l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ITINERAIRE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La veille du crime ,le 4 août 1952.Un drôle d'éboulement .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 10:06    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour

Tout en haut du fil, Gorenflo énumère l'inventaire des objets trouvés dans la Hillman. On y lit ceci:

Citation:

- une batterie 1 volt et demi Vidor
- 8 livres
- 5 cartes routières
- 1 étui allumettes vide
- 2 lampes électriques


Avons nous plus de détails concernant ces cartes routières .Quelles étaient les régions couvertes ,y avait-il des annotations écrites dessus ,des trajets surlignés etc ...?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2016-02-13, 10:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 21:16    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonsoir Romarin, 
Bonsoir à tous, 


Eh non, je regrette mais il n'est pas fait mention, dans le dossier, d'une quelconque exploitation de ces cartes routières. Peut-être portaient-elles des mentions diverses, des itinéraires choisis, mais tout cela n'est pas repris dans les procès-verbaux ou rapports. Sinon, je me serais empressé d'écrire que l'itinéraire des Drummond - si tel avait été le cas - avait pu être reconstitué après étude des cartes routières. 


Mais votre question montre une chose. On ne se cassait pas trop la tête, à l'époque, pour "faire parler" les indices matériels. Même si ces cartes ne donnaient aucune information, il eût été souhaitable, a minima, de le mentionner.C'est ce que l'on appelle "fermer les portes". Et en l'occurrence, il s'agit là de fermer des portes par anticipation. 


Cordialement.  
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 08:41    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour gorenflo

Oui effectivement , ils auraient pu faire un commentaire sur ces cartes même s'il n'y avait aucun indice exploitable.
Ce qui m'intéresse ,c'est leur parcours du 1er Août et celui du 4 Août de Villefranche vers Digne. Pour le trajet inverse ,malheureusement on sait.

Bon Dimanche

Cordialement
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 10:00    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Le 1er août comme le 4 août, les Drummond ont fait le trajet Digne-Villefranche et retour, par la route dite Napoléon. C'est à dire une route riche en virages, à bord d'une voiture certes neuve mais de faible puissance. C'est pour éviter cette nouvelle "punition" qu'ils avaient dit à leurs amis Marrian qu'ils rentreraient par la route d'Aix en Provence qui était "plus droite". 


Sur le séjour des Drummond à Villefranche-sur-Mer, on a peu d'éléments. Mais, récemment, un ami britannique a fait parvenir quelques renseignements et, entre autres, un courrier de Mr Marrian qui, à l'époque, avait indiqué que les Drummond avaient utilisé deux piquets d'une tente qu'ils avaient emportée avec eux sur la Côte d'Azur. Ces deux piquets avaient servi à soutenir un tapis de sol qu'ils avaient utilisé sur la plage, le 3 août, comme parasol. C'est un petit détail qui donne une aussi petite idée de leurs occupations durant ces quelques jours. Marrian ajoute qu'il n'a pas vu la tente hors de son sac de rangement. Tente qui, dans tous les cas, était restée à Villefranche lorsque les Drummond sont remontés à Digne. 


Cordialement.  


Dernière édition par gorenflo le 2016-02-14, 10:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 10:02    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour Romarin , bonjour à tous .

Procédons par déduction sans partir dans l'imaginaire débridé , ce qui est de mauvais aloi . Les Drummond avaient pour but principal de rejoindre leurs amis à Villefranche -sur- mer .
Ils regardent la carte de l'époque et que voient -ils ? Une route dite Napoléon qui descend de la région Est pour rejoindre Villefranche par la vallée de la Durance puis , APRES DIGNE, qui change de vallée pour rejoindre Entrevaux et la vallée du Var, à la fin  cette route arrive tout près de Nice et par conséquent de Villefranche .
Notons qu'ils ont profité de ce parcours  pour aller visiter à Donremy la maison de leur vieille ennemie :Jeanne D'ARC .
 Que croyons  nous ? Qu'arrivés à Digne le Drummond repartent alors sur Aix pour rejoindre la N7 qui arrivait de Lyon et qui rallonge l'itinéraire vers Villefranche , ou qu'ils continuent dans leur logique de route Napoleon qui, de suite après Digne, change de vallée et les mène à Villefranche par Entrevaux et NICE ?

J'opte personnellemnt pour la continuité vers Entrevaux-Nice  ..mais je n'étais pas dans la voiture .

PS . On peut penser aussi que, riches de leur première expérience à l'aller de cette route Napoleon étroite et tortueuse à l'époque (encore aujourd'hui), pour leur deuxième visite à Digne le 4 août ils aient choisi cette fois -ci de prendre une route moins pénible pour le retour et de passer par la N 96, Aix et Nice .
Sans doute Elyzabeth avait dû, depuis sa place arrière (sans accoudoir) ne pas apprécier tous ces virages "Napoléoniens" !   Ne faisons pas porter le chapeau à Napoléon il en était bien pourvu avant ça et il n'était pas dans le complot .
Wink
PS encore . Sans doute que cette Halte à Digne était l'étape de récupération de la fatigue de ce premier parcours avant d'attaquer le route difficile de la vallée du Var qui passe par des cols ....?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 10:21    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Il y a une chose qui m'intrigue.

Si on regarde sur les sites spécialisés :
Digne-Villefranche environ 150 kms
Digne-Aix-Villefranche près de 300 kms
Je veux bien que le trajet via Aix soit plus droit mais de là à doubler le kilométrage ...Il n'aimaient vraiment pas les virages .
Et cette information venant des Marrian (sur le parcours via Aix),elle est réelle ou elle a commencé comme un "on dit" avant de devenir une information officielle.

Merci pour vos réponses
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 10:48    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Cette information figure dans un procès-verbal d'audition de Phyllis Marrian, épouse du professeur Marrian, entendue par Sébeille lors d'un passage en France, plusieurs mois après les faits c'est à dire, pour être précis, le 12 décembre 1953. 


Un extrait du PV : " Vous me dites que le lieu de stationnement ne se trouve pas sur la route directe Digne-Nice que les Drummond auraient pu emprunter pour revenir à Villefranche. À ce sujet, je dois vous dire que nos amis nous avaient fait part de leur désir de rentrer à Villefranche en passant par Aix-en-Provence, car la route est plus droite et moins accidentée, ce qui explique leur arrêt après Peyruis. 
À l'aller, ils ont suivi l'itinéraire Nice-Digne car ils craignaient en passant par Aix, de ne pas arriver à temps pour le début de la corrida. Je pense que c'était Lady Drummond qui conduisait car Sir Jack avait été assez gravement malade au printemps et il s'abstenait de prendre le volant pour de longs parcours". 


Avec Via Michelin, l'itinéraire court fait environ 160 km, selon la route choisie. Par Aix-en-Provence, on arrive à 290 km, ce qui fait une grosse différence. Mais peut-être les Drummond voulaient-ils profiter de l'occasion pour découvrir un autre chemin. Ce qui est certain, c'est qu'ils auraient mis du temps pour rentrer, environ cinq heures, je pense. Mais ce qui apparaît dans l'audition de Phyllis Marrian, c'est qu'ils étaient bien conscients du fait qu'ils mettraient plus de temps en passant par Aix. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 10:55    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour Romarin .

Je me place dans le contexte routier de l'époque, pour l'avoir connu et pratiqué ..La route de Digne à Nice était , sauf dans sa partie basse avant Nice, très étroite et sinueuse ; si bien que si vous aviez un vieux camion d'antan devant vous , il y avait impossibilité de le doubler jusqu'à ce qu'il vous libère éventuellemnt la route . De plus , avec les moteurs d'autrefois vous étiez le plus souvent sur cette route en " première / seconde" ..J'ai vécu ça maintes fois avec mon père , c'était l'enfer . On n'arrive plus à destination que fourbu, anéanti en jurant de ne plus se laisser prendre à cette moyenne de 30 kmh sans clim., en sueur .

Passer par Aix était certes beaucoup plus long mais aussi plus facile . Pour vous faire une idée il suffit de comparer la N 96 telle qu'on la voit déjà étroite vers Lurs sur les photos d'époque pour imaginer (et encore ) ce que pouvaient être les petites routes de montagne, surtout dans cette région qui était dite "reculée ".

Les "basses- alpes" étaient le bout du monde dans mon enfance et synonymes de pays arrièré en tout ..Cela a bien changé . 

Pour moi , mais je peux me tromper puisque ce n'est qu'une estimation personnelle, le choix de rallonger par les nationales procédait d'une volonté forte de ne plus se perdre dans les méandres , sur les cols et dans les gorges de la route Napoléon après Digne / un enfer .

Surtout avec une Hillmann au moteur mou qui ne permettait que mauvaises reprises ; alors pour doubler entre deux virages une tortue sur la route d'Entrevaux!!!!
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-04-24, 09:13; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 10:57    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Pardon Gorenflo , nos posts se sont
télescopés .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 11:10    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Merci gorenflo pour cet extrait de PV

Malgré tout ils n'avaient pas emprunté cette route auparavant.
Il y a d'abord eu un arrêt peu avant Malijai pour faire le point sur la direction , puis un arrêt peu avant la Grand terre. Ils se sont sans doute arrêter devant la borne 32 pour voir la distance à parcourir jusqu'à Aix.
Vu l'heure ,il décident de stopper là . En plus il y a une ferme toute proche ,c'est rassurant. Ils pourront aussi aller demander de l'eau. Pour eux ,c'était parfait.
Ils ne savaient pas que le malheur était caché dans cette ferme prêt à bondir.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 11:23    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

.Ce n'est pas tout à fait  cela dans le détail . Gorenflo Vincent vous précisera qu'ils s'étaient arrêtés pas tout à fait devant cette borne . mais de lautre côté de la N 6 à sa hauteur. Mais c'est un détail .

Pour n'y passer qu'une partie de la nuit, car comme vous l'avez dit, la route était longue pour arriver à midi au restaurant "la trinquette" y rejoindre les Marrians .

Ce n'était pas un campement de longue durée mais une  petite halte . Une ferme à proximité , en effet, un pont vers la Durance, de quoi être rassurés et dépannés en lait, eau ..

Un belle soirée sans pluie , au clair de lune et dans les parfum de la Provence ..et en prime des chèvres du coin et son berger typique !.. Un enchantement de courte durée pour ces anglais du pays humide .

Le berger était leur mort .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-04-24, 09:14; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 12:28    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Un petit détail : lorsque l'on dit "midi à la Trinquette" c'est ce qu'a déclaré Miss Marrian. Mais je veux croire que ce n'était pas à quelques minutes près. Les Drummond avaient dû parler du repas de midi et s'ils étaient arrivés à 13 heures ça n'aurait pas été un scandale. Du moins, je le suppose. 

La borne était à quelques mètres du pylone électrique. On peut donc dire qu'ils étaient bien en face. Ne chipotons pas. 

Cordialement. 
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 12:38    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Merci à vous deux !
Citation:
La borne était à quelques mètres du pylone électrique. On peut donc dire qu'ils étaient bien en face. Ne chipotons pas.


Je faisais référence à la toute première photo prise avant l'arrivée de tout le monde depuis la colline en face et qui surplombe la scène. Mais je ne la retrouve pas.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-14, 15:44    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Embarassed

Je me suis mal exprimé . Je voulais parler d'un premier arrêt hypothéthique avant qu'ils ne s'installent sur le" renfoncement" et d'où Gaston leur aurait conseillé de se déplacer ??

 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-20, 13:32    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour !

Est-ce que les Drummond se sont d'abord arrêtés à la borne ?
Ou n'ont-ils pas directement, voyant un beau renfoncement de l'autre côté de la route, été se garer de suite dessus ?
(Je penche plus pour ma deuxième phrase et hypothèse...)

Le coin devait sembler tranquille... mais il y avait le va-et-vient des Dominici entre leur ferme et l'éboulement.
(Connaissant un peu la topographie des lieux, pourquoi les Dominici ne passaient-ils pas plutôt en contrebas -vers le pont plutôt- qu'à proximité du bivouac des Drummond ?^^).
La curiosité peut-être...
Où était-ce le chemin le plus court de la ferme à l'éboulement que de passer par le bivouac plutôt qu'en contrebas ? (Pour moi, à vue de nez, çà devait être à peu près kif-kif au niveau distance mais bon...)
-Si les Dominici étaient passés par le bas (donc plutôt vers le pont) cela n'aurait peut-être pas trop "dérangés" les Drummond... ?-

On sait aussi que ce renfoncement de la route n'appartenait pas aux Dominici, pas plus que la voie ferré d'ailleurs.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-20, 14:35    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour Chercheur , bonjour à tous.
C'est ce que je voulais préciser en parlant de la borne .
Les Drummond se sont installés sur le renfoncement jamais près de la borne 32 . Votre deuxième hypothèse est la bonne.
Pour aller voir l'éboulement sur la voie ferrée il y avait trois possibilités/
1°) Soit c'est pour surveiller le champ inondé proprement dit et dans ce cas un seul chemin : sortir de la ferme, longer la route , passer le long du bivouac des anglais et arriver après avoir dépassé le puisard , au champ inondé.

2°) Soit c'est pour surveiller l'éboulement sur la voie ferrée et là, deux chemins sont possibles:
Sortir de la ferme, longer la route jusqu'au chemin menant au pont , suivre le chemin en direction du pont, ensuite bifurquer à gauche de suite après le pont pour descendre sur la voie . L'éboulement sur la voie étant à 100 m de là. On passe ainsi près du bivouac quand on quitte la route pour emprunter le chemin qui mène donc au pont .

3°) Ou encore , sortir de la ferme couper en diagonale à travers les verger devant la ferme pour rejoindre le pont et ensuite traverser le chemin du pont pour descendre sur la voie.

Deux "chemins" sur trois amènent à passer à côté du bivouac . Un seul l'évite celui qui consiste à traverser le verger.

Il est fort probable , mais nous n'en savons pas grand chose de précis, que de nuit les gens venus de la ferme aient préféré suivre le bord de la route pour aller voir en pleine lumière lunaire l'état de l'éboulement depuis le champ de luzerne bien éclairé et qu'une autre fois il ait choisi d'aller verifier sur la voie ferrée en passant par la solution N°2.

Dans ces deux cas il frôlent le campement des anglais  avec une arrière pensée de voyeurisme et ils ont dû s'approcher plus que de raison.

Ce n'était pas très prudent de dormir ainsi à la belle étoile, même si l'époque n'était pas la même .
 
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-04-24, 09:15; édité 1 fois
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-20, 20:59    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonsoir Nicolas et toutes et tous !

Une fois de plus, complètement d'accord avec vous ! (hormis sur le point que de dormir à la belle étoile ne devrait pas être dangereux mais c'est une autre histoire !^^)

Autre petit détail aussi néanmoins: il me semblait qu'il y avait un chemin en dessous du verger (exactement entre le verger et la voie ferrée) mais peut-être fait-je erreur...? et qui allait de la ferme des Dominici au pont.
Après le pont, il n'y avait plus qu'à descendre sur la voie, faire une centaine de mètres sur celle-ci et arriver à l'éboulement.

Mais bien entendu ou peut-être, il était plus facile d'emprunter la route ou traverser le verger...?
(Et puis en plus, ce soir-là, il y avait des campeurs dans les parages -les Drummond- alors comment résister à ne pas passer à proximité, juste histoire de les reluquer ?^^)

Ensuite bien évidemment, je ne vois pas trop en quoi les Drummond dérangeait tant que çà les Dominici mais il y a du avoir embrouille (énervement et alcool aidant...), incompréhension linguistique aussi, voyeurisme appuyé, etc.
Va savoir... C'est aussi la grande énigme de cette affaire. Pourquoi çà a dégénéré ainsi...

Merci en tout cas pour vos réponses et hypothèses très convaincantes !

J'espère ne pas être trop chiant dans mes questionnements, mes hypothèses aussi: j'essaye juste de comprendre au mieux cette affaire, d'être le plus rationnel possible, etc.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-21, 18:35    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonsoir Chercheur, vous êtes tout à fait ce dont le forum a besoin pour exercer sa fonction de croisement des idées, d'autant que lorsque vous dites :"Autre petit détail aussi néanmoins: il me semblait qu'il y avait un chemin en dessous du verger (exactement entre le verger et la voie ferrée) mais peut-être fait-je erreur...? et qui allait de la ferme des Dominici au pont." 
vous avez totalement raison et j'aurais dû en parler pour l'éloigner aussitôt .


De mon point de vue ce n'était pas le chemin le plus aisé pour aller au pont car il oblige à partir droit vers le sud Est, à traverser la voie, puis à tourner après la voie vers l'est , c'est à dire remonter en direction du pont .. S'ils avaient emprunté ce chemin en effet ils n'auraient jamais pu importuner les Drummond sauf à remonter obligatoirement encore sur la route par le pont et à tourner à droite au niveau du bivouac en direction du champ de luzerne inondé ..il est donc plus commode pour vérifier éventuellement et le champ et la voie de ne pas faire ce crochet par le chemin dont on vient de parler qui suit la voie en bordure de la Durance . 
Il faut néanmoins dire que ce chemin a dû, par contre, servir de chemin de repli au tueur , une fois qu'il a jeté la carabine dans la rivière et qu'il a regagné la ferme ..Ce chemin était dérobé à la vue de possibles curieux et c'était  le chemin direct entre la fillette laissée pour morte , l'endroit où fut jetée la carabine et la ferme ..




Très cordialement ..




Le chemin dont vous parlez est celui du trait bleu en bas de l'image et qui part de la ferme vers la fin du pont en suivant la voie . 
Il suit le bord du talus qui surplombe la Durance , je ne sais s' il était facile d'usage de nuit en 1952 ..

 
 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-21, 21:40    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonsoir à tous, 


Très bien cette photo et ses flèches. Avec une réserve : la mention "culotte d'enfant" n'est pas exacte. Cet emplacement avait été donné par les gendarmes et Chenevier était parti là-dessus. Mais la PJ (Ranchin et Culioli) ont bien dit que la culotte se trouvait à trois cents mètres de la ferme Dominici, vers la gare de Lurs. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-22, 11:26    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour Gorenflo , bonjour à tous . 


J'ai retrouvé cette photo mise en ligne déjà depuis plus de 10 ans ..(que le temps passe vite !)et à cette époque nous n'avions  pas les précisions du dossier que nous connaissons aujourd'hui grâce à toi qui nous a permis d'accéder aux archives .


Autres petites imprécisions relevées sur la même photo : Le hangar désigné par la flèche n'est pas le bon, le hangar de la carabine  est celui qui fait face .
Le nom de "Anne" figure au dessus de l'éboulement et non comme il devrait l'être, près du bivouac . Celui qui a commenté la photo a commis de petites erreurs. Mais l'ensemble est intéressant comme tu le soulignes ..


amicalement 
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-04-27, 00:53; édité 2 fois
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-22, 17:21    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour !

Effectivement, très intéressant ce croquis (c'est d'ailleurs à lui de mémoire que je pensais en parlant de ce chemin qui suit la voie ferrée).
-Je le voyais d'ailleurs plutôt, comme je le disais, entre le verger et la voie ferrée, alors qu'il est en réalité de l'autre côté de la voie ferrée ! (le moindre détail est important...)

En revoyant ce croquis, effectivement également, je m'aperçois que çà fait faire un crochet assez important à partir de la ferme des Dominici pour le rejoindre. Et que donc, pour aller à l'éboulement, çà paraît plus court soit de passer par le verger ou la route (et donc à proximité du bivouac des Drummond).

La remarque par contre que le ou les assassins aient pu emprunter ce chemin au retour (pas très loin où a été jetée la Rock-Ola) me semble assez pertinente car bien plus discret que de revenir par la route.
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-04-22, 17:46    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonsoir Chercheur , bonsoir à tous .
Chercheur écrit :
  
Citation:
La remarque par contre que le ou les assassins aient pu emprunter ce chemin au retour (pas très loin où a été jetée la Rock-Ola) me semble assez pertinente car bien plus discret que de revenir par la route

C'est le parcours de l'assassin qui induit cette logique . Il vient de tuer Elyzabeth à coups de crosse , la carabine est cassée, il ramasse la crosse et le canon et va jeter le tout au plus vite, donc au plus près dans une "recule " de la Durance qui se trouve sur le parcours entre la fillette et la ferme. Le sens du parcours est ainsi indiqué de fait .

Bonne soirée .

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Jeanmi84


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 3
Localisation: Buoux
Masculin

MessagePosté le: 2017-07-18, 14:52    Sujet du message: Un drôle d eboulement Répondre en citant

Bonjour en tant que "novice". Je viens de découvrir qu'il y a eu une culotte de petite fille (?) découverte :a proximité ou a 300m? Dans quelle direction? Et cela ne provoque pas d autre questionnement ??  Par ailleurs il devait y avoir du sang, là ou la petite a été matraquee a mort: l endroit a été localisé ? Avec mes excuses pour ces questions probablement naïves!
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2017-07-18, 16:26    Sujet du message: ITINERAIRE Répondre en citant

Bonjour Jeanmi84, 
Bonjour à tous, 


L'histoire de la petite culotte (ou ce qu'il en restait car elle était en lambeaux) découverte à 300 mètres du cadavre d'Elizabeth, a bien fait l'objet d'investigations policières. Tout ceci, comme de nombreuses 
autres questions que l'on pose souvent autour de cette affaire, est abordé dans ce forum et aussi dans le livre présenté en page d'accueil de ce même forum. 


Je suis l'auteur de ce livre et je peux donc vous garantir qu'il contient de très nombreux éléments. 
Et si je peux me permettre un conseil, faites-en l'acquisition. Car je prétends que celui qui arrive à la fin peut affirmer qu'il connaît l'affaire Dominici. Libre à lui, ensuite, de se faire sa propre opinion. 


Et je vous rassure, je ne vous écris pas cela avec l'idée de gagner de l'argent : chaque livre vendu est censé me rapporter autour d'un euro soixante. Et pour l'instant, je n'ai pas touché un centime ! Alors si je compte là-dessus pour faire fortune, je peux attendre longtemps. 


Cordialement, 
Revenir en haut
Jeanmi84


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 3
Localisation: Buoux
Masculin

MessagePosté le: 2017-07-18, 20:44    Sujet du message: Itinéraire Répondre en citant

Bonsoir et merci pour la réponse rapide! Je viens juste de commander votre livre et verrai ensuite s'il me reste qd mm QQ questions! A suivre. Cdlmt.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:51    Sujet du message: ITINERAIRE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La veille du crime ,le 4 août 1952.Un drôle d'éboulement . Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com