter la maison .
Alors je me suis levé pour voir où il allait ....il se dirigeait vers l'éboulement....Lorsque je suis arrivé
en bordure du champ de luzerne ,les coups de feu on éclaté....c'est quand il est retourné à la maison
que mon père m'a mis au courant ...."


Outre le fait qu'il reconnait avoir été dehors vous ne remarquez rien d'autre ?

ça saute aux yeux aujourd'hui ! Que dit Gustave ? Il dit :" quand il est retourné à la maison ..il m'a mis au courant .."

Voilà Gustave qui assiste à toute la scène du crime ..qui voit donc son père courir après la fillette et voilà le même
qui attend bien sagement que son père revienne pour lui poser des questions ?!?

Vous ne croyez pas qu'il aurait pu le suivre pour tenter une action ?

Autre question : Comment Gustave a t-il entendu son père sortir de la maison si celui ci est simplement parti
voir l'éboulement ? Il se lève pieds nus et n'a que les pantoufles dans sa chambre ..il laisse ses godillots en bas .
Coutume avérée ! Donc il descend sans bruit jusque dans la cuisine d'où Gustave ne peut plus rien entendre
pour ceux qui connaissent les lieux et le père sort par la cour du sud-est tandis que la fenêtre de "tave" donne
vers le nord !!!! Là encore avec les bruits nocturnes et la Durance proche ,il n'y a pas de quoi faire sortir Gustave de son lit ..

Pas de quoi jusque là pour faire descendre Gustave dans la luzerne et ce , pendant
(à noter la concomitance des deux actions !) que le père va voir l'éboulement.

Sauf ....si avant il y a eu du grabuge au bivouac avec cris, vociférations et injures ..alors là oui! Gustave a eu
le motif et le temps pour descendre dans la luzerne et en même temps voir son père aller vers l'éboulement ..
pardon le bivouac !
Mais dans ce cas Gustave connaissait la raison qui poussait son père à retourner voir les anglais
(ANN a eu le temps de remettre sa robe )et il n'a pas pu ne pas le suivre de plus près ..............................
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-29, 23:21    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir Nikos,
Bonsoir à tous,

Nikos a écrit:
Oui , sauf au moment de ses premiers aveux le 13 après midi où dans la salle du conseil à Digne ,
en présence du juge Périès Gustave déclara : " a 1 h j'avais entendu mon père quitter la maison .Alors je me suis levé pour voir où il allait ....il se dirigeait vers l'éboulement....Lorsque je suis arrivé
en bordure du champ de luzerne ,les coups de feu on éclaté....c'est quand il est retourné à la maison
que mon père m'a mis au courant ...."


Outre le fait qu'il reconnait avoir été dehors vous ne remarquez rien d'autre ?

ça saute aux yeux aujourd'hui ! Que dit Gustave ? Il dit :" quand il est retourné à la maison ..il m'a mis au courant .."

Voilà Gustave qui assiste à toute la scène du crime ..qui voit donc son père courir après la fillette et voilà le même
qui attend bien sagement que son père revienne pour lui poser des questions ?!?



????????????????????????????????????????????????????????????????

D'où sort ce PV ? C'est bien la première fois que je lis cela. Et si je me reporte au "petit Guerrier illustré" je ne trouve rien de semblable.
Les aveux de Gustave devant le juge, le 13 novembre, page 484.

Rassure-moi. On n'est pas le 1er avril ?

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-29, 23:50    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonjour à tous ,

salut gorenflo ,

Rassure toi le petit Guerrier illustré a zappé des passages ..que j'ai trouvés dans le petit Sebeille de poche
à la page 201 .dernier paragraphe .


A moins qu'il ait trop fumé de lavandin  de Ganagobie, c'est ce que Gustave lui aurait dit ..mais sait on jamais
avec Sébeille que tout emerveille !
Amicalement

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-30, 07:30    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour Nikos,

Ca me revient (comme pour Clovis). On avait déjà parlé de cela, et je crois même que c'était moi qui avais sorti ce texte.
J'aurais pu m'en souvenir. Mais il me semble qu'on avait conclu que Sébeille s'était laissé aller. Il faudrait vérifier sur pièces authentiques.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-30, 08:02    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour gorenflo ,

Citation:
Il faudrait vérifier sur pièces authentiques


Excellente idée ! Wink

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-10-30, 09:50    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour le Forum

A Nikos

Pour le comportement étrange des Barth (que tu évoquais hier), on pourrait peut-être
supposer qu'il avait été convenu la veille que Yvette les rejoidrait à Oraison avec le
boucher Nervi et que c'est là qu'ils ont été informés du drame.
Ensuite un peu de duplicité pour effectivement ne ramener Yvette qu'à 16h00...
Mais les corps étaient enlevés, Sébeille pas encore rentré de Forcalquier.
Ils pouvaient ne pas être désireux de s'éterniser. Evitant par là, c'est vrai, d'avoir à
donner des justifications.

Il ne faut pas perdre de vue je crois que Yvette était une jeune femme ENCEINTE et
que, en priorité, ses parents désiraient la protèger.

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-10-30, 11:56    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Encore salut à tous

A Nikos et Gorenflo

De vos trois posts écrits dans la soirée hier, je retiens :

1/ qu'il y a un "blanc" dans le petit Guerrier puisque on déniche l'information relative au déplacement
de Gaston dans le bouquin de Sébeille. Ce qui me semble être une source sèrieuse.
Je m'étonne cependant que cela est échappé à Guerrier avec le N° de PV adéquat.

2/ à retenir également qu'il y a eu DEUX déplacements de Gaston vers le campement/éboulement.
Comme je l'avais écrit autrefois (modestie mise à part) et d'autres également.
Le premier déplacement sans carabine mais avec cris et vociférations qui ont réveillé Gustave,
comme le dit Nikos. Plus empoignade probable avec Sir Jack.
Le deuxieme dans la fureur vengeresse et avec la carabine et Gustave sur ses talons, en qq sorte,
avec la suite que l'on sait. Devant un Gustave trop éloigné encore ou timoré.
N'osant pas intervenir - toujours la crainte filiale - et laissant faire en définitive.


Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-30, 12:08    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonjour à tous ,
salut picanto,

Citation:
supposer qu'il avait été convenu la veille que Yvette les rejoindrait à Oraison avec leboucher Nervi et que c'est là qu'ils ont été informés du drame.


Quand le parents d'Yvette sont vus par le cafetier de lurs(Bonnet) allant vers Oraison il était 8h30 ..
Je pense que Barth , chef local du pcf devait avoir le téléphone .
Et que même sans téléphone depuis que le crime était su par les cheminots , cad avant 7h ,
les Barth au titre et de parents et lui de chef du pc local ,  auraient dû être informés prioritairement.

Le crime ayant eu lieu à 1 h du matin je ne comprends pas comment la veille les Barth
auraient déjà imaginé de faire prendre Yvette par Nervi ..? Mais qui sait .
De plus les Barth à aucun moment, le 5, ne viennent voir les lieux du crime ..Drôle de réaction
pour des parents ..tous les habitants du coin se pressent pour voir ..et eux non !

Et puis pourquoi ce retour tardif d'yvette juste après l'enlèvement des cadavres ?

Il me semble qu'une famille non impliquée se serait ressérée autour de Gustave au lieu de le laisser
seul avec les cadavres et la police .









_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-30, 12:46    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour à tous ,
 salut Picanto,
picanto a ecrit :

Citation:
2/ à retenir également qu'il y a eu DEUX déplacements de Gaston vers le campement/éboulement.
Comme je l'avais écrit autrefois (modestie mise à part) et d'autres également.
Le premier déplacement sans carabine mais avec cris et vociférations qui ont réveillé Gustave,
comme le dit Nikos. Plus empoignade probable avec Sir Jack.
Le deuxieme dans la fureur vengeresse et avec la carabine et Gustave sur ses talons, en qq sorte,
avec la suite que l'on sait. Devant un Gustave trop éloigné encore ou timoré.
N'osant pas intervenir - toujours la crainte filiale - et laissant faire en définitive.





Je crois que tu n'es pas loin et que nous sommes quelques uns a vouloir croire en cette hypothèse .

Il ne manque plus qu'à savoir "qui était avec Gustave dans la luzerne" .... Wink



_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-30, 13:36    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour à tous,

Chapitre "Le commissaire Sébeille arrive"

Sous-chapitre "Le commissaire le plus controversé était-il le plus fautif ?"

Post Gorenflo et la suite en date du 5 février.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-30, 14:11    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

salut à tous  ,

Bravo Gorenflo pour ta mémoire ..allons y ne boudons plus notre plaisir .Voici ton post in extenso :
Gorenflo avait écrit à l'endroit sus indiqué par lui ( il a du en relire des posts pour le rerouver celui là) lol!
Citation:
Bonsoir à tous, Une remarque à propos de Sébeille, de la mémoire, de la fiabilité du témoignage (surtout des années plus tard).

Toujours en relisant quelques extraits du livre de Sébeille, je tombe, page 201, sur la narration des aveux de Gustave devant le juge Périès. Et là, il y a tout de même un passage qui n'est pas triste :

"Ce n'est pas à 4 heures du matin que j'ai appris le drame de la bouche de mon père, précisait Gustave hoquetant. C'est tout de suite après les coups de feu. A 1 heure, je l'avais entendu quitter la ferme. Alors je me suis levé pour voir où il allait... Il se dirigeait vers l'éboulement, cela le tracassait. Lorsque je suis arrivé en bordure du champ de luzerne, les coups de feu ont éclaté. C'est quand il est retourné à la maison que mon père m'a mis au courant, comme il a mis au courant plus tard, mon frère Clovis".

Voilà qui est nouveau ! Quand on lit la déposition de Gustave devant Périès (Guerrier ou Domenech) on ne trouve pas du tout ce contenu qui, d'ailleurs, aurait été intéressant, à l'époque. Car le juge aurait pu alors demander à Gustave pour quelle raison il avait cru bon de se lever alors que Gaston partait voir l' éboulement.

Décidément, quand on relit, on voit des choses.

Cordialement.



Mais ne me demande pas si j'ai le pv


_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-13, 09:21    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Vive l'écriture électronique !

Je venais de faire un post et au moment de 'l'envoyer " une '"mise à jour" a éteint le pc ..

Évidemment quand il s'est rallumé tout avait disparu ..

Mme de Sévigné, si elle manquait d'encre ou de cendre ou de malle- poste, ne perdait pas son texte pour autant.

Ô temps suspend ton vol ....d'archives !
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-05-01, 21:11; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-11-13, 09:54    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bien dit.....

Mais si tu fesais un petit brouillon préalable tu garderais une trace, et tes archives....

Mais, au fait, il parait que Mme de Sévigné écrivait aussi des lettres coquines ?

Pourquoi ne pas t'y mettre !...

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-13, 11:05    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Salut Picanto ,

Ah te voilà toi ..alors ce Cahors ?

amicalement
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-13, 19:23    Sujet du message: et si maillet avait sauvé Gustave ? Répondre en citant

Bonsoir ,

Et si maillet avait sauvé Gustave en faisaNt les révélations que nous savons ..Gustave à Maillet :" ...Si tu avais entendu ..."
j'étais devant dans la luzerne ."...etc ..

Imaginons un instant que ces déclarations n'existassent Embarassed pas que se serait -il passé ?*

Et bien l'étau se serait quand même resserré sur Gustave avec ses mensonges face à Olivier concernant
sa présence sur le campement et ensuite quand Sébeille a découvert qu'il avait remué les cadavres .
Je n'aurais pas donné cher de Gustave avec l'intime conviction des jurés ..
Alors si on y ajoute que personne ne croyait que le père pouvait courir assez vite pour rattraper Elisabeth ..


Mais voilà son ami Maillet à déplacé le tir sur un tiers avec ses révélations ..

Gustave peut lui dire merci .. Rolling Eyes
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-11-13, 19:53    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir à tous

Mais comment ai-je pû écrire : "si tu fesais" ?

Picanto vous me copierez 10 fois le verbe "faire" à tous les temps !

C'est que de mon temps....

Cordialezment Picanto
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-13, 22:12    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir Nikos,



Nikos a écrit:
Et si maillet avait sauvé Gustave en faisaNt les révélations que nous savons ..Gustave à Maillet :" ...Si tu avais entendu ..."j'étais devant dans la luzerne ."...etc ..Mais voilà son ami Maillet à déplacé le tir sur un tiers avec ses révélations ..Gustave peut lui dire merci .. Rolling Eyes




Je ne partage pas exactement ce point de vue. Gustave peut dire merci à Maillet, d'une certaine manière, mais pas pour la même raison. 
Il peut surtout lui dire merci parce que Maillet est arrivé trop tard avec sa troisième révélation (mount eres ? Aqui devans, din la luzerno)


Il dit cela le 7 décembre, après l'inculpation de Gaston. Il l'aurait dit dès le départ, quand Gustave se retrouve
en garde à vue le 12 novembre et qu'il subit le feu roulant des questions sur les points que l'on connait (les
anglaises à la ferme, le déplacement du cadavre de Anne, les cris, le lieu où il a été vu par Jean-Marie Olivier), il
est possible que les choses auraient donné un autre résultat. La pression n'aurait pas été la même.

Quand il fait cette dernière révélation, c'est trop tard. Gaston est inculpé, les mouches ont changé d'âne.

A mon avis, Maillet a commis là une erreur importante. Mais il n'avait pas dû y penser. En revanche, Sébeille
et Périès lui ont, d'une certaine manière, fait le reproche d'arriver tard. Ils lui demandent, dans leurs PV,
pourquoi il se comporte de cette façon. Je suis certain qu'ils devaient avoir les glandes.  
 


Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-14, 09:23    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Salut Gorenflo ,

Cf: Sebeille p 149 . Toi qui connais parfaitement le dossier , je crois voir ici une différence , qu'en penses -tu ? Rolling Eyes

amicalement.
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-14, 10:32    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonjour Nikos,
Bonjour à tous,

Ça alors ! Comme quoi il est utile de relire de temps en temps les différents ouvrages. Je suis stupéfait.
Sébeille, une fois de plus, arrange les choses dans son livre. J'imagine qu'il a voulu travailler de mémoire
mais celle-ci lui a joué des tours.

Je confirme, et tu peux le vérifier à Digne, que l'information de Maillet sur le fait que Gustave était dehors, dans la
luzerne, s'est faite au mois de décembre. Guerrier le cite en page 550. Et j'ai bien lu les PV dans lesquels Maillet se
fait "enguirlander" et par Sébeille et par le juge.

Sur ce point capital qui, à mon humble avis, n'a pas été suffisamment exploité, il ne faut pas oublier non plus que Maillet
a déclaré avoir dit cela à Escudier, l'épicier de la Brillanne, qui a été entendu le même jour par Sébeille et qui a dit :

« Paul Maillet m’a dit qu’un jour, alors qu’il se trouvait dans la cour de la Grand-Terre, Gustave Dominici lui avait déclaré que
 le soir du crime il avait entendu des cris d’horreur, en portant les mains à sa tête. D’après Maillet, Gustave aurait ajouté qu’il ne savait plus
où se mettre en entendant ces cris. Paul Maillet lui aurait demandé où il se trouvait à ce moment-là, ce à quoi Gustave lui aurait
répondu qu’il était dehors dans la luzerne ».
  
D'ailleurs, sur l'information qu'il donne en janvier 53 :"Si tu avais vu, si tu avais entendu ces cris d'horreur, je ne savais
plus où me mettre", il semblerait, selon Guerrier, que les choses ne se sont pas passées exactement comme elles sont
racontées dans le livre.

D'après Guerrier, si je ne m'abuse, ce sont les gendarmes qui avaient eu l'info en premier et l'avaient communiquée à la
police. Ça, je n'ai pas eu le temps de le vérifier.

Comme quoi, les témoignages !!!!!!!!!

Amicalement.  
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-15, 17:57    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
salut Goerenflo ,

Tu comprends pourquoi je suis prudent avec les déclarations piochées de ci de là .. Même Sébeille
a des trous de mémoire .

 Je ne comprennais plus rien dans la chronologie .

Dit après les aveux de Gaston , je le comprends mieux. La peur du vieux et de ses menaces avaient
eu raison de sa témérité ..mais une fois le fauve en cage , Paul s'est dit que maintenant il pouvait
sans crainte enfoncer un peu plus le clou .

Tout de même , quand on répète sans cesse qu'on ne peut rien affirmer tant qu'on a pas tout
vérifié et que même dans ce cas rien ne dit que tout est juste ....

Je savais que tu avais tes sources ..

Amicalement.
 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-17, 17:20    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonsoir ,

Très intéressante cette histoire du témoignage tardif de Maillet .

Maillet savait donc à peu près tout car il était avec les Dominici depuis le 5 au matin et les jours suivants .

Non seulement Maillet a recueilli les déclarations de Gustave , mais depuis le 5 aout il a "vu et entendu" lui aussi
..l'attitude et les paroles de ses familiers voisins . Et il aurait fallu qu'il soit très niais pour qu'il ne capte pas quelques
lapsus ou regards qui lui ont mis la puce à l'oreille .."petit blanc" aidant ou avec un peu de" pastaga "en trop .

Ce qui fait dire, lorsque Maillet déclarera 8 ans plus tard "qu'il ne pensait pas que
Gustave y soit pour quelque chose
", ..que ce pourrait bien être la vérité .... Et puis Maillet côtoyait Clovis
quotidiennement . Et pour Clovis Maillet disait avoir de l'estime .

Le circuit de la carabine le soir du crime a du être expliqué à Maillet par Clovis ..ce qui a cimenté sa conviction ..

Est-ce trop imaginer Docteur ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Frimont
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-11-18, 09:24    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

bonjour ,

En vous lisant je comprends que Paul Maillet a avoué par paliers successifs . Qu'est- ce qui a fait qu'il n'a pas tout dit
lors des ses premières accusations ?
Mais il m'apparait assez évident que Maillet avait du "sentir" bien des choses chez les Dominici .
Cette carabine devait bien lui parler tout de même .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-19, 21:23    Sujet du message: Et Paul vient voir la police Répondre en citant

Bonsoir ,

Citation:
Paul Maillet a avoué par paliers successifs
et oui tous les mêmes les gavots .

Ils veulent bien qu'on le sache mais que ça "vienne de plus loin".

Maillet espérait que la police découvrirait tout ça mais sans lui et avec l'aide des lettres anonymes ..?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-12-14, 20:23    Sujet du message: Tout droit à la cuisinière . Répondre en citant

Bonsoir,

Avec Franklin , nous nous sommes tous demandé la véritable origine de la rancune de p. Maillet envers les Dominici et
aussi pourquoi il avait trahi son ami Gustave .....

Il faut savoir aussi que lors de la perquisition à la Maréchale , les policiers se sont dirigés tout droit vers le tiroir de la cuisinière
où étaient cachées les armes que détenait P .Maillet depuis le guerre .

Donc ils avaient reçus l'info d'un familier ..Et parmi les familiers qui y avait -il ?

Maillet dont on sait qu'il était plutôt droit , entier et "têtu comme un bas alpin" n'a jamais pardonné à celui qui le premier
avait trahi cette amitié par cette dénonciation .


Il n'a donné que le "coup de pied de l'âne " .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:42    Sujet du message: Et Paul vient voir la police

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Paul Maillet et tous les témoins. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com