l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée .
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Les Drummond . Le crime et le sort de la petite Elizabeth
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gorenflo



Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461

MessagePosté le: 2009-02-10, 20:57    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Revue du message précédent :

Bonsoir Nicolas,
Bonsoir à tous,

Ah, j'ai un peu les boules ! J'avais fait une réponse qui s'est volatilisée.


   


Nikos a écrit:



je ne peux m'empêcher de revenir à cette hypothèse de la fillette  capturée dans la voiture, étouffée
un temps avec l'oreiller qu'on a retrouvé sur la route, et tuée derrière le mûrier,non loin de là où on a retrouvé
l'oreiller avec les seules chaussures que la malheureuse a du trouver à se mettre pour tenter de s'enfuir avant qu'on ne l'attrape.
Mais la voiture ne s'ouvrait que de l'extérieur et elle était terrorisée ,je dis bien terrorisée .Blottie au fond de l'auto .

Les assassins sont venus l'en extirper et ont étouffé ses cris avec l'oreiller .Dans le creux au pied du mûrier ,
à l'ombre du clair de lune ,ils l'ont tenue et tuée sur un sol dur .



Je ne sais pas si j'ai l'esprit pointu mais je crie.

Rien ne permet d'affirmer, que je sache, que la petite Elizabeth a couché dans la voiture. guerrier pense qu'elle a pu dormir dehors sur les deux coussins dont Sébeille avait noté qu'ils avaient été détachés de la banquette arrière. Cette explication paraît aussi logique que celle d'une gamine qui voulait dormir à la belle étoile et que l'on installe à la place des valises.

Car les deux coussins arrière étaient bien enlevés mais il ne semble pas que la banquette arrière était rabattue, ni d'ailleurs rabattable. Tout au moins, je n'ai rien lu de pareil. Ensuite, je ne sais pas quelle est la dimension de l'arrière d'une Hillmann mais, franchement, pour la petite Elizabeth, ce ne devait pas être un couchage terrible.

Pour la mise à mort de cette enfant, près du murier, je cite à comparaître le commissaire principal Constant, qui écrit ceci :

gorenflo a écrit:


"Elisabeth a été massacrée à coups de crosse à l'emplacement où celle a été découverte. Preuve formelle : un éclat de bois qui s'adapte parfaitement à une partie manquante de la crosse a été trouvé sous la tête de l'enfant.



Cette explication paraît logique.

Quant au mystère du coussin recouvrant les chaussures, je donne ma langue au chat. On peut penser, a priori, que ce coussin a été mis là pour dissimuler les chaussures. Mais dans quel but ? Quel intérêt ? Celui qui a fait cela, s'il ne voulait pas qu'on les voie aurait tout aussi bien pu les balancer.

Un dernier mot sur l'oreiller qui aurait pu servir à "étouffer" Elizabeth. Gaston, lors de la contre-enquête raconte, me semble-t-il, que le mouchoir dont il est question dans la conversation entre Gustave et Yvette aurait pu servir, justement, à étouffer les cris d'Elizabeth.

Mais c'est la parole de Gaston. Autrement dit, méfiance.

Cordialement.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2009-02-10, 20:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-10, 21:45    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
salut Gorenflo,
Je comprends ta douleur ..






Citation:
Rien ne permet d'affirmer, que je sache, que la petite Elizabeth a couché dans la voiture. guerrier pense qu'elle a pu dormir dehors sur les deux coussins dont Sébeille avait noté qu'ils avaient été détachés de la banquette





Ambiance ! La prochaine fois que je vois guerrier , je lui proposerai de faire sa sieste sur ce type de coussins dont on disait d'eux quand j'étais enfant qu'ils étaient "bombus ".Mais comme je suis ouvert à tout on peut penser en effet que ces coussins mis bout à bout en longueur entre les deux lits de camps auraient pu constituer un couchage pour la petite .

La question qui reste :pourquoi en effet, avaient ils sorti les coussins ?
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-02-10, 21:52; édité 3 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-10, 21:48    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Cliquez sur la photo .

Les coussins "bombus ".. Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 04:03    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Salut Bonanza,

bonjour à tous ,





Citation:
Tu vas m'obligé à travailler comme un malade, pour te répondre, car je suis d'accord sur peu de chose de ton exposé!J'y reviendrais à tête reposée.




Tu l'auras compris ,je n'y crois pas plus qu'à d'autres mais c'est pour les vieux neurones fatigués . Wink
Je te prête l'oreiller qui est sur le chemin ,mais pas les coussins "bombus" . Mais tu sais ,rien ne dit que je suis moi-même d'accord avec Nikos . Il  explore toutes les grottes d'où je ressors en courant quelques fois !

Ah ! j'oubliais ..Si pour caler la petite ils avaient mis les coussins "bombus" entre les lits de camp ,comme il a été dit ,

avec la photo on voit qu'ils sont bien plus haut que ces plats lits de camp .
Donc ils (parents )n'ont pu vouloir "caler" de la sorte la fillette entre eux deux . A moins d'être  à la fois  fakirs pour les chardons et  equilibriste pour les coussins "bombus " d'Elisabeth .
Ce ne sont pas trois anglais qui se seraient arrêtés mais le cirque Pinder. Pardon! Plein -air !


Je t'aide un peu ...C'est toujours ça en moins pour la migraine et l'exercice de tes méninges. Rolling Eyes
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
guerrier


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2008
Messages: 84
Localisation: roquevaire
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 12:33    Sujet du message: les Drummond, le sort de la petite Elizabeth Répondre en citant

Bonjour à tous,
à Bonanza,
Il ne faut pas oublier que la morceau de crosse a été retrouvé sur le talus près de la fillette.
Ça ne peut donc pas correspondre à un meurtre près du mûrier.
D'autre part, il suffit de mimer les coups, portés d'avant en arrière du crâne, pour se rendre compte qu'il est impossible que la fillette ait été autrement que couchée et immobile, et son meurtrier derrière sa tête.
Cordialement.
Revenir en haut
AldO


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 73
Localisation: Bouches du Rhône
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 18:38    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous,


J'avais écrit un long post sur la fin de la petite mais il s' est évaporé comme tous les autres la semaine dernière!


Voilà pourquoi je suis silencieux depuis quelques temps; pourtant, je lis avec intérêt vos posts.


Je suis en gros de l' avis de Gorenflo (mais je ne m' étendrai pas: Dès que je dépasse 10 lignes: Hop, le post s' envole
et je ne retrouve plus rien.)


J' attends un cours de formation complémentaire sur forum pour reprendre du service.


En attendant je lis et je dessine!


Amitiés à tous.


(je tente une nouvelle fois)
_________________
AldO
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 19:56    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
Bonsoir Aldo,

 On espère que tu auras un bon prof de maintenance et que nous pourrons avoir le plaisir de te lire bientôt .
Tu sais bien que gorenflo n'est jamais loin des bonnes pistes quand il ne les cadre pas "plein guidon"!
 Alors quand on peut lui trouver un moment de faiblesse ,d'inattention,ou de surmenage on en profite lâchement . Embarassed C'est le seul moyen de pénétrer ses "bétonnages" !

Je suis d'accord pour abandonner le fait qu'Elisabeth fut assommée près du mûrier ..mais pour lâcher l'hypothèse qu'elle ait pu dormir dans la voiture ..voilà un point qui mérite quelques investigations suppléméntaires .

A bientôt donc,

amicalement. 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 21:02    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir Nikos,
Bonsoir Aldo,
Bonsoir à tous,

Vous avez les salutations de l'abbé Thonière. Crying or Very sad       Elle est bien bonne. Mort de Rire

Disons que j'essaye simplement de m'en tenir, autant que possible, aux éléments connus et avérés. Et d'utiliser la chose, parait-il, la mieux partagée du monde : le bon sens. Mais rien ne dit que c'est la bonne méthode car, dans la vie de tous les jours, il arrive qu'il y ait des surprises qui défient l'entendement. Ce n'est pas la majorité des cas, tout de même.

Pour en revenir à notre sujet, je ne prétends pas de manière définitive qu'Elizabeth n'a pas dormi dans la voiture. Simplement, n'oublions pas que le fait qu'elle était dans la voiture est affirmé par le seul Gaston lors de ses aveux dont on sait, par ailleurs, ce qu'ils valent.

Il est vrai que sur ce point, on voit mal pourquoi il aurait inventé le fait qu'elle était dans la voiture, si elle était à l'extérieur avec ses parents. A moins de supposer, par exemple, qu'il veut faire croire qu'il l'avait complètement oubliée, qu'il ne voulait s'en prendre qu'aux parents et que jamais il n'aurait agi ainsi dans le cas où la petite aurait été avec eux. Mais là, je coupe les cheveux en quatre.


En revanche, un élément objectif est, lui, incontestable. C'est bien le fait que les coussins étaient dehors. Pourquoi les Drummond les auraient-ils sortis ? A moins de supposer qu'ils auraient été mis dehors par le "nettoyeur" d'après-crime. Mais dans quel but ? Il cherchait quelque chose sous les sièges ? Pourquoi pas, mais il me semble qu'avec cette question on est un peu dans le brouillard.

Lumière, s'il vous plait !!! 


Amicalement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 21:44    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Salut gorenflo ,
bonsoir à tous ,

Quelle migraine !





Citation:
En revanche, un élément objectif est, lui, incontestable. C'est bien le fait que les coussins étaient dehors. Pourquoi les Drummond les auraient-ils sortis ?




Pour les mettre dehors pardi ! Rolling Eyes Embarassed Pas convaincu ? Admettons que ce soit pour faire de la place afin de rabattre la banquette arrière .Mais on ne sait ,ni comment fonctionnait la dite banquette,ni si elle était rabattable . Ni encore si les dossiers  avant se rabattaient sur la banquette arrière pour faire un couchage .Par contre si l'on s'en tient à la photo avec Gustave et ..les chardons, on peut constater en effet, que la banquette arrière semble en position doite .
Donc si les dossiers avant ne sont pas rabattus sur la banquette arrière, il n'y a pas trente six solutions non plus,Elisabeth n'a pu dormir que dans la partie arrière entre la banquette AR.et la porte AR.
Mais si, comme tu le dis encore trop bien -(et zut!) la place n'était pas suffisante elle a du dormir dehors sur les coussins "bombus ".
Dernière question, pour que tu ne crois pas t'en sortir à si bon compte, si la place à l'arrière était si exiguë que ça pourquoi cela n'a pas sauté aux yeux des témoins (enquêteurs ) de l'époque ? Idea
 Question Banco pour gagner au jeu d'Emile Hillman ..
amicalement
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-02-12, 00:59; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-11, 22:27    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir Nikos,

Je ne suis pas certain qu'à l'époque des constatations la question se soit posée. Il faut demander à guerrier. En toute logique elle aurait dû l'être puisqu'il n'y avait que deux lits de camp et trois personnes. Je n'ai pas le souvenir d'avoir lu quelque chose à ce propos.

Mais, en supposant que la petite n'aurait pas dormi sur les coussins (dont j'admets qu'ils ont une forme peu attirante pour passer une nuit dessus) et qu'elle aurait été "installée" dans la partie arrière, il lui aurait fallu si ce n'est un matelas, au moins une bonne couche de couvertures. Sinon, bonjour le confort des vacances, même pour une enfant de 10 ans.

A moins que sir Jack, par exemple, ait décidé, lui, de ne pas dormir sur un lit de camp, laissant ceux-ci à sa femme et sa fille et se contentant d'attendre que la nuit passe, installé comme il pouvait.

Mais alors, quelle nuit !

Amicalement.  
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-02-12, 15:47    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Salut à tous ,

Citation:
C'est une solution que certains emploient ( Nicos... )






J'ai essayé en effet cette méthode,comme le dit bonanza, mais je l'ai abandonnée depuis pas mal de temps car sur word je n'ai plus l'impression de dialoguer sur un forum mais de soliloquer dans mon coin. Par contre je viens de remarquer que mon "plantage "était du au souvent fait qu'en fin de long post, un peu pressé donc d'en finir et de l'envoyer, je cliquais machinalement sur "envoyer un fichier "et non sur envoyer ! Dégâts assurés !


C'est la manip qui tue avec d'autres d'ailleurs .
Amicalement aux naufragés du clic qui tue . 


Pour en revenir à notre sujet du moment ,vous ne trouvez pas que l'espace entre le siège arrière et la porte est un peu long .

D'ailleurs n'écoutez pas bonanza il n'a pas de labrador (mais quelque chose de croisé entre un jaguar et une chèvre)
,ni une Hillman
et il bientôt verra des chardons jusque dans la voiture pour affirmer qu'elle n'a pu y dormir ..Voyez il les arrose pour avoir raison  ...
. (Tu veux encore un peu d'eau ?)


Ceci dit je vais m'assurer de ce pas qu'une fillette de 1m40 pouvait tenir à l'arrière sur un couverture ..histoire de vous faire un peu patiner  dans les conclusions qui vous arrangent bien ...
Laughing
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Admin
plus

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 185
Localisation: Sud ouest
Masculin

MessagePosté le: 2009-03-19, 04:44    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Posté le: Mar 17 Mar - 18:55    Sujet du message: 4 h du matin" une mise en scene ?"

Copie Post de Nikos à "la nuit du crime" ..
salut Gorenflo,bonsoir à tous ,
Gorenflo a écrit:
Citation:
que Giono lui avait alors confié qu'à l'époque du procès il avait été naïf en étant aussi circonspect avec la condamnation de Gaston. 


Bonne pioche ..ce témoignage,petite pierre de plus Wink  ,vient à point remettre les appréciations faites à chaud dans leur juste milieu après décantation.
Je suis de plus en plus persuadé que le vieux ayant fait le coup ,ils se sont trouvés aussitôt avec la fillette sur les bras assommée mais pas morte ..et ce vers 2h ,2h30 ..et qu'ils sont allés se mettre hors de vue pour la sale besogne .MAIS ..

Une seule question me hante : a t-elle été assommée d'abord par le choc de la balle derrière l'oreille ou par un coup de crosse avant d'être retrouvée vivante ? Mais s' ils se sont acharnés sur elle après ,froidement,pourquoi Gustave a t-il raconté qu'il a vu la fillette vivante à Maillet (puis aux juges de Digne )?

Il me semble alors qu'il n'a pu raconter cela que s'il ne l'a pas achevée après ,sinon  c'etait alors trop risqué de sa part ...
la question que Maillet aurait du lui poser :" et qu'as tu fais après ?" Verni le Gustave, il ne lui a pas posée !

C'est ce complet 'illogisme' dominicien qui rend fou ..rien ne peut entrer dans un cadre une seule petite fois !
_________________



_________________
Très cordialement .


Dernière édition par Admin le 2009-04-01, 09:10; édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
plus

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 185
Localisation: Sud ouest
Masculin

MessagePosté le: 2009-03-19, 04:46    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Posté le: Mar 17 Mar - 20:58    Sujet du message: 4 h du matin" une mise en scene ?"
Copie du Post de Gorenflo à "la nuit du crime" .
Bonsoir Nikos, Bonsoir à tous,


Nikos a écrit:
Je suis de plus en plus persuadé que le vieux ayant fait le coup ,ils se sont trouvés aussitôt avec la fillette sur les bras assommée mais pas morte ..et ce vers 2h ,2h30 ..et qu'ils sont allés se mettre hors de vus pour la sale besogne


Je pense, moi aussi, que les choses se sont déroulées de cette façon. La fillette assommée ou évanouie qui leur reste sur les bras et nos compères qui ne savent que faire. Mais pourquoi attendre 2h ou 2h30 ? Si on admet que les parents sont tués ves 01h10 ( et, là-dessus, on n'a pas de doutes) pourquoi attendre plus d'une heure avec Elizabeth ? Et surtout, comment expliquer qu'elle reste assommée ou évanouie autant de temps ? Assommée, oui, c'est possible, mais alors ça veut dire qu'elle aurait reçu un premier coup déjà bien appuyé ! Mais j'ai du mal à imaginer une attente aussi longue. Encore que Gaston a bien évoqué ensuite une sorte de "conseil de famille". Si tel était le cas, cela voudrait dire que la petite a été assassinée froidement, après réflexion. Que dis-je ? Après délibération. Ce serait encore pire, surtout au plan du Droit. Car les participants à une telle délilbération qui auraient contribué à une prise de décision pareille auraient pu être poursuivis au titre de la complicité par fourniture d'instructions. Et ne parlons pas, au plan humain, d'un tel acte, décidé avec une froideur terrifiante.

Mais cette hypothèse me paraît un peu tirée par les cheveux. Car, dans ces conditions, comment expliquer la mise à mort d'Elizabeth à coups de crosse ? Cet acte de pure violence déchainée ne peut avoir été perpétré, me semble-t-il, que dans la continuité immédiate du meurtre des parents ou quelques minutes plus tard, après brève discussion sur ce qu'il convenait de faire à propos d'Elizabeth. Mais toujours sous l'emprise d'une pulsion de mort et dans une certaine précipitation.


Nikos a écrit:
Mais s' ils se sont acharnés sur elle après ,froidement,pourquoi Gustave a t-il raconté qu'il a vu la fillette vivante à Maillet (puis aux juges de Digne )?




On peut tourner les choses dans tous les sens, il reste les faits. Gustave a bien raconté cela à Maillet. Et on ne me fera pas croire que Gustave, même s'il était couché dans son lit quand Gaston a tiré sur les anglais, est resté dans sa chambre ! Cela est inimaginable ! Quel serait le premier réflexe de quelqu'un se trouvant dans cette situation et réveillé par des coups de feu en pleine nuit ? Au moins de se lever pour aller voir son père, normalement couché dans une chambre proche, et voir avec lui ce que l'on peut faire. Et si le père n'est pas là, inutile de dire que la première réflexion du fils est de penser alors que le père est probablement concerné par l'histoire. Et on imagine alors un fils se recoucher ? Ou se cacher dans sa chambre ?

Donc, dans tous les cas, Gustave n'a pas attendu 02h30 pour sortir de chez lui. Je ne crois pas une seconde à cette histoire. S'il était couché au moment des coups de feu, je suis convaincu qu'il était dehors moins de cinq minutes après. Ce qui signifie que dans l'hypothèse d'une Elizabeth massacrée quelques minutes après ses parents, il était dans le coin. Ce qui ne veut pas dire que c'est lui qui l'a frappée.

Inutile d'ajouter qu'ensuite les va-et-vient vers la petite Elizabeth on dû être nombreux. Et que Gaston a peut-être dit : "Te fais pas de souci. Elle a le compte".

Amicalement.




_________________
Très cordialement .


Dernière édition par Admin le 2009-03-19, 04:50; édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
plus

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 185
Localisation: Sud ouest
Masculin

MessagePosté le: 2009-03-19, 04:47    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Posté le: Hier à 02:59    Sujet du message: 4 h du matin" une mise en scene ?"

Copie du post de Nikos à" la nuit du crime
Bonsoir Gorenflo,
Bonsoir à tous ,

(Gorenflo a tenu a ce qu'on mette cette citation dans la chapitre en tête du forum..Tout y est !)

Citation:
Pour quiconque s’en occupe, l’affaire Dominici se transforme en obsession. Elle crée dans les esprits un ronronnement dont il est impossible de se délivrer. On a l’impression de cheminer dans des galeries où abondent les pièges et les chausse-trapes, d’aboutir toujours à un cul-de-sac. "   Jean Laborde. "Un matin d’été à Lurs."                                            
On ne pouvait mieux dire et tous nous ressentons comme Laborde à chaque piste envisagée ce vertige .Encore un exemple :

Gorenflo à écrit :

Citation:
Donc, dans tous les cas, Gustave n'a pas attendu 02h30 pour sortir de chez lui. Je ne crois pas une seconde à cette histoire. S'il était couché au moment des coups de feu, je suis convaincu qu'il était dehors moins de cinq minutes après. Ce qui signifie que dans l'hypothèse d'une Elizabeth massacrée quelques minutes après ses parents, il était dans le coin. Ce qui ne veut pas dire que c'est lui qui l'a frappée.
Tout à fait d'accord aussi avec cette logique . D'ailleurs Gustave lui-même dira qu'il était dehors quand il a vu et entendu les cris ..puis au même il racontera l'histoire du bras qui bouge et des "ronrons"..Donc Gustave est là et il assiste au crime pour le moins .Et comme tu dis bien pourquoi attendre 2 heures ? Une seule réponse me vient à l'esprit c'est que Gustave (et les autres) après le "pétarade" a du attendre un moment avant d'aller se montrer sur les lieux du crime . Mais le moins longtemps possible au cas où il y aurait un ou plusieurs survivants à achever qui pourraient tout raconter .Ce souci a du le pousser au plus tôt à remonter au bivouac s'il n'y était pas déjà ..
Et c'est, selon moi, au moment ou il va pour se rendre compte si tout le monde est bien mort qu'il voit la fillette bouger ..

et certainement que Gustave a du être affolé par cette vision ..Que faire ? Repartir avertir les autres à la ferme ou prendre vite une décision maintenant avant qu'elle ne se réveille complètement et ne se sauve  ?
Si Gustave est allé voir (avec zézé?) ce que Gaston avait commis on pourrait croire que Gaston a donné une vraie piste en décrivant le fillette sur les épaules de Roger et Gustave derrière qui suivait en direction du talus ..

D'ailleurs Gaston ,je me répète un peu, avait déjà évoqué le fait que la fillette a été emportée sur les épaules de quelqu'un;
la première fois c'était sur les épaules de son père qu'elle fut emportée selon lui..et avec Gaston méfions nous des ses lapsus souvent fondés ..comme " à partir de là elle a commencé à crier "  ou "aquélo pichoto landavo coumé un lapin "..
Pour Gaston cette petite a donc été emportée sur les épaules de quelqu'un . Zézé ,Gustave ? Pourquoi pas les siennes ?

Il faut imaginer et garder en mémoire ,sauf erreur de ma part, que le, ou les, tueurs ont dû avoir peur que les coups de feu n'aient attirés du monde, et que de ce fait ils furent obligés de laisser passer un peu de temps .
En tous cas c'est ce que beaucoup auraient fait.
Gorenflo a écrit:

Citation:
Encore que Gaston a bien évoqué ensuite une sorte de "conseil de famille". Si tel était le cas, cela voudrait dire que la petite a été assassinée froidement, après réflexion. Que dis-je ? Après délibération. Ce serait encore pire.
Le pire en effet, avec eux, c'est que tout est possible. Leurs mensonges innés ,leurs revirements sans foi ni cohérence ont montré qu'ils étaient capables des pires bassesses, des pires manques de scrupules surtout . Jamais honte ! A t-on vu Yvette,la mère de famille , regretter avec des larmes ou des mots tendres la mort de l'enfant ?Avoir quelques paroles de compassion pour cette fillette qui est morte sous ses fenêtres d'un horrible façon ? Moi pas ! Mais j'aimerais bien avoir tort .
 Comment peut -on ne pas évoquer ce crime avec des mots de pitié si l'on n'est pas concerné par d'autres soucis plus terre à terre ,plus tournés sur son propre sort ?

La pitié et la compassion sont absentes étrangement des propos des membres du clan à l'égard du sort de ces pauvres Anglais .Pire, ils les traitent comme des chiens :" les crébas .."Rien que cela est accusateur .

A mon humble avis, aujourd'hui, cette mort les a tellement torturés (plus que celle des "Crébas") qu'elle a due être en effet prise de sang  froid . "On ne savait pas quoi en faire ".."Pour qu'elle ne parle pas " et les pleurs de Gaston, son suicide manqué au pont , sa fuite et ses colères devant l'évocation de la mort d'Elisabeth font penser que ce fut presque en la regardant dans les yeux qu'ils l'ont achevée ..horrible !
On peut imaginer que si Gaston l'avait tuée dans la foulée il aurait eu moins de remords et qu'il aurait été surtout moins adroit pour ajuster les trois coups sur le crâne dans une clarté somme toute que  lunaire et donc trompeuse .

Bonanza,imagine lui qu'ils ont amené l'enfant à la ferme et qu'ils l'y ont achevée ?
Pour ma part, sur la forme, j'ai du mal à adhérer à sa thèse ,mais sur le fond on peut lui accorder que ce qui a dû se passer
a dû être tout aussi horrible .
Rien n'est impossible quand les pires instincts ne sont pas loin chez des gens frustres en général dans notre société .
Il n'y a qu'à voir les actualités et les monstruosités que certains commettent en dehors de tout champ de notre imagination .
-"Un homme a séquestré sa fille pendant  X années dans sa cave et lui a fait 7 enfants"- !!!!!!!!!!!!" Peut -on imaginer que des gens aussi tordus puissent exister ? Cela  n'existe pas chez les animaux .

Comme a dit Gorenflo ce n'étaient pas des enfants de choeur qui rodaient cette nuit là ..brrr!

Citation:
L'obstacle majeur à l'éclaircissement de l'affaire, c'est  le mur impénétrable de l'irrationalité des Dominici.Juge CARIAS.

Amicalement.




_________________
Très cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-03-19, 18:50    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous,



Je serais d'avis que c'est bien vers les 2h 30 au plus tard,que Gustave a dû oser aller au comptage des points sur le  pas de tir !

Si Gustave avait  vu la fillette à 5 h30 il n'est pas possible qu'il ait arrêté Olivier en parlant de "cadavre " pour l'enfant.
Car il a déclaré que c'est à ce moment là 5h30 qu'il la vue remuer et ronronner...donc en vie .

Alors, si  Elisabeth est encore en vie vers 5h30 il ne dit pas à Olivier à 5h45 d'aller chercher des secours mais  par contre il lui demande de faire venir la gendarmerie .

C'est que Gustave savait qu'Elisabeth avait cessé de vivre . Exit le scénario de 5h30 ..
Déjà nous savons qu'ils est sur les lieux autour de 4h et qu'il bouge tout ..a ce moment là encore Elisabeth avait due être repérée et achevée. On voit mal Gustave s'agiter sans avoir pris la précaution de s'assurer que personne ne pourrait plus parler.

Mais je peux me tromper. .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Grantie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-03-20, 10:05    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

bonjour
bonjour bonanza.

Citation:
tout cela débouche dans la clarté et sur une évidence!

Mais qui le voudrait vraiment?


 

Arrigoni !
Revenir en haut
Admin
plus

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 185
Localisation: Sud ouest
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-01, 09:19    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous

Revoilà un post qui date du 19 mars :
19/03/2009 04:47:37    Sujet du message: La fin de la petite Elisabeth.

Posté le: Hier à 02:59    Sujet du message: 4 h du matin" une mise en scene ?"

Copie du post de Nikos à" la nuit du crime " 
Bonsoir Gorenflo,Bonsoir à tous ,
(Gorenflo a tenu a ce qu'on mette cette citation dans la chapitre en tête du forum..Tout y est !)

Citation:
Pour quiconque s’en occupe, l’affaire Dominici se transforme en obsession. Elle crée dans les esprits un ronronnement dont il est impossible de se délivrer. On a l’impression de cheminer dans des galeries où abondent les pièges et les chausse-trapes, d’aboutir toujours à un cul-de-sac. "   Jean Laborde. "Un matin d’été à Lurs."                                            
On ne pouvait mieux dire et tous nous ressentons comme Laborde à chaque piste envisagée ce vertige .Encore un exemple :

Gorenflo à écrit :

Citation:
Donc, dans tous les cas, Gustave n'a pas attendu 02h30 pour sortir de chez lui. Je ne crois pas une seconde à cette histoire. S'il était couché au moment des coups de feu, je suis convaincu qu'il était dehors moins de cinq minutes après. Ce qui signifie que dans l'hypothèse d'une Elizabeth massacrée quelques minutes après ses parents, il était dans le coin. Ce qui ne veut pas dire que c'est lui qui l'a frappée.
Tout à fait d'accord  . D'ailleurs Gustave lui-même dira qu'il était dehors quand il a "vu" et "entendu" les cris ..puis au même il racontera l'histoire du bras qui bouge et des "ronrons"..Donc Gustave est là et il assiste au crime pour le moins . Et comme tu dis bien pourquoi attendre 2 heures ? Une seule réponse me vient à l'esprit c'est que Gustave (et les autres) après le "pétarade" a du attendre un moment avant d'aller se montrer sur les lieux du crime . Mais le moins longtemps possible au cas où il y aurait un ou plusieurs survivants à achever qui pourraient tout raconter . Ce souci a du le pousser au plus tôt à remonter au bivouac s'il n'y était pas déjà ..
Et c'est, selon moi, au moment ou il va pour se rendre compte si tout le monde est bien mort qu'il voit la fillette bouger ..

et certainement que Gustave a du être affolé par cette vision ..Que faire ? Repartir avertir les autres à la ferme ou prendre vite une décision maintenant avant qu'elle ne se réveille complètement et ne se sauve  ?
Si Gustave est allé voir (avec zézé?) ce que Gaston avait commis on pourrait croire que Gaston a donné une vraie piste en décrivant le fillette sur les épaules de Roger et Gustave derrière qui suivait en direction du talus ..

D'ailleurs Gaston ,je me répète un peu, avait déjà évoqué le fait que la fillette a été emportée sur les épaules de quelqu'un:
La première fois c'était sur les épaules de son père qu'elle fut emportée selon lui..et avec Gaston méfions nous des ses lapsus souvent fondés ..comme " à partir de là elle a commencé à crier "  ou "aquélo pichoto landavo coumé un lapin "..
Pour Gaston cette petite a donc été emportée sur les épaules de quelqu'un . Zézé ,Gustave ? Pourquoi pas les siennes ?

Il faut imaginer et garder en mémoire ,sauf erreur de ma part, que le, ou les, tueurs ont dû avoir peur que les coups de feu n'aient attirés du monde, et que de ce fait ils furent obligés de laisser passer un peu de temps .
En tous cas c'est ce que beaucoup auraient fait. Mais on peut voir que cela oblige à une autre hypothèse ..
Gorenflo a écrit:

Citation:
Encore que Gaston a bien évoqué ensuite une sorte de "conseil de famille". Si tel était le cas, cela voudrait dire que la petite a été assassinée froidement, après réflexion. Que dis-je ? Après délibération. Ce serait encore pire.
Le pire en effet, avec eux, c'est que tout est possible. Leurs mensonges innés ,leurs revirements sans foi ni cohérence ont montré qu'ils étaient capables des pires bassesses, des pires manques de scrupules surtout . Jamais honte !
 A t-on vu Yvette,la mère de famille , regretter avec des larmes ou des mots tendres la mort de l'enfant ?
Avoir quelques paroles de compassion pour cette fillette qui est morte sous ses fenêtres d'un horrible façon ? Moi pas ! Mais j'aimerais bien avoir tort .

 Comment peut -on à leur place  ne pas évoquer ce crime avec des mots de pitié si l'on n'est pas concerné par d'autres soucis ,celui de s'en sortir coûte que coûte  ?

La pitié et la compassion sont absentes étrangement des propos des membres du clan à l'égard du sort de ces pauvres Anglais .Pire, ils les traitent comme des chiens :" les crébas .."Rien que cela est accusateur .

A mon humble avis, aujourd'hui, cette mort les a tellement torturés (plus que celle des "Crébas") qu'elle a due être en effet prise de sang  froid . "On ne savait pas quoi en faire ".."Pour qu'elle ne parle pas " et les pleurs de Gaston, son suicide manqué au pont , sa fuite et ses colères devant l'évocation de la mort d'Elisabeth font penser que ce fut presque en la regardant dans les yeux qu'ils l'ont achevée ..horrible !
On peut imaginer que si Gaston l'avait tuée dans la foulée il aurait eu moins de remords et qu'il aurait été surtout moins adroit pour ajuster les trois coups sur le crâne dans une clarté somme toute que  lunaire et donc trompeuse .

Bonanza,imagine lui qu'ils ont amené l'enfant à la ferme et qu'ils l'y ont achevée ?
Pour ma part, sur la forme, j'ai du mal à adhérer à sa thèse ,mais sur le fond on peut lui accorder que ce qui a dû se passer
a dû être tout aussi horrible .
Rien n'est impossible quand les pires instincts ne sont pas loin chez des gens frustres en général dans notre société .
Il n'y a qu'à voir les actualités et les monstruosités que certains commettent en dehors de tout champ de notre imagination .
-"Un homme a séquestré sa fille pendant  X années dans sa cave et lui a fait 7 enfants"- !!!" Peut -on imaginer que des gens aussi vils  puissent exister ? Cela  n'existe pas chez les animaux .

Comme a dit Gorenflo ce n'étaient pas des enfants de choeur qui rodaient cette nuit là ..brrr!

Citation:
L'obstacle majeur à l'éclaircissement de l'affaire, c'est  le mur impénétrable de l'irrationalité des Dominici.Juge CARIAS.

Amicalement.





_________________
Très cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-01, 09:32    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Restons zen .

Un morceau de crosse fut retrouvé sous le crane de l'enfant .

Reprenons nos raisonnements .

Ce détail nous oblige à penser un instant au moins que tout fut exécuté dans la foulée et vite car on voit mal , je crois ,
 le ou les assassins revenir sur les lieux du crime longtemps après avec une carabine à la main et surtout déchargée .

A part de vouloir se faire remarquer ,on ne voit pas bien l'utilité d'une telle action.

Le fait qu'après les premiers coups de feu ils furent obligés de faire vite avant l'arrivée de curieux laisse à penser qu'ils ont vite transporté la fillette à l'abri des intrus pour l'achever .

Mais alors ......................pourquoi Gustave  a déclaré à Maillet qu'il a vu la fillette encore en vie bien plus tard ?

La vérité serait-elle vraiment aussi bête que la version officielle ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-01, 09:35    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Admin a écrit:
Bonjour à tous
Revoilà un post qui date du 19 mars :
19/03/2009 04:47:37    Sujet du message: La fin de la petite Elisabeth.

Posté le: Hier à 02:59    Sujet du message: 4 h du matin" une mise en scene ?"

Copie du post de Nikos à" la nuit du crime " 
Bonsoir Gorenflo,Bonsoir à tous , (Gorenflo a tenu a ce qu'on mette cette citation dans la chapitre en tête du forum..Tout y est !)

Citation:
Pour quiconque s’en occupe, l’affaire Dominici se transforme en obsession. Elle crée dans les esprits un ronronnement dont il est impossible de se délivrer. On a l’impression de cheminer dans des galeries où abondent les pièges et les chausse-trapes, d’aboutir toujours à un cul-de-sac. "   Jean Laborde. "Un matin d’été à Lurs."                                            
On ne pouvait mieux dire et tous nous ressentons comme Laborde à chaque piste envisagée ce vertige .Encore un exemple :

Gorenflo à écrit :

Citation:
Donc, dans tous les cas, Gustave n'a pas attendu 02h30 pour sortir de chez lui. Je ne crois pas une seconde à cette histoire. S'il était couché au moment des coups de feu, je suis convaincu qu'il était dehors moins de cinq minutes après. Ce qui signifie que dans l'hypothèse d'une Elizabeth massacrée quelques minutes après ses parents, il était dans le coin. Ce qui ne veut pas dire que c'est lui qui l'a frappée.
Tout à fait d'accord  . D'ailleurs Gustave lui-même dira qu'il était dehors quand il a "vu" et "entendu" les cris ..puis au même il racontera l'histoire du bras qui bouge et des "ronrons"..Donc Gustave est là et il assiste au crime pour le moins . Et comme tu dis bien pourquoi attendre 2 heures ? Une seule réponse me vient à l'esprit c'est que Gustave (et les autres) après le "pétarade" a du attendre un moment avant d'aller se montrer sur les lieux du crime . Mais le moins longtemps possible au cas où il y aurait un ou plusieurs survivants à achever qui pourraient tout raconter . Ce souci a du le pousser au plus tôt à remonter au bivouac s'il n'y était pas déjà ..
Et c'est, selon moi, au moment ou il va pour se rendre compte si tout le monde est bien mort qu'il voit la fillette bouger ..

et certainement que Gustave a du être affolé par cette vision ..Que faire ? Repartir avertir les autres à la ferme ou prendre vite une décision maintenant avant qu'elle ne se réveille complètement et ne se sauve  ?
Si Gustave est allé voir (avec zézé?) ce que Gaston avait commis on pourrait croire que Gaston a donné une vraie piste en décrivant le fillette sur les épaules de Roger et Gustave derrière qui suivait en direction du talus ..

D'ailleurs Gaston ,je me répète un peu, avait déjà évoqué le fait que la fillette a été emportée sur les épaules de quelqu'un:
La première fois c'était sur les épaules de son père qu'elle fut emportée selon lui..et avec Gaston méfions nous des ses lapsus souvent fondés ..comme " à partir de là elle a commencé à crier "  ou "aquélo pichoto landavo coumé un lapin "..
Pour Gaston cette petite a donc été emportée sur les épaules de quelqu'un . Zézé ,Gustave ? Pourquoi pas les siennes ?

Il faut imaginer et garder en mémoire ,sauf erreur de ma part, que le, ou les, tueurs ont dû avoir peur que les coups de feu n'aient attirés du monde, et que de ce fait ils furent obligés de laisser passer un peu de temps .
En tous cas c'est ce que beaucoup auraient fait. Mais on peut voir que cela oblige à une autre hypothèse ..
Gorenflo a écrit:

Citation:
Encore que Gaston a bien évoqué ensuite une sorte de "conseil de famille". Si tel était le cas, cela voudrait dire que la petite a été assassinée froidement, après réflexion. Que dis-je ? Après délibération. Ce serait encore pire.
Le pire en effet, avec eux, c'est que tout est possible. Leurs mensonges innés ,leurs revirements sans foi ni cohérence ont montré qu'ils étaient capables des pires bassesses, des pires manques de scrupules surtout . Jamais honte !
 A t-on vu Yvette,la mère de famille , regretter avec des larmes ou des mots tendres la mort de l'enfant ?
Avoir quelques paroles de compassion pour cette fillette qui est morte sous ses fenêtres d'un horrible façon ? Moi pas ! Mais j'aimerais bien avoir tort .

 Comment peut -on à leur place  ne pas évoquer ce crime avec des mots de pitié si l'on n'est pas concerné par d'autres soucis ,celui de s'en sortir coûte que coûte  ?

La pitié et la compassion sont absentes étrangement des propos des membres du clan à l'égard du sort de ces pauvres Anglais .Pire, ils les traitent comme des chiens :" les crébas .."Rien que cela est accusateur .

A mon humble avis, aujourd'hui, cette mort les a tellement torturés (plus que celle des "Crébas") qu'elle a due être en effet prise de sang  froid . "On ne savait pas quoi en faire ".."Pour qu'elle ne parle pas " et les pleurs de Gaston, son suicide manqué au pont , sa fuite et ses colères devant l'évocation de la mort d'Elisabeth font penser que ce fut presque en la regardant dans les yeux qu'ils l'ont achevée ..horrible !
On peut imaginer que si Gaston l'avait tuée dans la foulée il aurait eu moins de remords et qu'il aurait été surtout moins adroit pour ajuster les trois coups sur le crâne dans une clarté somme toute que  lunaire et donc trompeuse .

Bonanza,imagine lui qu'ils ont amené l'enfant à la ferme et qu'ils l'y ont achevée ?
Pour ma part, sur la forme, j'ai du mal à adhérer à sa thèse ,mais sur le fond on peut lui accorder que ce qui a dû se passer
a dû être tout aussi horrible .
Rien n'est impossible quand les pires instincts ne sont pas loin chez des gens frustres en général dans notre société .
Il n'y a qu'à voir les actualités et les monstruosités que certains commettent en dehors de tout champ de notre imagination .
-"Un homme a séquestré sa fille pendant  X années dans sa cave et lui a fait 7 enfants"- !!!" Peut -on imaginer que des gens aussi vils  puissent exister ? Cela  n'existe pas chez les animaux .

Comme a dit Gorenflo ce n'étaient pas des enfants de choeur qui rodaient cette nuit là ..brrr!

Citation:
L'obstacle majeur à l'éclaircissement de l'affaire, c'est  le mur impénétrable de l'irrationalité des Dominici.Juge CARIAS.

Amicalement.








_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-01, 09:44    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous,

Reprenons notre raisonnement:

Un morceau de la crosse fut retrouvé sous le crâne de la fillette .

Le manque de temps après les premiers coups de feu nous obligent un instant à penser que tout fut fait
 dans la foulée et que la fillette a été transportée sur le talus à l'abri des regards pour y être achevée .

Car on est bien obligés de penser que de revenir longtemps après les tirs sur les lieux du crime avec une
 carabine déchargée n'avait aucun sens sinon celui de se faire remarquer pour rien .

Mais alors pourquoi Gustave a t-il raconté à Maillet qu'il a vu la fillette encore en vie ?

serait-ce que la version officielle serait tout bêtement la bonne ? et que ce "couillon de Gustave" l'ait laissée
mourir de sa belle mort sans intervenir ?

Vertige de l'insoluble ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
jessy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-01, 18:17    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour ,

Les deux coussins de voiture dehors en plus des lits de camp peuvent avoir deux explications selon ma propre opinion
que d'autres pourraient compléter .
En restant simple : soit ils on servi au couchage dehors , soit ils ont été enlevés pour permettre au dossier de la banquette arrière de s'abaisser pour un couchage dedans. 

Les coussins enlevés il ne restait plus à Elisabeth que de dormir à la belle étoile "unconfortable " comme elle a dit .
Mais pourquoi les coussins ?
Elisabeth aurait pu dormir la portière arrière gauche ouverte vers  sa mère dehors ? mais seule la porte de la malle  était ouverte clès dessus . 

Elisabeth était -elle prés de sa mère ? Elisabeth sur les coussins et Anne sur le lit de camp ?mais on voit que le lit de camp ne porte aucune trace du meurtre ,ni de lutte ..Anne était donc éloignée du lit de camp quand l'assassin lui a tiré dessus.
c'est donc peut être elisabeth qui était sur le lit de camp et Ann qui se servait des coussins et des couvertures ?
mais les coussins était trop petits pour un corps et trop gros pour une tête ..A quoi donc ont -ils servi ?

A moins que Gustave ait fait un ménage excessif de la hillman vers 4 h du matin ...
Nb- les coussins non plus, n'ont pas reçu ni balle ni traces de lutte ?? 
bonsoir
Revenir en haut
Grantie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-03, 13:18    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Tout le monde à l'époque avait pensé qu'Elisabeth avait dormi dans la voiture ..ce qui parait logique avant tout .

Il est vrai qu'on se demande alors pourquoi  avoir enlevé les coussins de la banquette ?

Elisabeth a parlé à son amis de dormir à la belle étoile et pas dans l'auto . Quel intérêt en effet de ne plus être avec la nature si on veut doremir dehors .

On ne peut savoir si les deux coussins réunis étaient assez grands pour y faire dormir une enfant ?

Sinon enigme : A quoi ont servi les deux coussins de voiture ? On comprend mal pourquoi Gustave les auraient jetés dehors.

Ils sont trop hauts pour servir d'oreiller à Lady ANNe  ..qui a une idée là dessus ?  


salutations
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-03, 16:52    Sujet du message: la fin de la petite Elisabeth Répondre en citant

Bonjour le Forum,

Réponse au post de Grantie à 13h18

Justement Jessie a dit qq chose de très sensé il y a 2 jours, au sujet de ces coussins :
on les a sortis de la voiture pour permettre de basculer la banquette dossier à l'horizontale

Ces coussins - trop "bombus" avaient dit quelqu'un -pour que l'on s'y couche dessus, ont ensuite
été dispersés autour de l'auto.
La banquette basculée ont pouvait installer Elisabteh à l'intérieur de l'Hilmann tandis que ses parents
s'installaient dehors sur les lits de camp.

Ce n'est pas tout à fait ce dont avait rêver la petite (belle étoile) mais c'était la décision de
dernière minute imposée par le bon sens.

Cordialement PICANTO
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-03, 17:54    Sujet du message: La fin de la petite Elisabeth Répondre en citant

Re bonjour à tous

Complément de mon post çi-dessus.
Je voulais dire - toute modestie mise à part - que j'ai été le premier à suggérer,
il y a qq temps, que la petite était partie en courant après avoir enfilé à la hàte
les sandales de sa mère, qu'elle aurait perdues peut-être vers le talus.

Supposition et non affirmation.

Crdialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-03, 22:21    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
bonsoir Picanto,





Citation:
La banquette basculée ont pouvait installer Elisabteh à l'intérieur de l'Hilmann tandis que ses parents.




Apparemment ,(faute d'avoir eu connaissance de pv décrivant l'état de la voiture ) on a retrouvé le dossier de la banquette arrière relevé au matin (photo de l'auto avec gustave et son chapeau à côté ).La seule explication qui ferait raccord serait que Gustave ait relevé ce dossier pour fouiller la voiture . (Une bâche mise sur l'auto coté route masquant les vitres vue par Marceau Blanc vers 4h30)
Ainsi nous avons l'explication de la présence des coussins dehors  et de fait "la preuve" qu' Elisabeth a bien
 dormi dans l'auto . 

Car ,nous l'avons  vu , on ne peut trouver aucune explication cohérente  à l'usage qu'on pouvait en faire vu leur forme haute et "bombue" en dehors du véhicule . (Mais on n'a aucune idée de leur largeur précise !!)
Ceci ajouté au fait que les portières avant sont retrouvées verrouillées et que seule la portière arrière était ouverte les clès dessus .
Pourquoi les Drummond avaient -ils laissé cette seule porte (entrouv') ouverte si ce n'est pour Elisabeth qui dormait à l'arrière ?
Elle mesurait 1m40 ..
Ps : On sait que ce sont les 2 coussins du siège arrière . Donc l'explication serait plausible  .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-07, 14:20    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour Nikos,
Bonjour à tous,

Nikos a écrit:
Apparemment ,(faute d'avoir eu connaissance de pv décrivant l'état de la voiture ) on a retrouvé le dossier de la banquette arrière relevé au matin (photo de l'auto avec gustave et son chapeau à côté ).La seule explication qui ferait raccord serait que Gustave ait relevé ce dossier pour fouiller la voiture . (Une bâche mise sur l'auto coté route masquant les vitres vue par Marceau Blanc vers 4h30)
Ainsi nous avons l'explication de la présence des coussins dehors  et de fait "la preuve" qu' Elisabeth a bien
 dormi dans l'auto . 



Oui, peut-être, mais il me semble que la première des choses serait de savoir si le dossier arrière était, ou non, rabattable. Car s'il était fixe, cela signifierait alors qu'Elizabeth aurait dû dormir dans le seul espace situé derrière cette banquette.

Le problème c'est que, pour vérifier, il faudrait connaître une Hillman même modèle. Je doute qu'il y en ait beaucoup en France.

Cordialement.  
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-07, 18:37    Sujet du message: La fin de la petite Elizabeth Répondre en citant

Bonsoir à tous

A Gorenflo

Le dossier était-il rabattable ?

Au vu du caractere utilitaire de la Hilmann - grand-mère de nos breacks actuels - je
suppose, j'imagine, j'extrapole , je subodore et j'ose écrire qu'ils étaient rabattables....

Cela sans PV ni notice mais avec une assez bonne connaissance des bagnoles.

Cependant pour cette grand-mère, les sièges ne s'escamotaient pas dans le plancher
comme de nos jours.

Et c'est bien pour cela qu'ils étaient dehors.

Ne serait-ce pas justement pour cette possibilité que les Drumond avaient fait le choix
de cette voiture ?

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Frimont
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-08, 14:08    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

bonjour

picanto ecrit :
Citation:
Cependant pour cette grand-mère, les sièges ne s'escamotaient pas dans le plancher
comme de nos jours.

Et c'est bien pour cela qu'ils étaient dehors.

Ne serait-ce pas justement pour cette possibilité que les Drumond avaient fait le choix
de cette voiture ?


C'est bien possible . C'est même dans la logique de cette affaire puisque le drame en est la conséquence .

Le jour où Sir jack Drummond signait le bon de commande de ce vehicule particulier , il scellait son destin
à ce choix .
Ce style de véhicule a du faire rêver Elisabeth pour ses possibilités de camping sauvage .
Dans la tête de l'enfant ses rêves depuis l'Angleterre devaient se réaliser à la première occasion sous le soleil .

Maintenant qu'ils touchaient au but ,l'Hillman devait de transformer en voiture magique de la liberté .

On connaît la suite .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-09, 00:33    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous
bonsoir Picanto ,

Picanto a écrit :
Citation:
Ne serait-ce pas justement pour cette possibilité que les Drumond avaient fait le choix
de cette voiture ?



Tout simplement .Sinon sur quel autre critère ? Peut-être celui aussi d'y faire entrer tout leur matériel de camping .
Mais ceci ne contredit pas celà ,au contraire .
Je n'ai pas trouvé de description au sujet des sièges rabatables de ce modèle sur le net .. 
Wink
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-09, 10:50    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour ,

je viens de trouver cette publicité .Ce n'est pas exactement le modèle que possédaient les Drummond .

On voit sur quoi la firme Hillman axait les avantages de ses breaks . On ne peut pas ne pas penser que c'est ce genre de "réclame" qui a du séduire les Drummond et ..Elisabeth ..

_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-04-09, 11:08; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-09, 10:57    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Suite ,
Bingo !
Sur cette photo on comprend que le volume arrière est l'atout principal de ce modèle .
On  devine aussi les dossiers rabattus de la banquette arrière .

Cette voiture était à l'avangarde en 1952 .



Bien entendu ce n'est pas exactement le modèle des Drummond qui était plus ancien mais cela donne une très bonne idée
avec ce modèle très approchant et de même philosophie .


Voici maintenant le modèle de la famille Drummond .
Ici modèle à peu près identique .
On voit que le break vert a sa partie arrière entièrement dégagée et que le dossier de la banquette  est absent .
La pub met encore ici en évidence le volume de la partie arrière.
  Gageons que c'est le volume de ce coffre qui a séduit la famille Drummond pour ses escapades d'été .
La publicité est étonnante .on la dirait faite pour les Drummond !
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-11-07, 23:03; édité 4 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-09, 18:42    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
bonsoir picanto,

Pour poursuivre notre raisonnement sur le fait qu'élisabeth ait pu dormir ou non dans la voiture ,
on voit mieux que c'était possible grace aux volumes généreux du break Hillman .

On sait que les portières avant étaient fermées à clè le matin du crime . La porte arrière non .(et les clès dessus ).

Logiquement, si Elisabeth dormait dehors avec sa mère il n'y avait aucune raison de laisser
seule ouverte la portière arrière .

Toutes les portes auraient dues être fermées comme celles de devant .

 Par contre si Elisabeth dormait derrière , il est logique que les portières ne pouvant s'ouvrir de l'intérieur***
son père ait laissé celle arrière entr'ouverte, les clès dessus pour ne pas que sa fille soit prisonnière .
 Tandisque les portières avant sont verrouillées par souci de sa protection .

( ***épisode du gendarme qui reste enfermé ).

Simple supposition qui tente de suivre une logique .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-11-07, 23:04; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-04-09, 23:50    Sujet du message: La fin de la petite Elisabeth Répondre en citant

Bonsoir le Forum

A Nikos ( joli le nouvel avatar )

Bravo pour ces photos publicitaires du breack Hilmann.

Il semble bien que l'on ait voulu insister sur la place diqponible à l'AR, en
particulier sur la voiture vue de dos où le dossier semble bien abaissé.

Je suis plus hésitant sur la question des portes. Si celles de devant étaient
verrouillées *** pourquoi avoir laissé la demi-porte AR ouverte et en plus
avec les clés dessus ? Est-ce que cette situation ne résulte pas plutôt de la
"fouille" de la voiture ?
Ou bien, la présence des clés sur la porte montrerait que Sir Jack les y avait
placées qq instants avant l'algarade.

*** je ne crois pas qu'il existe des voitures où les portes vérrouillées de l'ext
ne puissent pas s'ouvrir manuellement de l'intérieur.

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-10, 04:57    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Salut picanto, Wink

Tu auras reconnu dans l'avatar l'ile de Santorin , un des joyaux des cyclades .
Avec mon pseudo j'aurais dû choisir Mykonos célèbres aujourd'hui parmi les Cyclades pour ses plaisirs charnels ...mais tout le monde "n'entend" pas le Grec ..comme Dominique,Dominicos  qui Ni.....!  hou hou ...



Citation:

pourquoi avoir laissé la demi-porte AR ouverte et en plus avec les clés dessus ? Est-ce que cette situation ne résulte pas plutôt de la "fouille" de la voiture  



Parce que je crois que pour une fouille ils auraient ouvert les portières côté mûrier par souci de discrétion .


Citation:

je ne crois pas qu'il existe des voitures où les portes vérrouillées de l'ext ne puissent pas s'ouvrir manuellement de l'intérieur.  


Je ne le crois pas non plus ,mais c'est ce qu'on nour raconte depuis le 5 aout 52 ??!
On voit combien cette enquête manque de minutie et que nous nous posons encore des questions qui n'auraient plus lieu d'être.
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-12, 03:59    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

Je crois que je viens de trouver une explication plausible à la présence des coussins de la voiture haut et "bombus" dehors.

En relisant un passage du livre de Sébeille . Celui ci  nous dit que les Drummond ont été aperçus par Gustave une première fois en revenant de pelleter à la voie ferrée tandis qu'ils dinaient assis par terre ! (je présume donc que c'est en revenant de chez Roure vers 10h au moins qu'il a du les voir se déshabiller .)
Pour rabaisser le dossier ils ont mis les coussins dehors .La voilà la clé de l'énigme( boum!) ! Il n'avaient en effet pas de siège . On les voit mal, assis soit sur le gravier des ponts et chaussées soit dans les herbes hautes et agressives à coté .

Ils ont donc sorti les coussins aussi pour s'asseoir dessus pour diner .

Au parents les coussins et la petite a du prendre à cet effet soit le tas de couvertures qu'un automobiliste a vus ,
soit le lit de camp .
En effet pourquoi un tas de couvertures dehors ?

Bon sang ! Mais c'est bien sûr !

Qu'en pensez vous ? Laughing Bon ça va ...
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-19, 03:17    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Voilà un cliché que nous avions regardé pour la cartouche .

Mais il est encore intéressant à plus d'un titre !

Observons le type de gravier qui se trouvait sur le bivouac ...

Avec  un tel type de gravier j'aurais gardé mes chaussures légères aux pieds pour dormir à la belle étoile .

Or seul Jack D avait les siennes . Les chaussures de lady ANN furent retrouvées sous le coussin
à 3m de son cadavre ...

C'est peut-être celui qui l'a tirée par les pieds le matin qui l'a déchaussée par "accident "..et qui les a gardées
à la main   pour aller se cacher à l'arrivée de Ricard ou autre ?

Par ailleurs il est impensable que si Elisabeth avait courru sur de tels graviers elle ne se soit pas égratigné la
plante des pieds ..outre les brindilles et herbes agressives ..

.........................

Si on prend une loupe pour observer la photo où elle gît étendue (Cf photo /Guerrrier ou autre )

On voit nettement de grosses taches de sang qui a giglé sur son épaule gauche depuis son crane .

Quelle différence avec l'image qu'on nous raconte d'une fillette qui semblait endormie .

Son crane côté droit , son cuir chevelu et son visage sont maculés .

Si on observe ,toujours avec une loupe ,la direction des taches sur son bras gauche on voit qu'elles sont obliques et diminuendo vers le bas .
(Idem pour de plus petites taches sur le coté droit jusqu'à la taille )

On voir son visage tourné vers la gauche .

On peut comprendre que c'est le dernier coup porté dans cette position de la tête qui a fait giclé le sang en  
biais sur le bras droit .
En analysant encore et en prenant l'alignement de  la tache sur la le bras gauche avec  celle sur la joue
droite on peut deviner  où pouvait se trouver le tueur quand il a porté ce dernier coup : En oblique derrière son
crâne dans l'alignement des deux taches .

Le tueur s'est bien positionné deux fois . Une fois sur l'arrière gauche ,une autre sur l'arrière droit pour pouvoir
ajuster ses coups !

Ce dût être fait plus tard après le stress du moment . Auquel cas les coups auraient été plus 'désordonnés"
et d'avantage  sur le sommet du crâne ..comme un fend une bûche . A mon avis .


Vu la taille et la dispersion des taches de sang on comprend que celui ci  a dû gicler fort et en grande quantité
 alors que l'enfant était bien allongée comme on la voit .
Sinon,si elle avait été assommée en position debout ou à genoux, le sang aurait coulé plus verticalement
qu'on ne le voit  sur la photo ..Et on comprend aussi que des pantalons furent lavés ensuite ..ceux de Gaston
 on imagine ,mais pourquoi aussi ceux de Gustave ?

Ce que je voudrais bien  comprendre à mon tour  c'est ce qui a fait qu'elle n'était pas déjà morte quand
 Gustave l'a vue ?

Du moins, plus précisément, ce qui a fait qu'elle soit d'abord restée assommée ,mais  suffisamment "en vie"
 pour qu'elle ronronne encore et qu'elle bouge un peu son bras au moment où Gustave l'a vue ?

Je suis étonné, en tant que non spécialiste de la chose, qu'avec ce que l'on sait de ses blessures (sac de noix)
et ce que l'on voit sur cette photo, elle ait pû rester en vie longtemps après avoir reçu de tels coups ..

On me dira que la "dure -mère " ou que le cerveau ne furent pas endommagés ,certes ,et je ne le discuterai pas
n'étant en rien spécialiste mais  j'ai connu bien des costauds qui, une fois assommés par un bon choc ,
 ne remuent plus rien du tout ..

Rien n'est simple ..on le sait dans cette affaire ..
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-04-19, 18:17; édité 3 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-19, 09:11    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour Bonanza,

la façon la plus efficace pour comprendre est de se rendre sur la photo qui se trouve Chez Guerrier
(la seconde) ou Chenevier (je n'ai pas vue ailleurs sauf erreur ).

Curieux que le livre de Sébeille ne comporte aucun cliché à ce sujet aussi  .

Ainsi avec une bonne loupe on voit bien ces détails peu visibles sur l'écran . J'ai essayé de mettre la photo en fond d'écran
pour l'agrandir au maxi ,mais il y a trop de flou .

à+++

Ps:excuses , Je viens d'agrandir, en cliquant dessus, la dernière de la série. (En bas des trois dernières ensemble ) .Elle est très nette ,On voit bien les taches de sang .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-11-07, 23:08; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-23, 05:31    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Report d'un post écrit plus haut en dehors du sujet .

Bonjour à tous ,


 

 
Citation:



Petit point négatif, comment si elle courrait , pardonnez l'expression,  ne s' est elle pas pris
un barjas en dévalant le dénivelé.
Et quel interet pour Gaston de dire , "je vous ai vu la porter", 








Il est vrai que le version  expliquant qu'Elisabeth  serait partie en courant vers le talus est celle
qui peut tout expliquer sans colmatage .


On peut faire entrer dans ce scénario la blessure qui a décollé l'oreille gauche et qui aurait pu être occasionnée
par un premier coup de carabine , celui qui l'a assommée alors qu'elle était encore debout en contre-bas
ou à genoux  , pour que l'assassin puisse lui donner ensuite une fois allongée au sol  les coups mortels au front . 


Qu'elle ne soit pas tombée en dévalant le talus cela peut s'expliquer par le fait qu'elle ait ralenti sa course
en arrivant au bord du dénivelé.
Comme beaucoup le ferait devant un danger inconnu et sachant la Durance juste au dessous .


On sait que les coups à la tête saignent beaucoup . On peut légitimement penser qu'on aurait dû trouver
des traces de sang entre le bivouac et le talus si elle avait d'abord été blessée là haut puis transportée après le pont  .
 Ce ne fut pas le cas .(Sébeille)


Outre l'expérience faite avec Jacqueline Dubois , la fillette que Chapus a fait courir,selon Samuel Huet la
propre fille du Cne Albert aurait procédé à la même expérience  .

Si cette course a pu se faire sans que les pieds soient beaucoup abimés, ce serait  en effet une des
versions les plus acceptables .


A contrario , on voit sur une des photos ,beaucoup plus de sang sur le coté gauche du pyjama que sur le coté droit .


Ne serait -ce pas la blessure à l'oreille qui aurait saigné ainsi ? Très probable . Dans ce cas  la série de taches perpendiculaires au sol et leur importance tendraient à démontrer que la blessure fut faite bien avant les coups mortels au front .

(peut être vers le pont et par la balle tirée vers cet endroit (parapet) et qu'elle ait alors couru avec cette blessure à l'oreille qui l'a étourdie,ralentissant sa course au point que ses pieds furent ainsi épargnés .)

Le taches sur le pyjama devraient parler .  Le sang aurait il eu le temps de couler autant sur l'épaule gauche  (dans l'hypothèse ou  Elisabeth fut rattrapée et frappée une première fois à la tempe alors qu'elle était à genoux sur le flanc du talus)à partir de ce premier coup  à l'oreille et l'instant où elle tombe à la renverse ? 
Le capitaine Albert avait étudié les traces au sol sous l'enfant . Il en avait conclu qu'elle avait été trainée sur 1m50 .
Sans doute que l'assassin à voulu préparer ses coups fatals après avoir simplement assommé la fillette .
Histoire à tiroirs .

Mais alors quid des traces de sang sur le sol ? Selon la photo très peu de sang a coulé plus bas que l'épaule et la poitrine ,
comme si le pyjama avait fait buvard .
 
Si l' on a aucun doute sur le ou les assassins, les circonstances exactes ne furent point creusées suffisamment .


Et dire que le 14 novembre 53 cela aurait pu l'être .... Les Dominici étaient "mûrs" , surtout Gustave .


_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-06-02, 21:00; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-04-24, 10:41    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Suite ,

Gaston dans ses aveux déclare encore  ceci :
 Ce n'est pas anodin selon moi .



 
Citation:
À ce moment, la petite est sortie de la voiture par la porte arrière. Elle a un peu crié, mais guère. Elle est partie en courant en direction du pont de chemin de fer, en coupant droit entre le mûrier et les buissons. Je l'ai poursuivie. J'ai tiré une première fois. Le coup a raté. Une seconde fois, j'ai manqué mon but.




Qu' a t-il été constaté sur le terrain ?


Un impact sur le parapet du pont attribué aussi par Gaston au tir manqué sur Elisabeth .


Il a été  constaté sur le terrain, à l'aide d' un long cordeau,  que la balle qui a impacté le pont venait exactement de l'avant de la Hillman où le tireur a du se positionner pour ajuster la fillette qui sortait du raccourci pour emprunter le pont .



Or, vers  l'avant du véhicule, on a retrouvé une cartouche et une douille ..et que dit Gaston ?


D'autre part, l'endroit ou se trouve l'impact et sa direction bien marquée sur la pierre du parapet correspond à la direction qu'aurait emprunté Elisabeth .


Alors ? Pas si nulle la version officielle ...
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-06-02, 21:02; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-05, 09:27    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

bonjour ,


Quand on réfléchit sur cette photo , et dans l'hypothèse où Elisabeth aurait bien couru jusque là , on voit qu'elle a dû s'arrêter au bord du ravin ..il est donc normal que Gaston l'ait retrouvée là, prise au piège .
Gageons que si la véloce fillette était descendu sur la voie ferrée Gaston n'aurait pu la rattraper ...



Ce ravin a de quoi arrêter une course éperdue de nuit . Un a-pic sur la Durance .
_________________
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-05-15, 09:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-05-07, 13:23    Sujet du message: Au bas du talus, une fillette affreusement mutilée Répondre en citant

Bonjour le Forum,

Le post conséquent que vient d'écrire Aldébaran reprend sensiblement tout ce qui avait
été dit et admis sur le forum, me déclanche une idée lorsqu'il parle du déplacement des
corps.
Je reprends aussi le croquis de Guerrier où l'on voit la petite blottie sous le bras de sa
mère. Je pense également à la phrase de Maillet "c'est Gaston qui a tout fait".

- donc Gaston est sur le campement avec sa carabine que Sir Jack essaie de lui arracher.

- le coup part : Anne a l'humérus fracassé et la même balle blesse Elisabeth, la commo-
tionnant.

- Gaston tire ensuite 2 fois sur Jack, puis retourne son arme vers Anne qu'il achève.

- la petite détale par le sentier (landava couma un lapin) Gaston lui décoche sa dernière
cartouche qui vient s'écraser sur le parapet.

- Gaston la rattrape sensiblement à l'entrée du pont où elle vient de s'effondrer
(commotion ou peur).

- Gaston la saisit alors à bras le corps et sa carabine de l'autre main, la transporte
jusqu'au talus (combien ? 20 - 30 m) pour ne plus être en vue de la route.

Et ce serait l'explication des pieds intacts.

Rendue là, il la frappe avec la crosse. La suite c'est la fin du scénarion proposé par
Aldébaran.


Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-08, 10:07    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

salut Picanto,

bonjour à tous ,


 Ce serait aussi une bonne explication ,mais je ne sais pourquoi elle n'avait pas reçu d'écho en son temps ?

 
 
Citation:


- Gaston la rattrape sensiblement à l'entrée du pont où elle vient de s'effondrer (commotion ou peur).- Gaston la saisit alors à bras le corps et sa carabine de l'autre main, la transportejusqu'au talus (combien ? 20 - 30 m) pour ne plus être en vue de la route.Et ce serait l'explication des pieds intacts ?






 
Citation:


le coup part : Anne a l'humérus fracassé et la même balle blesse Elisabeth, la commo-
tionnant.

- Gaston tire ensuite 2 fois sur Jack, puis retourne son arme vers Anne qu'il achève.



Dans cette hypothèse il manquerait un coup sur ANNe .

-  
Citation:


Gaston la rattrape sensiblement à l'entrée du pont où elle vient de s'effondrer
(commotion ou peur).



Ce serait une des rares explications logiques et surtout cohérentes si l'on exclue la version officielle .

J'avais fait une remarque au sujet de la tache de sang sur l'épaule Gauche et la poitrine de la fillette .
Cette tache part du haut, vers la blessure à l'oreille, et coule en biais sur le pyjama .

Cette constatation voudrait montrer que la fillette était encore en position verticale lorsqu'elle fut blessée derrière l'oreille .
Et l'on sait qu'elle était bien allongée sur le sol quand elle fut achevée .

Ceci pourrait correspondre à ton scénario ..
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-05-15, 09:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-05-10, 23:42    Sujet du message: Au bas du talus une fillette affreusement mutilée Répondre en citant

Bonsoir le forum

C'est vrai que mon fragment de scénario n'a pas d'écho et je le déplore.

Nikos semble ne faire comme réserve que le nombre de balles :
- 2 pour Sir Jack
- 1 dans le bras pour Ann
- 3 dans le corps
- 1 perdue (parapet)

Ce qui fait une de trop. Mais est-on bien sûr du nombres de coups tirés ?
Gaston dit 4, Gustave et Yvette 5 ou 6, Roche 4 puis 5 au procès.

Je m'attendais plutôt à ce que l'on objecte qu'un corps d'enfant de 30 kg
devait être difficile à porter pour Gaston.

Autrement ce scénario auquel je m'attache, est d'abord basé sur les
assertions de Guerrier: un coup concernant Ann et Elisabeth. En second
l'affirmation de Maillet "Gaston a tout fait". Enfin les pieds de la petite non
marqués parceque elle n'a pas couru le long du pont. Cequi mettrait fin à une
polèmique assez ardue.

Cela colle aussi avec les premieres déclarations de Gaston à son retour à la
ferme : "li aî fa péta touti très"

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-05-11, 01:12    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

Salut picanto,

Ce post est intéressant aussi car il permet d'introduire une variante au sujet des coups de feu .



 
Citation:




- 2 pour Sir Jack
- 1 dans le bras pour Ann
- 3 dans le corps
- 1 perdue (parapet)





Si le premier coup est parti quand Sir jack aurait tiré la carabine par le canon on pourrait considérer celui ci comme le 7eme
ou plutôt un des 7 coups tirés ? Car rien ne dit que ce coup est parti dans le bras de ANNE . Bienque cette hypothèse soit
probable .
Ce qui ferait 3 coups pour ANNe dont 1 dans le bras et 2 dans le corps, entrés dans le haut de la poitrine vers le sternum et
l'épaule gauche..

On oscillerait  donc en effet entre 6 et 7 coups , pas moins .

 -6 , si le coup accidentel avec S.Jack part sur le bras de ANNe ? Mais ce furent bien 7 coups qui ont été confirmé .


 
Citation:




Je m'attendais plutôt à ce que l'on objecte qu'un corps d'enfant de 30 kg
devait être difficile à porter pour Gaston.




Bonne remarque  . Si Elisabeth a été transportée on verrait mieux deux hommes . Mais si Gaston l'a rattrapée au
pont alors qu'elle était assommée par le coup de feu à la tempe , pourquoi l'aurait-il transportée au talus ? Alors qu'il n'avait qu'à l'achever dans la foulée sur place ?
Deux solutions : soit elle a été retrouvée là par Gustave et transportée ensuite au talus pour l'achever à l'abri des regards.

Soit elle a couru sur le chemin sans s'abimer les pieds jusqu'au talus où elle fut arrêtée par la topographie des lieux . 

Coincée au dessus de la Durance elle n'a pu qu'attendre son assassin à genoux . Ce dernier  l'a couche au sol d'un coup
de crosse (hausse ou autre partie métallique )à la tempe puis l'achève de plusieurs coups sur le front .

Contre vents et marées je ne peux me résoudre à éliminer la possibilité qu'elle ait couru jusqu'au talus et que
ce se fut passé ainsi .
Ce qui d'ailleurs est le scénario le plus acceptable et cohérent si l'on excepte le fait que la plante des pieds ne présentait aucune blessure mais seulement quelques marques .

Une autre remarque ,si la fillette était restée étendue au sol près du pont blessée à la tempe, nul doute que du sang
aurait imprégné les graviers .
Or l'enquête le précise bien : aucune trace des sang ne fut trouvée sur le chemin .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-06-04, 09:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-04, 08:57    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

CLIQUER sur l'image pour l'agrandir svp.

et regardez bien si vous le voulez sur les taches qui partent de l'épaule gauche .

Il semblerait évident que ces taches n'ont pu être effectuées que si Élisabeth était encore en position verticale
 quand elle a reçu le coup au niveau de l'oreille . Le sang semble d'abord avoir  coulé sur l'épaule en grande quantité ,
puis le long du bras gauche . On aperçoit aussi une marque  sur le flanc gauche ainsi qu'au niveau de l'aisselle ...
Notons que la veste de pyjama est vrillée comme l'a constaté le Cne Albert .


_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-07, 02:27    Sujet du message: la course de la fillette . Répondre en citant

Sur ces clichés, extraits du livre de Chenevier ,on voit la topographie des lieux où fut retrouvée le corps
d'Elisabeth .

Malgré la mauvaise qualité de la reproduction on peut se faire une idée .

Soit Elisabeth est arrivée là toute seule ,soit on l'y a emmenée .

Si elle est arrivée là en s'enfuyant on comprend qu'elle ne put aller plus loin ! Voyez le ravin dissuasif .

Si le ou les assassins l'y ont amenée on aurait mieux compris qu'ils aient pensé à jeter le corps dans l'eau juste
en dessous pour"parfaire " leur sale besogne .
 Alors ?

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir .)
En haut à gauche et en petit traits rouges ,l'endroit où se trouvait le corps de l'enfant .

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-07, 05:50    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour Nikos,
Bonjour à tous,

Oui mais dans tous les cas, elle a été frappée et tuée à cet emplacement, qu'elle y soit allée seule ou qu'elle y ait été transportée. Donc, à ce moment,
la question se posait quelque soit le moyen par lequel elle est arrivée là.

D'ailleurs, la faire disparaître n'aurait rien changé à l'affaire puisqu'il y avait les cadavres des parents et que, dans tous les cas, la police aurait bien
appris à un moment ou l'autre que ces gens-là avaient une fille avec laquelle ils étaient partis en vacances. J'ai plutôt l'impression que les Dominici
l'ont jouée dans le genre :"Pas de bêtise et on peut s'en sortir. Ces gens, on les connaissait pas, pourquoi aurait-on voulu les tuer ? On ne sait pas
ce qui s'est passé, on dormait et au matin on découvre des corps. N'en faisons pas trop pour ne pas attirer les soupçons. "

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-07, 07:52    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous ,
salut Gorenflo ,





Citation:
Oui mais dans tous les cas, elle a été frappée et tuée à cet emplacement,




Parfaitement ! Ne déplaçons pas les problèmes essentiels . Et Gustave qui a vu cette pauvre gosse encore en vie
savait aussi d'une façon ou d'une autre qu'elle se trouvait bien au bas du talus , il n' a pu l'y trouver par hasard
en allant voir l'éboulement comme il l'a dit .
On voit bien que là où elle était elle se trouvait hors de vue .
Donc Gustave savait ..De la part de qui ?


Citation:
Normalement, elle aurait dû basculer dans le vide!




Rien ne dit que tu es loin de la vérité .Certes chacun pourra s'en tenir à ses propres convictions avec autant de chances d'être près de la réalité .

Pour ma part , et dans l'hypothèse où elle aurait couru , je verrais plutôt l'enfant ralentir sa course et paralysée d'effroi,
attendre ne pouvant aller plus loin . La clarté de la lune lui donnait une bonne visibilité
 et elle connaissait certainement les lieux depuis la veille .
 Mais , pour ne pas risquer de partir dans des hypothèses sans fin et somme toute stériles , je crois en effet
que pour les enquêteurs la chance ait voulu que le morceau de crosse enlève toute nouvelle ambiguïté quant
au lieu de son exécution . 

Imaginons un seul instant que ce ne fut pas le cas , que le morceau de crosse n'existât point ,on serait encore
 en train de se demander où et avec quoi elle aurait pu être achevée !

Dans ce second cas le mystère du triple crime aurait connu une épaisseur de plus . Du coup c'est nous
qui aurions le vertige au bord de la falaise ..
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-11-07, 23:14; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-06-11, 23:41    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous ,

La fin de cette enfant pose problème .

L'ont -elle achevée ? L'ont ils laissée mourir de ses blessures ? Au chapitre "éboulement "(Posté le: Hier à 20:19 Sujet du message: Un éboulement réel ou supposé? ) Gorenflo résume bien les limites de l'action de Gustave ..

Les aveux qu'il fait à Maillet ,en effet ,laissent à penser qu'il n'est pas intervenu sauvagement pour l'achever ,car on imagine mal qu'il ait eu l'audace
de parler de la fillette encore en vie à son ami s'il l'avait sauvagement achevée ensuite ..de plus c'était carrément suicidaire ..

Je crois me souvenir que Gaston depuis sa cellule des Baumettes a parlé d'un mouchoir ...Bizarre ..De là à ce que certains imaginent qu'il aurait pu servir
à étouffer l'enfant ?

Ou à essuyer le sang ?

Avec ces gens là on est toujours entre ombre et lumière . Mais on se sait jamais qui est quoi !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-07, 20:43    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir à tous.

Jean Laborde a écrit:
Le clair de lune n'est certes pas aussi lumineux que la nuit du 4 au 5. Pourtant il s'agit de savoir si les deux camionneurs, MM. Duc et Blanc, ont pu apercevoir ce qu'ils ont décrit aux policiers, le premier l'homme grand et fort, le second le lit de camp à l'endroit où il l'a déclaré.
- Eteignez les lumières, ordonne Sébeille,La nuit se fait et chacun a l'impression d'opérer une .......Page 115 Jean Laborde :"Un matin d'été à Lurs ".


Le clair de lune ne risquait effectivement pas d'être aussi lumineux la nuit du 20 au 21 août. Pas besoin de calculs d'éphémérides : nous sommes 15 jours après la pleine lune du 5 août, donc pas de lune dans le ciel pour cette reconstitution ! Embarassed

Promis je vais songer à arrêter de me focaliser sur notre satellite naturel. Ne me parlez pas de Grand Loup Garou s'il vous plait ! Laughing
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-07, 21:48    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir ced8304,
bonsoir à tous ,


 
Citation:

Ne me parlez pas de Grand Loup Garou s'il vous plait !

Ah ! Voilà votre suggestion ! le loup garou !
Bon sang! mais c'est bien sur :...la carabine ,le clair de lune ,les cris...et Barkowski qui venait des Carpates !

Okay
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-07-08, 01:44; édité 1 fois
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-07, 23:57    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Rebonsoir à tous. Ce sera mon dernier pour ce soir. Wink
Excellent Nikos Mort de Rire

Plus sérieusement, a t'on su ce qui avait permis de déterminer que la culotte d'enfant de marque Baby Rogers retrouvée tâchée de sang n'appartenait pas à Elisabeth ? Je dis "retrouvée" car elle est bel et bien ressortie des archives de Digne dans les années 90.

Un membre du forum (Bonanza si je ne m'abuse) avait soulevé l'hypothèse que la petite pouvait dormir vêtue uniquement de cette culotte, dans le cas où elle lui ait appartenu bien sûr.

Culotte Baby Rogers ou pas, je n'admets pas vraiment que le pyjama ait pu servir de buvard au point de ne laisser que quelques traces de sang. Donc je me dis qu'elle ne le portait peut être pas avant d'être violentée. L'a t'on habillée avec ce pyjama qu'on aurait trouvé en fouillant la voiture et l'aurait-elle vrillée en remuant nerveusement lors de son agonie ? Aurait-on pu nettoyer la petite qui a pu énormément saigner immédiatement après les coups, avant de l'habiller ?

Le Docteur Dragon a t'il constaté qu'elle portait une culotte ? Tâchée de sang ?

Il a affrimé que la tête reposait sur une surface très dure pour que les coups aient pu autant "broyé le crâne". L'endroit où gisait le corps d'Elisabeth était plutôt sablonneux... A t'on une explication sur l'éclat de crosse retrouvé sous son corps ? N'a t'il pas pu être projeté assez loin au vu de la violence ? Pourrait-on supposer une étonnante ironie du sort qui voudrait qu'on ait déposé le corps de la petite juste sur un éclat de la crosse qui l'a tuée ? On ne devait donc pas y voir très clair à cet endroit là. Non je ne reparlerai pas de la lune ! Laughing

* "La petite qui courait comme un lapin" : comment ? Dans quel contexte cette phrase a été prononcée et rapportée ? Etait-il bien question du meurtre ? Gaston n'aurait pas vu cette petite courir le soir ?

Enfin, Sébeille parle de son charmant visage dissimulé derrière un masque de sang : les photos n'illustrent pas tout à fait ses propos, le rapport du Docteur Dragon non plus. Une forte hémorragie aurait pu se produire entre le départ de Dragon et la vision de Sébeille ? A moins que les mannequins de Reymond n'aient forcé le trait sur l'illusion.. ?? Bref ! Laughing D'ailleurs je me souviens de voir une photo très nette qui montre l'enfant retournée et je n'arrive pas à la retrouver. Je l'avais regardée vite dans un 1er temps et je crois que quelque chose m'avait interpellé mais je ne suis plus très sûr.

Si les réponses à mes questions se trouvent dans le livre d'Eric Guerrier, merci de me le dire et de me les laisser découvrir par moi-même : j'ai passé la commande hier matin.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-08, 04:04    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour Ced8304;
bonjour à tous ,

La plupart des questions (fondées d'ailleurs sur vos actuelles lectures ) que vous vous posez ,  ont par contre disparu
de notre champ d'investigation  car elles ont trouvé, pour la plupart,  leur réponse définitive ici où là parmi toutes
nos archives .
Je vais tenter de répondre à quelques unes sans prétendre tout savoir sur tout néanmoins ! je ne suis pas
 le Pic de la Mirandole, loin s'en faut  .
Citation:





Plus sérieusement, a t'on su ce qui avait permis de déterminer que la culotte d'enfant de marque
Baby Rogers retrouvée tâchée de sang n'appartenait pas à Elisabeth
? Je dis "retrouvée" car elle
est bel et bien ressortie des archives de Digne dans les années 90.




Bien avant cela cette piste a été fouillée à fond , y compris jusqu'en en Angleterre ! (aussi pendant la
contre-enquête : Gilard) .
Guerrier que vous allez bientôt recevoir résume tout cela très bien page 283 et + .
 Non, ce n'est pas une lingerie appartenant à la pauvre Elisabeth  .

Citation:



...un membre du forum (Bonanza si je ne m'abuse) avait soulevé l'hypothèse que la petite pouvait dormir vêtue uniquement de cette culotte, dans le cas où elle lui ait appartenu bien sûr. ...




Il se trompait peut -être . Elisabeth ne portait pas ce type de lingerie . Les Marians (amis très intimes des Drummond ) ont été formels  la-dessus : la qualité n'y était pas du tout . La lingerie de la fillette était plus raffinée que celle de la "culotte de la voie ferrée" .
Sans compter que cette marque à consonance anglaise n'était pas fabriquée ni vendue  en Angleterre et que les autres
culottes de rechange de la fillette se trouvaient à Villefranche chez les Marians . Nul besoin de celle là donc .

Par ailleurs sous le pyjama Elisabeth portait déjà une culotte blanche non maculée .E G: P 296 .

Citation:




Le Docteur Dragon a t'il constaté qu'elle portait une culotte ? Tâchée de sang ?


Pourquoi forcement "tachée de sang" puisque les coups furent portés alorqu'elle était allongée au sol,(sans doute déjà évanouie)  ?  Cela est avéré .
 
Citation:


..Il a affrimé que la tête reposait sur une surface très dure pour que les coups aient pu autant "broyé le crâne.....'lendroit où gisait le corps d'Elisabeth était plutôt sablonneux...



Encore tout faux . Pas de chance pour cette fois ci . Seul le début du talus l'était, sablonneux . Je ne sais plus où EG donne de la nature du sol du talus une description détaillée du haut vers le bas ?
 Le reste était dur comme l'est un sol de Provence en été .
Mais il suffit de toute manière que la tête soit seulement en appui sur un sol résistant (même sablonneux) pour que les coups portent . C'est exactement ce que les légistes ont dit : "tête en appui sur le sol" .
(Faites l'expérience sur un de vos ennemis que vous aurez invité à la plage à faire des pâtés..profitez vite c'est la saison où jamais ..)

Citation:



On ne devait donc pas y voir très clair à cet endroit là. Non je ne reparlerai pas de la lune ! Laughing




C'était pourtant l'endroit le plus dégagé et donc le mieux éclairé par.... la lune .
( Connaissez-Vous  la topographie  des lieux de visu ?)
 
Citation:



"La petite qui courait comme un lapin" : comment ? Dans quel contexte cette phrase a été prononcée et rapportée ? Etait-il bien question du meurtre ? Gaston n'aurait pas vu cette petite courir le soir ?




Quand Gaston en parle au maire Jourdan de Peyruis , c'était bien avant ses aveux . Or, jamais les Dominici n'avaient consenti
jusqu'à ce jour à dire qu'ils avaient vu les Drummond la veille du crime ! Jusqu'à se fâcher avec zézé qui soutenait le contraire .
Donc Gaston ne pouvait parler que de la nuit du crime . Ce que Jourdan a bien perçu comme tel . Et ce n'était pas homme
 à fantasmer ni à mentir . D'ailleurs ce même Jourdan s'élèvera avec force contre l'élargissement de Gaston en 1960
et contre son séjour éventuel  à la GT !
(C'est dire aussi ,entr'autres ,combien il  avait compris que Gaston ne parlait pas d'Elisabeth seulement comme d'un
lapin qui s'amusait à gambader parmi le thym !)
Citation:


Enfin, Sébeille parle de son charmant visage dissimulé derrière un masque de sang : les photos n'illustrent pas tout à fait ses propos, le rapport du Docteur Dragon non plus.


Au contraire . Vous verrez sur  la photo de l'identité judiciaire que  le sang fait comme un masque sur le visage de l'enfant .


Pour les photos , il me semble qu'il y en a une au dessus de ces posts . Sinon à "Photos" . Elle figure dans la plupart des ouvrages  .

Je vois ,selon vos propos que votre lecture du crime doit se résumer a un des deniers livres des plus vendus ,W Reymond Crying or Very sad en l'occurrence Rolling Eyes ?

Mon cher ced8304 il est alors temps  que vous receviez celui que vous avez commandé .

Mais aussi  avec ceux de Laborde ,Deniau, Domenech pour croiser les hypothèses .

Bon courage ! Guerrier déjà fait 730 pages . Mais il contient lui aussi quelques petites distorsions ..Cependant il est le seul
à parler avec précision de détails comme ceux de la culotte retrouvée sur la voie .
Et toutes ses investigations , avant son interprétation personnelle , sont fiables ,fouillées ,analysées .
.analyses comparatives à foison ..Quant à ses interprétations le pire c'est que toutes sont bien argumentées, donc plausibles  . Il faut surveiller ses "appuis " Mr. Green
Il est devenu aussi malin que Gaston par mimétisme à force d'en parler ; c'est dire !

 Le mérite de vos posts est de vouloir lever le doute qui vous habite et sans ambages .
Nous aussi nous doutons , mais plus au même niveau de curseur. Comme vous bientôt je le pense .


A +
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-08, 06:11    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous,

Nikos a écrit:
 Le mérite de vos posts est de vouloir lever le doute qui vous habite et sans ambages .
Nous aussi nous doutons , mais plus au même niveau de curseur. Comme vous bientôt je le pense .

A +


Okay
Revenir en haut
Ced8304


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Côte d'Azur
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-08, 09:18    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour à tous.

Non Nikos, je n'ai jamais lu le livre de Reymond et je ne compte pas le faire. Dans tous mes doutes, bien présents comme vous le constatez fort bien, s'il y a bien une seule thèse à laquelle je n'adhère pas du tout, c'est la sienne ! Je n'ai donc jamais porté de crédit à son histoire de mannequins que vous avez évoquée sur le forum et que j'ai appris en vous lisant d'ailleurs. Ma remarque là dessus tenait autant de la boutade que mon jeu de mots sur le Grand Loup Garou, d'où mon smiley " Laughing " Désolé d'avoir provoqué la confusion. Sad

J'ai soumis ces questions au forum après avoir relu les extraits du rapport de Dragon où justement des détails me laissaient perplèxe, à commencer par cette affaire de "peu de sang compte tenu des blessures" et j'ai aussi cherché si vous aviez envisagé l'hypothèse qu'elle ait pu être massacrée nue, en culotte, qu'elle aurait beaucoup saigné, qu'on aurait pu chercher à la laver (le remords, la sensibilité envers les enfants, etc) et qu'on l'ait vêtue de ce pyjama par la suite. Je n'ai rien trouvé de tel.

Mais le forum est tellement vaste, avec tant de sujets abordés et tant de détails se trouvant dans des sujets initialement non appropriés à les recevoir. Tout ceci ne me surprend pas vu que tout dans cette affaire n'est que liens et enchevêtrements. Il me semble l'avoir beaucoup parcouru, ce forum, mais je ne doute pas que certaines contributions m'aient échappé et m'échappent encore.

Pourtant j'utilise bien la fonction recherche, avec ses limites, avant de poser une question...

Je connais les lieux dans leur configuration actuelle, pour m'y être arrêté 3 ou 4 fois. Sauf erreur, l'autoroute ou du moins sa bande d'arrêt d'urgence, passe là où a été découvert le corps d'Elisabeth, non ? Le grillage se trouve presque immédiatement après le début du talus. Avec le remblais nécessaire pour la chaussée, aujourd'hui on a bien du mal à convenir d'un sol raide d'un sol plus meuble à cet endroit.

Merci pour vos réponses et encore une fois vous me voyez bien désolé.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-08, 10:04    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

bonjour ced8304,
bonjour à tous,

Surtout ne soyez pas désolé , il n' y a rien dans vos posts qui dérange quiconque de quelque manière que ce soit ,
au contraire !
Et puis comme on le dit aussi à Basalpin ,c'est grâce à ces différences de point de vue que TOUS nos nous  enrichissons et que peut être un jour un étincelle viendra sur le puzzle combler encore une case ? Continuons donc ,et vous ne demandez rien d'autre que d'obtenir
 l'information idoine .

Désolé pour W.Reymond j'étais si content d'avoir cru l'apercevoir derrière vos  lignes . Sans jeu de mots !lol (pan sur le bec ! Wink )


 
Citation:





l'hypothèse qu'elle ait pu être massacrée nue, en culotte, qu'elle aurait beaucoup saigné, qu'on aurait pu chercher à la laver (le remords, la sensibilité envers les enfants, etc) et qu'on l'ait vêtue de ce pyjama par la suite. Je n'ai rien trouvé de tel.






Un seul l'avait envisagé ,mais n'a jamais voulu l'étayer ici . 
Les légistes et Dragon n'ont remarqué ,si ma mémoire est bonne, que peu de saignement externe, à part des écoulements par le nez et les oreilles et sur le visage . Très peu d'épanchement de sang sur (dans)le cerveau lequel avait été plutôt épargné au contraire des os du crâne !.
 Mais je n'ai pas les rapports écrits sous les yeux et je ne suis pas médecin !.

Du sang a bien été signalé sur le sol sous la tête . Pour résumer, la nature de la perte de sang semble bien correspondre à l'étendue des taches sur le pyjama et à la quantité répandue sur le sol .

On connait le paradoxe quand on sait comment et combien  saigne une blessure à le tête . Remarque faite à l'époque et
circonstanciée par les médecins . D'ailleurs parmi les anomalies qui inquiètent encore concernant la mort de la fillette
la querelle sur la quantité de sang perdu n'est pas au rang de celles ci . Sauf grossière erreur de ma part que je serais prêt à rectifier aussitôt .
.......................
Je crois aussi que vous avez soulevé l'intérêt de Gaston pour la mort de l'enfant lors de la déposition du Dr Dragon ?

Quand Gaston ,au procès ,montre tant d'intérêt pour les propos du Dr Dragon,intérêt vif que tous ont remarqué
parmi l'assistance , c'était selon Pierre Charrier, qui était un des ses 4 avocats, parce que Gaston ne comprenait pas grand chose
au  jargon médical du praticien qu'il tentait de décrypter au fur et à mesure avec une attention soutenue .
On peut croire Charrier qui savait de quoi il parlait et pour cause ..
 

...................................
Quant aux remords qu'on avait imaginé ,certes comme possibles , on voit combien ils en étaient dépourvus pour
l'avoir vue agonisante et l'avoir laissée ainsi . Mais cette attitude ne peut s'explique QUE s' ils sont coupables
sinon ils n'avaient pas besoin de remords pour agir aussi à ce moment là , une simple
geste d'humanisme suffisait : porter secours .
Comme nous l'aurions tous fait en pareilles circonstances : nous l'aurions peut être lavée mais uniquement   pour tenter de
 la sauver pas pour lui donner des coups sur la tête ensuite ..
........................................

Vous verrez dans le livre de EG les divers scénarii bien fouillés à ce propos ..ce sont là les très bons points du livre de  Guerrier.

Guerrier si tu me lis Okay
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-07-13, 05:00; édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
plus

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 185
Localisation: Sud ouest
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-08, 13:12    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

ps.

 
Citation:
Non Nikos, je n'ai jamais lu le livre de Reymond et je ne compte pas le faire

 

Il faut tout avoir lu sans exception si vous voulez encore un avis .
 WReymond donne les rapports d'autopsies dans son livre que vous ne verrez pas beaucoup ailleurs .
Ce sont des documents de travail indispensables .
Peut être faudrait il les mettre en ligne ?

Je vais voir ce qu'on peut faire.


Bons posts .
_________________
Très cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-13, 04:14    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour ,
 La déposition (partie) du Dr Dragon au procès de DIgne .

Quand j'arrivai près d'elle, elle reposait, couchée sur le dos, très calme, comme un enfant endormi dans son lit.
Et encore :
« ... Deux coups de crosse : l'un a pu l'étourdir, il aurait pu ne pas la tuer d'une manière foudroyante. L'au­tre a amené une mort foudroyante. Ces coups n'ont pu être donnés à l'enfant qu'une fois couchée. Le second coup indique que non seulement le choc fut violent, mais encore que le fer de la carabine a dû être fortement appuyé la tête pour que la boîte crânienne éclate. En outre, Elizabeth portait une blessure à l'oreille, blessure par balle ou par coup de crosse. On ne saurait dire... Le bout de l'oreille était arraché..."
..
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-07-13, 13:54; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-07-13, 04:47    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour ,

Je ne suis pas médecin et je ne puis m'apporter à moi même une réponse à une interrogation qui me vient à l'esprit .

Les rapports d'autopsie de parents décrivent un début putréfaction  "à peine commencé ".


Or, pour la fillette les légistes,font la même constatation  : la putréfaction "est à peine commencée ".

Comme je ne suis pas médecin ,encore une fois , je me demande donc si l'écart entre l'heure de la mort
des parents et de leur fille est si grande que cela ?

Nous savons que les experts ne sont pas tombés d'accord avec le Dr Dragon à ce sujet .

Ce dernier soutient que la mort a pu survenir 3 h après celle de ses parents . Les autres médecins admettent que
la mort a pu être concomitante au contraire . 


 L'état de putréfaction similairement avancé chez les trois cadavres viendrait peut être alors accréditer cette dernière thèse .***
Elisabeth Drummond fut peut-être tué très peu de temps après ses parents.

Somme toute ,si Gustave a bien vu la fillette encore en vie ce ne pouvait être alors que peu de temps après le meurtre
de ses parents ? Soit vers 2 h , 2h30 quand il a avoué  une fois être venu se recoucher .

Gageons que s'il est venu se recoucher ou du moins laisser le bivouac et la fillette , c'est qu'il savait que tout
était désormais fini la haut . 


*** Je le répète je ne suis pas médecin  Mr. Green ceci n'est que pure déduction logique et non médicale .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-07-13, 05:42; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-23, 07:05    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

bonjour à tous
salut picanto,

Citation:
Si Ann avait eu un petit pied ( bien féminin ) et au contraire Elisabeth un grand
pied pour son age


Cela fait penser que nous ne connaissons pas encore la pointure exacte d'Elisabeth
et non plus celle de sa mère ?

Quoi qu'il en soit cette histoire de pieds serait résolue si Sébeille avait organisé d'autres courses
dans les mêmes conditions que la fillette ,mais avec plusieurs gamines du même age et sous contrôle
des autorités .
Quand Chapus a fait courir la jeune Jacqueline dans les mêmes conditions qu' Elisabeth
cela aurait du donner une idée lumineuse au commissaire Sébeille: celle de refaire
la même chose et de l'acter par PV ..

Imaginons un instant que l'expérience faite par Chapus soit exacte et que la petite Jacqueline ait pu
faire le même parcours sans s'abimer la plantes des pieds et que cela soit officiellement acté , puis
renouvelé avec d'autres enfants ..la thèse de la course à pieds serait entérinée.

Car l'acceptation du fait qu'on ne peut courir une telle distance sans s'abimer les pieds ne reposent
que sur des constatations subjectives et non sur des expériences in vivo !


Juste une anecdote personnelle . Durant mon enfance je passais 3 mois d'été sur la colline de la Favière (var)
(aujourd'hui défigurée )et de cette colline encore sauvage nous dévalions cent fois par jour sur les rochers en
dessous pour y aller pêcher , ramasser des oursins et autres crabes etc..et j'étais 3 mois pieds nus !!!
Pieds nus en toutes circonstances ..nous étions "des enfant de la guerre" , point douillés ni assistés !

Je ne me souviens pas m'être abimé les pieds même avant que la "corne" ne se forme sus la voûte plantaire.

Je crois que la peau des pieds d'enfant est élastique et est préparée pour soutenir un poids bien plus grand plus tard
ce qui pourrait bien lui donner dès le départ une résistance plus grande que tous nos autres tissus .

C'est une suggestion à soumettre à un expert de médecine sportive ou autre ?

Ah! Sebeille que n'as tu fait l'expérience ! "Ah !Si ségssè toun païre ..."

Mais peut être que certains vont penser qu 'Elisabeth a été emmenée à la ferme pour y être lavée ,
changée après y avoir été assassinée ? SIC !


Quid du morceau de crosse retrouvé près du crane et du saignement en cours de transport
de la ferme au talus ..
Taches et piste que le chien "policier" Wolf, présent sur les lieux ce matin là dès 10h n'aurait pas
manquées soyons en surs .
Reste le transport dans une couverture ..couverture jamais retrouvée , ni mise à sécher dans la cour
avec les pantalons .

Rien ne permet de trouver un seul argument en faveur de cette drôle de thèse .
Encore moins quand on pense au risque que cela constituait après une telle pétarade
nocturne , accompagnée de hurlements , de voir arriver les gendarmes vers la lumière de la ferme .
Parce que si on lave et qu'on change( sic )la fillette ,puis qu'on lui ajuste des coups précis sur la tête
il faut bien un peu y voir non ?
Etc etc ..je préfère encore l'histoire de Barkowski et des pieds nickelés !
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2009-11-11, 17:33; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2009-10-23, 16:29    Sujet du message: Une fillete affreusement mutilée Répondre en citant

Re bonjour le Forum

Salut Nikos

Tu me réveilles au sujet des pieds d'Elisabeth et ton anecdote de la colline de Faviere me fait
rappeler une semblable me concernant.
Pendant la guerre nous habitions la campagne et nous avions une chèvre pour amèliorer l'ordinaire.
J'étais à l'époque un petit garçon de l'age d'Elisabeth et quand je n'étais pas à l'école j'allais faire
paître la chèvre ! Comme il y avait pénurie de tout je portais des sabots dans lesquels j'étais pieds
nus (l'été). Par commodité et hors du regard de ma mère, je trouvais plus pratique de porter mes
sabots à la main et de marcher pieds nus. Les rues n'étaient pas asphaltées, les chemins encore moins.
Le vrai sauvageon tu vois ! Mais pas de bobo aux pieds......
Ton expérience et la mienne confirment donc le test de Chapus : le rapport poids de l'enfant et solidité
plantaire n'a donc rien à voir au cas d'un adulte.

Conclusion à vos bons soins...

A moins que ce soit nous les Pieds Nickelés !

Cordialement Picanto
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2009-10-23, 17:50    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

salut picanto,
Ton post fait plaisir à lire .. Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-01-02, 23:45    Sujet du message: les photos du talus Répondre en citant

Citation (extrait du site affairedominici.fr/)

...."Pour apercevoir le corps d'Élisabeth, il fallait se tenir en haut du ravin, un trajet illogique
pour aller voir l'éboulement, comme on le voit ici sur la photo de droite prise quelques jours
après le crime, des badeaux se trouvent en haut du ravin , la pente est raide, et on ne peut
 pas venir là pour apercevoir un corps a 5H00 du matin sauf si on y vient exprès.





D'ailleurs Mr Faustin Rourre, qui se rendra sur les lieux de l'éboulement au matin du 5 Août,
n'apercevra pas le corps d'Élisabeth, c'est Clovis qui le lui fera découvrir en revenant
 de l'éboulement."
Fin de citation . 


Cliquer sur l'image pour l'agrandir .



En effet le commentateur, avec cette photo, montre à quel point Gustave a menti aux enquêteurs
en affirmant qu'il avait découvert le corps par hasard en allant à l'éboulement !!!

Les badauds doivent venir au dessus du corps (représenté ici par le tas de pierres )
pour tenter de l'apercevoir .
La remarque vaut aussi pour Clovis qui, de là -haut, peut affirmer que la fillette est bien morte !!
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2010-04-21, 20:22    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonsoir ,
Comme les dates ne le précisent pas les posts ci-dessus sont de février ....2009 .
Que choses se sont passées en une petite année . Sur le forum , on constate que certains posts ont pris un coup de vieux ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2011-11-14, 20:58    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée . Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous,

Je suis tout à fait d'accord avec cette remarque qui porte sur les deux coups portés avec application et détermination. Donc par quelqu'un qui, manifestement, a pris une décision bien arrêtée. Donc, très probablement, par quelqu'un qui n'a pas agi dans la foulée des deux précédents meurtres après une course-poursuite lui permettant de rattraper la petite. Et qui aurait alors abattu la fillette, toujours dans la continuité de sa folie passagère.

Ces deux blessures bien précises, dénotent plutôt un acte froidement consommé. Qui imagine -t-on dans ce rôle ?

Cordialement.


Note: 1 Évaluer: Plus - Moins
evenir en haut
guerrierHors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2008
Messages: 84

Localisation: roquevaire

Posté le: Jeu 29 Jan - 11:05 Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée .

Bonjour Nicolas et Gorenflo, et à tous,
L'éclat de crosse de la carabine trouvée près de la tête me semble exclure que la carabine ait pu être jetée avant de la frappe de la petite avec un autre objet contondant.
La position du corps et l'expression du visage de la fillette me semblent exclure qu'elle ait été consciente au moment d'être frappée. Comme aurait-on pu maintenir ce visage pendant qu'un autre la frappait sans qu'elle se débatte et grimace, et sans risquer de frapper celui qui la maintenait ?
Mais je suis d'accord sur les deux coups donnés "à froid" sur la fillette évanouie, et non dans la foulée d'un course poursuite.
Qui a frappé? Sûrement un des trois : Gaston, Gustave ou Zézé? Mais pour choisir, il faut entrer dans un procès en psychologie…
Cordialement.


Voilà le noeud du problème , la raison d'être de nos interrogations ..QUI a achevé la fillette ?

Une froide détermination a été à l'origine des coups étudiés comme à l'abattoir , pour tuer surement ? san bavure .

Deux coups donnés par quelq'un qui serait allé exprès sur le fillette revenue de son coma pour qu'elle ne parle plus jamais .

Deux coups méthodiques qui ont obligé le tueur à se déplacer autour de la fillete d'un côté à l'autre du crâne .

Et après tout ça , aucune trace de pas près du cadavre ! Effacés donc .

Gaston parlera à Chenevier des semelles en crèpe de zézé ..Coup Vice ou piste ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:55    Sujet du message: Au bas du talus ,une fillette affreusement mutilée .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Les Drummond . Le crime et le sort de la petite Elizabeth Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com