l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête .

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-03, 11:02    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Ce livre est indispensable pour comprendre, de son point de vue comment cette contre-enquête ne lui fut pas facilitée par l'appareil judiciaire local .

Les juges craignaient d'avoir à se déjuger .

C'est l'appareil tout entier qui tremblait sur ses fondations et qui a fait front aux enquêteurs venus de Paris pour remettre en question l'enquête et ses résultats .

Cela ne veut pas dire que ceux du sud n'avait pas saisi le bon coupable , mais qu'il n' y a pas souvent de marche arrière
sur les affaires jugées .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-09-02, 11:39; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-03, 11:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-03, 19:01    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir Nicolas,

En effet, les livres de Chenevier sont très intéressants dans la mesure où ils creusent la question des relations qui lient les Dominici entre eux. Si on veut mieux comprendre cette affaire, il est indispensable d'avoir lu Chenevier.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-15, 22:08    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonsoir Gorenflo,
bonsoir le forum ,




Citation:
En effet, les livres de Chenevier sont très intéressants dans la mesure où ils creusent la question des relations qui lient les Dominici entre eux. Si on veut mieux comprendre cette affaire, il est indispensable d'avoir lu Chenevier.





C'est aussi mon avis .Tu soulignes en fait l'aspect le plus instructif de son livre .Comme tu le dis , il a su mieux que d'autres  rassembler les attitudes et les petites phrases de la famille pour les faire coincider  jusqu'à en donner un sens continue.
_________________

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-16, 12:58    Sujet du message: Quand le commissaire Chenevier arrive .. Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Il faut bien reparler des conditions dans lesquelles la contre enquête s'est déroulée.
 J'avais écrit un petit post sur la "planche savonnée" qu'on a préparée au commissaire venu de Paris pour enquêter après Le commissaire Sébeille .
 Personne ne lui a facilité la tache , pour ne pas dire plus
On me répondra qu'il n' a pas plus trouvé d'éléments nouveaux qu'au moment de la première enquête..Un peu trop facile quand même quand on sait que pour la contre-enquête  les moyens d'investigation poussés lui ont été refusés ...les commissions rogatoires repoussées pendant que le terrain était miné par les tenants de la chose jugée .

Pour se souvenir : (Pardon de me citer .)
Citation:

Bonjour à tous , . Pour bien comprendre 'la planche savonnée "sur laquelle on a fait "avancer"Chenevier il faut savoir comment le juge Periès fut nommé ailleurs,déplacé, juste au moment de la contre-enquête contre toute logique et comment on a procédé à son remplacement ,non pas par un juge titulaire qui aurait été nommé par le Conseil National de la magistrature ,mais par un jeune juge débutant  qui ne fut que Suppléant et donc désigné par le Président de la cour d'appel des Bouches du Rhône .

La manoeuvre est apparu aux yeux de tous comme pipée ,car de fait ait Le jeune juge de la contre-enquête était à la botte du système judiciaire local.
Orsatelli n'est pas loin derrière ,Bousquet non plus .

Certes sans porter aucune accusation ,cette nomination apparaît comme bien opportune et celle concomitante de Péries ailleurs , bien opportune aussi .

On peut naturellement supposer que le jeune stagiaire Carias était alors bien trop jeune et bien peu au fait du dossier ,

Qu'il n'avait que peu de marge de manoeuvre par rapport à sa nomination "provisoire "! et à par rapport aussi  à ceux à qui il la devait ! Un juge "à la botte "dirons certains ? A vous de juger .

Et le petit juge envoya la contre-enquête aux oubliettes d'un trait de plume .
Cela s'appelle une ordonnance de non lieu ! Les raisons invoquées alors furent qu'aucun élément nouveau était apporté par Le divisionnaire Chenevier .




Évidemment tous les "témoins "avaient été avertis et même par voie de presse  ,qu'ils n'avaient pas à répondre aux questions de la police Parisienne .

Sans prendre parti ,on ne peut que constater là aussi ,sinon un dysfonctionnement de l'appareil judiciaire ,du moins un fonctionnement étrange .

Une étrange façon de collaborer entre les services .D'autres on dit de se serrer les coudes .




_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-06-23, 01:15; édité 3 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-16, 13:42    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,

Cette référence à Chenevier me fait penser à un petit détail : on oppose souvent Sébeille et Chenevier, disant que ce dernier n'a pas tendre avec le premier, qu'il a pris les marseillais pour des c... avant de s'apercevoir, lui-même, que le pinçage des vitres n'était pas chose aisée.

Mais il y a tout de même un point sur lequel les deux se retrouvent : c'est bien sur la participation à l'affaire et donc sa responsabilité, de la famille Dominici. Eux, contrairement à d'autres, ne sont pas allés chercher un commando ou la résistance ou des martiens. Tous les deux ont bien senti et compris que l'affaire venait de la Grand'Terre.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-18, 19:44    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

salut Gorenflo,

Citation:
Mais il y a tout de même un point sur lequel les deux se retrouvent : c'est bien sur la participation à l'affaire et donc sa responsabilité, de la famille Dominici. Eux, contrairement à d'autres, ne sont pas allés chercher un commando ou la résistance ou des martiens. Tous les deux ont bien senti et compris que l'affaire venait de la Grand'Terre.




Et puis ..n'oublions pas le capitaine Albert ,qui ,avec sa "contre-enquête" discrète ,(de conserve avec les  RG de Digne ), n'a pas trouvé une once de piste ailleurs qu'à la GT ..

Amicalement .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:12; édité 2 fois
Revenir en haut
justinelouis03


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 41
Localisation: vichy
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-12, 11:10    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour Nikos,
Bonjour à tous,

Comme vous le dites, le livre de Chennevier a l'avantage d'en rajouter une couche sur la famille Dominici, et surtout de ne pas en sortir.

Cependant, ses critiques envers Sebeille ne me paraissent pas toutes fondées, surtout l'histoire du pantalon.

En effet, il est facile à postériori, quand on connaît l'histoire, d'attacher de l'importance à ce pantalon.

C'était peut-être un moyen de constituer la preuve qui manque cruellement (taches de sang etc ...).

Toutefois, je pense qu'il est nécessaire de se replacer dans le contexte du 5 août.

Sebeille vient d'arriver vers 15 h et un de ses collaborateurs vient de découvrir un pantalon fraichement lavé dans une ferme voisine.

Et alors ! mettez-vous une seconde à la place de Sebeille. Quel est le problème ! Pour moi, un pantalon qui sèche dans la cour d'une ferme

voisine n'a rien de suspect le 5 août.

En outre, vu la température, 35° environ, fraichement lavé signifie il y a une heure maximum, donc vers 15 h.

Il est difficile d'imaginer les Dominici effacer les traces de leur méfait aussi tard.

Merci de me donner votre avis.

Cordialement.

Justinelouis.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-12, 11:54    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Bonjour justinelouis et bonne de fêtes de Pâques.

Pour ma part je trouve très pertinente votre réflexion d'autant qu'on avait déjà dû lui donner de bons renseignements sur les Dominici premiers témoins de l'affaire .
Mais ne vous inquiétez pas trop quand on tourne en rond on cherche toujours un fautif .
Avec notre pauvre Sébeille c'est un peu commode .
Mais Chenevier et le capitaine Albert étaient très proches ,l'influence de l'opinion de ce dernier sur la qualité de l'enquête n' est peut-être pas étrangère à cette hostilité .
D'ailleurs, Chenevier qui arrive là comme un troublion , est bien content de trouver en Albert un cicerone de qualité et dévoué alorsque toutes le portes se refermaient sur lui .
.

Bonne journée .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:13; édité 1 fois
Revenir en haut
justinelouis03


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 41
Localisation: vichy
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-12, 14:47    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Nikos a écrit:
Mais ne vous inquiétez pas trop quand on tourne en rond on cherche toujours un fautif . Avec notre pauvre Sébeille c'est un peu commode .



Rebonjour Nikos-Nicolas  et également bonnes fêtes de pâques,
Rien de plus vrai que votre citation. En outre, taper sur un souffre-douleur cache souvent une réelle frustration.

Cordialement.

Justinelouis.

PS : quant à moi le gigot (de l'Allier !) est déjà dégusté ...
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-12, 18:08    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
bonsoir justinelouis :
Citation:
taper sur un souffre-douleur cache souvent une réelle frustration.

Okay   En médecine cela s'appelle un abcès de fixation !
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-05-17, 19:38; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-12, 20:29    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir Justinelouis,
Bonsoir à tous,






justinelouis03 a écrit:
Cependant, ses critiques envers Sebeille ne me paraissent pas toutes fondées, surtout l'histoire du pantalon.En effet, il est facile à postériori, quand on connaît l'histoire, d'attacher de l'importance à ce pantalon.C'était peut-être un moyen de constituer la preuve qui manque cruellement (taches de sang etc ...).
Toutefois, je pense qu'il est nécessaire de se replacer dans le contexte du 5 août.






Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Certes, il est facile de refaire les batailles ou l'histoire. Mais dans une enquête criminelle, il faut, autant que possible, ne rien laisser au hasard. Surtout en ce qui concerne les indices matériels. Car, une fois que ceux-ci ont disparu, c'est fini, on ne peut plus les récupérer. Sur l'affaire du pantalon, on peut considérer, en effet, qu'en soi le fait n'a rien d'extraordirnaire. Encore que laver deux pantalons dans les heures qui suivent la découverte d'un triple crime à quelques mètres de chez soi, c'est déjà un peu curieux. Surtout qu'à l'époque, j'imagine qu'il n'y avait pas de machine à laver à la GT. Mais surtout, ce qui aurait dû attirer l'attention de Sébeille (et qui avait attiré l'attention de Girolami) c'est que les Dominici, sur ce point comme sur un tas d'autres qui allaient arriver par la suite, ne sont pas clairs dans leurs explications. Gaston dit qu'il ne connaît pas ce pantalon et ajoute, à l'attention de Girolami, "demande à Gustave". Quand Girolami pose la question à Gustave, celui-ci répond : " Ce n'est pas à moi, je n'ai pas de pantalon de velours".

Il y a bien là quelque chose qui cloche. Qu'aucun des deux hommes de la maison ne veuille admettre que le pantalon est à lui, alors que ce pantalon vient d'être lavé dans la maison, à l'évidence, voilà qui pose problème et qui aurait dû faire tiquer Sébeille.

Cela dit, j'imagine que Sébeille qui était arrivé assez tard, qui s'était fait remonter les bretelles par Périès, et qui découvrait l'ampleur de l'affaire, devait être quelque peu stressé (la preuve, à partir de ce jour il n'a presque plus dormi). Alors, il est possible que, sur le moment, il n'ait pas été d'humeur à écouter Girolami et son histoire de pantalon. Il a dû penser " Qu'est ce qu'il vient me raconter celui-là avec son pantalon ? Il a pas autre chose à faire ?".

Eh oui, mais le diable se cache souvent dans les détails.

Car, lorsqu'on y réfléchit un peu, on se dit que deux pantalons qui sèchent dans l'après-midi du 5 août, alors qu'habituellement les vêtements de Gaston sont lavés par une de ses filles et rendus secs et repassés, c'est tout de même une situation bizarre et même anormale. Et je reste convaincu que si Sébeille avait eu la bonne idée de se rendre à la Grand'Terre et de saisir les deux pantalons, l'affaire n'aurait pas mis longtemps à sortir.

Mais voilà, justement, on ne refait pas l'histoire. Ou alors, si on la refait, on appelle cela une uchronie (j'ai appris ce mot tout à l'heure). Ce peut être un exercice amusant, mais ça ne change rien aux faits.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-13, 08:34    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous ,
salut gorenflo,
Voilà un très bon post qui rappelle comment une enquête est menée et doit l'être . J'ai lu par ailleurs que Sébeille ne serait arrivé que vers 16h30 (cela me parait un peu excessif)et n'aurait pas vu les corps sur place ..et que Périès dans un des ses pv aurait mentionné cela ? Dans ce cas se serait pire encore .
Citation:
Eh oui, mais le diable se cache souvent dans les détails.


Cela nous encourage à chercher encore le diable .
Par ailleurs Sébeille pour expliquer que la carabine ne venait pas de loin avait déclaré : " Il faudrait être fou pour se promener sur une Nationale avec une telle arme . Cette arme ne peut appartenir qu'à quelqu'un des environs ".Et voilà que plus tard il dit le contraire avec Gaston en le faisant marcher le long de la nationale la usm1 à la main .Moi je me demande ce qu'il mettait dans son fume- cigarettes  ? Rolling Eyes
??



amicalement .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-08-28, 08:18; édité 3 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-13, 08:56    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

salut Gorenflo ,

Gorenflo a écrit :" Uchronie "

Dans mes dictionnaire ils ne savent pas qu'on peut refaire l'histoire, il a fallu que j'aille sur le net pour
trouver la définition de ce mot .
Pour le bien de tous et pour donner à manger à nos neurones ,voici :

L'uchronie (what if en anglais) est une évocation imaginaire dans le temps. En littérature,
c'est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. On utilise également l’expression « histoire alternative » (alternate history)
ou histoire contrefactuelle. Lorsqu’elle est associée à des moyens techniques qui permettent
 de remonter dans le temps et donc de modifier le passé, l’uchronie est directement associée
au genre de la science-fiction.
L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et
 en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. À partir
d’un événement modifié, l’auteur crée un effet domino (terme anglo-saxon couramment utilisé : effet papillon) qui influe sur le cours de l’Histoire.
Cette volonté de changer le cours de l’histoire pour imaginer ce qu’elle aurait pu être
rappelle la phrase de Blaise Pascal : « Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé » (Pensées, 90).
Régis Messac, dans sa revue des Primaires donne, en 1936, de l’uchronie cette définition : Terre inconnue, située à côté ou en dehors du temps, découverte par le philosophe Renouvier, et où sont
relégués, comme des vieilles lunes, les événements qui auraient pu arriver, mais ne sont pas arrivés[1].


Wikipedia

ego doctus cum libro !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-13, 23:58    Sujet du message: Le livre du commissaire Chenévier Répondre en citant

Bonsoir le forum

Mon cher Nikos

Il faudrait voir d'étayer serieusement vos déclarations comme il l'a été demandé
plusieurs fois sur le Forum.
Voila que tu nous mets l'arrivée de Sébeille à 16h30 alors qu'on s'est battus, ou
débattus, pour la fixer à 14h30/ 15h00. Cadran solaire à l'appui.
L'édifice en est ébranlé. J'attend des explications....

Gorenflo nous fait découvrir le mot uchromie. Même le Robert connait pas.
Heureusement il y a le net. Tu as du voir le site webchef@uchromie.com .
J'ai tout lu à une époque sur le naufrage du Titanic. Là ils lui font prendre
l'iceberg de face et tout devient différent.

A quand une uchronie des pantalons de la GT, changeant la face de l'affaire ??

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-14, 06:24    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

salut picanto ,




Citation:
Voila que tu nous mets l'arrivée de Sébeille à 16h30 alors qu'on s'est battus, oudébattus, pour la fixer à 14h30/ 15h00


Elle est bien bonne .Que veux tu quand j'ai vu que le lendemain il était si fatigué ,j'ai décidé de lui accorder une bonne heure de plus de détente la veille . Je suis atteint moi aussi par l'uchr......

PS ..N'oublie pas que je dis avoir lu cela et avec un point d'? .. 

Salut Bonanza .

Dans les deux films que tu montres là le diable n'est pas dans le détail mais il est partout  .

J'aime bien le second post qui nous rappelle qu'il y a beaucoup trop d'oeuvres de tous poils qui font de l'histoire dite "alternative" .
Quant au pastis on y est en plein dedans
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-16, 06:38    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous
bonjour justinelouis ,

Pour reprendre le cours des echanges ,
Justinelois écrit :
Citation:
En outre, vu la température, 35° environ, fraichement lavé signifie il y a une heure maximum, donc vers 15 h.

Il est difficile d'imaginer les Dominici effacer les traces de leur méfait aussi tard.



Donc les pantalons sont restés sales tout le matin .
Ils devaient tremper dans la cuisine quand le dr Dragon est arrivé pour se laver les mains .

On comprend alors la gêne de Gaston pour qui il était impossible que le dr Dragon pénètre dans la cuisine ,puis dispose de la cuvette occupée par le pantalon et ....que celle destinée aux bêtes ne pouvait plus convenir .(les sang ne plait pas aux betes ).

La voilà peut-être la vraie origine de l'embarras de Gaston .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Bonanza
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-16, 07:54    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous.

Salut Nikos.

Citation:
puis dispose de la cuvette occupée par le pantalon  

Vue l'ampleur des pantalons de velours de Gaston, ajoutée à l'eau de trempage,

cette cuvette  devait-être hachement baléze!

Ne serais-ce pas plutôt d'une lessiveuse qu'il s'agirait?

J'espére que le poêle de la cuisine n'était pas allumé pour l'occasion, afin que le linge bouillisse!

De toute façon, il y avait quelque chose de tres important à cacher au docteur Dragon!

La réaction de Gaston face à notre bon docteur de campagne ressemble étrangement à l'attitude

de Clovis face à la carabine présentée par Sébeille!

Surprise, angoisse, et reprise en main de la situation!


Salutations
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-16, 16:01    Sujet du message: Le livre du commiqssaire Chenévier Répondre en citant

Bonjor le Forum

A Justine-Louis
A Nikos

Au sujet du refus opposé au Dr Dragon de pénétrer dans la cuisine, j'avais dit
il y a un bon moment (mais où sont mes "petits papiers" ?) que cela était motivé
par le brossage du pantalon sur la table de la cuisine.
Nikos le met à tremper dans la bassine disponible.
Cela fait 2 explications qui se rejoignent pour le même sujet.
Nous sommes pas loin de la vérité, non ?

Cordialement PICANTO
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-16, 17:43    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir Picanto,
Bonsoir à tous,

En effet, on comprend mal pour quelle raison Gaston Dominici a refusé l'entrée de sa cuisine au docteur Dragon, si ce n'est pour l'empécher de voir quelque chose. Et que pouvait-il avoir intérêt à cacher ? Evidemment, quelque chose qui avait un rapport avec le crime. En dehors du ou des pantalons que l'on a cru devoir laver, juste ce jour-là, il ne peut y avoir grand chose d'autre.

Cordialement.
Revenir en haut
justinelouis03


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 41
Localisation: vichy
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-16, 19:34    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

gorenflo a écrit:
Et que pouvait-il avoir intérêt à cacher ? Evidemment, quelque chose qui avait un rapport avec le crime. En dehors du ou des pantalons que l'on a cru devoir laver, juste ce jour-là, il ne peut y avoir grand chose d'autre.

Bonsoir à tous,
Bonsoir gorenflo,

Votre réflexion ci-dessus est très vraisemblable. Cela fait une présomption de plus contre les Dominici.

Il est tout à fait probable que lors de l'arrivée du Dr Dragon les femmes devaient être en train de laver et brosser le ou les pantalons, dans la cuisine ou la pièce principale.

Par contre, et c'est tout de même curieux de la part de gens rusés comme les Dominici, les pantalons ont du tremper toute la matinée et le début de l'après-midi.
C'est à mon avis la seule explication pour qu'ils soient encore très mouillés sur le fil vers 16 h environ, heure de leur découverte par l'inspecteur Girolami.

Cordialement.

Justinelouis.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-16, 21:35    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir Justinelouis,

justinelouis03 a écrit:
Par contre, et c'est tout de même curieux de la part de gens rusés comme les Dominici, les pantalons ont du tremper toute la matinée et le début de l'après-midi.
C'est à mon avis la seule explication pour qu'ils soient encore très mouillés sur le fil vers 16 h environ, heure de leur découverte par l'inspecteur Girolami.

Lorsque Girolami a été entendu sur cette affaire de pantalon, lors de la contre-enquête, il a déclaré que la scène s'était produite peu de temps après l'arrivée de la police et qu'il était environ 15 heures (ce qui, soit dit en passant, correspond à peu près à l'heure que nous avons "approchée" dans nos discussions).

Certes, les Dominici étaient rusés et méfiants. C'est bien pour cela que, probablement, Gaston a refusé l'entrée de sa maison au docteur Dragon. Et si l'on suppose que les pantalons étaient bien en train de tremper dans une eau rougie on comprend d'autant mieux l'attitude de Gaston. Mais qui nous dit qu'une fois l'alerte passée, les pantalons et la bassine ou lessiveuse qui les contenait n'ont pas changé de place pour un endroit plus discret ? Et une fois le lavage terminé, pourquoi les Dominici se seraient-ils méfiés en faisait sécher un pantalon ? Ils ont pu penser que le pantalon nettoyé n'attirerait aucune question particulière.

Et reconnaissons que, sur ce point, Girolami a été d'une curiosité surprenante. Voir un pantalon qui sèche, demander comment ça se passe pour la lessive, aller voir Gustave pour demander à qui est le pantalon après la réponse de Gaston, tout cela laisse penser que Girolami avait eu peut-être une intuition qui a dû surprendre et inquiéter le vieux Gaston.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-17, 16:48    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

salut Gorenflo,

Citation:
Et reconnaissons que, sur ce point, Girolami a été d'une curiosité surprenante. Voir un pantalon qui sèche, demander comment ça se passe pour la lessive, aller voir Gustave pour demander à qui est le pantalon après la réponse de Gaston, tout cela laisse penser que Girolami avait eu peut-être une intuition qui a dû surprendre et inquiéter le vieux Gaston.

En effet, personne ne l'a fait remarquer ainsi jusqu à présent .Girolami le plus perspicace cette après midi. Il suffisait qu'il dise cela à Constant, si ce dernier avait été là,  et nul doute que tout se serait accéléré . ça  y est j'ai le tension qui monte encore .
Citation:
Mais qui nous dit qu'une fois l'alerte passée, les pantalons et la bassine ou lessiveuse qui les contenait n'ont pas changé de place pour un endroit plus discret  


On voir bien la scène : Marie se dépêchant de  finir de rincer les pantalons après le passage du dr Dragon, puis attendre le bon moment pour jeter l'eau rougie, (ils étaient nombreux à défiler ce matin là, y compris à midi ),ensuite de les mettre à sécher , soulagée ...
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:23; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-26, 04:46    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Gorenflo a écrit :

Citation:
tout cela laisse penser que Girolami avait eu peut-être une intuition qui a dû surprendre et inquiéter le vieux Gaston.

Pour revenir en effet sur le flair de Girolami il se pourrait  qu'il ait pu sentir que quelque chose ne tournait pas rond à la ferme ..Le Dr Dragon ,quelques heures plus tôt ressent aussi une anomalie de comportement chez ces gens et voilà que Girolami
par une autre approche s'aperçoit aussi d'un malaise ..
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:25; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-27, 02:07    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Je remets ici mon post d'hier un peu remanié .
 Et, à ce propos, je voudrais rendre un petit hommage à Guerrier qui, à son habitude, a fouillé aussi le passage de l'enquête concernant Bossa**.(p. 639 et +) Cela fait partie des bons moments de son livre .

**Vous savez celui qui était à la prison St Charles avec Gustave en Nov 53 et que tous ont voulu 'zapper '...
Bossa :
Le fait que le jeune juge Carrias ,encore lui, au cours de la contre- enquête, l'ait vite fait auditionner par un juge de Nimes , court-circuitant encore Chenevier , est significatif .
Pourquoi agir ainsi ? On a déjà vu qu'il avait fait de même en mandatant aux Baumettes le juge Batigne avant que Chenevier ne puisse se rendre à la cellule de Gaston ! Chenevier en fut plus qu'étonné, offusqué  ! Ainsi Gaston avait pu savoir à l'avance les questions que le commissaire allait lui poser .

De plus, comme le souligne EG , il oppose un nouveau refus à ce que ce fameux Bossa  soit confronté avec Yvette et Gustave ..Pourquoi ?
Sébeille et Péries un an plus tôt en avaient fait tout  autant ...Méthode peu conforme à la manifestation de la vérité  .

D'autant que je rejoins tout à fait la logique de Gorenflo en la matière  :

Citation:
Certes, il est facile de refaire les batailles ou l'histoire. Mais dans une enquête criminelle, il faut, autant que possible, ne rien laisser au hasard.




Je pense qu'il faudrait  revenir sur les déclarations de Bossa qui répartissent, entr' autres, partiellement les rôles entre Gustave et son père , rôles difficiles à articuler entre eux  autrement.

Je voudrais, à ce sujet, revenir aussi un peu sur la lettre anonyme qui parlait de deux Dominici dehors avec une arme ..

Un élément laissé encore de côté, est donné par Bossa : ".Gustave ne sortait jamais la nuit sans la carabine "..
Bossa a t-il réellement inventé une telle précision ? Et s'il ne l'avait pas inventée ? Pourquoi donner une indication de durée dans le temps : "Gustave ne sortait jamais la nuit ..."? Il aurait pu dire plus prosaïquement : "Gustave était sorti ce soir là avec la carabine ".. C'est cette forme répétitive qui me "titille". Elle donne un peu de véracité à ses déclarations .

Et Guerrier qui ajoute que cette carabine c'est Gustave qui pouvait la tenir chez lui ..Ce que Gaston d'ailleurs avait dit dans ses premières déclarations au brigadier Bocca ! (et non Bossa) rejetant de suite la responsabilité du crime sur son fils .

Vous comprenez  quelles pièces du puzzle viennent ici s'emboiter d'un coup et qui éclairent les différentes
contradictions sur la fameuse présence de la carabine sur l'étagère le soir du crime et avant ..!

On comprendrait  mieux ainsi pourquoi  Gustave fut toujours gêné  de devoir dire où était vraiment la carabine ..

Pour lui , le dire l'impliquait bien sûr directement dans le meurtre puisqu'il l'avait prise ...chez lui ..

Au cours de ses aveux il prononcera  donc une première fois l'évasif : ..."Mon père la tenait cachée " .Puis jamais
ne pourra dire d'où elle venait alors qu'il accusait son père du triple meurtre !..(Cf:Chenevier )
Qui peut croire que Gustave savait que son père avait tué sans qu'il sache avec quoi ..sans qu'il demande à son père d'où
lui venait cette arme ! Impensable !
 Le flou dans ses aveux porte sur deux choses majeures (avec d'autres ): l'origine de la carabine et les circonstances de la mort de la fillette ...du flou ....!Jusqu'à ce que la planche de salut lui arrivât sous la forme de l'étagère et de la remise ! On ne peut mieux dire .

Car désormais l'on sait par quel artifice l'étagère est arrivée à point nommé le lendemain du 13 novembre , jour des aveux ,après que les deux frères aient été laissés seuls, mais ensemble, dans une pièce du palais de justice de Digne ..et aussi que Gustave, après son entrevue avec Péries, ait disparu dans une pièce seul encore avec Sébeille  sans qu'aucun pV ne le mentionne (E.G).
Dialogue imaginaire :
-"Allons  Gustave ,il faut nous dire où elle était cette carabine ?-Mais commissaire je vous ai tout dit , je ne le sais pas..je l'ai dit au juge .-Allons Gustave il faut absolument que tu le dises  si tu veux t'en sortir . Il faut tout dire maintenant si tu ne veux plus qu'on te soupçonne .."


C'est Gaston ou c'est toi ! Tu n'as pas le choix !

.

Gustave devant Périès avait dû échouer pour expliquer la cache de la carabine ..il fallait un dossier bouclé cette fois ci et coûte que coûte, l'heure n'était plus aux approximations profitables à la défense !!!
Tout ce qui était dit et écrit désormais ici était destiné aux assises . Cela a déjà été dit.

.

Donc pour boucler et sceller les nouvelles déclarations des deux frères , voilà Péries qui interrompt le 14 nov au matin(!?) l'interrogatoire de Gaston (qui n'avait pas encore avoué !) pour une mission plus urgente (?) ..se rendre à la GT avec Clovis et Gustave (puis Gaston) afin d'inscrire dans le marbre les déclarations qui serviront de socle à l'accusation et stopper les variantes Dominiciennes .
 Sébeille a quitté Gaston pour verouiller avec le juge la présence de la carabine à la GT .

Alors ? Bossa qu'on n'a pas voulu prendre en considération , venait sérieusement compliquer le scénario , donc les investigations déjà bien pénibles et aléatoires .


On a dit , en se basant sur le caractère du patriarche, que ce dernier n'aurait jamais pu consentir à se sacrifier pour sauver
les autres ...on l'a dit ..mais est-ce bien exact ? Que sait -on au juste de cet homme épais , opaque, solide et calculateur  ?

Certes, Gaston non concerné par le triple crime ne se serait jamais entièrement sacrifié  , mais avec  son fils dans le coup
( et zézé , qu'on dit être son fils aussi ?) et lui comme co-auteur ne peut-on pas imaginer qu'il aurait pu consentir à un moindre sacrifice pour  sauver l'honneur de ses petits enfants (en sauvant Gustave ) et la grand' terre  d'un péril bien plus grand ..?

Deux raisons  qui auraient bien pu faire fléchir Gaston .

Une des lettres anonymes parle bien de deux Dominici dehors  , tout comme Bossa .(et non Bocca..)

Certes, on peut d'un revers de main refuser toute crédibilité aux lettres anonymes et au prisonnier Bossa ..mais plus de 50 ans  après pourquoi ces détails n'ont pas  été gommés par leur propre faiblesse et le temps ?

Pourquoi ne pas avoir laissé Chenevier aller jusqu'au bout de ses investigations  ?
Chenevier voulait une confrontation avec Bossa,Yvette ,Gustave ..En quoi cela gênait il la manifestation de la vérité et pourquoi surtout cela gênait-il le jeune juge remplaçant nommé par ceux de la Région envers lesquels  il était donc redevable et non pas  par le Conseil Supérieur de la Magistrature  national comme le veut l'usage ?
On peut y voir une volonté de la part du parquet (Orsatelli )de ne pas voir le dossier leur echapper .

 La  chronique est éphémère mais l'Histoire lui survit car les faits sont têtus .



_________________
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:43; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-28, 06:16    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour jessy ,

Bonjour à tous ,
Citation:

mais ou est passé bonanza ?
Je vous rassure votre "collègue" est en panne d'ordinateur . Il attend le retour du sav .

Bonne journée .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
franklin1954


Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 117
Localisation: Belgique, la Wallonie
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-18, 13:26    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous,


Citation:
Citation:
Et reconnaissons que, sur ce point, Girolami a été d'une curiosité surprenante. Voir un pantalon qui sèche, demander comment ça se passe pour la lessive, aller voir Gustave pour demander à qui est le pantalon après la réponse de Gaston, tout cela laisse penser que Girolami avait eu peut-être une intuition qui a dû surprendre et inquiéter le vieux Gaston.


A sa place, j'aurais peut-être replongé vers Sébeille lors de la découverte de la Rock-Ola dans la Durance.
Voir Ranchin et Culioli sortir de la Durance, les pantalons mouillées, ça aurait dû l'interpeller, attiser encore plus sa curiosité.

Pantalons mouillés des inspecteurs et pantalons occupés à sécher chez les Dominici ...
Une arme retrouvée dans la Durance ...
Rien ne disait à l'époque que l'on avait jeté celle-ci dans une recule, on aurait aussi bien pu la déposer à cet endroit.
Faire le même chemin que les inspecteurs qui l'ont repêché.

Mais pourquoi Sébeille ou un autre tel que Harzic n'ont pas flairé là un bon coup.

Si on s'intéresse aux Dominici dès le premier jour comme d'éventuels complices au crime, je ne donne pas cher de leur peau.

On ne peut réécrire l'histoire.

Cordialement,

Franklin
_________________
Cordialement,
Franklin
Revenir en haut
Grantie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-06-18, 15:57    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Salut franklin,

bonjour le forum ,

Citation:
Si on s'intéresse aux Dominici dès le premier jour comme d'éventuels complices au crime, je ne donne pas cher de leur peau.

On ne peut réécrire l'histoire.





En effet , ils auraient pu recentrer leurs regards vers les fermiers ..!
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-18, 16:10    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour  à tous ,



Bonjour à tous ,


Et tout comme Franklin nous devons nous poser la vraie question :
Citation:

Citation:
]Mais pourquoi Sébeille ou un autre tel que Harzic n'ont pas flairé là un bon coup.



[/quote]Sébeille revient trop tard des autopsies  après être arrivé bie tard de Marseille . On l'a dit aussi .

Pour aller le 5 août contre les Dominici il fallait encore marcher sur des oeufs . N'oublions pas non plus le contexte politique national et à fortiori local ...et la bonne réputaion dont ils jouissaient ..

Cordialement .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:46; édité 1 fois
Revenir en haut
jessy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-06-19, 07:44    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonjour ,

nikos ecrit que la consigne etait de ménager les Dominici .Sans doute mais cela n'empéchait pas la police de faire comme girolami et surtout d'eviter de parler devant eux comme quand sebeille retrouve la carabine et s'aperçoit que toute la famille etait là et ne perdait pas une miette de ce qui se disait . Non cette premeière journée fut un fiasco sur toute la ligne et imaginez qu''ils ne retrouvent pas la carabine .
l'incompétence etait comme cela a eté ecrit a tous les niveaux et celle du juge est à mettre en premier lieu car il etait là depuis le matin tot et c'etait lui le grand chef . NUl !
nul et archi nul ! rien ne fut préservé ,gardé, analysé comme il faut; si ce juge avait été compétént sebeille aurait travaillé avec des prueves matérielles.
Alors je rejoins franklin qui doute de la perspicacité des policiers et de tout ce beau monde sans beaucoup "de nez "depuis le matin .
Si monsieur peries etait encore de ce monde il aurait des questions très génantes à répondre ,ainsique que le capitaine albert qui n'a meme pas prélevé du sang
de la mare près du puisard et qui n'a pas su eloigner les curieux ..lui aussi etait là depuis le matin .
Non on a à faire a un club d'incompétents du plus haut au plus petit .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-19, 08:07    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous,

jessy a écrit:
Si monsieur peries etait encore de ce monde il aurait des questions très génantes à répondre ,ainsique que le capitaine albert qui n'a meme pas prélevé du sang
de la mare près du puisard et qui n'a pas su eloigner les curieux ..lui aussi etait là depuis le matin .
Non on a à faire a un club d'incompétents du plus haut au plus petit .


Ouh la la ! Voici une attaque en règle. Que les lieux n'aient pas été préservés, c'et bien connu, ça a été dit et redit. Mais il n'est pas inutile de le rappeler. Et il est vrai que le juge, sur place, aurait pu donner des consignes fermes aux gendarmes qui d'ailleurs auraient dû, d'eux-mêmes et sans consigne de personne, conserver les lieux en l'état.

Pour Sébeille, je ne cherche pas absolument à lui trouver des excuses mais il est clair qu'il est arrivé trop tard sur les lieux, à un moment où le juge allait faire procéder à l'enlèvement des corps. Autrement dit, Sébeille a fait ses constatations "en courant" ce qui n'est pas très bon et peut expliquer chez lui une certaine fébrilité, sa mauvaise réponse à Girolami, etc. On me dira qu'il n'avait qu'à arriver plus tôt. Certes. Pouvait-il le faire ? A-t-il perdu du temps en chemin ? Bien malin qui peut répondre précisément à ces questions.

Quant à la fameuse mare de sang, je voudrais redire que rien ne démontre son existence. C'est le docteur Dragon qui en a parlé lors des assises. Elle n'a pas été photographiée ni notée dans les constatations ni sur les plans. Sur le plan bien connu des gendarmes on note les taches de sang sur la route qui ont d'ailleurs été photographiées. On remarque aussi, semble-t-il le dessin d'une tache devant le puisard mais guère plus grosse que les autres.

Je veux bien croire qu'il n'y avait qu'une bande de c... ce jour-là à cet endroit mais tout de même ! S'il y avait eu une mare de sang, les gendarmes, le juge, les policiers n'auraient pas manqué de la voir. Et on se demande bien pourquoi ils ne l'auraient pas photographiée. Pour le plaisir, par laxisme, par bêtise ??? Alors que d'autres photos ont été faites ? Ils ne se seraient posé aucune question à ce propos ? Difficile à croire.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-19, 08:36    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour jessy ,

Bonjour Gorenflo,

l'affaire Dominici comme vous le dites a bien commencé dès le matin . Mais si on y regarde de plus près,déjà avec l'arrivée de Clovis vers 6h 30 " il y a comme un défaut "..On va ouvrir un chapitre à ce sujet sur lequel serait interessant de revenir ...Car enfin,voilà Roure
re qui double Clovis et Boyer sans leur parler de l'éboulement ?
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-09-19, 01:48; édité 1 fois
Revenir en haut
jessy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-06-28, 10:51    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonjour ,
une fois que le vieux etait pris il fallait pas compter sur gustave pour venir prendre sa place . pris et bien pris ,reste y !
trop tard pour revenir en arrière .
Revenir en haut
Horizon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-08-24, 08:31    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour.

Citation:
Quant à la fameuse mare de sang, je voudrais redire que rien ne démontre son existence. C'est le docteur Dragon qui en a parlé lors des assises. Elle n'a pas été photographiée ni notée dans les constatations ni sur les plans. 
 

Conclusion : Le Docteur Dragon a menti ?

Il a peut-être et c'est tant mieux tout simplement un peu exagéré!

pour moi, il est préférable d'avoir vue une grosse tâche que pas de tâche du tout.

décidemment, rien n'aura été épargné à ce bon docteur de campagne, aucune considération au moment de l'enquête et du procés.

ET maintenant, trop facile de critiquer les constatations de notre bon docteur, qui exagere tout de même en se permettant de voir ce qui a été lamentablement

oublié par les services " compétants "


Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-08-24, 15:36    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

bonjour horizon ,

 
Citation:
ET maintenant, trop facile de critiquer les constatations de notre bon docteur, qui exagere tout de même en se permettant de voir ce qui a été lamentablement oublié par les services " compétants "


Tout à fait d'accord .

Cela paraît incroyable que cette tache soit restée aussi "mystérieuse" .  Même l'analyse du sang a été omise .
Mais il est vrai que pour ceux qui ont vu la scène du crime le matin du 5 aout , il ne faisait aucun doute dans leur esprit
que la ligne continue de sang partant de la "mare/tache" du puisard jusqu'à Sir J Drummond ne pouvait appartenir
qu'à ce dernier ..s'ils avaient su que 57 ans après cette "mare" poserait tant de problèmes  il l'aurait fossilisée et gardée
à Fort Knox !

C'est cela "l'affaire Dominici" , des mystères à partir de ce que Sébeille appelle pudiquement "des blancs" .

C'est un vrai "écran blanc de ses nuits blanches ..dirait notre Nougaro ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-08-24, 18:04    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Sans vouloir aucunement remettre en cause le témoignage du docteur Dragon, je persiste à penser que la fameuse "mare" ne devait pas être si importante que cela.
En effet, des photos ont été prises des taches de sang sur la route. Il s'agit de taches de taille modeste. Et je voudrais bien comprendre pourquoi une mare de sang n'aurait attiré l'attention de personne (gendarmes, juge, policiers, etc.)

Sur le plan des gendarmes on voit le dessin d'une tache devant le puisard. Certes, elle a l'air d'être au moins aussi grosse que celles de la route. Mais comment peut-on  concevoir qu'une mare de sang serait "passée à l'as" ? Je veux bien qu'il y ait eu des erreurs mais là, tout de même, ce serait un peu gros.

Cordialement.
Revenir en haut
Horizon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-08-25, 03:46    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous.

On a assez dit et répété que la gendarmerie n'avait pas fait son travail correctement et que ce matin là tout avait été piétiné

par manque de protection des lieux.

Le docteur dragon a constaté cette mare avant 10h alors que la plateforme n'avait pas encore été complétement envahie par les curieux.

Et puis on peut se demander quel interet aurait-il eu a exagerer ses constatations, alors qu'il a fait sans que ce soit sa spécialité un travail remarquable

digne d'un vrai légiste!

Cette mare fait partie des anomalies de cette affaire et d'un début d'enquête raté.


Cordialement.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-08-25, 04:08    Sujet du message: Le livre du commissaire Chenevier. Répondre en citant

Bonjour le Forum

D'après Sultan et Deniau, le sang de la mare en question serait celui de Elisabeth
Drummond parce que c'est là qu'elle aurait été frappée avant d'^tre transportée
au talus.

Ca change la donne !
J'y reviendrai.

Cordialement Picanto
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-08-25, 08:18    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous,

Horizon a écrit:
Le docteur dragon a constaté cette mare avant 10h alors que la plateforme n'avait pas encore été complétement envahie par les curieux.

Et puis on peut se demander quel interet aurait-il eu a exagerer ses constatations, alors qu'il a fait sans que ce soit sa spécialité un travail remarquable

digne d'un vrai légiste!

Cette mare fait partie des anomalies de cette affaire et d'un début d'enquête raté.

Il n'est pas question d'accuser le docteur Dragon d'avoir sciemment exagéré ses constatations. Mais sa mémoire était probablement comme celle de tout le monde, c'est à dire sujette à quelques erreurs. Qu'il y ait eu du sang à l'arrière de la Hillman, près du puisard, ne fait aucun doute puisque deux taches sont décrites par Sébeille dans son PV de constatations. On peut donc espérer que s'il en parle, c'est qu'il les a vues. Et pourtant, il ne parle pas de mare :
 
« Indépendamment des constatations relatives aux cadavres, nous remarquons des taches de sang imprégnées sur le gravier à 6m50 de l’arrière du véhicule, près d’un chêne bordant le ravin et à proximité du puisard. Trois taches de sang sont nettement visibles en travers de la route et en direction du cadavre de l’homme ».

On ne lit pas, dans ces lignes, une "mention spéciale" pour les taches situées à l'arrière du véhicule.

La mare aurait-elle été piétinée et quasiment recouverte par les nombreux passants ? Je suis bien incapable de répondre mais, à nouveau, il me semble extraordinaire que les gendarmes n'aient prêté aucune attention à ce fait, ni le juge Periès qui était présent sur les lieux, si je ne m'abuse, vers les 09h00 du matin. Quant au docteur Dragon, on peut raisonnablement supposer qu'il a échangé quelques paroles avec les personnes présentes sur les lieux. A-t-il parlé de cette mare aux gendarmes ou au juge ? Ce serait intéressant de le savoir.

Quoiqu'il en soit, il est bien certain qu'on peut regretter que des photographies de ces deux taches n'aient pas été faites. Ce qui aurait au moins permis de "fermer les portes" et d'apporter de vrais réponses aux questions qui reviennent régulièrement. Car il est bien certain que si une "mare de sang" ayant imprégné le sol sur trois centimètres de profondeur a bien existé, cela a une signification : à savoir que quelqu'un a saigné abondamment à cet endroit et suffisamment longtemps pour provoquer un tel épanchement.

Comment cette personne a -t-elle pu ensuite "quitter" sa mare de sang ? Ou bien elle a pu se relever pour tenter de fuir (sir Jack ?) mais ça parait un peu difficile après une telle hémorragie, ou bien elle a été transportée ailleurs (Elizabeth, sir jack ?)

Cordialement.
Revenir en haut
Horizon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-08-25, 09:22    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous.


La dominante dans cette affaire Dominici, est qu'à chaque question que l'on se pose, il n'y ait pas de vrai réponse.

Aussi c'est le manége sans fin et l'on ne voit jamais le bout du tunnel.

On en saura jamais plus au sujet de cette mare de sang et pour tout ce qui s'y rattache.

EPUISANT!

Conclusion, cette mare était tout simplement une tâche plus importante que les autres.


De toute façon, tâche, mare, lac, le sang n'ayant pas été analysé, on ne saura pas non plus qui est des 3 Drummond

celle ou celui qui est venu agoniser pres du puisard ( autre bonne question sans vrai réponse )


Cordialement.




  
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-08-25, 20:55    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonsoir à tous ,

Après toutes ces pertinentes réflexions ,il est difficile d'être novateur !

 Horizon  écrit :

Citation:
qui est venu agoniser pres du puisard ( autre bonne question sans vrai réponse )

Puisque les taches partent de la mare pour aller vers le corps de sir Jack de l'autre côté de la route il me parait logique d'en déduire qu'il s'agit du sang de sir jacK . Sinon pourquoi ce sang partirait-il de la "mare " pour traverser la route et s'arrêter là oû le cadavre gisait ? (sur le croquis des  gendarmes fait avant l'arrivée du Dr Dragon c'est une tache plus grosse que les autres mais pas au point d'être exceptionnelle .)
Si c'était le corps d'Elisabeth qui avait baigné dans le sang de la "mare" il y a fort à parier qu'on aurait trouvé pareillement des traces de sang sur le chemin , plus abondantes aussi sur son pyjama et autour du cadavre sur le talus . Mais non .

Cette mare fait fantasmer aujourd'hui mais son appartenance , son origine, n'a semblé poser aucune question à ceux qui ont vu ces fameuses traces de sang mais  point de "mare " . Et quand bien même cela aurait ressemblé à une "mare " il faut savoir qu'avec 1/2 litre de sang sur 5 on peut créer l'impression d'une mare de sang . Prenons donc un demi litre de bon rouge et versons le sur le sol et vous verrez l'effet produit ..le 1/2 litre restant  (s'il est bon) nous le garderons pour picanto ...
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Horizon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-08-26, 04:27    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour


Expérience à tanter sur un sol bien sec sopoudré de sable fin.

Goutte à goutte pour le vin pour afin que le sol s'imprégne et fonctionne comme un buvard.


Cordialement.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-08-26, 13:30    Sujet du message: Le livre du commissaire Chenevier Répondre en citant

Bonjour Nikos et Horizon

Pour mon 1/2 litron de bon vin, s'il vous plait ,pas de goutte à goutte.
Un verre sinon rien....

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-08-27, 17:20    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonjour à tous ,

Citation:
Expérience à tanter sur un sol bien sec sopoudré de sable fin.

Goutte à goutte pour le vin pour afin que le sol s'imprégne et fonctionne comme un buvard.





Je ne crois pas qu'une hemoragie , si hemoragie il y a eu,  soit du genre "goutte à goutte " .
Mais que diable n'ont ils pas quantifié et mesuré cette "mare" les braves pandores .


_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Grantie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-11-08, 20:16    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonjour à tous ,

Le titre du chapitre :" la contre enquête ! " .

le fait même qu'il y ait eu une contre enquête démontre bien que nul ne fut satisfait du travail à la Dubout
de Sébeille et de son jeune juge d'instruction plus habitué aux histoires de braconniers que de crime de cette envergure .

On voit bien que les aveux ne furent pas cohérents et que les Dominici se sont fichus de la tête de tout le monde .

Mais le pire c'est que Sébeille donne l'impression de tout vouloir gober plutôt que pas d'aveux du tout ..
Alors le juge et le commissaire "tournenrond " colmatent , colmatent au lieu de faire cracher le morceau
avec vigueur (mais sans brutalité Embarassed  quoique ..) à tout ce joli monde de menteurs !

La contre enquête c'est une enquête ...contre !

Et ce qui nous énerve le plus 57 ans après c'est bien la fameuse "méthode Sébeille" .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-11-16, 09:56    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour,


Le commissaire Chenevier devant tant de mensonges éhontés de la part de Gustave et d'Yvette
avait demandé au "jeune"" juge Carrias de les inculper pour outrage à magistrat ..Que nenni! le petit juge
donna raison aux menteurs et tort aux policiers qui avaient pris enfin le contre -pied de la méthode" Sébeille
que tout émerveille "...

Quant on pense que tous les mensonges furent avalés sans sanction !

Avec Chenevier c'eût été autre chose .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-09-19, 01:59    Sujet du message: extrait du livre de Chenevier . Répondre en citant

Bonsoir ,

à méditer :

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2010-09-20, 00:10    Sujet du message: Le livre de Chenevier. Répondre en citant

   Bonsoir le Forum

 Méditer les pages en question conduit, il me semble à remettre en cause tout
 ce qui est considéré comme quasiment acquis.

 On peut imaginer encore que si une contre - contre enquète avait été mise en route,
 par exemple deux ans avant la mort de Gaston, les choses auraient été vues
 encore différemment.

 Personnellement je ne suis pas les cogitations de Chenevier.
 Je préfère les versions - même tirées par les cheveux - mais plus "sincères", plus
 proches du crime dans le temps.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2010-09-20, 06:18    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous,

Moi j'estime que Chenevier fait des réflexions pertinentes sur les attitudes "croisées" des uns et des autres. Il a bien compris que tous se tenaient par les ..... et il ne peut
donc qu'en déduire qu'ils sont tous dedans. A quel degré ? C'est l'éternelle question.  Par contre, dire que c'est Gaston qui aurait tué la petite parce que chaque fois qu'il en parlait il
était ému et qu'il n'a pas voulu refaire les gestes lors de la reconstitution, ça constitue un indice mais ce n'est pas, à mon idée, une base suffisante pour en tirer une affirmation.

Pour l'assassinat de la petite, je crois qu'ils étaient présents tous les trois. Donc Gaston n'est probablement pas resté sans rien faire. Mais qui peut affirmer que c'est lui, seul, qui a tué Elizabeth ?
Ils ont pu être deux à frapper. Gaston le premier qui "rate son coup" et blesse la fillette à l'oreille, puis, derrière, un homme plus jeune et plus fort, méthodique, appliqué, qui n'agit
pas de gaieté de coeur mais qui se dit qu'on ne peut plus faire autrement.

Sans certitude, bien entendu.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-28, 08:29    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous .

Pour faire plaisir à Sébeille, qui apprécierait , dans le livre "La grande Maison " Chenevier écrit quelques bourdes désopilantes ..

Il faudra en parler ...
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Tartarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-08-29, 13:24    Sujet du message: La contre-enquête. Répondre en citant

Bonjour,

Que reste t-il de l'enquête Chenevier avec toutes les médailles que l'on a donné à Sebeille ???

TARTARIN
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-29, 13:30    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour Tartarin

Que voulez vous dire , car le pauvre Sébeille n'a eu que" la belle de mai" pour consolation ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-29, 14:47    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Je crois que Tartarin parle de médailles données, entre autres, dans ce forum. 


Sébeille n'a pas été si mauvais que cela. Il avait bien compris que la vérité se trouvait dans le cercle Dominici et pas ailleurs. Tout comme Chenevier. 


Il avait même évoqué la possibilité que Gustave ait pu achever la petite, et cela en janvier 1954, c'est à dire après l'inculpation de Gaston. 
J'ai écrit quelque chose là-dessus, récemment. 


Ensuite, on peut toujours déplorer telle ou telle chose et, en l'occurrence, il y a matière, en effet. 


Mais ce qui m'étonne toujours dans ces appréciations c'est qu'on oublie allègrement les principaux responsables, dans le sens où les enquêtes de police ou de gendarmerie se font sous leur direction. 


Je veux parler des magistrats. Periès, juge d'Instruction, était bien, que je sache, en charge de cette affaire. Il délivrait des commissions rogatoires aux policiers, vérifiait leur accomplissement, 
donnait les orientations s'il le jugeait utile. Qu'il ait travaillé de concert avec Sébeille, ça ne fait pas de doute, et c'est d'ailleurs préférable. Mais c'était bien lui, tout de même, qui, au bout du compte, 
décidait de ce qu'il fallait faire. 


Je suis convaincu, pour ma part, que la Justice munie des accusations des deux fils, même rétractées ensuite par Gustave ; des aveux, mêmes "bidonnés", invraisemblables, de Gaston, n'a pas voulu 
aller chercher trop loin se disant qu'elle risquait de tout faire capoter. Il est clair que, du coup, ça n'a pas été une réussite exemplaire. Tout le monde l'a bien compris. Et c'est bien pour cela que 
nous en parlons encore aujourd'hui. 


Mais, là aussi, on ne refait pas l'histoire. 


Chenevier, quant à lui, reproche surtout le désintérêt qui a été manifesté à l'endroit de Gustave alors que tout, ou presque, l'accusait. Tout au moins avant les accusations contre le père. 
On ne peut que lui donner raison. On a accepté le tissu de mensonges des aveux de Gaston et on ne s'est plus intéressé à Gustave en tant que suspect. Il s'est soudain métamorphosé en témoin, 
y compris quand son père le mettait en cause. Il faut le faire ! 


D'un autre côté, rien n'empêchait Gaston d'en dire davantage. Mais il s'est bien gardé de le faire.C'est toujours la même histoire : 




Cordialement. 

Revenir en haut
Tartarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-08-29, 14:55    Sujet du message: La contre-enquête. Répondre en citant

Re,

Merci de cette lucide analyse...

TARTARIN
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-29, 18:53    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir ,
encore une fois nous sommes tous d'accord !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2013-09-15, 23:18    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

Bonsoir !

Oui, d'accord aussi avec ce qui est dit dans ce topic.

Malheureusement, on n'en apprend pas plus sur qui a fait quoi exactement entre les 3 suspects principaux (Gaston, Gustave et Zézé).

Seule quasi-conviction à ce stade pour ma part: Gustave est impliqué (au moins pour le déplacement de Ann Drummond et d'avoir vu la fillette bouger un bras [voire entendu celle-ci "ronronner"] ; Gaston devait être pas bien loin et le drama a très bien pu démarrer à cause de lui (voyeurisme, altercation violente et avinée avec les Drummond, etc.) et Zézé était certainement avec Gustave comme d'hab (il ne restait pas seul à La Serre et il a constamment menti sur ses alibis lors de cette tragique nuit et également en aval et en amont de celle-ci).

Qu'on prenne cette affaire dans le sens qu'on veut, on retombe toujours à la Grand' Terre.
Les incertitudes ou les "blancs" subsistants concernent toujours le degré d'implication de Gaston, Gustave et Zézé dans cette affaire, indubitablement.
"Le crime de Lurs, une affaire de famille": ça semble indubitable.

C'est apparemment sur le degré d'implication de ces 3 personnages qu'il faut continuer à creuser et à chercher, recouper, etc.

Ce forum me semble important pour arriver, peut-être un jour, à aboutir à déterminer qui a fait quoi.
Ce qui est l'interrogation première dans cette affaire.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-09-17, 08:14    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête . Répondre en citant

bonjour chercheur .


Citation:
Citation:
C'est apparemment sur le degré d'implication de ces 3 personnages qu'il faut continuer à creuser et à chercher, recouper, etc
.



_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:25    Sujet du message: Le livre "jaune "du commissaire Chenevier ..sur la contre -enquête .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com