l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La reconstitution
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-09, 22:43    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonsoir . Nous avons déjà ouvert un chapitre à cette reconstitution qui s'est tenue de suite après les aveux passés par Gaston dans le bureau du juge .
Le juge Périès avait tout intérêt , connaissant le façon de faire des Dominici, de faire refaire les gestes à Gaston sans attendre d'autres revirements .


Seul bémol Gaston avait signé ses aveux tout en sous -entendant  qu'il se sacrifiait pour sauver l'honneur de la famille et que ce pourrait bien être Gustave "qui avait fait le coup" ... 
Je crois que Périès ne lui a même pas demandé comment Gustave avait donc ainsi  participé ?. Il a évacué cette accusation qu'il estimait sans fondement !!! ...

Le reconstitution commence et Gaston fait à peu près n'importe quoi et dit ce qui l'arrange .. Puis, avant de refuser de mimer les gestes sur la fillette il enjambe le pont 
pour se suicider .. rattrapé de justesse il finira la reconstitution comme il l'a commencée : approximativement .


La question qui se pose immédiatement : pourquoi cette mascarade ? 
Quel but poursuivait -il en faisant presque n'importe quoi ?  


Le vieux renard voulait -il montrer ainsi qu'il n'était pas le vrai assassin et sans vouloir dénoncer lui-même son fils mais donner des indices forts à la police pour qu'elle  pousse ce fils à avouer plus encore ?  


A -t-il voulu sauter du pont pour ne pas refaire des gestes qu'il n'avait pas fait , ou parce qu'il les avait faits mais ne voulait pas les refaire devant le public présent qui l'invectivait ? 


Et puisque cette reconstitution n'était pas suffisante pour l'incriminer à coup sûr pourquoi Périès n'a t-il pas à nouveau questionné Gustave et aussi Clovis , voire zézé pour obtenir ces détails qui manquaient et qui feraient toute la cohérence des aveux et ce , dès leur retour au palais de justice ? 
Il aurait été facile de démontrer à Gustave que la reconstitution laissait encore planer le doute sur lui ..à moins qu'il n'en dise plus sur certains points qu'il ne pouvait ignorer !
Gustave était coincé . Il avait avoué , Clovis aussi et Gaston pareillement . Refuser d'en dire plus l'amenait de fait à vouloir cacher sa participation active à moins qu'il ne n'explique aux enquêteurs tous les détails par le menu  qui l'auraient définitivement disculpé . Pareil avec Clovis ..
Gustave : "....ou tu nous prouves par A plus B que ton père est coupable ou alors on t'inculpe pour complicité et tu sais ce qui t'attend .."
Je crois bien que le tave en aurait dit un peu plus .. .


Alors, certains peuvent s'autoriser à penser que Gaston avait fait presque n' importe  quoi parce qu'il n'y était pas et que se sont Gustave et zézé "qui avaient fait le coup"
Et aussi parce qu'il n'avait pas voulu refaire les gestes sur Elyzabeth puisqu'il était arrivé à ce moment- là  et qu'il était complice au moins de l'assassinat de cette enfant , ce qui l'horripilait vraiment .  


Simples suppositions et qui ne contredisent en rien  la participation "du clan" au triple crime de lURS. 


Qu'on gagne le tiercé dans l'ordre ou dans le désordre ce sont bien  les mêmes trois chevaux qui sont à l'arrivée . Mais dans l'ordre on préfèrerait .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2016-10-09, 22:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-15, 14:08    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour !

J'ai toujours eu du mal (et encore) à vraiment croire à une réelle tentative de suicide de la part de Gaston... Ou alors fallait-il qu'il soit vraiment au bout du rouleau... Possible bien sûr...

Mais un innocent, si il l'est véritablement (et ce malgré les pressions policières et diverses, la foule haineuse, etc) et lors d'une reconstitution, pourquoi essayerait-il de se suicider ?

Si j'ai bien compris, cette "tentative de suicide" a eu lieu juste avant de faire la reconstitution sur le talus. Et là, peut-être, çà devenait too much pour Gaston d'aller jusqu'au talus...

Mais une fois de plus, si l'on a rien à se reprocher (j'essaye toujours de me mettre dans la peau d'un-e innocent-e ou d'un-e coupable pour tenter de comprendre certaines réactions) et malgré les diverses pressions, comment peut-on en arriver à vouloir se suicider ?

Il me semble que:
-coupable et quelque peu acculé, on peut en venir à un moment à vouloir se suicider (pour en finir).
-innocent et malgré toutes les diverses pressions, on se bat pour clamer et prouver son innocence.

Donc, cette "tentative" de suicide démontre-t-elle quelque part que Gaston était bien coupable de quelque chose ?
Vu sous ces angles, çà me semble donc fort probable.
(C'est assez implacable comme raisonnement mais...)

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-15, 16:40    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

   Bonjour à tous , bonjour Chercheur .


 
Citation:
Si j'ai bien compris, cette "tentative de suicide" a eu lieu juste avant de faire la reconstitution sur le talus. Et là, peut-être, çà devenait too much pour Gaston d'aller jusqu'au talus..





Je le pense aussi car tout le pays était là ..y compris Maillet qui venait se délecter de  son supplice .. 


Imaginez les réactions sonores de ceux qui le connaissaient et qui le voyaient mimer les gestes, ce qui à leurs yeux constituait une preuve indubitable de sa culpabilité puisqu'ils n'en savaient les "détails" ..Donc, "le monstre" était bien là et" le monstre" allait refaire l'impardonnable : des gestes pour fracasser le crane d'une fillette . La pression due aux  cris de la foule sans doute et surtout aux grondements  soulignant chaque geste assassin l'ont sans doute amené à fuir la scène ...



_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-16, 14:48    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour !

Oui, une fois de plus, bien d'accord avec vous Nicolas !

Ce qui accrédite encore plus donc la thèse de la culpabilité de Gaston ou tout du moins qu'il avait quelque chose à se reprocher. Qu'il n'était pas serein et tranquille.

On sait le poids terrible que peuvent avoir parfois certaines foules (lynchage, etc.) et pour y échapper, peut-être qu'on peut parfois face à cela envisager le pire: se jeter dans le vide.

Mais dans le cas de Gaston et vu sa personnalité, il devait y avoir autre chose (un sentiment de culpabilité quelconque...) qui l'a poussé à essayer de franchir le parapet du pont.

Tout cela n'est bien sûr que mon impression et mon ressenti.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-16, 17:09    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonsoir Chercheur ..
Citation:
Mais dans le cas de Gaston et vu sa personnalité, il devait y avoir autre chose (un sentiment de culpabilité quelconque...)



Ce que nous pouvons penser c'est qu'à froid il n'a jamais pu digérer d'avoir "dû" achever la fillette et de cette manière horrible en la regardant en face pour l'achever !!!

Il ne faut jamais perdre de vue que Gaston, à maintes reprises et sans comédie, s'est mis à pleurer à l'évocation de la petite ..la mort de celle- ci l' a marqué et pas que lui .

Le soir de ses aveux spontanés devant Guérino a commencé par dire .."cette petite , oh, cette petite ! .. " Et comme il a dit aussi en substance .."moi qui ai 17 petits enfants ". 


Ces gens là n'étaient pas des" monstres" comme la presse parisienne s'est plue à l'écrire .. Pas que des tendres, certes , mais pas des monstres dans leur vie quotidienne .


Ils avaient des sentiments envers leurs enfants et petits enfants qui n'étaient pas traités comme des chiens . Le neveu Léon est venu témoigner au procès de combien de bienveillance à son endroit Gaston l'avait gratifié lors de ses longs séjours à la Grand'Terre .. Il faut mettre le curseur à sa juste graduation .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-16, 18:59    Sujet du message: La reconstitution... Répondre en citant

Bonsoir à tous, Bonsoir Nicolas,


Oui, vous dites " mettre le curseur à sa juste graduation ". OK, d'accord. Mais pour moi, Nicolas, les Dominici, meutriers ici, restent des monstres. Désolé.

Car les deux ou trois qui ont participé au triple crime, père de famille, grand-père aux 9 enfants et X petits enfants, n'étaient pas des criminels-nés, certes, mais

ils n'étaient pas OBLIGES de sacrifier la petite, A PRIORI. Car autant nous pouvons croire facilement que le meurtre des parents résulte d'un supposé accident (ou au moins

une dispute ayant mal tourné vu le problème de langage) il n'en est plus de même à propos d'Elisabeth. Là, c'est de la préméditation, de l'assassinat en plein.

Supposons qu'ils ne la tuent pas. Elle va parler et raconter tout le crime auquel elle a assisté. Cela est certain. Supposons alors que le ou les meurtriers aillent

se rendre à la Gendarmerie et expliquer "l'accident ". A mon avis, la version d'Elisabeth aurait fort probablement été très différente de celle des Dominici. Raison

pour laquelle ils DEVAIENT OBLIGATOIREMENT l'exécuter. A mon avis, je pense modestement que ce n'était donc pas un accident, sinon pourquoi massacrer la petite.

Pour qu'elle ne parle pas, me direz-vous bien sûr. Mais même dans le feu de l'action, ils auraient du avoir cette étincelle d'humanité qui leur restait pour épargner

cette petite innocente. Cela n'a pas été le cas et c'est pour cette raison qu'ils ont été des monstres, un bref moment, OK, mais des monstres quand même, alcool aidant...

Gustave de son côté, avait-il aussi un penchant pour la boisson ? Je n'ai lu cela nulle part. Lui devait avoir l'esprit plus serein, cette nuit-là...et réagir plus froidement...


Cordialement. L.Fr
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-16, 19:57    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Cher François , nous sommes bien d'accord . Sans doute ne me suis-je pas assez exprimer clairement . 


Je distingue dans mes propos le moment du triple crime et celui d'avant et d'après celui-ci . 
Sans aucun doute pour ce triple crime cela est monstrueux et ne peut soulever qu'horreur et aversion  . Mais, pour autant, dans le pays ils bénéficiaient d'une relative bonne réputation parmi ceux qui les côtoyaient au quotidien (et je dis bien que ce n'étaient pas que des tendres non plus) ..c'étaient des paysans des Basses Alpes de 1952 comme il y en avaient des centaines d'aussi rustres ni plus ni moins. Yves Thélène , homme fin et cultivé, natif du coin, journaliste local et copain de ceux -ci, les connaissait mieux que personne, et nous l'avons connu comme juste et mesuré , nous disait que Gaston pouvait être très généreux jusqu'à employer l'expression de "maison ouverte" de" maison du bon Dieu" (sic) la Grand'terre d'avant le crime . Sans nier pour autant son caractère bourru et sanguin  . 

Quand les gendarmes étaient interrogés le matin du crime sur les habitants de la Grand' terre il n'était pas question pour eux d'y voir de suite les criminels de la nuit . Au contraire selon ce qu'ils en connaissaient d'eux..ils en détournaient les soupçons  ...........................


C'est pourquoi je parle de curseur à placer selon que l'on considère ces gens avec tout le contexte ou seulement le contexte du crime . Car, à priori, personne n' a pensé ce  matin- là , ni dans l'après- midi, d' aller chercher les criminels parmi "les monstres" "bien connus" qui habitaient là .
 Non; je dis bien qu'à ce moment- là ils bénéficiaient de leur bonne réputation . Des gens du pays allaient acheter  leur production , en particulier "leurs bons abricots" (sic) ..
Ce ne fut que lorsqu'ils se "coupèrent" pour raconter le triple crime selon leur(s) version(s) que les doutes vinrent , mais pas sur leur réputation .  Le curseur, au départ ,  n'aurait été  bien visible de leur côté si Gustave n'avait  pas raconté ses bourdes à Maillet et à la police ..Ce n'est pas , encore une fois, sur leur réputation de délinquants qu'ils furent serrés de près dès le départ ..
Personne aussi ne dit encore parmi les" ennemis" contemporains que Gustave fut un monstre  ..Non; on parle "de faible" ," pauvre type " ..La suite en a fait un autre et pour Gaston aussi qui  auparavant était réputé picoleur , pistachier, colérique  mais père travailleur et bon grand- père  mais pas un monstre.


  Mais où je vous rejoins tout à fait , François , c'est  sur leur comportement avec ces pauvres Drummond et surtout avec cette fillette massacrée .


N'oublions jamais, François, que tous les neufs enfants furent élevés dans le goût du travail honnête , aucun ne fut un délinquant et ce , malgré le peu de moyens dont le parents  disposaient ..ce n'est pas tout le monde qui élève ses enfants ainsi cadrés aujourd'hui , hélas .
Je crois que jamais il n'aurait été gracié par le général De Gaulle s'il n'avait été  perçu que comme un monstre . En matière de curseur il avait l'œil le Général .. Wink
et s'il le fallait il ne faisait aucun cadeau ; ex :Bastien Thiérry , Degueltre fussillés comme commandos OAS .
Bien cordialement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-17, 19:54    Sujet du message: La reconstitution... Répondre en citant

Cher Nicolas,

Encore une fois je vous rejoins sur l'idée de monstre pour Gaston et Gustave. Ils le sont devenus, l'instant de folie mais ils ne l'étaient pas.

Merci de toutes vos précisions apportées à l'avis que j'avais émis. Tout à fait d'accord pour admettre que ce n'est parce qu' un seul individu,ou dans ce cas

ici plusieurs, se comportent comme des monstres l'espace d'un moment de folie, qu'ils sont des monstres du début à la fin de leur vie. Ils ne sont d'ailleurs

pas nés " monstres" . Les crimes commis, les Dominici responsables se sont vite rendus compte de la monstruosité de leurs actes de folie. Les réactions de Gaston

et de Gustave ( Oh, Maillet, si tu avais entendu les cris de cette petite....etc) sont assez éloquentes à ce sujet. Ils auraient tant voulu tous deux effacer cette image

de monstres qui allait leur coller aux basques à la suite de cette terrible affaire. Impossible cela. Les médias de l'époque ne se sont pas privés d'ailleurs de les qualifier

comme tels. Gaston, " Le monstre de LURS " etc...

A bientôt. Cordialement. L.Fr
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-10-17, 23:53    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonsoir François .


 Encore une fois vous savez prendre du recul sur vos opinions et c'est une grande qualité, si je puis me permettre .
Vous avez tout parfaitement résumé et nous dirons comme Marie lors d'une interviewe :" Nous ne sommes pas des assassins comme ils disent que nous sommes "..


Les morts l'importaient moins que le réputation que cela leur a fait.  


Bonne soirée . 


Très cordialement .


PS/ Les journaliste parisiens sont arrivés en pays conquis  dans ce pays qui était totalement différent de ce qu'il est devenu aujourd'hui . Les "Basses Alpes" étaient un département isolé, reculé, avec de petites routes pas très pratiques  . Souvent, pour se croiser sur une départementale , une des deux voitures devait ralentir pour laisser passer l'autre . On peut encore y voir de petits tronçons de route à l'abandon par- ci par- là, vestiges de ce réseau routier ,  qui donnent une idée des voies de pénétrations anciennes ... 
Terres reculées propices au patriarcat mais peu à la civilisation . A voir les photos de la Grand terre sans eau courante et sans réel confort mais qui pourtant était au bord de la N96 , la principale artère du département ! ... 
Le contraste avec le Paris d'où ils venaient leur faisait écrire des textes de "parisiens"...qui ont énervé au plus haut point les autochtones . 
Pour la petite histoire , les gens du pays en ont été complexés au point qu'ils demandèrent par la suite  le changement du nom du département (chose qui ne se pratiquait pas comme maintenant . ) et on transforma des basses Alpes et Alpes -de- HAUTE -Provence ! Bien avant que les femmes de ménages ne deviennent des "techniciennes de surface" ! (ce qu'elles ne sont plus, d'ailleurs, (techniciennes ) que rarement) . .. 
Tout fout le camp . 
Amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-07, 08:58    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour à tous ..


Prenons un petit recul et voyons réellement ce que cette reconstitution a changé pour les suspects ... 


Le juge Périès a reçu les aveux tarabiscotés de Gaston et avait un doute sur ce vieillard qui s'est dit en capacité de courir après la fillette , de la rattraper et enfin de l'assommer après le meurtre des parents .


Il décide donc d'aller sur les lieux et de se rendre compte de la "faisabilité" du triple crime par un seul : Gaston . 


Ce ne sont sans doute  pas les invraisemblances inventées par Gaston qui ont pu le convaincre de l'inculper à l'issue de cette pantomime approximative , mais un fait qui  a précipité la perte du vieil homme: sa course aussi soudaine que rapide vers le parapet du pont duquel il a voulu se jeter et où il fut rattrapé de justesse par l'escouade de fonctionnaires qui venaient de se faire laisser sur place par le véloce patriarche !


 Comme quoi le vin a du bon dans son cas ; je vais m'y mettre plus sérieusement ,  mais,lui , il y avait ajouté du miel ce qui attira sempiternellement Sébeille Oui bon  , j'ai un coup de fatigue .


Du coup Périès en a conclu qu'il était capable d'avoir commis le triple crime, dont celui d'Elyzabeth ..


Mais que se serait-il passé si Gaston avait joué les vieillards au bout du rouleau ne pouvant rien faire que de lent et qu'avec l'aide de sa canne dont, a ce moment là, on avait compris qu'elle lui servait plus de gourdin à l'ordinaire que de support ?   Evil or Very Mad


A mon avis, Gustave aurait vu revenir vers lui les soupçons ....et aurait eu de soucis à se faire ..
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-11-07, 10:54; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-07, 10:29    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour à tous, 


Ce n'est pas faux ce que tu écris. Si Gaston avait joué les faibles, incapable de courir comme il l'a fait, sa version se serait effondrée. Et le juge aurait eu du mal à l'inculper. Oui mais, dans ce cas, en effet, le magistrat aurait dû, une fois de plus, "repartir à zéro". 


C'est à dire revenir vers Gustave, s'intéresser de près à sa version. Car, dans tous les cas, les accusations réciproques des Dominici auraient fait que Périès n'aurait pas pu aller voir ailleurs. Qui sait ? Il aurait peut-être décidé alors d'enfermer tout ce petit monde en détention préventive (comme on disait à l'époque). Et peut-être que cela inquiétait Gaston. Car Gustave derrière les barreaux et mis en cause pour les meurtres, aurait pu en dire davantage.  


Revenir en haut
pascal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2013
Messages: 76
Localisation: Île-de-France
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-07, 13:05    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour le forum,


Gaston a t il réellement eu la volonté de se suicider, ou était ce une ruse ?


Tout le monde s'est engouffré dans cette version, presse et justice. Gaston a t il sciemment provoqué la confusion au bord du parapet pour tromper son monde et éviter la reconstitution prévue de l'achèvement de la fillette ? Ou pour une autre raison ?


Je me permets de douter. Gaston, prompt à se supprimer ? Sur ses terres ? 
La famille Dominici a t elle été écartée lors de cette reconstitution ?


Amicalement vôtre.


Pascal
_________________
Amicalement vôtre
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-07, 15:15    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour !

Oui et comme je le disais plus haut, j'ai toujours eu aussi un petit doute sur le fait que Gaston ait réellement voulu se suicider...
Mais peut-être que la pression était trop forte au moment de la reconstitution et surtout juste avant de devoir aller au talus.

Sinon, bien d'accord avec les remarques de Nicolas et de Gorenflo: la vélocité soudaine de Gaston a du convaincre un peu plus le juge Périès de la culpabilité possible du patriarche. De la possibilité qu'il a pu courir derrière la fillette, etc.

Et du coup aussi, reporter aussi tous les soupçons sur Gaston et permettre à Gustave de n'être pas inquiété plus que çà.

La question que je me pose c'est si Gaston avait réussi à se jeter du pont. Quelles auraient été les conséquences pour la suite de l'affaire ?
-Extinction des poursuites ?
-Accusations reportées sur Gustave ou autre ?
-Autres ?

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-08, 13:33    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Gaston Dominici prêt à se suicider ? Pourquoi pas ? Il est difficile de savoir ce qui se passe exactement sous un crâne. Mais enfin, voici un homme dont l'univers était en train de s'effondrer avec sa mise en cause par ses fils, ses aveux passés devant Guerino et dont il mesurait d'un coup la portée. Il a très bien pu avoir un moment de faiblesse d'autant que je ne vois pas très bien ce qu'aurait pu lui apporter le fait de jouer une comédie. Mais bon, il est difficile de se prononcer de manière définitive. 


Quant à sa famille, elle a été contrainte de rester dans la maison. Pas de place pour elle, à l'extérieur. 


Si Gaston était mort à la suite d'une chute depuis le pont, on peut être certain que l'affaire aurait fait grand bruit. Et les critiques seraient tombées très fort, sur la gendarmerie, la police, le juge. Au plan judiciaire, les poursuites engagées contre lui auraient été éteintes, par la force des choses. Gaston n'avait pas encore été inculpé. Ce n'est pas pour cela que l'instruction par le juge Périès aurait été terminée. Il aurait certainement entendu encore quelques témoins. 


Mais je suis certain d'une chose : si Gaston était mort on aurait eu droit à une nouvelle version de "haro sur le baudet". C'est à dire que ses deux fils, notamment, ne se seraient pas gênés pour appuyer encore un peu plus fort afin de lui faire porte la totalité d'un chapeau posthume. Et sans risque d'être contredits. 


Du coup, dans un tel état des choses, pas de procès, clôture de l'instruction au bout de quelques semaines, action publique éteinte, rideau sur l'ensemble de l'affaire. 


Cordialement
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-09, 01:23    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonsoir !

Evidemment, ce que dit Gorenflo est d'un bon sens dont il est difficile de rétorquer quoi que ce soit derrière ou à la suite.
C'est toujours très éclairant aussi. Merci !

Et j'y relève un détail important: les autres Dominici n'étaient pas à la reconstitution.
Ca ne me semble pas anodin puisque Gaston, lors de cette reconstitution, n'avait donc pas le regard de sa famille mais -juste- celle de la foule, des enquêteurs, des journalistes, etc. Ce qui est déjà pas mal mais à mes yeux, peut-être une moindre chose que celui ,direct, de sa propre famille.

Alors pourquoi cette tentative de suicide (si elle fut bien réelle) ? Parce qu'on touchait à l'indicible de sa culpabilité ? Parce que l'étape et l'épreuve d'aller jusqu'au talus et de devoir mimer des gestes devenait trop pesante ? Trop de "remords" se bousculaient ? Et que le seul et dernier salut était de se jeter du pont ? Peut-être...

Après ce "rattrapage" in extrémis au parapet du pont, que s'est-il passé ? La reconstitution a-t-elle pu continuer "normalement" ?
Et si c'est le cas, qu'à fait Gaston au talus ?

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-12, 09:37    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour Chercheur .. 


Au talus, Gaston n'a pas fait les gestes qui correspondaient à la réalité .. mais il n'a ps dit que des énormités . IL a dit que" la fillette avait couru vers ce talus et n'avait pas vu la pente et est tombée . elle s'est mise à genoux et l' a supplié ." Il lui a donné UN seul coup " sic .


Nous sommes en plein dans le flou qui tue la vérité car ce flou peut être vrai, comme ne pas l'être ! 


Si c''est vrai qu'il la assommée que d'un seul coup et qu'ensuite il a jeté a carabine cassée dans la Durance , alors cela correspond en effet au coup qui lui été donné "en swing" sur la tempe . La petite s'évanouit ..Gaston n"a plus rien pour l'achever..il rencontre Gustave à la ferme ..et on revient l'achever méthodiquement sur le front .


Si c'est lui qui a tout fait , alors il précise "un seul coup " pour minimiser son crime . 


Mais ici comme avant, et après, Gaston laisse entendre qu'il n'a pas tout fait et que d'autres ont pu intervenir ..........
Sa famille est resté enfermée dans la ferme bien gardée .
Gustave a avoué plus tard avoir regardé par les fentes des volets ..sans doute du 2eme étage .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-12, 17:26    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour !

Merci pour votre réponse Nicolas !

Donc, si l'on croit Gaston, les 2 coups symétriques portés à Elizabeth ne l'ont pas été avec la carabine mais donc avec autre chose et ultérieurement. (?)
Mais avec quoi et par qui ?
(pour le "avec quoi", il y a plein de manches et d'outils diverses dans une ferme qui auraient pu servir à asséner les 2 coups symétriques bien sûr mais j'aurais tendance plutôt à croire qu'ils ont été bien assenés avec la Rock Ola, provoquant l'éclat de la crosse)
-Je me rappelle aussi qu'à l'époque, il y avait au bord de la voie ferrée une sorte de guérite avec des outils de chantier-
Mais va savoir exactement !^^

J'avoue être un peu dubitatif sur la version de Gaston... On a retrouvé un éclat de la crosse de la carabine sous la tête d'Elizabeth. Avec le "simple" coup de swing, l'éclat aurait volé ailleurs non ? Y'aurait-il pu y avoir même un éclat de la crosse ? La blessure à l'oreille d'Elizabeth semblait assez minime non ?

"Gustave a avoué plus tard avoir regardé par les fentes des volets...": info intéressante !^^
Il n'était donc pas si bien gardé que çà... ?

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-12, 17:38    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

bonsoir Chercheur et bonsoir à tous .


 
Citation:
plutôt à croire qu'ils ont été bien assenés avec la Rock Ola, provoquant l'éclat de la crosse)


Citation:

 On a retrouvé un éclat de la crosse de la carabine sous la tête d'Elizabeth. Avec le "simple" coup de swing, l'éclat aurait volé ailleurs non ? 




Je le pense aussi . A moins que...... (rien n'est simple, on l'a dit )...l'éclat soit parti alors qu'elle était à genoux et qu'elle y soit tombé à coté ..? 


Merci Sébeille , n'en dites plus , on sait tout .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-12, 18:01    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonsoir !

Oui, pas facile...

Effectivement possible que, par hasard, la tête d'Elisabeth se soit couchée sur l'éclat de la crosse.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-13, 16:49    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonjour Chercheur , bonjour à tous .


  
 
Citation:
"Gustave a avoué plus tard avoir regardé par les fentes des volets...": info intéressante !^^
Il n'était donc pas si bien gardé que çà... ?




Faut croire que oui sinon il se serait mis à la fenêtre ...


Bonne fin de W-end .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-11-16, 19:31    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ? Répondre en citant

Bonsoir !

Oui ! Wink Ou au balcon ! (Ah non, pas possible ! Y'en avait pas ! Smile )

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:00    Sujet du message: Les bizarreries ont elles une explication rationnelle ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La reconstitution Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com