l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris .

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Paul Maillet et tous les témoins.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-03, 10:47    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant


Bonsoir,
 Maillet déclare à la Police :"..Gustave m'a dit comme ça :" Si tu avais vu ,si tu avais entendu ces cris d'horreur,je ne savais plus où mettre " -"Maï mount érès ?"( où étais-tu ?)
-Gustave : "a qui devans"(là devant)! En montrant d'un geste le champ de luzerne ." Gustave était dehors au moment du crime : IL a tout vu et d'une façon certaine tout entendu mais  il n'a pas cherché à donner l'alerte aussitôt . Il va s'attarder de longues heures sur les lieux du crime jusqu'à voir la fillette encore en vie et à la laisser là, agonisante, pour aller "gouverner son cheval" ...? sic!

Maillet avait soulevé là un très gros lièvre . Les Dominici ne dormaient pas cette nuit là .

Maillet raconte aux enquêteurs (ranchin à droite )où et comment Gustave lui a fait cette confidence ..


Nous verrons que Paul Maillet maintiendra ses accusations jusqu'à la fin ..en 2003.
 Peu de temps auparavant,depuis sa maison de retraite, il prononcera les mêmes phrases que ce jour là de 1953.
Pour Maillet la culpabilité de Gaston ne faisait aucun doute.
Il était des mieux placés pour le savoir, le sentir ,contrairement à certains fantaisistes qui n'ont rien vu ,rien su au moment des faits et qui voudraient réécrire le crime ..plus 50 ans après .



_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:33; édité 8 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2008-12-03, 10:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-03, 10:55    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant



Paul Maillet fut sans conteste le personnage clé de l'Affaire .

Sans son témoignage courageux ,Gustave n'aurait peut-être pas avoué .

Maillet et Clovis travaillaient ensemble au même endroit ,la gare de Lurs . Tous deux étaient cheminots.

Ils maintinrent leurs accusations contre le patriarche jusqu'au bout .

Maillet est décédé en 2003 . Il a maintenu ses dires jusqu'à cette date .

"Gustave était dehors et a tout vu ,tout entendu !"
"Il a vu la fillette encore vivante et il l'a entendue 'ronronner' "...


"Un Dominici était dehors ce soir là ,une arme à la main " (lettre anonyme de fin août 52).
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-05-25, 01:48; édité 4 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-03, 11:05    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous ,


Paul Maillet savait forcément à qui était la carabine mais jamais il n'en parla .

Maillet ,braconnier notoire ,connaissait forcément l'arme de ses amis intimes et compagnons de résistance : les Dominici . Mais Maillet dira lui-même qu'il "avait en grande estime Clovis "avec lequel il travaillait . Quand ils parlaient du crime , certainement que Clovis a du lui demander de garder  le silence absolu sur l'appartenance de la carabine .
Clovis ne voulait pas être inquiété , tout comme Maillet . Le silence de Maillet au sujet de la carabine ,semble bien confirmer que celle ci  était chez Clovis . Sinon il aurait "balancé" , surtout lors de la contre-enquête.

Carabine certainement prêtée, pour la période de pleine lune, à zézé ,lequel l'a ramenée à la Gt Le 4 au soir .
Gaston dira depuis les  Beaumettes que ce soir là zézé est revenu avec Gustave et qu'ils ont soupé ensemble .

Je vois mal ,Gustave passant chez zézé ce soir là  , le laisser seul ,alors que précisément la présence du "petit" pouvait être utile à la surveillance de l'éboulement et concordait avec un petit tour de Chasse au clair de lune .(exceptionnellement lumineux )

La pleine lune a été certainement à l'origine du triple crime,autant que l'éboulement .
_Sans oublier cette femme qui dormait là , peu vêtue, à proximité des ces hommes
portés sur la chose  ________________
Quelle aubaine rare que cette femme dormant à la belle étoile et si distinguée !



_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:37; édité 3 fois
Revenir en haut
guerrier


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2008
Messages: 84
Localisation: roquevaire
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-07, 12:58    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour,
Maillet n'a jamais parlé de la carabine, sans doute parce que c'est lui qui "la tenait" comme le lui a lancé Gaston le jour de la reconstitution. Mais, bien sur, ne la tenait-il plus au moment du drame. Et il ne pouvait pas dire qu'il l'avait refilée à ses copains les fils Dominici. Si ça avait été père, il est moins sûr qu'il n'aurait pas fini par le dire.
Bine cordialement. EG
Revenir en haut
Danilo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2008-12-07, 14:08    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous

Citation:
Qu'est ce qui a poussé Maillet à balancer son copain ? "Pour laver le deshonneur qui planait sur son honneur ?"    

Si cette carabine lui appartenait, ou lui avait appartenu, ,le risque pour Maillet etait , et il avait raison , que des personnes qui connaissaient cette carabine  et le savaient proprietaire
ignoraient qu'il ne la tenait plus.  Donc que se soit lui le tueur. Un doute planait sur son honneur.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-07, 17:02    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour guerrier ,
bonjour à tous ,

Je n'ai jamais compris pourquoi Maillet n'avait pas dit avoir  vu cette carabine chez ses amis ,et au risque de me répéter cela est impossible qu'il ne l'ait jamais vue : impossible !

et, pour ma part je suis prêt à adhérer à la déduction de 'Guerrier ,puis à celle de danilo qui en découle .

Alors je me permets de faire la remarque suivante : Tous ceux qui ont "tenu" la carabine ne furent plus inquiétés par la police (maillet ,zézé,perrin).....comme si un 'deal ' les avaient laissés de côté pour ne pas lâcher la meute des suspicieux sur eux en échange de quelques bontés ...de quelques maintiens de leurs dire à l'encontre de Gaston ?

Comme le dit Guerrier quand ils disaient "qui la tenait la carabine",le verbe tenir  signifiait posséder


à++
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-05-25, 02:02; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-07, 20:22    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir Nicolas,
Bonsoir à tous,

Effectivement, dans son livre Eric Guerrier explique bien le sens de "tenir" comme étant celui de "détenir". J'adhère à cette explication. C'est le sens que lui donnait Gaston Dominici.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-07, 20:39    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Salut gorenflo bonsoir à tous et à guerrier qui a dû faire un bond !

"Effectivement, dans son livre Eric Guerrier explique bien le sens de "tenir" comme étant celui de "détenir". J'adhère à cette explication. C'est le sens que lui donnait Gaston Dominici. "
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:39; édité 2 fois
Revenir en haut
guerrier


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2008
Messages: 84
Localisation: roquevaire
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-09, 19:19    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir Nicolas,
Je ne suis pas du genre à faire des bonds, et, de plus, il n'y avait là aucune raison, ni plagiat.
Et on peut avoir la même idée qu'un autre sans le savoir… et ça fait aussi plaisir.
Cordialement. EG
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-09, 19:29    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Wink
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-11, 19:16    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,


Citation:
Maillet, jusqu'à preuve du contraire, s'est donc comporté en bon citoyen. Il a donné à Sébeille ....



Certes ,les aveux de Maillet sont honorables ,mais il a dit lui-même qu'il aurait voulu que Gustave parle avant ..et que son silence le faisait enrager .
Entre le moment où P Maillet  entend les confidences de Gustave et celui où il le  dénonce ,il se passent deux mois ..dans le  même intervalle il y a les  premières lettres de denonciataion  .. Gustave ne parlant toujours pas ,finies les lettres ,elles disparaissent en même temps que les accusations directes  arrivent ...curieux . Cette curieuse coincidence a fait dire à certains ,à cette époque, que les lettres auraient bien pu être envoyées par le même , :"Je ne voulais pas parler parce que c'est un ami , j'espérais qu'il parlerait lui-même." Maillet. Et que disaient ces lettres en substance?  Que Gustave était dehors ,mais pas seul (Gaston)







_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:43; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2008-12-23, 13:17    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous ,


 Cette photo en dit long sur l'atmosphère  . Les journalistes ne sont pas les bienvenus .

Même Marie semble 'pester' ,elle, la femme effacée
.
Il y a des feuilles aux arbres mais le froid a l'air précoce ..
Le deuxième enfant est né .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:44; édité 3 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-25, 01:34    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Paul Maillet 51 ans après persiste et signe .



...."Sans que je lui demande rien ...Gustave m'a dit .."




Maillet:  "Mais où tu étais ? "

Gustave : "Aqui davans dins la luzerne": (Là devant dans la luzerne)  .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-26, 02:07    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour ,

On sait que la première fois, quand Maillet dénoncera Gustave à Constant, c'était pendant les congés de Sébeille en sept 52 ( a t-on idée de partir en congés avec une telle affaire en responsabilité un mois seulement après le crime ; ne pouvait-il pas différer !?)
Entre temps une procédure d'exclusion se met en place au sein du parti communiste à l'encontre de Paul Maillet.
D'abord suspendu, puis, en fin d'année 52, exclu du parti , Maillet va alors avouer mi -janvier 53 que Gustave était dehors comme témoin du crime .
Maillet n'avait plus rien à craindre du Parti . Maillet balance !
(Qui était son supérieur sein de sa cellule ? Barth le père d'Yvette .)

Maillet exclu du parti en veut surtout à Gaston qu'il désigne indirectement en prenant soin d'exonérer Gustave dans ses révélations (Tout comme l'auteur des lettres anonymes d'ailleurs..)
Le 17 novembre 52 il est victime d'un attentait au fil de fer . Quelqu'un a placé ce dernier, de nuit, en travers de son chemin . Maillet qui circulait à moto est tombé légèrement blessé..il devine qui est en est l'auteur et qui en veut à ses jours ..il en gardera une rancune tenace.

Or, le le 17 Gustave était en prison depuis le 12 ! Gaston , le 20 tombe malade suite à un coup de froid. (Il ne peut être présent au compte rendu du jugement de Gustave .)
Gageons que ceux qui pensent qu'il a pris froid en plaçant le fil de fer et en attendant de voir le résultat ***sont des mauvaises langues , sinon les regards se tourneraient vers Clovis , ce qui serait assez fantaisiste bien entendu .
(*** il est vrai qu'à la mi- novembre, dans ce coin, les courants d'air sont glaciaux de nuit entre montagne et Durance . Rolling Eyes )
La haine de Maillet envers Gaston , qu'il savait coupable, n'a jamais eu de cesse . Longtemps après le procès il fera encore savoir son ressentiment.

Dans son esprit assez simple Maillet en a voulu à Gaston d'avoir été balancé dès le début comme coupable potentiel (aussi de vol chez Castang )(Perquisitions à son domicile objet de ses déboires avec le PC etc..)

Ce qui lui fera dire au moment du verdict en décembre 54 : " Le vieux a voulu m'avoir , mais c'est moi qui l'ai eu ".

Maillet dans sa partie de bras de fer avec Gaston a contribué à la perte du vieux renard et surtout à la perte de la crédibilité de l'argument
majeur des Dominici qui consistait à dire qu'ils dormaient et n'avaient rien vu, rien compris !

Non les Dominici savaient . Les Dominici ont donc menti du tout début à la fin .
Maillet l'a appris à tous les incrédules Okay .
Ce faisant il a aussi calmé les inconditionnels partisans communistes qui ne pouvaient plus dire ainsi que les coups étaient orchestrés par la droite ..KO debout ! juste avant la mort de Staline la même année . De quoi calmer les ardeurs ; ça s'appelle un direct de la gauche .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-06-27, 13:47; édité 1 fois
Revenir en haut
jessy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-06-27, 08:49    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour
nikos a ecrit :

Citation:
Maillet dans sa partie de bras de fer avec Gaston a contribué à la perte du vieux renard et surtout à la perte de la crédibilité de l'argument majeur des Dominici qui consistait à dire qu'ils dormaient et n'avaient rien vu, rien compris !
Non les Dominici savaient . Les Dominici ont donc menti du tout début à la fin .
Maillet l'a appris à tous les incrédules .
Ce faisant il a aussi calmé les aficionados communistes qui ne pouvaient plus dire que les coups étaient orchestrés par la droite ..KO debout ! juste avant la mort de Staline la même année . De quoi calmer les ardeurs ; ça s'appelle un direct de la gauche .


Hum ..pas mal cet angle .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-29, 09:02    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Jessy ,
bonjour à tous ,

Je ne sais si "c'est pas mal " mais il est à noter que les coups sont d'abord venus du camp qui a pris fait et cause pour le clan dès le début .
le PC ne pouvait plus crier au complot droitier .. Ce qui n'a pas évité , bien sûr que de mauvaise foi on trouve à Maillet tous les défauts de la terre . Certains journalistes de gauche , comme M.Jacob, ont eu des propos très humiliants pour lui en le considérant presque comme un sous- homme( comme dirait Fresh).

Mais ils ne lui trouvaient pas les mêmes défauts quand ils l'on désigné comme responsable de cellule locale .....et des parachutages pendant la guerre .
Là il était le camarade modèle .
Mais je tiens à préciser que je ne place pas du tout derrière mes propos une opinion politique personnelle . Je cherche à tout montrer sans tabou .
Je critique pareillement Domenech quand je pense qu'il est de parti pris .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-14, 23:07    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir à tous.

J'ai commis "l'erreur" de télécharger 2 archives de l'I.N.A. dont un reportage de feue l'émission "Cinq Colonnes à la Une" qui inclue une interview de Paul Maillet. J'en profite donc pour livrer mon ressenti sur ce protagoniste, sans rentrer dans les détails de faits que je connais sans doute très mal.

Il a renforcé ma première impression que j'avais eue lors des fameux "Gustave Dominici n'était pas d'accord avec son père" et "Oh mon Dieu Paul si tu avais vu, si tu avais entendu...". A savoir que je lui trouve beaucoup de grands airs et une attitude d'excellent comédien en représentation, sourire d'auto-satisfaction en coin, qui se met bien en avant. Dans cet extrait, il me convainc autant, sinon moins que Gustave Dominici :? . Tout dans son attitude m'inspire le faux mais je me garde bien d'en tirer des conclusions.

Je reconnais juste qu'en l'état de mes connaissances et de ma réflexion, Paul Maillet me pose un problème.

J'ai donc commis une erreur car ce visionnage ainsi que -et surtout- celui de l'autre feue émission "Les Dossiers de l'Ecran" (j'en parlerai peut être), ne m'ont pas beaucoup fait avancer. Tout juste ils m'orientent plus vers l'innocence des Dominici que vers leur culpabilité :twisted: Allez, zou, je vais me pendre à ma boîte aux lettres, en priant que la bible arrive vite pour m'épargner et m'exorciser ! Laughing
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-15, 05:59    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour ced8304 ,

Ne vous inquiétez pas, point de sort et point d'anathème . Chaque lecteur se fait une opinion sans plus .
Sur Paul Maillet chacun peut interpréter son attitude à sa façon .  Un peu comme le verre à moitié plein
et le verre à moitié vide .
 Sauf que si le verre est à moitié vide ,c'est surtout parce qu'il est à moitié plein . Laughing On est là pour se distraire aussi .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-16, 08:28    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonjour ,

Pour reparler un peu et sans passion, de Paul Maillet; il est celui qui a fait inculper Gustave de 2 mois de prison ferme comme chacun le sait  pour ne pas avoir avoir porté secours à la fillette .

On ne peut donc en aucun cas soupçonner Maillet de mensonge puisque  Gustave a bien avoué qu'il avait dit cela à son ami Paul ,puis à la police et ...au  président du tribunal de Digne ,ni contraint ,ni drogué devant les citoyens présents . (pas de "café truqué "cette fois là ,"ni de coups ")

Et de plus notre Gustave remercie  le président pour  sa clémence !

 Encore un peu il aurait embrassé Paul le président et la greffière ..


Si toutes les justices se sont trompées tout le temps les Dominici n'ont vraiment pas eu pas de chance ..

Si ça ne fait pas des coupables pour certains , on doit reconnaitre que ce furent vraiment de drôles d'innocents . Rolling Eyes
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:50; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-16, 12:38    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Ced 8304,
Bonjour à tous,



Ced8304 a écrit:
Il a renforcé ma première impression que j'avais eue lors des fameux "Gustave Dominici n'était pas d'accord avec son père" et "Oh mon Dieu Paul si tu avais vu, si tu avais entendu...". A savoir que je lui trouve beaucoup de grands airs et une attitude d'excellent comédien en représentation, sourire d'auto-satisfaction en coin, qui se met bien en avant. Dans cet extrait, il me convainc autant, sinon moins que Gustave Dominici :? . Tout dans son attitude m'inspire le faux mais je me garde bien d'en tirer des conclusions.


Humm ! Permettez-moi d'en douter.

Que Maillet ne vous apparaisse pas comme quelqu'un de sympathique, après tout, c'est votre droit. On n'en est pas encore à imposer aux gens des sympathies ou antipathies. Et c'est heureux !

Pour ma part, n'ayant pas connu ce monsieur, je me garderai bien d'en dire quoi que ce soit. Je me permettrai juste de constater qu'en effet cet homme a été manifestement pris par une sorte de vertige de la célébrité, comme beaucoup d'auteurs l'ont noté. L'affaire Dominici a propulsé cet employé de la SNCF sur le devant de la scène, à une époque où les gens n'étaient pas habitués à ça. Il ne le sont toujours pas, d'ailleurs. Mais à l'époque, encore moins qu'aujourd'hui.

Que ça lui soit un peu "monté au cigare" je veux bien l'admettre. Du coup, il faisait un peu le m'as-tu-vu, cherchant à plaisanter au tribunal, par exemple, employant des formules ronflantes (le déshonneur planait sur mon honneur), prenant des poses devant les caméras, venant embrasser Sébeille à la fin de la reconstitution comme s'il avait quelque chose à gagner dans l'inculpation de Gaston, etc. Tout cela devait correspondre à son tempérament et l'affaire Dominici lui a donné le moyen de l'exprimer.

Mais de là à l'imaginer comme un faux témoin, il y a un grand pas que vous ne franchissez pas, je suis d'accord.
Maillet, comme le rappelle Nikos, a fait des déclarations que Gustave a fini par reconnaître : la petite qui était encore vivante, les cris qu'il a entendus dans la nuit. Sur un seul point Gustave a toujours nié : sur le fait qu'il était "aqui davans" dans la luzerne. Et on peut comprendre facilement pourquoi : si Gustave était devant la maison lorsqu'il a entendu les cris, cela revient à dire qu'il s'était levé avant que ça barde (ou qu'il n'était pas couché du tout).

On imagine facilement où cela pouvait le conduire. Tant qu'il s'agissait de reconnaître des choses qui chargaient le père pour les crimes, Gustave se laissait aller. Quand c'était lui qui se retrouvait en première ligne, ça ne marchait plus.


Ced8304 a écrit:
Tout juste ils m'orientent plus vers l'innocence des Dominici que vers leur culpabilité :twisted:

Eh bien ! voilà justement la frontière ténue qui sépare l'objectivité des impressions personnelles. Attention à la pente glissante Wink

Les impressions personnelles, nous en avons tous. Quand je vois des photos de Gaston, je ne peux m'empêcher de penser que cet homme devait avoir des côtés sympathiques. Et pourtant ! lorsqu'on lit ce que beaucoup de gens ont dit sur lui, on est bien obligé d'admettre que ces impressions-là ne sont peut-être pas très justes.

Deux questions et une remarque, pour finir :

             Maillet a-t-il été, une fois, pris en flagrant délit de mensonge ? Je crois qu'on aura du mal à trouver.
             Maillet était-il parfait ? Personne n'a jamais prétendu cela.

              Flagrant délit de mensonge ? D'autres y ont été pris, et pas qu'une fois. Mais ça se passe plutôt du côté Dominici.

Cordialement.
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-16, 20:40    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir Nicolas, bonsoir Gorenflo, bonsoir à tous.
Merci pour vos réponses et vos commentaires.

Encore une fois je précise que je ne crois pas en l'innocence des Dominici, du moins pas plus qu'en leur culpabilité. Qu'ils aient menti et que la justice ait reconnu leurs mensonges, en particulier concernant Gustave et non concernant Paul Maillet, ne me fait aucun doute. Vous ne me voyez pas contester ceci. Je persiste à croire que les Dominici ont raconté n'importe quoi, à la presse ou à la justice et ce jusqu'au procés final ! Par conséquent jusqu'à de nouvelles avancées dans ma réflexion et mes connaissances, j'évite désormais de me focaliser sur leurs déclarations pour me concentrer uniquement sur les faits, les observations, les rapports... Puissent ceux-ci m'amener bien plus de certitudes et ainsi plus de bagages pour ensuite m'occuper des Dominici. Pour l'instant, je ne veux pas ou plus tenir compte de leurs propos ! 

Il s'agit là, de ma façon personnelle, qui peut se discuter j'en conviens, d'appréhender cette affaire dont les échos de nombreuses discussions, ont si souvent raisonné dans mes oreilles d'enfant. 

Donc Paul Maillet, que je ne trouve même pas forcément antipahtique, mais dont l'attitude, qui ne me revient pas, me cause nombre d'interrogations. A commencer par son rôle dans cette affaire.

Corrigez-moi si je me trompe : a t'il été bien suspecté, lui ou sa famille, moins d'une semaine après le crime, suite à des rumeurs et des lettres anonymes, du même acabit que celles qui ont rapporté un Dominici dehors pendant le crime ?

Ces suspcions ont duré plusieurs mois durant lesquels on a trouvé chez lui des armes de guerre et une installation sauvage destinée à détourner le courant. Et donc voyant que ça pouvait chauffer pour lui, il a préféré collaborer jusqu'à "aider" Sébeille -qui le lui a plus ou moins demandé dans un "but psychologique" contre l'absence de poursuites pour ces faits je crois ?- et ainsi remettre quasi exclusivement notre commissaire sur la voie des Dominici en balançant des propos de Gustave. J'ai bon ?

On sacrifie donc un "ami" dont on recueilli des confidences pour "libérer sa conscience" et ainsi se débarrasser des oppressions judiciaires. A la limite je pourrais le comprendre, d'autant plus les Maillet se trouvent totalement hors de cause... Je me dis quand même que le Gustave devait lui faire une confiance aveugle pour lui parler des "cris d'horreur" spontanément sans qu'il ne lui ait rien demandé. Dans ce cas là, vous comprendrez que mes impressions de faux-jeton, mais pas de faux-témoin, ne soient pas qu'une histoire d'apparence devant les caméras.  En ce qui me concerne, je me sais impliqué dans un massacre, voire je m'en sais l'auteur, ou je sais un de mes proches coupables... Je sais que l'enquête piétine... Je ne pense même pas à aborder ceci à quiconque. Mais je conviens fort bien qu'il m'est facile d'écrire ceci sur un ordinateur. Dans une telle situation, que ferais-je vraiment ?

Mais je suppose que vous avez parlé de tout ceci il y a déjà bien longtemps, que vous y'avez trouvé des explications valables, et que le débutant que suis n'a pas trouvé ces échanges sur le forum.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-17, 06:12    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Ced8304,
Bonjour à tous,


Ced8304 a écrit:
Corrigez-moi si je me trompe : a t'il été bien suspecté, lui ou sa famille, moins d'une semaine après le crime, suite à des rumeurs et des lettres anonymes, du même acabit que celles qui ont rapporté un Dominici dehors pendant le crime ?
Ces suspcions ont duré plusieurs mois durant lesquels on a trouvé chez lui des armes de guerre et une installation sauvage destinée à détourner le courant. Et donc voyant que ça pouvait chauffer pour lui, il a préféré collaborer jusqu'à "aider" Sébeille -qui le lui a plus ou moins demandé dans un "but psychologique" contre l'absence de poursuites pour ces faits je crois ?- et ainsi remettre quasi exclusivement notre commissaire sur la voie des Dominici en balançant des propos de Gustave. J'ai bon ?




Maillet, si je ne m'abuse, a été "balancé" auprès des gendarmes comme ayant été le détenteur d'une carabine semblable à celle qui avait été découverte dans la Durance. Perquisition par la police à la fin août 52. Découverte de deux Sten et d'un branchement électrique sauvage. A partir de là, il est fort probable, en effet, que Sébeille ait dit à Maillet que ces affaires pouvaient "s'arranger" dans la mesure où le Parquet pouvait décider (tout à fait légalement) de ne pas poursuivre, selon le grand principe qui veut que le Parquet en France est juge de l'opportunité des poursuites.

Que Maillet ait décidé alors d'aider la police, c'est possible. Je ne sais pas, je n'étais pas dans sa tête. Notons tout de même que, dans cette affaire, il ne risquait pas des poursuites extraordinaires. Même si l'époque était plus sévère qu'aujourd'hui, je ne suis pas sûr qu'il serait parti en prison pour les deux mitraillettes ou le vol d'électricité. En revanche, il est certain qu'il aurait au moins ramassé une amende.

Mais rien ne permet de dire non plus que Maillet n'était pas sincèrement choqué et remué par ce triple crime, dont la mort de la petite Elizabeth. Il était lui-même père de plusieurs enfants. Voyant que Gustave se gardait bien de dire quoi que ce soit de ce qu'il avait confié à Maillet, celui-ci a dû penser que son "ami" n'était pas bien clair. Et il y avait de quoi. Comment peut-on expliquer qu'on voie une enfant encore vivante, la tête fracassée, et qu'on n'aille pas chercher des secours ? C'est une attitude normale cela ?

Et puis, c'est une chose de ne pas dénoncer un ami qui aurait commis une infraction mineure. Mais un triple crime ? C'est une toute autre affaire !

C'est Clémenceau qui disait : " Un ami, qu'est ce que c'est ? C'est un homme que vous appelez en pleine nuit en lui disant que vous venez de tuer quelqu'un et qui vous répond : "Où est le corps ?"   Sous entendu, pour vous aider à le faire disparaître. Mais cela ce sont des paroles. Pour passer aux actes et se mouiller à ce point, il y a peu de monde.

Remarquons au passage que Maillet ne fait de révélations qu'en octobre 1952, au commissaire principal Constant et non à Sébeille. Cela se produit donc plus d'un mois après la perquisition de son domicile. Ce qui montre qu'il n'est pas arrivé en courant devant la police pour dire ce qu'il savait. Il a consulté d'abord ses supérieurs au sein du PC qui ont servi d'intermédiaire entre lui et la police puisque c'est le PC qui a informé le commissaire Canale des RG de Digne que Maillet avait quelque chose à dire.  Canale a évidemment répercuté l'information auprès de Constant.


Ced8304 a écrit:
 En ce qui me concerne, je me sais impliqué dans un massacre, voire je m'en sais l'auteur, ou je sais un de mes proches coupables... Je sais que l'enquête piétine... Je ne pense même pas à aborder ceci à quiconque. Mais je conviens fort bien qu'il m'est facile d'écrire ceci sur un ordinateur. Dans une telle situation, que ferais-je vraiment ?

Ne souhaitons à personne d'être impliqué dans un massacre. Comment réagit-on dans une telle situation ? Cela dépend des personnes, bien entendu, mais ça doit sérieusement secouer. Gustave, le 7 août, est couché durant l'après-midi. Il est en train de perdre pied, il n'en peut plus. Je doute qu'il aurait eu cette réaction s'il avait été, ainsi que sa famille, totalement étranger à l'affaire.

Cordialement.
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-17, 07:44    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous.
Bonjour Gorenflo que je remercie beaucoup ici pour la pertinence de ses explications qui me donnent à réfléchir et temporiser le cas Maillet.
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-07-17, 17:03    Sujet du message: Maillet l'ami déçu Répondre en citant

Bonjour le forum

A Ced8304

Vous ne croyez pas à l'innocence de Dominici, pas plus qu'à sa culpabilité. Mais vous
convenez qu'ils n'ont pas arrêté de mentir et raconter n'importe quoi à la Justice.

Pourquoi l'ont-ils fait s'ils étaient blancs de tout soupçon et accusation ?

Sur un forum dédié à cette affaire, il va falloir que vous adoptiez une position...
Le long post de Gorenflo relatif à Maillet, devrait vous y aider.

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-17, 22:40    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir à tous, bonsoir Picanto.

Adopter une position définitive : croyez bien que je n'attends que ça ! :o  C'est la première fois depuis de nombreuses années que je consacre autant de temps à cette affaire et que je me permets de solliciter les connaissances retranscrites sur ce forum riche. Vous me voyez agir ainsi dans l'unique but de dissiper mes doutes.

Concernant les mensonges des Dominici, je crois déjà avoir répondu à ce sujet. Je me garde bien d'ailleurs depuis quelques temps, d'intervenir là dessus et de poser toute question qui s'y rapporte. Je vous avoue commencer à revoir mon opinion sur Maillet suite au message de Gorenflo, que je remercie encore. Mais de la même manière que Nikos a revu sa copie au fur et à mesure d'un long travail de recherche, mes années de doute ne vont pas s'évaporer en quelques jours de participation à vos échanges. Je ne pourrai acquerir une conviction plus solide qu'au bout de recherches et d'analyses.

D'ici là, si ma démarche et mes contributions sur ce forum vous paraissent trop égoistes et si mes incertitudes entravent vos débats (ce qui me gênerait beaucoup  :|  ), je remercierai toute l'équipe de me le faire savoir et je ne ferai que lire sans participer si vous tolérez l'entorse à votre charte qui veut que tout membre qui ne participe pas verra son compte désactivé via l'IP.


Dernière édition par Ced8304 le 2009-07-17, 23:11; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-17, 23:08    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonsoir à tous
bonsoir ced 8304,

Citation:
D'ici là, si ma démarche et mes contributions sur ce forum vous paraissent trop égoistes et si mes incertitudes entravent vos débats (ce qui me gênerait beaucoup  :|  ), je remercierai toute l'équipe de me le faire savoir et je ne ferai que lire sans participer




Ce serait le moins constructif pour les uns comme pour les autres et contraire  avec la fonction  d'un forum . Et si on devait être tous du même avis, à quoi bon ? .
L'attitude des Dominici face à la fillette encore en vie est un des aspects négatifs de cette affaire, parmi d'autres, qui accuse.




_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2010-02-26, 04:54; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-18, 08:17    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Ced8304,
Bonjour à tous,


Ced8304 a écrit:
Adopter une position définitive : croyez bien que je n'attends que ça ! :o  C'est la première fois depuis de nombreuses années que je consacre autant de temps à cette affaire et que je me permets de solliciter les connaissances retranscrites sur ce forum riche. Vous me voyez agir ainsi dans l'unique but de dissiper mes doutes.



Nous sommes tous dans la même situation. Et, pour ma part, je ne parle même pas de position définitive. Comment en avoir une dans cette affaire ? Du moins, une qui permettrait d'affirmer, une bonne fois pour toutes, que les choses se sont passées ainsi et pas autrement ? Bien imprudent, à mon avis, celui qui se risquerait à cela. A moins d'avoir reçu des confidences d'Yvette.

Cela dit, nous sommes quelques uns à avoir des certitudes bien ancrées, et notamment celle-ci : le ou les criminels sont venus de la Grand'Terre. Il n'est pas possible que, dans cette affaire, les Dominici soient blancs comme neige.

Ensuite, dire qui a fait quoi, précisément, voilà ce que nous cherchons à approcher. Je pense, pour ma part, que nous tournons autour et que nous ne sommes pas très éloignés de la vérité. Mais sans preuve, hélas. 

Cela dit, nous sommes prêts à tout entendre. Du moment que "ça tient la route". Si demain quelqu'un devait arriver en démontrant par a +b (ce qui m'étonnerait beaucoup) que les Dominici n'avaient rien à voir dans notre affaire et que Gaston a été injustement condamné, je serais le premier à faire mon "mea culpa" et je ne serais pas le seul !

Quant à vos interventions, permettez-moi de vous dire qu'elles sont les bienvenues. C'est justement de cette façon que des éclairages nouveaux peuvent survenir. Parce qu'on a regardé les choses sous un autre angle.

Cordialement.
Revenir en haut
Grantie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-07-19, 09:28    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous ,
bonjour gorenflo,

Citation:
Cela dit, nous sommes quelques uns à avoir des certitudes bien ancrées, et notamment celle-ci : le ou les criminels sont venus de la Grand'Terre. Il n'est pas possible que, dans cette affaire, les Dominici soient blancs comme neige. Ensuite, dire qui a fait quoi, précisément, voilà ce que nous cherchons à approcher. Je pense, pour ma part, que nous tournons autour et que nous ne sommes pas très éloignés de la vérité. Mais sans preuve, hélas. 

Cela dit, nous sommes prêts à tout entendre. Du moment que "ça tient la route".



Voilà une opinion qui me semble être la plus répandue .
Blancs comme neige certainement pas . Qu'il y ait un menteur , mais 4 ? et qui mentent de concert ?

Puis quand un avoue les 3 autres aussi avec Clovis en plus ?!

Quand un se rétracte les 2 autres aussi et à la fin tous s'en tiennent à la même version mais différente de celle du 5 aout ??!

C'est blanc comme neige mais au moment ou elle a fondue sur la route ..

Maintenant il est difficile avec un tel clan de menteurs de faire croire que la police , le juge et le tribunal
de Digne l'etait encore plus qu'eux !

Non je reste persuadé ,moi aussi jusqu'à preuve du contraire parceque je suis sans parti pris au départ ,
que les Dominici n'ont jamais crié la vérité , mais que des excuses , des alibis pour justement la contourner
sans jamais convaincre personne .
Même le Pc les ont lâchés et ont a pas vu de partisans farouches venir témoigner au procès .(certain(e)s de la famille excepté).

Un seul qui savait les secrets de la famille et auquel Gaston s'était confié sous les regards lointains de René Pacaut lequel avait accompagné Gaston à Ganagobie , c'est le père Lorenzi . Relire l'épisode ou rené Pacaut voit le père Lorenzi palir après que Gaston lui ait parlé en a-parté .

Si le père Lorenzi avait su Gaston "blanc comme neige", ou qu'aucun du clan n'était coupable, il serait venu au secours d'un homme innocent et passible de la peine de mort . Oui, mais voilà, le père Lorenzi a refusé de venir témoigner au procès sous prétexte "qu'il ne pourrait rien dire de plus que ce que l'on connait déjà ".
 Une pirouette d'homme de Foi qui reste dans le registre de l'indulgence par la passivité .
Cela pouvait vouloir dire aussi que ce qui "était secret il ne pourrait le dire" ..c'est comme ça le langage
de la diplomatie ecclésiastique ...

Même de ce côté là, du côté de l'Abbaye,(à laquelle  Gaston doit sa réussite en quelque sorte )
 rien ne plaide pour , mais contre lui .



Revenir en haut
AldO


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 73
Localisation: Bouches du Rhône
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-19, 11:03    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Gorenflo, bonjour Grantie, et salut à tout le forum,


Les convictions se forgent sur des éléments (à défaut de preuves) qui nous orientent en fonction de notre formation (professionnelle)
 ou de notre culture (catholique) et c'est vrai, comme le rappelle Nikos, qu'il faut rester très ouvert aux propositions des autres qui 
peuvent parfois nous apparaître "de parti pris" alors qu'elles ne reflètent en réalité qu'un mode de raisonnement étrangers aux autres.
Ce fus mon cas pour le difficile problème des autopsies où les "non-dits" des légistes m'ont interpellé tout particulièrement.
Je suis, au même titre, très impressionné comme Grantie, par le silence assourdissant du père Lorenzi.


Mais je constate avec plaisir que le travail du forum permet un certain consensus qui rompt avec le "dialogue de sourds" qui interdisait toute
 "synthèse", même provisoire, en d'autres temps.


Cordialement.
_________________
AldO
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-19, 11:51    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Aldo,
Bonjour à tous,

Content de te lire.
AldO a écrit:
Je suis, au même titre, très impressionné comme Grantie, par le silence assourdissant du père Lorenzi.


Et on ne peut que l'être. Car enfin, si cet homme d'église avait eu la possibilité d'aider son prochain dans cette affaire, nul doute qu'il l'aurait fait. Pour qu'il décline "l'invitation" c'est que sa conscience devait lui dire qu'il y avait problème.

Comment aller parler favorablement de quelqu'un si l'on sait, personnellement et parce qu'il s'est confié, voire confessé, que le quelqu'un est un criminel ? Bien entendu, je me garderai bien de dire que Gaston a confessé un ou plusieurs crimes au père Lorenzi. Mais on peut tout de même supposer que lorsque Pacault l'a conduit à Ganagobie et que Gaston s'est empressé d'aller parler avec le père Lorenzi, ce n'était pas pour causer de la pluie et du beau temps.

Ensuite, en effet, chacun interprète à partir de sa propre grille. Pour moi, cette attitude du père Lorenzi est lourde de sens.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-19, 12:16    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous ,
Salut Gorenflo ,

Encore un qui mérite un petit arrêt sur image avec celui d'Aldo .
Citation:
AldO a écrit:
Je suis, au même titre, très impressionné comme Grantie, par le silence assourdissant du père Lorenzi.


Et on ne peut que l'être. Car enfin, si cet homme d'église avait eu la possibilité d'aider son prochain dans cette affaire, nul doute qu'il l'aurait fait. Pour qu'il décline "l'invitation" c'est que sa conscience devait lui dire qu'il y avait problème.

Comment aller parler favorablement de quelqu'un si l'on sait, personnellement et parce qu'il s'est confié, voire confessé, que le quelqu'un est un criminel ? Bien entendu, je me garderai bien de dire que Gaston a confessé un ou plusieurs crimes au père Lorenzi. Mais on peut tout de même supposer que lorsque Pacault l'a conduit à Ganagobie et que Gaston s'est empressé d'aller parler avec le père Lorenzi, ce n'était pas pour causer de la pluie et du beau temps.

Ensuite, en effet, chacun interprète à partir de sa propre grille. Pour moi, cette attitude du père Lorenzi est lourde de sens.

Amicalement.



Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Woodpecker


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2010
Messages: 36
Localisation: Avignon
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-09, 09:43    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-14, 10:40    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Voilà notre Maillet en tenue de sortie de la SNCF . 

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-02-15, 01:43    Sujet du message: Maillet l'ami déçu. Répondre en citant

   Bonsoir le forum

 Non, le vrai Maillet c'est celui avec la pipe et la casquette SNCF.
 C'est vrai qu'il a l'air assez piteux comme ça, avec ses mollets poilus,
 pieds nus dans ses godasses.  Mais ne pas oublier qu'il n'était pas
 employé de bureau, loin s'en faut et que l'été on se met à l'aise.

 Puisque on parle de la profession, il faudrait bien essayer de creuser
 un peu l'attitude des cheminots le matin du 5.  Cette petite troupe qui
 passe sur les taches de sang sans les voir, pas plus que le lit de camp
 sur Sir Jack et le corps de Ann que l'on voit à deux endroits différents
 comme si cela était normal.
 Sans parler du comportement insouciant de Roure, la veille. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-15, 14:51    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonjour à tous
Bonjour picanto ,

Citation:
Cette petite troupe qui  passe sur les taches de sang sans les voir, pas plus que le lit de camp sur Sir Jack et le corps de Ann que l'on voit à deux endroits différents comme si cela était normal.




Quand les cheminots sont passés vers 6 h , l'explication qui pourrait aller le mieux serait que les regards furent attirés, au sortir du virage vers Peyruis , par cette Hillman insolite . Le temps qu'ils "analysent" cela ils restèrent surtout inquiéts de connaître l'état de la voie ferrée et du terrain inondé sur leur gauche , côté opposé au cadavre de sir Drummond .ils sont passés devant le champ de luzerne inondé peu avant le puisard donc du  lit de camp aussi et des taches de sang . Ils ont dû scruter, tout en roulant ,  cette partie gauche du terrain au détriment du reste .Personne à cette heure là ne savait qu'un crime avait été commis là , et je ne sais pas si à vélo, dans ces conditions ,  on regarde au loin le centre d'intérêt ou le sol devant soi ?
On ne sait pas non plus , si arrivés ensuite , peu avant le puisard, ils ne furent pas attirés par la présence de Gustave près de la ferme qui est venu se superposer à l'interêt qu'ils etaient en train de porter au champ ; quelque
chose  a rendu les détails de proximité insignifiants et non prioritaires . Rolling Eyes









_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-15, 19:19    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Les taches de sang sur la route ont été photographiées par l'identité judiciaire. Il s'agit de petites taches de sang et certainement pas d'une flaque. Franchement, je ne suis pas surpris qu'elles n'aient pas été vues, qui plus est du sang qui avait séché sur du goudron. 
Et puis, comme le dit Nicolas, quand on part au travail, le matin vers les 06h00, à vélo, en 1952 dans la région de Lurs, on ne s'attend pas à tomber sur une tuerie. Encore que Clovis avait bien remarqué du désordre près de l'Hillman puisqu'il a demandé à Gustave si des gens "avaient fait la noce". Tu parles d'une noce !

Quant à Roure, en effet, je dois dire que je suis un peu surpris de son attitude, semble-t-il très décontractée dans cette affaire. Je me demande quelle est la procédure normale avec ce genre de problème mais tout de même, une voie obstruée même en partie, même dégagée momentanément ... il me semble que je n'aurais pas bien dormi durant la nuit.   

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-16, 04:58    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous ,
bonjour Gorenflo ,

 Gorenflo ecrit :
Citation:
qui plus est du sang qui avait séché sur du goudron. 




Et oui, "bon sang mais c'est bien sûr"  , la plupart d'entre nous , pensent que c'était du sang rouge sanguignolant qui se trouvait sur la route . Le goudron en 52 était couleur "bitume", cad foncé presque noir ; du sang  séché , donc brun ,***avait peu de chance de sauter aux yeux de quiconque ne le cherchait pas expressement en passant dessus à vélo .
*** Nous étions dans les fortes chaleur du début août . La goudron était brulant le jour et encore chaud la nuit , un véritable
séchoir . De 1h à 6 h le sang avait séché , ce qui fait d'ailleurs qu'il a pu rester au sol malgré la circulation du matin .

Voilà un "détail" qui a son importance que Gorenflo a bien mis en évidence grace à la question de Picanto .

Amicalement .





_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-16, 08:56    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,

Nicolas a écrit:
Et oui, "bon sang mais c'est bien sûr"  , la plupart d'entre nous , pense que c'était du sang rouge sanguignolant qui se trouvait sur la route .

C'est un écueil qu'il faut, autant que possible, éviter : se représenter les choses à travers le filtre de notre imagination sans tenir compte des réalités avérées. On ne les a pas toujours ces réalités, surtout dans notre affaire, mais quand on peut les avoir il faut s'y accrocher.  

Cinq ou six heures après, le sang avait bruni. Et sur un macadam noir, sur une route où il devait y avoir aussi d'autres taches, d'huile par exemple avec les véhicules de l'époque, il n'est pas du tout évident que tout cela saute aux yeux.

Idem d'ailleurs pour le fameux lit de camp. C'est sûr qu'un lit de camp n'a rien à faire dans un fossé, au bord d'une route. Mais nos deux cyclistes, Clovis et Boyer, en passant à hauteur du campement ont dû avoir leur attention attirée surtout par la voiture. Ils ont donc probablement regardé à gauche plutôt qu'à droite.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-16, 09:20    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Okay
amicalement
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-02-16, 18:31    Sujet du message: Maillet l'ami déçu. Répondre en citant

  Bonjour le Forum

  A Gorenflo et Nicolas

 Bon je veux bien de vos explications assez conciliantes.
 Mais ce que je voulais montrer c'est la connivence qui semble avoir existé parmi
 les cheminots (sorte de complicité passive).
 Ils n'ont donc rien vu tant qu'on ne leur a pas mis le nez dessus.  Je veux bien.

 Mais pourquoi n'ont-ils pas dit spontanément que le corps de Ann était parallèle à
 la voiture et non à l'endroit où l'ont trouvé les gendarmes ?
 Il a fallu attendre mai 53 et la déposition de Ricard pour cette mise au point.

 Pourquoi Boyer niera s'être arrété à la ferme (pour le reconnaître ensuite) ?
 Parcequ'il avait entendu des échanges à voix basse entre Clovis et Gustave où il
 était question des cris des Drummond  et il avait senti une chose pas claire à laquelle
 il ne voulait pas être mêlé.

 Pour ce qui est du comportement de Roure, le soir du 4, je peux vous dire qu'il n'a
 pas fait ce qu'il aurait dû.
 J'ai été agent circulation à la SNCF et je sais bien la procédure à appliquer en cas d'obstacle
 sur la voie. Je l'avais déja dit sur le forum il y a un bon moment ( interdiction de toute
 circulation par intervention des gares encadrantes, s'agissant d'une voie unique et ensuite
 reconnaissance du risque avant de le traiter ).

 Plusieurs hypothèses :
 - Il l'a fait et on ne le sait pas ( improbable )
 -  Il est venu sur les lieux - peut être pas seul - reconnaître le premier déblaiement de
    Gustave. C'est certainement ce qu'il a fait (pour sauvegarder son sommeil ! ) et cela
    ouvre la porte à bien des possibilités.

 Il faut savoir qu'il existe (existait) sur certaines lignes un régime de " fermeture la nuit "
 après le dernier train (micheline de 21 h). Il était donc rassuré, puisque celui-çi était bien
 passé, jusqu'à la réouverture pour 8 h.
 Mais cela ne le dispensait pas d'appliquer le règlement (cas d'une circulation exceptionnelle
 dans la nuit)

 Enfin, il me semble que l'on pourrait envisager la formation d'une équipe après 21H à PEYRUS
 pour venir pelleter et dégager d'une manière plus complète.
 Ce qui pourrait expliquer la mystérieuse réunion -arrosée -  à la GT, tout le monde se connais-
 sant et désirant ne pas ébruiter l'affaire, pour des raisons différentes.
 Je vous laisse imaginer la tête des Drummond !
 Cela aussi, je l'avais dit sur l'autre forum, je crois.

 La dessus, survient une tuerie où même les innocents ont pu se sentir un peu impliqués.

 Je vous laisse les suppositions et conclusions. 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-16, 19:35    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir Picanto,
Bonsoir à tous,

Picanto a écrit:
 Mais pourquoi n'ont-ils pas dit spontanément que le corps de Ann était parallèle à la voiture et non à l'endroit où l'ont trouvé les gendarmes ? Il a fallu attendre mai 53 et la déposition de Ricard pour cette mise au point.



Ils ne l'ont pas dit parce que on ne leur a pas demandé. Et il est vrai qu'on voit mal pourquoi on leur aurait demandé puisque Sébeille n'imaginait pas qu'il y ait eu déplacement du cadavre avant d'avoir entendu Ricard. Par la suite, c'est Roure qui a indiqué que le corps, à son arrivée, était parallèle. Lorsque Sébeille l'a fait venir sur place, discrètement. Clovis et Boyer ont eu à s'exprimer là-dessus lors de la reconstitution sur les lieux, le matin de l'arrestation de Gustave, le jeudi 12 novembre. El Clovis a commencé par mentir avant de reconnaître que le corps était parallèle à la voiture à son arrivée.
D'ailleurs, tous ces messieurs ne parlaient pas spontanément. Clovis a déclaré à propos d'Elizabeth découverte encore vivante par Gustave que s'il ne l'avait pas dit c'est parce que on ne lui avait pas demandé.



Picanto a écrit:
 Pourquoi Boyer niera s'être arrété à la ferme (pour le reconnaître ensuite) ? Parcequ'il avait entendu des échanges à voix basse entre Clovis et Gustave où il était question des cris des Drummond  et il avait senti une chose pas claire à laquelle il ne voulait pas être mêlé.



Tout à fait d'accord. Il a bien compris, dès le départ, que ce n'était pas un commando qui était passé par là.
Picanto a écrit:
 Enfin, il me semble que l'on pourrait envisager la formation d'une équipe après 21H à PEYRUS pour venir pelleter et dégager d'une manière plus complète. Ce qui pourrait expliquer la mystérieuse réunion -arrosée -  à la GT, tout le monde se connais- sant et désirant ne pas ébruiter l'affaire, pour des raisons différentes.



Là, je suis un peu plus sceptique. Qu'il y ait eu une équipe de soirée venue déblayer, pourquoi pas ? Il aurait fallu les prévenir, s'équiper de moyens d'éclairage, mais bon, tout cela n'était certainement pas impossible. Mais pourquoi ne l'auraient-ils pas dit ? Pourquoi se taire ? Si cette équipe a été déblayer le ballast on peut supposer qu'à une heure du matin elle était rentrée chez elle depuis un moment et que, par conséquent, elle n'avait rien à voir avec les crimes. Par ailleurs, cela supposerait donc que les Dominici, dès le départ, auraient tû cette histoire et que les autres, d'eux-mêmes, en auraient fait autant. C'était prendre des risques au cas où le pot aux roses aurait été découvert. Et surtout, il faudrait donc admettre que depuis le temps, tout les membres de cette équipe seraient restés muets. Une précision sur l'importance de l'éboulement. D'après Roure, venu sur place le matin (ça c'est absolument certain) il y avait une douzaine de mètres cubes qui avaient glissé du talus. Ce qui fait un brave tas ! Mais cela ne veut pas dire qu'ils étaient sur la voie. Apparemment, d'après Gustave, seul un rail était recouvert, sur une dizaine de mètres lorsqu'il est allé sur place, le soir. Le reste de la terre était en bas du ballast, dans le fossé, et dans la descente du talus.

Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-16, 20:27    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

Ces cheminots étaient tous plus ou moins liés et plutôt plus que moins .

-Roure : SNCF : ancien Ftp patron et ami de Clovis . Chef de cellule communiste de Peyruis !
-Boyer : SNCF  : beau frère de Clovis .
-Drac   :SNCF   : coéquipier de boyer ... 
-Roure tenait un cafè à Peyruis , l'agence Tass du coin ..(pas dans le sens péjoratif mais réaliste. )

On comprend alors facilement que s'ils ont senti , comme dit gorenflo , que "ce n'était pas un commando qui était passé par là"
qu' un tacite silence soit  venu les envelopper tout naturellement .

Roure viendra maladroitement au secours de zézé , (guidé par Clovis ?) et mu par cette solidarité "naturelle " ...
en déclarant qu'il  avait appris à Roger  le triple crime le matin vers 7h .....

Clovis ..au secours de son frère , son frère au secours de son père . Les soeurs, au secours de Gaston et de Gustave .
Marie ..Yvette ..
Même ceux qui n'étaient pas pour Gaston n'ont pas été contre sauf ...Clovis et parfois zézé ..
 
Boudiou qué famille ! et maintenant ils continuent avec la buick rose ..on n'a pas fini ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-02-17, 00:50    Sujet du message: Maillet, l'ami déçu mais pas surpris. Répondre en citant

  Bonsoir

Ce que j'ai formulé tout à l'heure n'est pas une certitude personnelle. Simplement une suggestion
 concernant l'après 21 H.
 Avec toutes les conséquences qu'aurait pû avoir un déplacement sur l'éboulement : je vois bien
 un trio : Roure, Clovis, Gustave comme guide et Gaston à la suite.  Se terminant à la GT par une
 tournée de gnole vers les onze heures /minuit. ( il y a bien eu d'ailleurs un attrapage Clovis - Drummond
 à un moment ? ).
 Mais sans doute qq chose aurait filtré tôt ou tard comme le dit Gorenflo.

 Ce dont je suis plus certain c'est que dans le courant de la matinée du 5 ou au plus tard après la
 découverte de la carabine, la conviction des cheminots devait être faîte.
 Et c'est là qu'intervient l'esprit de corps multiple....
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2011-02-17, 16:14    Sujet du message: Maillet; l'ami déçu mais pas surpris. Répondre en citant

  Bonjour à tous

 Gorenflo a écri : " ils ne l'ont pas dit parce que on ne leur a pas demandé ". Mais il y a
 tout de même des situations graves dans lesquelles se taire équivaut à une prise de
 position et non à de l'indifférence ou à un oubli.
 Surtout lorsque plusieurs personnes son,t témoins en cause.  Au moins un aurait pu
 s'exprimer ( n'importe lequel des 3 ou 4 ).
 Preuve qu'il y a bien eu d'entrée un mot d'ordre de silence.  Et pourquoi, sinon parce que
 des collègues ( ou des "camarades " ) n'étaient pas clairs du tout.

 Autre chose : je me suis mieux documenté et il est probable que la ligne Marseille - Briançon
 n'était pas " fermée la nuit ".
 Donc Roure serait encore plus fautif ( après peut-être une courte visite du site ) de s'en
 être remis à Gustave - étranger au CF de surcroit - pour surveiller l'évolution de l'éboulement.
 Encore que cela pourrait justifier les divers déplacements ( avant le drame ) de la famille
 Dominici.    Exit la partie de chasse des uns ou des autres.  Cette nuit là, le gibier innocent
 c'était l'Anglais !
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-17, 18:56    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonsoir à tous,
Bonsoir Picanto,

Picanto a écrit:
 Gorenflo a écri : " ils ne l'ont pas dit parce que on ne leur a pas demandé ". Mais il y a
 tout de même des situations graves dans lesquelles se taire équivaut à une prise de
 position et non à de l'indifférence ou à un oubli.
 Surtout lorsque plusieurs personnes son,t témoins en cause.  Au moins un aurait pu
 s'exprimer ( n'importe lequel des 3 ou 4 ).
 Preuve qu'il y a bien eu d'entrée un mot d'ordre de silence.  Et pourquoi, sinon parce que
 des collègues ( ou des "camarades " ) n'étaient pas clairs du tout. 

Ah, mais je ne dis pas que c'était bien de se taire ! Il est bien certain que rien n'a été fait pour aider la police dans cette affaire. Les gens parlaient, reconnaissaient des choses
quand lesdites choses leur étaient mises sous le nez et qu'ils ne pouvaient faire autrement.

De là à penser qu'ils étaient bien au courant de "qui avait fait quoi", il y a peut-être un pas à franchir. Clovis, sans aucun doute, Boyer peut-être. Mais Drac et Roure, je ne
suis pas du tout sûr. Ils ont bien dû penser que les Dominici n'étaient pas clairs et ils n'ont pas fait montre d'enthousiasme pour aider la justice.

Cela dit, c'est quand même Roure qui confirme à Sébeille qu'il a vu le corps parallèle à la voiture, après l'audition de Ricard. Mais c'est lui aussi qui "ne veut pas faire mentir
Roger Perrin" et qui raconte l'histoire de l'annonce des crimes par Yvette à Gaston, le matin, alors qu'il arrive en haut de l'escalier donnant sur la route et que, d'après lui, personne
ne l'a vu. Est-ce bien crédible ce point ? Car Gaston, lors de sa première audition par Sébeille déclare qu'il a été informé par son fils Gustave. Ce n'est que plus tard qu'arrive cette
histoire d'Yvette.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-18, 01:58    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonjour ,
bonjour gorenflo ,

Gorenflo écrit :





Citation:
Mais c'est lui aussi qui "ne veut pas faire mentirRoger Perrin" et qui raconte l'histoire de l'annonce des crimes par Yvette à Gaston, le matin, alors qu'il arrive en haut de l'escalier donnant sur la route et que, d'après lui, personnene l'a vu. Est-ce bien crédible ce point


Il est raisonnable à mes yeux d'en douter ..Roure , comme la plupart des personnages de ce  triple crime , a une bizarre double casquette . Et comme tous les personnages de cette affaire on ne sait jamais (presque )quand il dit la vérité ou quand il la déforme . En ce qui le concerne, on dirait qu'il joue la solidarité de "caste " avec les Dominici . Un rôle de "protecteur", nuancé néanmoins et certainement avec un calque évoluant avec  l'attitude de Clovis, son voisin et ami et ...collègue  .

L'ambiguité vient de ce qu'il peut être d'une totale franchise , comme pour la position du cadavre de Anne , ou d'une réelle ambiguité comme
dans  les deux exemples cités ci- dessus  de l'alibi de zézé ou de Gaston "apprenant" le crime par la bouche d'Yvette !  

C'est tout ce qui liait ces hommes entre eux qui fait que le décryptage de leur attitude est rendu difficile .

Nous n'oublions jamais  que dans un passé assez récent ils avaient appris à se taire à la vie à la mort , à  se protéger mutuellement et agir de conserve face aux Allemands. Sans oublier non plus, qu'au début de la guerre, Moscou leur a fait jouer un jeu à différent de celui qu'ils ont
pratiqué  ensuite .....
Ce changement de camp n'a pas lancé la mode du grand pavois dans ce secteur à dominante communiste mais plutôt celle de faire
tourner sept fois sa langue dans la bouche  .

-"Rien vu , rien entendu et rien dit " telle est la devise. Aucune raison pour que ce réflexe ne s'arrête .
Il est  déjà atavique chez  tous les paysans pour ne rien arranger dans les affaires de la police comme autrefois dans celle des percepteurs
du roi !

Encore une fois on pourrait dire : tous cheminots , tous ex- FTp , et tous communistes ou sympathisants , dans un pays jadis reculé et où les Dominici trônaient comme exemple de la réussite de pauvres parmi les pauvres .  

Et il y a encore une autre raison à leur solidarité de fait : dans ce pays ils étaient tous plus ou moins ou parents ou alliés et se rendaient de petits (ou grands )
services par une sorte de troc de leurs compétences mutuelles , aux champs comme au village . Difficile dans ce cas de dire du mal du voisin !!
Pas de quoi transformer d'un coup Sébeille en César des Gaulles gavottes .( Picanto pas de jeu de mots, Stp Rolling Eyes )
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-02-18, 09:26; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-18, 07:53    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,

Ce que tu écris est très intéressant et probablement exact. Okay
Difficile de s'y retrouver dans les relations croisées de toutes ces personnes mais il est certain que, justement, elles n'étaient pas d'une clarté et simplicité bibliques.

Amicalement.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-18, 14:48    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Pour préciser un peu plus, à propos des déclarations de Gaston :

Devant Sébeille, le  6 août :

" Je n'ai entendu aucun cri. Je me suis rendormi et, hier matin, je suis allé garder mes chèvres vers 5h00, du côté opposé à la voiture que j'avais vue la veille. Ce n'est qu'à mon retour vers 08h00 que mon fils m'a appris qu'il avait découvert les corps de trois personnes ou plus exactement celui de la fillette..."

Devant les gendarmes, le 13 août :

"Je me suis levé comme tous les matins à 04h00 et j'ai amené paître mon troupeau dans le quartier de Giropey. A mon retour vers 08h00, j'ai appris par ma femme et ma belle-fille que trois personnes avaient été tuées au cours de la nuit à 120 mètres environ de la maison".

C'est marrant comme les déclarations évoluent.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-02-19, 09:50    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour gorenflo ,
Il est évident que s'il avait été innocent il n'aurait pas varié dans ses déclarations .
S'il avait été innocent il serait parti avec ses chèvres du côté de Peyruis , comme à l'accoutumée ,  pour savoir ce qui s'était passé
 au cours de la nuit, vers le bivouac .
S'il avait été innocent , à la découverte du crime, Gustave serait allé le chercher dare dare en tant que patron(s) des lieux du crime .
S'il avait été innocent il n'aurait pas voulu mettre une couverture sur la fillette pour ne plus entendre les réflexions intransigeantes,
des personnes présentes, à la vue du visage de cette pauvre victime . (outre le fait qu'il en a profité pour brouiller toute trace )
 etc , etc ,etc ...
Je vois bien notre rusé renard , planqué dans la colline , vers Gyropée , mais avec une vue sur tout ce qui se passait à la Grand Terre ..

 Tous ces mensonges ne pouvaient que concentrer les regards sur ces gens atteints subitement de surdité la nuit du 4 aout 52  .

amicalement
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Flo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 26
Localisation: AVEYRON
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-29, 00:57    Sujet du message: Maillet l'ami déçu mais pas surpris Répondre en citant

Bonjour a tous,


Expliquez moi comment un homme qui viendrais de commettre un véritable assassinat irait raconter a sont "Ami" qu'il etait la a tous voir et entendre car il était allongé dans la luzerne. Il etait ou Gustave ? dans la luzerne ou derierre la rock ola ?


Et puis qu’importe sa place du reste !! , il est suffisamment bête et stupide au point d'aller raconter la vérité a un Ami, et je pense même qu'il a du dire a Paul Maillet : "tu le répète pas hein !!!" si non je passe au coupe tete !!!


Non Non, ca va pas ca peut pas etre logique !!!


Enfin !!! quelle est la preuve que Paul Maillet dit la vérité quand il prétend que Gustave lui a dit ceci ou cela ? ne cherchez t'il pas a couvrir une personne ou autre ???
Un duo me gène énormément dans cette affaire : Maillet / Clovis !!
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-29, 23:58    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour ,

 
Citation:
il est suffisamment bête et stupide au point d'aller raconter la vérité a un Ami, et je pense même qu'il a du dire a Paul Maillet : "tu le répète pas hein !!!" si non je passe au coupe tete !!!



Oui ,et il a été suffisamment pour l'avouer aussi a plusieurs reprises devant Maillet / Sébeille /Péries .
Il a reconnu , acté sur pV , qu'il l'avait bien dit ainsi à Paul Maillet.(sauf pour le mot "VU" )
Alors si Gustave le reconnait devant les policiers en présence de Maillet et devant les juges ..c'est que ce doit être vrai ,
puisque tous sont des menteurs et que lui seul dit la vérité . 

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-30, 08:45    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonjour , suite ,
Gustave n'a fait que dire à Maillet qu'il avait "vu et entendu " des cris et qu'il avait vu" la fillette bouger un bras, ronronner "...
Cela il l'a reconnu aussi au procès et a été condamné à deux mois seulement à Digne en nov 53 .
Jugé , empaqueté , officialisé et jamais démenti ...de plus Gustave , qui devait s'attendre à plus , REMERCIE Le Président pour sa clémence !!!!!

Alors si vous voulez faire mieux que lui , cela vous regarde , mais gare aux élucubrations ...et au ridicule .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Flo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 26
Localisation: AVEYRON
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 01:05    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

C'est exact, faire mieux, non certainement pas, je n'est pas tout les éléments et je suis la pour en apprendre et en comprendre !!! mais pour la non assistance a personne en danger, il a été condamné a tord car il provoque bien un secours, par le biais d'olivier, Donc de deux chose l'une, soit gustave a vue la petite bien plus tot et la il est condamnable, soit il l'a réellement vue que vers 4h30 auquel cas il a été condamné a tord. et selon les légiste de l'époque, la petite serait morte 1h maximum apres avoir reçus les coups, au vue de sa rigidité cadavérique. Alors si gustave certifie avoir été dans la luzerne, il n’était pas derrière la rock Ola !!! donc il était simple témoin !! donc même si il ne porte pas assistance a la petite, ce n'est pas grave compte tenue qu'il y avait un risque pour sa propre personne au moment des faits.
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 08:06    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Si Gustave a vu la petite, toujours vivante à 04h30, cela signifie qu'il a attendu le passage d'Olivier qui a lieu vers 05h50 - 06h00, soit pendant presque 1 heure et demi. 
Je ne pense pas que ce soit un temps raisonnable pour porte secours à quelqu'un qui est en train de mourir alors que les coups de feu ont éclaté à 01h10 et que, depuis, 
il n'y a plus rien eu. 


Par ailleurs, avec les Dominici, Gustave en tête, il est difficile de s'y retrouver. Au début il a prétendu s'être levé à 05h30. Ensuite Zézé a déclaré que son oncle lui 
avait fait savoir qu'il s'était levé vers 04h30. Puis, en décembre 1953, Gustave a raconté qu'il s'était levé à 02h00, propos confirmé par Yvette avant rétractation. 


Mais si l'on est innocent comme l'agneau qui vient de naître, lorsqu'on entend des coups de feu à 01h10, on n'attend pas jusqu'à 6h00 du matin pour bouger et donner l'alerte.
Surtout quand plus rien n'a bougé après les coups de feu, que les voitures ont continué de rouler sur la route (témoignages des automobilistes), etc.


Cordialement. 
Revenir en haut
Serge93140


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2011
Messages: 90
Localisation: Bondy
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 09:20    Sujet du message: Gustave provoque un secours par le biais d' Olivier Répondre en citant

Flo a écrit:
C'est exact, faire mieux, non certainement pas, je n'est pas tout les éléments et je suis la pour en apprendre et en comprendre !!! mais pour la non assistance a personne en danger, il a été condamné a tord car il provoque bien un secours, par le biais d'olivier, Donc de deux chose l'une, soit gustave a vue la petite bien plus tot et la il est condamnable, soit il l'a réellement vue que vers 4h30 auquel cas il a été condamné a tord. et selon les légiste de l'époque, la petite serait morte 1h maximum apres avoir reçus les coups, au vue de sa rigidité cadavérique. Alors si gustave certifie avoir été dans la luzerne, il n’était pas derrière la rock Ola !!! donc il était simple témoin !! donc même si il ne porte pas assistance a la petite, ce n'est pas grave compte tenue qu'il y avait un risque pour sa propre personne au moment des faits.
Bonjour Flo,
Bonjour tout le monde,

Votre phrase que je reproduis en titre montre bien l'ambiguité de la situation.
Gustave est surpris par Olivier sur le bivouac. Gustave ne s'est pas précipité au devant d'Olivier pour lui demander d'aller chercher du secours et de prévenir les gendarmes.

"donc même si il ne porte pas assistance à la petite, ce n'est pas grave compte tenue qu'il y avait un risque pour sa propre personne au moment des faits"...
????????

à bientôt
_________________
Bien cordialement,
Poidevin .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 09:59    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Bonjour à tous ,
bonjour Flo ,

flo ecrit :

Citation:
donc même si il ne porte pas assistance a la petite, ce n'est pas grave compte tenue qu'il y avait un risque pour sa propre personne au moment des faits.

Je ne comprends pas votre obstination à ne pas voir les faits .. Gustave entendrait depuis la luzerne un crime en tant que témoin et que fait -il  ensuite s'il est innocent ?


Il avertit la gendarmerie en arrêtant une voiture ? Il réveille la famille pour agir en ce sens ?
Il prend sa moto et fonce à la première occasion vers la gendarmerie ou vers un automobiliste ?
NON ! Il attend 6 h du matin pour enfin arrêter un motocycliste !!! Il en est passé des dizaines depuis une heure du matin ..

Et quand il voit la fillette encore en vie , quelle que soit  l'heure ,que fait -il ? Il ne s'en approche pas de peur d'être soupçonné !
Mieux, il ne va pas voir les parents car , lui , Gustave , pense que ce sont eux qui ont fait le coup !!!
Si vous gobez ce genre de fable , vous aurez du travail pour vous détacher des âneries d'Alain DOMINICI qui n'a pas plus d'éléments nouveaux que son père n'avait d'arguments pour s'innocenter " de tout ...
Car l'histoire de sa présence dans la luzerne n'a pas été inventée par Maillet mais a bien pu l'être par Gustave pour
faire croire qu'il n'était pas "là bas" , mais devant chez lui ...Qui sait s'il n'a pas voulu intoxiquer Maillet le grand bavard de la gare de Lurs ..Vous voyez que si on enlève à gaston sa culpabilité c'est sur Gustave qu'elle revient . Alors il faut qu'Alain y aille avec des pincettes !

_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2011-07-31, 21:30; édité 1 fois
Revenir en haut
Flo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 26
Localisation: AVEYRON
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 12:25    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonjour,


Non je ne gobe et n'approuve pas cette défense de Gustave. De toute manière il y a tellement de contradiction sue les diverses dépositions des dominici que c'est effectivement tres compliqué de savoir !! c'est pourquoi il faut des évidences


Je dit simplement que si Gustave était au moment des fait dans la luzerne, ce n'est pas lui qui a tiré !!! il y avait bien un risque pour sa propre personne !!! on est d'accord. il tarde a prévenir des secours et la seulement Il est dans ce cas simple témoin, de ce fait il est parfaitement condamnable a l'article 63 alinéa 2 du code pénal en 1952.
En revanche si il a aperçu la petite bien plus tard dans la matinée, il n'a fait que sont devoir d’arrêter Olivier pour donner l'alerte, car pour l'idée de Serge, que c'est Olivier qui a surpris Gustave sur les lieux du crime, jusqu’à preuve du contraire, c'est Gustave qui est sortie devant ou derrière la hillman en direction de la route, cela a bien fait suffisamment de bruit !!!


il faut se "positionner" soit Gustave est l'auteur du crime et dans ce cas il était dehors a 1h du matin, soit on prend pour compte les dire de Maillet, Gustave dans la luzerne toujours a 1h mais il ne peut pas être l'auteur du triple meurtre, je n'exclu pas dans ce dernier cas le fait qu'il est pu être complice de manière physique au triple meurtre après les faits.


Cordialement
Revenir en haut
Flo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 26
Localisation: AVEYRON
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 12:34    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Enfin, Au vue des déclarations de Paul maillet reconnu par Gustave, il est Clair qu'il n'a pas pu commettre ce triple meurtre, ou : supposition qui tien !!! Gustave a fait le coup, mais gave maillet avec sa position dans la luzerne, sachant que ce dernier en le déclarant aller le dégager de toutes responsabilités !!!! Non ?
Revenir en haut
Flo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 26
Localisation: AVEYRON
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 12:38    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Et Gaston alors ???
Revenir en haut
Serge93140


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2011
Messages: 90
Localisation: Bondy
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 13:15    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

Flo a écrit:
bonjour,


Non je ne gobe et n'approuve pas cette défense de Gustave. De toute manière il y a tellement de contradiction sue les diverses dépositions des dominici que c'est effectivement tres compliqué de savoir !! c'est pourquoi il faut des évidences


Je dit simplement que si Gustave était au moment des fait dans la luzerne, ce n'est pas lui qui a tiré !!! il y avait bien un risque pour sa propre personne !!! on est d'accord. il tarde a prévenir des secours et la seulement Il est dans ce cas simple témoin, de ce fait il est parfaitement condamnable a l'article 63 alinéa 2 du code pénal en 1952.
En revanche si il a aperçu la petite bien plus tard dans la matinée, il n'a fait que sont devoir d’arrêter Olivier pour donner l'alerte, car pour l'idée de Serge, que c'est Olivier qui a surpris Gustave sur les lieux du crime, jusqu’à preuve du contraire, c'est Gustave qui est sortie devant ou derrière la hillman en direction de la route, cela a bien fait suffisamment de bruit !!!


il faut se "positionner" soit Gustave est l'auteur du crime et dans ce cas il était dehors a 1h du matin, soit on prend pour compte les dire de Maillet, Gustave dans la luzerne toujours a 1h mais il ne peut pas être l'auteur du triple meurtre, je n'exclu pas dans ce dernier cas le fait qu'il est pu être complice de manière physique au triple meurtre après les faits.


Cordialement



Flo,

Vous écrivez:

" En revanche si il a aperçu la petite bien plus tard dans la matinée, il n'a fait que sont devoir d’arrêter Olivier pour donner l'alerte, car pour l'idée de Serge, que c'est Olivier qui a surpris Gustave sur les lieux du crime, jusqu’à preuve du contraire, c'est Gustave qui est sortie devant ou derrière la hillman en direction de la route, cela a bien fait suffisamment de bruit !!!..."

Je m'en tiens aux ouvrages de références sur l'affaire. Ce n'est pas une idée personnelle lorsque j'écris que Gustave ne s'est pas précipité au devant d'Olivier...
Dans le PV n• 12-R Olivier dit que "Gustave a jaillit de derrière la voiture juste devant le capot."

Ce qui signifie que Gustave était "affairé" du coté gauche du véhicule, courbé, non visible de la route et qu'en se redressant il est apparu comme " un diable surgi d'une boite" selon la formule...

C'est alors qu'il a hêlé Olivier qui a mis une trentaine de mètres pour arrêter sa moto...
_________________
Bien cordialement,
Poidevin .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-07-31, 21:44    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris . Répondre en citant

bonsoir à tous , bonsoir serge ,
bonsoir flo ,
Flo écrit :

Citation:
soit Gustave est l'auteur du crime et dans ce cas il était dehors a 1h du matin


Oui, il était bien dehors à 1 h du matin ...et pas tout seul .

Serge 93140 écrit :
Citation:
Ce qui signifie que Gustave était "affairé" du coté gauche du véhicule, courbé, non visible de la route et qu'en se redressant il est apparu comme " un diable surgi d'une boite" selon la formule...
C'est alors qu'il a hêlé Olivier qui a mis une trentaine de mètres pour arrêter sa moto...


et oui ! De plus il a omis d'arrêter le véhicule précédent car il n'était pas prêt pour le faire et il eu le culot de dire
qu'il ne l'a pas arrêté car le scooter était celui de ....suisses !

Il est plus fort pour mentir que pour éviter de dire ses âneries car il ne pouvait savoir à l'avance que ce serait des Suisses
d'après l'immatriculation du véhicule, et puis qu'importe si ce sont des Suisses ou des Français du moment qu'il y avait urgence d'alerter les autorités !
Olivier, le motocycliste, a permis le premier de faire confondre Gustave et de le faire s'enferrer dans ses contradictions .

Gustave ensuite avouera avoir rôdé sur les lieux du crime durant la nuit et au matin, etc ..etc ...





_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24    Sujet du message: Maillet : l'ami déçu..mais pas surpris .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Paul Maillet et tous les témoins. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com