l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les aveux de Clovis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Les interrogatoires,les aveux de Gustave, Clovis et Gaston : Nov 53. La Reconstitution ..
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-23, 11:03    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

Bonjour,

Clovis déclare :

 
Citation:



J'ai essayé de lui faire dire comment les choses s'étaient passées. Il ne m'a pas donné trop de détails, mais il m'a indiqué qu'il était sorti dans le but de se rendre sur les lieux de l'éboulement, et qu'il avait pris sa carabine. Il a employé le mot de "carabine", mais je pensais à ce moment-là qu'il s'agissait du fusil Gras transformé dont il se servait pour aller à la chasse au sanglier. Bref, il m'a expliqué, toujours en patois, que c'est à son retour de l'éboulement qu'il a eu une altercation avec l'Anglais. Mon père m'a dit s'être approché de la voiture. Le mari l'apercevant avec la carabine s'était dressé et l'avait "engueulé". Ils se seraient "bagarrés", et c'est alors que mon père se serait servi de son arme. Mon père a ajouté en patois : - Leis ai fa péta toutéi très !



Là Gaston évoque le fait qu'il se soit  approché de la voiture et non de Anne ..
On remarque aussi la phrase :"" il ne m'a pas donné trop de détails "..

Gustave déclare :

 
Citation:


Mon père m'a tout de même indiqué que, vers une heure, il était allé faire un tour de chasse. Il m'a dit avoir longé la route nationale, en direction de Peyruis et qu'arrivé à hauteur du campement, il s'était trouvé en présence d'un homme paraissant venir à sa rencontre. Ils auraient discuté mais il ne m'a pas dit quel avait été l'objet du "grabuge". C'est là qu'il avait tiré. Mon père ne m'a cependant pas précisé sur qui il avait tiré en premier lieu. En tout cas, il m'a dit qu'il avait tué toute la famille.
 





Gustave et clovis
ne racontent pas tout à fait la même version .
Cela aurait mérité quelques éclaircissements complémentaires .

On remarque ici aussi la phrase :" Mon père ne m'a cependant pas précisé sur qui il avait tiré en premier lieu. En tout cas, il m'a dit qu'il avait tué toute la famille."

Curieux ces fils qui en 16 mois ne se sont pas posé plus de questions ??

Ah ! Un peu jeune le juge Péries ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2009-04-23, 11:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-24, 03:09    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

Bonsoir,

En comparant les phrases de la même  couleur on voit mieux toutes les contradictions qu'il aurait
été bon d'approfondir.

Certes ils ont indubitablement tous les deux accusé leur père et cela ne peut être sans raison tellement
c'est grave .  Deux fils ,dont l'un n'a pas de contentieux avec lui, et l'autre si peu , n'envoient pas leur
 père à l'échafaud s'il n'a rien fait .
Quant au soit disant contentieux que Clovis aurait eu avec Gaston et qui est trop  souvent mis en avant encore
dans les thèses révisionnistes, il faut être sérieux .
 Clovis n'avait pas ,de notoriété publique le profil du salaud qui se venge ainsi de son père pour une histoire
de cultures sur une iscle . Au contraire .

Clovis était l'ami et est resté l'ami d'un homme intègre comme Roure et bien d'autres . Des gens du
 pays s'en souviennent encore et attestent de sa droiture et de sa gentillesse .

N'oublions pas non plus que ce dernier rendait régulièrement visite à ses parents à la GT  et qu'il était venu
y coucher tous les soirs, à la demande de ces derniers, durant l'incarcération de Gustave à St Charles en nov 52.

Il n'y avait donc pas de haine comme certains journaux orientés de l'époque se sont plus à l'inventer .

Cela a déjà été dit par d'autres ici ,mais on ne le répétera jamais assez tellement l'autisme est en expansion
de nos jours et 57 ans après les faits chez les uchronistes (merci Gorenflo) de tous poils .

Pour en terminer avec le chapitre du contentieux entre Clovis et son père il ne faut pas amalgamer la période
qui précède les aveux de GUSTAVE puis de son frère  , avec celle du conflit familial  qui s'en est suivi à cause
précisément de ces aveux accusateurs . !!!

Après, quoi de plus naturel  qu'un "différent" s'installe entre eux .

Clovis savait par Gustave dès le lendemain du crime que c'était son père qui"avait fait le coup " .

Si Clovis avait été le salaud que l'on dit il aurait sauté sur l'occasion pour le faire coincer .
Or Clovis s'est tû jusqu'à ce que Gustave avoue le premier et ce durant 16 longs mois !!!

Exit ! donc Clovis le salaud , le jaloux ,le rancunier qui a accusé son père pour de sordides questions d'intérêts
comme je viens de le lire encore il y a peu .


Celui qui "a tué" le père c'est Gustave pas Clovis . Je suis sûr que si Gustave n'avait rien dit ce n'est pas Clovis
aurait parlé .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-06-26, 12:31; édité 5 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-24, 06:09    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,

Tout à fait d'accord avec ce que tu as écrit.

Et imaginons une seconde (uchronie, quand tu nous tiens) que lors du procès, Clovis revient sur ses déclarations. Plus rien ne tient debout et cette affaire se serait probablement terminée par l'acquittement de Gaston. La famille aurait probablement remercié Clovis. Encore que ...

Mais le scandale aurait été énorme dans la presse. Et je crois que, dans ces conditions, la famille n'aurait pas été au bout de ses peines avec les journalistes dans les pattes à longueur de vie. Gaston Dominici aurait été harcelé et la famille Dominici dans son ensemble aurait été regardée avec horreur. Beaucoup de gens auraient pensé que non seulement ils avaient tué mais qu'en plus ils étaient tranquillement dehors. Il suffit de voir les réactions à la libération de Gaston en 1960.

Et c'est peut-être bien à cela qu'a pensé Clovis. Il a dû se dire que pour la famille Dominici, il valait mieux que quelqu'un paye une bonne fois pour toutes. Et à y être, il valait mieux que ce soit le coupable, ou tout au moins, le principal coupable. Si ce principal coupable était le plus vieux et celui avec lequel il s'entendait le moins bien, ce n'était pas de sa faute.

Mais je ne crois pas du tout que Clovis aurait contribué à faire condamner son père si celui-ci avait été innocent. Et je crois aussi que Gaston n'aurait pas marché dans une telle combine.  

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-25, 08:23    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

bonjour gorenflo,
bonjour à tous ,


 

 
Citation:

Mais je ne crois pas du tout que Clovis aurait contribué à faire condamner son père si celui-ci avait été innocent. Et je crois aussi que Gaston n'aurait pas marché dans une telle combine. 


Bien dit .

On voit mal Gaston a Digne ,innocent , voyant dans l'article que lui montre Sébeille son fils Clovis l'accusant du
crime, se mettre ensuite  à avouer quoique ce soit à l'agent Guerino pour faire plaisir au fils félon !.

On aurait entendu une litanie d'imprécations à la place de ses aveux .



 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-31, 18:41    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

Tout de même cette phrase prononcée par Clovis au cours de ses aveux laisse perplexe ..
 
Citation:


Mon père ne m'a cependant pas précisé sur qui il avait tiré en premier lieu. En tout cas, il m'a dit qu'il avait tué toute la famille.



  Cela voudrait -il dire que Gaston aurait tiré en premier lieu sur L.ANNe pour que Clovis ne se "souvienne plus" ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-17, 10:22    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

 Bonjour à tous,


Un petit retour sur les propos de Clovis qui, à l'époque, est certainement celui qui a un peu tiré les ficelles de l'affaire par ses accusations sélectives. Lors d'une confrontation avec Gustave, le 4 févier 1954, il déclare : 


"ll y a une chose qui me revient et que je n'avais pas dite jusqu'à ce jour. Lorsque j'ai demandé à Gustave, quelques jours après le crime, si c'était lui qui s'était servi de la carabine, il m'a répondu "Non ! C'est le père qui a tiré les coups de feu. Il me l'a dit le matin, en partant pour aller garder ses chèvres"". 


C'est tout de même curieux que la mémoire revienne aussi tard à Clovis sur un point aussi essentiel. Jusque là, son explication était toujours la même, il avait appris la vérité pour la première fois, de la bouche de Gaston. Quand il parlait de son échange verbal avec Gustave, le 5 ou 6 août,  après que Clovis eut constaté la disparition de la carabine, son frère s'était, soi-disant, contenté de dire qu'il n'était pour rien dans l'affaire. Qui peut croire qu'à ce moment il n'en ait pas dit plus à Clovis ? Ensuite, Clovis disait qu'ils n'avaient eu une véritable conversation sur le sujet qu'en décembre, après la sortie de prison de Gustave. 


Pourquoi Clovis a-t-il attendu aussi longtemps pour parler de cette confidence de Gustave ? Et, à la limite, qu'est ce qui garantit que cette histoire est exacte ? Même si elle est fort probable. 


En fait, il semble bien que Clovis, à ce moment, tend une perche à Gustave pour l'inciter à renouveler ses accusations contre son père. Ce que va faire aussitôt Gustave en confirmant qu'en effet, c'est à ce moment là qu'il s'est confié à Clovis. Ainsi, Clovis monte vraiment en première ligne de l'accusation. C'est lui qui la relance et entraîne Gustave. 

Mais cette initiative de Clovis qui marche du premier coup, me paraît un peu suspecte. Ça aurait très bien pu ne pas fonctionner. Et j'en arrive à me demander si les deux frères ne s'étaient pas entendus avant cette confrontation, dans le style : "  Puisque ça t'embête d'accuser le père, moi je vais dire que tu m'avais déjà fait une première confidence, juste après l'affaire, et tu te contenteras de confirmer. Il faut que tu comprennes que si la justice tient bien le père, elle n'ira pas trop chercher de ton côté. Moi, je maintiendrai qu'il était tout seul dans le coup, qu'il me l'a dit. Mais si toi tu prétends qu'il est innocent, ils pourraient bien revenir vers toi. Attention ! "


Clovis fait ce qu'il faut pour accabler son père. S'il avait vraiment voulu le faire payer, il aurait pu parler plus tôt. Il ne l'a pas fait, espérant sans doute que l'enquête ne déboucherait sur rien. Il ne parle qu'après les aveux de Gustave, et s'il parle ainsi c'est manifestement pour protéger son frère. A rapprocher de la lettre écrite à Barth. 


Je crois que Clovis, dans cette affaire, a été le sauveur de Gustave. Il a été remercié : ses frères et soeurs se sont fâchés avec lui. "Faï de ben à Bertrand ..."


Cordialement. 


  
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-07-25, 16:01    Sujet du message: Les aveux de Clovis. Répondre en citant

 , Bonjour le Forum

 Je ne veux pas laisser cette réflexion de Gorenflo sans réagir. Mais à vrai dire je ne
 saisis pas très, très bien la signification de son texte.
 Il me semble que les deux frères en avaient dit suffisamment le 12 nov 53, se confirmant
 mutuellement et Gaston avouant dans la foulée.

 Je ne comprends pas le besoin d'ajouter - par Clovis - cette chose qu'il avait oubliée de
 dire auparavant.

 Je ne vois pas quel supplément d'accusation cela porte contre Gaston.
 Pourquoi Gustave aurait-il renouvelé ses accusations ( dûment enregistrées ) puisque à
 ce moment il ne s'était pas encore rétracté ?

 Dans cette déclaration de Clovis, tardive et complémentaire, on peut retenir la finale de
 la phrase de Gustave disant : " il me l'a dit le matin, en partant pour aller garder ses
 chèvres ". Ce qui semblerait bien accréditer le fait que Gaston soit parti avec ses chèvres
 à l'aurore. Gustave n'ayant aucun intéret à raconter des histoires à Clovis.

 Cela n'écarte pas qu'il y ait eu une entente entre les frères avant la confrontation.
 En supposant qu'ils aient été informés au préalable de cette confrontation.
 Mais cela complique bien une affaire déjà mal barrée pour eux.
 D'autant que après tout Clovis n'était pas compromis dans les meurtres.

 Je pense que Clovis était au courant de tout (ou presque) depuis le matin du 5 Août.
 La confirmation lui a été apportée par Gaston en Novembre 52 (n'aï fa péta très ..)
 puis par Gustave en Décembre au bois de St Pons.

 Il n'a pas accablé son père plus que Gustave mais il a maintenu ses accusations
 et sans doute il a voulu protéger ce dernier, comme le dit Gorenflo et son plus cher
 désir était que l'affaire se termine par un non lieu.
 Et que le clan reste uni grâce à lui.

 Mais faï des bens à Bertrand !! expression familière réservée aux languedociens.

 
 
 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-26, 09:27    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

bonjour à tous
salut Picanto

picanto ecrit :
Citation:
" il me l'a dit le matin, en partant pour aller garder seschèvres ". Ce qui semblerait bien accréditer le fait que Gaston soit parti avec ses chèvres
à l'aurore. Gustave n'ayant aucun intéret à raconter des histoires à Clovis.




Dans ce royaume du mensonge on ne peut être sûr de rien .

Citation:
Je pense que Clovis était au courant de tout (ou presque) depuis le matin du 5 Août. La confirmation lui a été apportée par Gaston en Novembre 52 (n'aï fa péta très ..)
puis par Gustave en Décembre au bois de St Pons


Nous sommes bien d'accord sur Clovis ..Je ne vois pas Gustave et encore moins Clovis ne pas parler entr'eux de cette
terrible affaire .D'autant que la carabine était retrouvée et qu'il leur fallait alors serrer les rangs et avancer de conserve .
Tu comprends la réaction de Clovis à genoux devant "son" arme présentée par Sébeille !
Mais Gustave n'a certes pas attendu le mois de novembre pour le confirmer à Clovis .
On peut mieux imaginer qu'au moment où ils se sont parlés, en coupant du bois à St Pons , ils ont senti le vent du boulet
frôler la tête de Gustave et qu'une tactique fut adoptée alors sur les conseils de la tête froide de Clovis .
" s'il faut en sacrifier un ce sera le vieux , tu n'as pas le choix , sinon ce sera toi . Tu es dans le collimateur ! "

On s'est aperçu en avançant dans cette affaire que le rôle de Clovis fut déterminant et qu'il fut le pivot qui a sauvé Gustave et zézé .
On voit bien ce qui serait arrivé si Gustave avait continué à dire ses bourdes sans vouloir accuser Gaston : il prenait tout dans la figure ...la preuve: Gaston ne fut inquieté qu'après ses accusations contre lui . ET gaston aurait été capable de balancer Gustave à sa place !

amicalement .

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-02-11, 00:54    Sujet du message: les aveux de Clovis Répondre en citant

Une photo, mise en ligne par Angelo 49, qui montre Clovis avec son épouse Rose , fille de Boyer . 



_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:25    Sujet du message: les aveux de Clovis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Les interrogatoires,les aveux de Gustave, Clovis et Gaston : Nov 53. La Reconstitution .. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com