l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> LE LIVRE DE JEAN- LOUIS VINCENT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-09, 16:32    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

  Vous l'aviez sans doute compris JEAN-LOUIS VINCENT commissaire divisionnaire à la retraite (récente) est aussi connu sous le pseudo Gorenflo ici et sous celui de Comdiv sur le site de l'ami Samuel Huet .
    
Son livre fait un tabac , comme on dit , et à peine sorti il est promu par Pradel dans son émission "l'heure du crime". 


A noter également que M Pradel a reconnu qu'il avait lu, là, le " meilleur livre qu'il n'ait jamais lu sur l'affaire " . C'est un compliment d'importance quand connait la culture de Jacques Pradel et l'audience de son émission . 


Jean-louis Vincent se trouve donc promu au rang du meilleur spécialiste de l'affaire Dominici .




Qualité que nous ne pouvons que confirmer pour fréquenter "assidûment" "Gorenflo" depuis de nombreuses années et qui est de surcroît un être humain attachant  .


"Gorenflo" est parmi les membres fondateurs de ce forum qu'il a voulu, avec nous, être le plus sérieux possible en matière d'argumentations , loin des fantasmagoriques propos qui pouvaient être lus et tenus par ailleurs ..


Nous avions le plaisir de ferrailler à ses côtés pour combattre quelques imposteurs abusés , mercantiles ou les deux .


Merci Jean-Louis pour tout ce que tu nous a apporté en matière de méthodologies policières , de rigueur et de hauteur à prendre sur les faits souvent perçus à- priori comme indiscutables . C'est l'histoire du "Mythe de la caverne " .


 Je nous souhaite encore de bons moments autour d'un plat et d'un verre dans ce pays que nous aimons : le 04 (le numéro au moins n'a pas  changé si le nom l'a été !) avec des discussions aussi animées qu’instructives dans ce pays (Saluons au passage Samuel Huet et A Dorso) et où l’étude du dossier ne nous a jamais induit dans la haine de cette pauvre famille de paysans qui a connu ce drame entre récolte d'abricots et raisins de 1952 au moment où Gaston allait pouvoir faire son vin nouveau qui n'aurait jamais plus la même saveur  pour lui .
 Ni nous n'excusons l'auteur de ce drame, ni nous le jugeons encore et plus ou l'accablons . Il y a des juges qualifiés  ici-bas  et peut être ailleurs pour cela .
                                                   "Que celui qui n'a jamais pêché jette la première pierre " .
 

                             

   
    Voici le lien pour voir l'émission de Pradel avec J-L Vincent :


                    

                                    http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici-7781781261
  
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2016-02-09, 16:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-10, 19:04    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonsoir à tous, 


Puisque j'ai été "balancé" je me vois dans l'obligation d'avouer : je suis bien l'auteur du livre "Affaire Dominici" publié chez Vendémiaire. Je suis aussi le Comdiv du site de Samuel Huet. Mais je pense que pas mal de gens s'en doutaient. 


À propos du site de Samuel, je joins un lien qui renvoie sur la critique qu'il fait de mon travail. 


http://www.samuelhuet.com/affaire-dominici/62-biblios-lurs/300-bibliographie-commentee-1.html


Il va de soi que les personnes qui fréquentent ce forum ne sont pas des novices dans le domaine de l'affaire Dominici. Mon livre ne va pas leur apporter la solution sur un plateau. Nous savons tous que l'affaire est très complexe. Ce que j'ai voulu faire, c'est donner au lecteur les informations qui me paraissaient importantes, assorties des extraits de PV ou d'articles de la presse de l'époque. Je crois être allé en profondeur et j'espère que ce travail emmènera une meilleure connaissance du dossier aux passionnés. 


À chacun ensuite de se faire sa propre idée, sa propre conviction. 


N'hésitez pas à me faire part de vos remarques ou de vos critiques. C'est comme cela qu'on avance. 


Cordialement. 


Jean-Louis Vincent (qui entend bien conserver son pseudo de Gorenflo). 
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-10, 22:11    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonsoir

J'ai reçu le livre ce matin à 9h30.
Premièrement ,j'ai été impressionné par l'épaisseur du livre. D'autant plus que la taille des caractères d'imprimerie n'est pas très grosse. J'ai dû chausser mes lunettes Crying or Very sad . Mais ce détail ,je l'ai rencontré dans d'autres livres qui avaient beaucoup de choses à dire ! C'est donc un point positif.

J'ai commencé à le lire et j'en suis à la page 112.
Je pense que si on met ce livre dans les mains d'une personne non initiée ,il peut y avoir un problème de compréhension.
A certains moments ,on peut penser que l'histoire est racontée de manière un peu "fouillis". J'ai dû relire certains passages pour bien en comprendre le sens. Mais quand on parcoure le forum, on s'aperçoit que cette affaire est un véritable fouillis de A à Z. Donc ce livre nous met dans l'ambiance qu'ont du supporter les chercheurs de vérité face à des gens qui voulaient absolument anéantir la moindre piste.

Ce livre n'est pas un roman à l'eau de rose ,c'est le témoignage d'un fait divers qui hante encore de nos jours l'esprit de certaines personnes.
Pour ma part , et je l'ai déjà dit sur ce forum, le meurtre de la petite Elisabeth ne passe pas. La photo de son corps étendu dans l'herbe me provoque une boule dans la gorge et me fait venir les larmes aux yeux. C'est comme si on avait assassiné ma sœur.

Sois sûre Elisabeth , depuis l'endroit où tu nous regardes, que des gens ne t'ont pas oubliée . Jean-Louis en est le parfait exemple. Mais d'autres le suivent tout autant. Et pour longtemps , je l'espère !

MERCI Jean Louis pour ce livre Okay
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-10, 22:22    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Merci à vous, Romarin. En effet, ce livre je l'ai écrit, en grande partie pour la petite Elizabeth. Non pas que je me sente un devoir particulier vis-à-vis d'elle. Ce serait un peu présomptueux. Mais cette gamine massacrée au matin de sa vie mérite de la compassion. Et ses parents ont droit au respect. 


Pour le côte "fouillis" je pense surtout que vous êtes soumis à une masse de données assez concentrées. Mais vous allez vite vous adapter. 


Pour l'anecdote : un de mes beaux-frères m'a appelé aujourd'hui. Il ne connaît pas l'affaire et, qui plus est, ne lit pas beaucoup. Et pourtant, il est loin d'être un idiot mais la lecture, ce n'est pas son truc. Il me disait que, pour une fois, il était "emballé". Il faut se donner le temps d'entrer dans le bouquin qui, j'en conviens, est dense en informations. Et ensuite, ça roule. 


Bien cordialement. 
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-10, 23:11    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonsoir

Je ne fais aucun doute sur le fait que je vais m'adapter et que ça va "rouler".
Au sujet de votre beau-frère ça ne m'étonne pas .
Peu de gens de nos jours connaissent l'affaire. Tout au plus ils en ont vaguement entendu parlé.
Mais ce qui est plus "grave" ,c'est que peu de gens lisent de nos jours. Leurs connaissances ,ils les puisent dans le système audiovisuel . Nous sommes dans le monde du "tout écran".
Quel va être le poids de votre livre un jour de diffusion du machin "made in Boutron" ? J'ai peur de la réponse ...
Mais dans toute lutte ,il faut aller jusqu'au bout de ses pensées. Et vous l'avez fait ,c'est le principal.
Rassurez-vous , il y a encore des gens qui lisent et qui ne se laissent pas embobiner par les merdias télévisuels.
Je vous souhaite d'avoir beaucoup de succès avec votre livre même si vous partez de très loin . Comme on dit, les derniers seront le premiers.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-12, 18:27    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonsoir , pour ceux qui auraient lu ou commencé à lire le livre je pose une question sous forme de devinette .


Où, quand, comment, Gaston "s'est coupé" pour raconter  son emploi du temps avant 8h et comment Yvette , venue à son secours en a rajouté une couche en voulant sauver sa gaffe ?  Cela s'appelle "agiter les pieds dans le plat pour faire des vagues " ou "sortir les rames".. 


 Dans ce livre cet épisode est bien mis en évidence ....


Ce qui laisse à penser sans trop forcer sur ses neurones que Gaston n'est pas parti ce matin là avec ses chèvres mais qu'il devait épier tout ce qui se passait 
durant l'arrivée des autorités 


...Mon imagination  me conduit au deuxième étage au dessus de la chambre de Gustave . De là on voyait tout ..
Mais là je fantasme . 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 09:52    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonjour Nicolas

Vous faites sans doute référence au passage pages 191-192.
Yvette a tellement sorti les rames qu'elle aurait pu remonter la Durance un jour de crue.
A noter qu'elle dit qu'à 6h ,Gaston était en train de soigner les bêtes de la ferme. Elle ne dit pas qu'il les a amenées les faire paître dans la colline (des fois que des témoins éventuels seraient entendus par la police...)

Et si Gaston avait été obligé de rester à la ferme parce qu'il n'avait tout simplement pas de pantalon propre sous la main ,obligé d'attendre que quelqu'un passe en récupérer un chez la "blanchisseuse"?
Imaginez-vous ,Gaston en slip sur le lieu des crimes lors de l'arrivée des gendarmes Rolling Eyes

Cordialement
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 11:49    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonjour Romarin , vous avez trouvé .

Entre Gaston qui raconte qu'il avait vu que la fillette "était froide " et Yvette qui ne dit rien de plus qu'il était à la ferme et non en train de garder de chèvres du côté de Gyropée, le scénario du début en "avait pris un coup dans l'aile" ...

Je me souvenais de l'anecdote de Gaston mais pas de celle d'Yvette qui la 'jouait plus fine' d'ordinaire .. J-L Vincent ne laisse rien passer .

En effet , il nous a toujours été difficile de croire que Gaston , après un tel raffut, se soit très éloigné des lieux sans s'inquiéter de savoir comment Gustave allait recevoir la gendarmerie et quels seraient les résultats des premières constatations et si elle mèneraient à la piste de la Grand Terre ? 

On ne peut le croire . Gaston n'était pas loin et Yvette devait lui rapporter au fur et à mesure ce qui se passait sur les lieux du crime entre Gustave et la police et si Gustave tenait le choc  ..
Et le voilà qu'il arrive au moment ou Bouchier est seul , où tout est entre calme et tempête . 

 Gaston en profite, sous le faux prétexte de devoir couvrir Elyzabeth, (Ah! le brave homme dans une oeuvre humanitaire ostensible, il ne manque plus que le sac de riz d'un autre humaniste ... ) , pour aller examiner de plus près les traces , ou les indices, qu'il aurait pu laisser autour du cadavre d'Elyzabeth . Heureusement que ce qu'il cherchait, sans doute, était resté sous la tête de la petite dans du sang coagulé .

 Mais le vieux renard se doutait bien qu'un indice pouvait lui échapper après tout ce qui avait été fait à Elyzabeth . Ils ont du vérifier les traces de pas restantes
autour du cadavre, et si rien n'était tombé de ses poches qu'il aurait oublié ..etc ..Car au moment où tout cela s'est passé gageons qu"il n'a pas dû faire une longue pause sur ce lieu pas encore très éclairé par l'aube .

D'ailleurs la carabine ne fut -elle pas jetée sur son "chemin de repli" entre le pont et la ferme ?....

Et puis c'était aussi et surtout l'occasion unique de brouiller ses éventuelles traces de pas résiduelles qu'aurait pu oublier Gustave avec celles du bon samaritain que maladroit qui venait prendre soin de la fillette ..
Vieux singe !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 12:39    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Et comment penser qu'un chef de famille puisse s'absenter de sa ferme alors qu'il y a eu la veille un éboulement dont les Dominici sont responsables. A sa place j'aurai passé toute la nuit à coté de l'éboulement pour voir s'il ne s'aggravait pas avant le passage de la micheline à 6h51.Comment aussi s'absenter alors que plusieurs coups de feu aient été entendus à 1h10 et que les chiens ont aboyé et hurlé à la mort pendant une demi-heure.
Peut n'a t-il pas pensé à tout cela.

Je surligne le mot "pensé" parce qu'à chaque question posée ,Yvette et Gustave ne savaient que répondre "Nous n'y avons pas pensé ,je n'y ai pas pensé etc...
Dans cette famille ,on semblait ne pas beaucoup penser Rolling Eyes
Aujourd'hui on appellerait ça prendre les gens pour des c..s !
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 17:31    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Okay  Comme vous dites . 
Certes dans ce triple crime il n' y a pas de vraies preuves matérielles , 
Mais combien de tels indices faut- il pour équivaloir un seul fait matériel ? 
 
Amicalement 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 18:55    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Et que dire de Gustave qui déclare plusieurs semaines après : J'avais oublié de vous dire que lorsque j'ai découvert la petite Elysabeth j'ai appelé les parents "il y a quelqu'un ?". Mais personne ne m'a répondu !
Le gars vient de vivre le moment le plus important de sa vie mais il oublie ce genre de détail

Un passage bien croustillant : celui qui démonte point par point le témoignage de Bartkowsky. J'ai relu ce passage à voix haute pour mieux apprécier .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 21:54    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonsoir Romarin , tous ces "détails " parfaitement mis en évidence par Gorenflo-Vincent-Comdiv  montrent, en effet, que Gustave se joue de tout le monde sans vergogne !


Et quand il dit "qu'il avait pensé que c'étaient les parents qui avaient tué la fillette"  en ajoutant : On voit ça tous les jours dans le journal !
Encore heureux qu'il n'ait pas pensé, ce Rodin de Lurs, que c'était la petite qui avait d'abord tué les parents ! 


Je pense qu'avec le commissaire Chenevier il y aurait eu moins de familiarité et un peu plus de nerf ..ou alors : "Ah! si seguessié Vincent !"   Evil or Very Mad


J'ai un plaisir immense a lire le livre de J-L Vincent , il est truffé d'extraits divers que peu , sinon encore personne, n'avaient eu à sa connaissance ..et pourtant 
d'aucuns  croient la connaitre  cette affaire ! 
 


 
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-02-18, 11:00; édité 1 fois
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-02-13, 22:24    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Oui c'est un plaisir de lire ce livre.
Déjà ,sur le forum on trouve beaucoup d'informations ,mais le livre de Jean-Louis permet de lever certains doutes.
On a entendu que certains reprochaient l'acharnement de la police envers cette famille. Mais comment en aurait-il pu être autrement ?
Ces gens-là puaient la culpabilité !!
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-25, 20:06    Sujet du message: Le livre de J-L VINCENT Répondre en citant

Bonsoir à tous les lecteurs et participants de ce forum.


      Nouvellement arrivé sur ce forum, je tiens d'abord à en féliciter le responsable pour le sérieux des sujets abordés malgré le côté macabre de cette triste affaire. L'ensemble du forum me plaît et c'est pourquoi j'ai décidé d'y participer un tout petit peu en donnant ici mon avis en toute modestie. Pour ma première participation, je vais évoquer le livre de J-L VINCENT, paru cette année sur l'affaire.
         Je résumerai mon avis en 2 parties, une très positive et une un peu plus critique.
                1°)  Le positif. 
                ----------------
         Une petite parenthèse d'abord sur mes anciennes lectures.
         Etant entré dans cette affaire Dominici  pour la première fois en 1973, suite à la lecture du livre de Jean LABORDE " Un matin d'été à LURS "(R. Laffont 1972), je n'avais jusqu'à présent pas trouvé de meilleur livre que celui-là. Après avoir lu des dizaines d'ouvrages sur le sujet, du plus sérieux me semblait-il, au plus abracadabrantesque (cfr W Reymond...), j'en revenais toujours à ce livre de LABORDE. Convaincu que j'étais par son sérieux, sa façon claire et passionnante de présenter les personnages, les faits, l'enquête et le procès. Laborde terminait son livre en donnant ce qui lui semblait selon lui, en toute hypothèse les faits tels qu'ils "devaient " s'être déroulés à LURS ce 5 août '52 , avec toutes les précautions d'usage évidemment. Il faut dire que l'auteur, connu déjà pour son sérieux, avait suivi toute cette affaire du début à la fin en tant que journaliste. Je recommande encore à l'heure actuelle cet ouvrage pour ceux qui n'auraient pas le courage de se taper les 656 pages du fabuleux livre de J-L VINCENT. Que dire de celui-ci ?
 Pour moi, c'est LE LIVRE-REFERENCE sur l'affaire DOMINICI. Dans un style clair, précis dans le mots choisis, cet ouvrage, tel un excellent polar, est très agréable à lire. Il bat tous les autres à plate couture dans tous les domaines. D'abord l'auteur, étant de la "maison", donne tous les gages de sérieux, d'efficacité, de clarté dans le déroulement chronologique de l'affaire. Il explique très bien le pourquoi et le comment des enquêtes de l'époque avec les petits moyens dont la justice disposait. Il se met à la place des policiers des années 50 avec au départ par exemple une scène de crime bien polluée pour expliquer les difficultés à confondre LE ou LES coupables. L'aspect psychologique de tous les personnages (policiers, famille Dominici, témoins etc) est très bien étudié aussi. Ce livre, ô combien fouillé, va vraiment au très fin fond de notre affaire. Rien n'est laissé de côté. C'est le plus complet et le plus abouti là-dessus. C'est du même tonneau que le livre de J. LABORDE mais en plus complet et approfondi dans sa recherche. Grâce à cette bible de l'affaire, chacun pourra se faire une idée précise de la réalité des faits avec la plus grande objectivité possible.Rien à dire que BRAVO, Mr VINCENT. Nous ne pouvons que tirer notre chapeau pour votre travail de Bénédictin.


              2°) La critique.              


         Pas grand chose à reprocher à l'auteur à vrai dire. Quelques suggestions personnelles qui n'engagent que ma petite personne.
 Juste 2 choses. a) D'abord, l'iconographie un peu pauvre,me semble-t-il, pour un livre de 656 pages. Il serait bien d'ajouter quelques photos de témoins importants  (pex Clovis, Pol Maillet,etc...) ainsi qu'une description plus claire des lieux du crime que celle qui est proposée en pages centrales de l'ouvrage. Ce n'est pas très facile de s'y retrouver avec les schémas proposés, à mon avis. Ce serait bien d'y penser pour une prochaine édition.
                       b) Ensuite, la longueur du livre. Il est très complet et pour moi, il me satisfait parfaitement parce que je connaissais l'affaire. Mais j'ai un peu peur qu'il ne décourage le lecteur qui ne connaît rien ou si peu du triple crime de LURS. S'il fallait élaguer un chapitre sans pour autant le supprimer, je résumerais plus la partie qui est consacrée à la contre-enquête (p.494 à 608) mais je répète que c'est une toute petite suggestion personnelle. Beaucoup ne doivent pas penser comme moi car c'est un peu paradoxal de trouver un livre complet et de vouloir en même temps en supprimer des chapitres. C'est vrai. Mais un ami à qui j'avais passé le livre, n'a pas pu le terminer s'étant perdu dans le labyrinthe de l'enquête, contre enquête et mensonges des Dominici !!!


      Voilà pour ce soir. Je termine dans l'espoir que Mr VINCENT, alias GORENFLO, puisse lire un jour ces quelques mots sans prendre mal ma critique et m'en donner son appréciation. Merci à lui.


                                       Cordiales salutations à tous les lecteurs de ce forum.                   A bientôt.
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-26, 07:44    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonjour François, 
Bonjour à tous, 


Soyez le bienvenu dans ce forum consacré à l'affaire Dominici. Et merci pour vos appréciations à propos de mon travail. Comme je l'ai écrit par ailleurs, j'ai voulu apporter au lecteur intéressé les éléments nécessaires à la bonne compréhension de cette histoire criminelle. 


Je suis bien d'accord avec ce que vous écrivez à propos du cahier iconographique. Je crois avoir écrit quelque chose à ce sujet, dans ce forum. 
Il faut savoir que dans la production d'un livre, l'éditeur a son mot à dire. Et l'éditeur, assez souvent, ne souhaite pas un bouquin trop épais, trop volumineux, car les frais d'imprimerie deviennent alors plus élevés et se répercutent sur le prix de l'ouvrage. Et si un livre est trop cher... il se vend moins bien. Les maisons d'édition étant des entreprises commerciales, elles ont la préoccupation du chiffre d'affaires et c'est une chose que je comprends bien. De plus, les cahiers iconographiques ne sont pas trop usités par Vendémiaire. Pour autant, ils ont considéré que, dans ce cas précis, ce ne serait pas inutile. 


J'avais fait savoir que les deux plans des lieux (vue générale et, plus précisément, scène de crime près de la voiture) gagneraient en visibilité s'ils étaient affichés sur une page entière. Ma demande n'a pas été retenue pour la raison indiquée plus haut. Et il est certain que pour quelqu'un qui ne connaît pas le terrain, il devient alors nécessaire de se munir d'une loupe. 


Pour ce qui est de la longueur, c'est une autre affaire. Certes, j'aurais pu faire quelque chose de plus condensé. D'ailleurs, pour en revenir à la maison d'édition, le texte a été revu à la baisse par moi-même - en collaboration avec une personne travaillant pour Vendémiaire. Toujours pour la même raison que celle évoquée plus haut. Mais à partir du moment où j'avais décidé de faire un livre assez complet, il était certain que pour une affaire de cette complexité, je ne pouvais pas éviter la masse d'informations. Masse qui peut paraître un peu indigeste au premier abord. Mais les passionnés de l'affaire ne disent pas la même chose. Des passionnés qui auraient été les premiers à me reprocher - à juste titre - d'avoir survolé certains aspects. Et encore, je n'ai pas tout dit ! S'il avait fallu évoquer les multiples pistes suivies à divers moments, il aurait fallu au moins un autre volume. 


La deuxième enquête, menée par Chenevier agissant sur instructions du juge Carrias, est importante dans l'affaire Dominici. Elle a permis d'approfondir de nombreux points et de mieux faire apparaître les comportements des uns et des autres, les relations étranges qui se manifestaient notamment entre les membres de la famille. 


En fait, la lecture de ce livre suppose, c'est vrai, un petit effort. Mais au moins, on peut dire en arrivant au bout que désormais on connaît l'affaire Dominici. Contrairement à beaucoup de gens qui en parlent, font leur commentaire personnel et ne connaissent pas le dossier. 


Vous devriez recommander à votre ami de reprendre la lecture du livre. C'est un peu dommage d'arriver à la phase Chenevier et de laisser tomber à ce moment. Mais peut-être cette personne est-elle moins passionnée que vous par cette histoire ?


Cordialement 
Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2016-09-03, 11:57    Sujet du message: Le livre de J-l VINCENT... Répondre en citant

Bonjour Nicolas, Bonjour Gorenflo-Vincent, Bonjour à tous,


D'abord merci de votre réponse sur mon avis concernant votre livre. J'y reviens un peu et ensuite j'évoquerai un autre livre fabuleux. Celui de Jean Laborde publié en 1972.


Un dernier avis sur votre livre.
Les quelques critiques mineures (iconographie pex) amèneront probablement l'éditeur à revoir ce fait lors d'une prochaine édition. Mais en ce qui concerne le contenu, il était bien normal comme vous le signalez, qu'avec toutes les nombreuses pistes de cette affaire, il fallait déjà faire un tri au départ. Cela aussi a demandé beaucoup d'énergie et de perte de temps comme pour l'équipe de Sébeille. Pour réaliser un ouvrage tel que le vôtre, j'imagine qu'il vous a fallu quelques années. Combien, sans être indiscret ? Quand on est pris par la passion, on ne compte pas !! Mais pour une affaire de ce type, un dossier de X millier de pages, puisqu'il fallait en résumer un livre de 656 pages, le plus efficace était donc comme vous l'avez très bien fait: rapporter cette énorme affaire Dominici en suivant l'ordre chronologique. C'est la meilleure façon pour le simple lecteur de comprendre intégralement toute l'affaire. Ce n'est pas toujours simple de tout comprendre pour un lecteur étranger à l'affaire, quand on se perd dans les mensonges et rétractations des uns et des autres, comme je vous l'ai expliqué dans mon précédent post. Chez vous, l'intégralité du dossier nous est exposé tel quel, avec la garantie du pro. Tout est analysé, repris, et pesé avec le maximum d'objectivité pour offrir au lecteur les faits bruts. Alors, nous lecteurs lambda, nous nous ferons notre avis en toute subjectivité. C'est tout ce que, à mes yeux, nous pouvons exiger comme condition avant d'entamer la lecture de votre ouvrage, Mr Vincent. En cela, il rejoint clairement l'ouvrage suivant que j'avais aussi bien apprécié pour ces qualités-là.


J'en reviens donc au livre qui me servait de référence précédemment.
L'ouvrage de Mr Vincent a la même force que celui que j'ai évoqué dans mon précédent post, à savoir celui de Jean Laborde " Un matin d'été à Lurs " ( R. Laffont 1972 ).Je l'avais lu au moment de sa sortie et je viens de le relire intégralement. A l'époque déjà, ce livre m'avait conquis car je ne connaissais rien de ce drame. Après une lecture passionnante, j'avais eu l'impression que je connaissais tout de cette histoire terrible. Si nous comparons cet ouvrage au vôtre, Mr Vincent, disons que comme indiscutable avantage, (mais vous n'y pouvez rien) celui de Laborde nous raconte l'affaire par les yeux et les oreilles de quelqu'un qui a vécu TOUTE cette terrible Histoire, du début à la fin. A la Gd Terre et au procès (où on peut reconnaître Laborde sur certaines photos), Il a connu de près tous les acteurs de ce drame. De plus avec son talent d'écrivain,on vit intensément les choses et cela se lirait comme un excellent polar si cela n'avait été vrai. Pour rappel, avec tous les ouvrages publiés en ce temps-là (je n'ai pas tout lu non plus sur l'affaire) il a fallu 20 ans de recul, 1952-1972, pour que Laborde mette au point son livre. Pour cette raison, je trouve qu'actuellement, il fait pour moi un peu oeuvre d'historien, si on le compare aux autres oeuvres écrites sur notre affaire Dominici, mis à part l'opus de J-L Vincent évidemment. En 1955, Laborde se déclare presque convaincu de l'innocence de Gaston peu après le procès, mais il laisse passer le temps. Il revient sur le drame quelques années après avec passion toujours et l'objectivité du recul en plus. Il reprend l'affaire au tout début avec ses notes et l'accès au dossier (PV, auditions etc...) Pour cette raison, Il est le seul à mes yeux à supporter la comparaison d'objectivité avec celui de J-L Vincent qui a le net avantage, lui, d'être plus complet. 200 pages environ en plus, ici. Je ne suis pas certain que tous ceux qui ont écrit sur l'affaire Dominici, ont eu le courage de se taper TOUT le dossier... (cfr Reymond et d'autres ?...) Sauf erreur de ma part, (corrigez-moi si je me trompe, les anciens !!) Laborde avait bien une réputation de journaliste-écrivain assez sérieux. C'était un autre calibre. Il n'a pas fait top de conneries comme Chapus pex...et pas mal d'autres acteurs des médias de l'époque. Mais passons car cela est une autre histoire...

PS. Pour les amateurs, le livre de Laborde est toujours accessible chez AMAZON pex.

Dernier commentaire.
Comme je ne doute pas, Mr Vincent, que vous avez du lire attentivement cet ouvrage de Laborde, j'aimerais beaucoup que nous fournissiez votre point de vue sur son livre. En toute objectivité, comment voyez-vous ce livre ? Qualités ? Défauts ? Erreurs ? Oublis ? Honnêteté ? Etc... Merci de nous fournir votre avis le plus complet possible là-dessus. Cela n'engage que vous et je pense que personne ne vous fera un procès en diffamation pour votre avis critique.



Bien cordialement. A bientôt sur ce site. L. Fr
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-03, 14:48    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Amis du forum pour avoir une idée précise des bibliographies concernant le Triple crime  de Lurs , on ne saurait trop vous renvoyer au site de notre ami Samuel Huet qui 
en a commis une de tout premier ordre , très complète , fouillée et dont nous partageons les points de vue.  

                                            http://www.samuelhuet.com/62-biblios-lurs.html

et aussi à la page 661 du livre de Jean Louis Vincent .

Pour répondre en partie sur le livre de Laborde que dire de plus sinon que tout ce qu'il écrit est parfaitement juste . Qu'il a très bien analysé les personnages . Qu'il fait vivre son récit à la manière d'un roman sérieux et qu'il laisse au lecteur une juste impression de crime familial chez des gens soudés jusqu'au bout contre ceux qui ont dénoncé le père à savoir Clovis et zézé ..  
pour avoir donné à la police des détails compromettants . 


Laborde a résumé  cette affaire en trois phrases incontournables et d'une force évocatrice sans pareil . Elle sont écrites en tête du forum ..


  "Pour quiconque s’en occupe, l’affaire Dominici se transforme en obsession.  Elle crée dans les esprits un ronronnement dont il est impossible de se délivrer .  On a l’impression de cheminer dans des galeries où abondent les pièges et les chausse-trappes, et d’aboutir toujours à un cul-de-sac. "   
                                                               Jean Laborde : Un matin d'été à Lurs .           




      Bonne lecture . Laughing


   
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-09-05, 06:59; édité 2 fois
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-04, 16:23    Sujet du message: Livre de Laborde et autres... Répondre en citant

Cher Nicolas,



Merci pour la référence du site de S. Huet que je découvre aussi tout doucement, comme celui-ci. De plus, votre court résumé du livre de Laborde est tout à fait juste. Rien à ajouter.

A+ sur ce site. L. Fr
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-05, 12:40    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici Répondre en citant

Bonjour à tous, 
Bonjour François, 


Concernant le livre de Laborde, j'en reviens, encore une fois, à mon propre livre. À la fin, se trouve une bibliographie commentée dans laquelle je donne mon point de vue sur les divers livres sortis à propos de notre affaire. Pour le livre de Jean Laborde dont je reconnais la grande qualité, j'écris ceci : 


"Un livre considéré par beaucoup comme le meilleur jamais écrit sur l'affaire. Objectif, complet, bien informé, rédigé par un journaliste qui était présent au moment du procès, qui a douté de la seule culpabilité de Gaston Dominici à son issue puis explique qu'il a changé d'avis : pour lui Gaston est seul coupable. Toutefois, là aussi, Jean Laborde s'en tient aux seuls faits mais n'engage pas une réflexion en profondeur sur les comportements incohérents des membres de la famille Dominici. On est donc un peu frustré par cette carence, à la fin de son ouvrage."


En effet, ce qui me gêne un peu, à la fin du livre de Laborde, c'est qu'il nous dit avoir douté de la culpabilité du seul Gaston. En d'autres termes, il le voyait accompagné par d'autres participants. Puis, il nous révèle qu'il a changé d'avis et qu'il en est revenu à la culpabilité unique de Gaston. Bien entendu, il a le droit d'écrire et de penser cela. Mais on voudrait bien savoir pourquoi est intervenu ce changement. Qu'a-t-il découvert de nouveau qui l'a fait changer d'avis ? A-t-il reçu des confidences de telle ou telle personne ? On ne sait pas. 


De même, je n'ai pas lu chez lui une analyse approfondie sur les motivations qui poussent les uns et les autres à agir comme ils le font. Du moins, je ne me souviens pas avoir lu cela. Or, cette valse entre personnages de l'affaire est très importante. Elle ne s'explique, à mes yeux, que par la volonté de ne pas révéler une vérité qui serait dévastatrice pour tout le monde et elle montre que les différents protagonistes se tiennent par ... quelque chose. Cet aspect essentiel de l'affaire me semble avoir été négligé. 


Pour le reste, le livre est bien écrit, vivant, rédigé par un homme qui a connu l'affaire en direct, qui était là au moment du procès, qui a pu jauger et juger les différents personnages. Et cela, c'est irremplaçable. 


Cordialement


 
 
 
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:52    Sujet du message: Le lien pour Pradel : heure du crime .http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-dominici

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> LE LIVRE DE JEAN- LOUIS VINCENT Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com