l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Le commissaire Sébeille arrive: Etude des Ombres .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-12-16, 10:29    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour , j'aime bien cette photo qui montre une certaine agitation et un certain relachement au moment de l'enlèvement des cadavres de la famille Drummond .

La camionnette est chargée et une traction s'aprête à partir avec elle au même moment . Les autorités échangent leurs impressions . Les interrogations prennent la place de la tension initiale .  Sébeille n'est plus sur le terrain mais on croit voir son front dégarni à la place passager de la traction en partance ...


Sur cette belle photo on voit bien le "ravin" tout prêt et on comprend que Gustave ait pensé à tirer le cadavre de Lady Anne vers cette déclivité pour pouvoir dire qu'il ne l'avait pas vu au moment où il a arrêté Olivier sur la route .

_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2015-02-12, 22:12; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2014-12-16, 10:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-12-16, 19:08    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

C'est très possible. Et si tel est le cas, cela montre bien que, ce jour-là au moins, il était dans la 953 AG 13 qui est en train de manœuvrer. Et je me demande si ce n'est pas Gustave qui est debout devant lui sur la photo, avec son "marcel" bleu marine et son chapeau. 


Amicalement. 
Revenir en haut
pascal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2013
Messages: 74
Localisation: Île-de-France
Masculin

MessagePosté le: 2014-12-16, 19:25    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonsoir,
Il est vrai que cette photo prouve que la "prévôté" ne maîtrise pas la situation. Quel fouillis ! Étonnant que le bivouac n'ait pas été sécurisé même après l'arrivée de Sébeille.
Cordialement.
_________________
Amicalement vôtre
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-12-17, 11:35    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour .

Il me semble bien aussi que ce pourrait être Gustave à l'écoute du moindre indice ..le même mais de face sur cette photo extraite du livre de Guerrier ?

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-28, 12:21    Sujet du message: Photos de Gustave devant la Hillman.(étude des ombres) Répondre en citant

Bonjour à tous, Bonjour Nicolas,




        Une petite proposition à ce forum.
        Cette photos du Gus (qui n'hésite pas à poser sur la scène du triple crime !!) laisse rêveur!! Il pose sans aucune gêne,devant la Hillman quelques heures après le crime!!! Incroyable. Je ne connaissais pas cette photo mais elle montre bien la mentalité dont fait déjà preuve le GUS peu après le crime...
         Question:  cette photo, ne pourrait-elle pas être passée au peigne SUPERFIN avec les moyens que les PC nous offrent actuellement ? Autrement dit, n'y aurait-il parmi les participants à ce forum, une personne compétente qui dispose des moyens PC adhoc pour pex analyser à fond (agrandissement maxi etc...) le pantalon du GUS et essayer d'y déceler des taches suspectes par exemple ? Personnellement, je n'en ai pas les moyens, mais cela amuserait-il quelqu'un ici de le faire ? Avis aux amateurs...sauf si cela a déjà été réalisé évidemment mais je ne l'ai pas vu dans ce forum. merci alors de me le signaler.


            Merci au(x) amateur(s).           Bien cordialement.                             L. Fr




PS.  Grand merci à GORENFLO pour sa réponse sur les " débuts de l'enquête " et les méthodes actuelles des enquêteurs.
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-28, 21:16    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour François ..


Permettez nous de vous rassurer quant aux éventuelles taches de sang sur le pantalon de Gustave ..Elles sont en train de disparaître dans la bassine d'Yvette !


Avant de partir, vers 9 h, pour le marché d'Oraison , Yvette avait fait la lessive du pantalon que Gustave portait la nuit du crime  et le sous- préfet Desgrave avait signalé
qu'un pantalon de treillis bleu séchait derrière les volets de leurs chambre au 1er étage ...


Le pantalon du ci-devant que vous voyez sur cette photo était propre et Gustave fier de bien le montrer intentionnellement ..


Question : était-ce bien normal de laver un pantalon ce matin- là et dans ces conditions et que le seul pantalon ? On voit bien que c'était une lessive d'appoint dans un but précis .
Autre question : Dans une ferme qu'est ce qui peut pousser quelqu'un à monter un pantalon à sécher à la fenêtre de sa chambre , les volets mi-clos, alors que le fil à étendre le linge est dans la cour et que l'eau se prend à la citerne de la même cour ? Sans doute le besoin d'exercice physique pour la lavandière et pour le pantalon ?


En fait, elle a étendu discrètement ce pantalon derrière ses volets car elle ne voulait pas que l'on voit sécher dans la cour ce matin -là pour éviter les questions qui gênent .tandisque que le "tave " se pavanait avec un pantalon d'innocent .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-28, 21:23    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonsoir Nicolas, Bonsoir à tous, 





Excellente réponse. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-29, 00:50    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

 excellium ?  Merci Maître .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-29, 11:35    Sujet du message: Etude des ombres... Répondre en citant

Bonjour Nicolas,


             Merci de votre réponse.
           Il est vrai que ma demande d'analyse de la photo du GUS paraît inutile. Mais, j'ai quelques excuses à faire valoir, pex celle d'être nouveau sur ce forum et malgré la lecture récente du livre, de la BIBLE dirais-je sans ironie, de Mr J-L VINCENT sur l'affaire, j'ignorais qu'Yvette avait déjà fait le ménage, à cette heure-là càd +- 12HOO sur cette photo.
           Une dernière remarque sur cette photo du GUS à coté de l'Hillman. De mon PC, en l'agrandissant au maximum, et en me focalisant sur les yeux du GUS, il a l'air quand-même un peu fatigué, avec des yeux de celui qui n'a pas beaucoup dormi. La nuit a été assez agitée et stressante a en regarder de près ses "petits" yeux. Le reste du visage ne dégage pas non plus de la sérénité. Je n'en déduis rien que de la fatigue...
           Quel est votre avis là-dessus ?


                           Bien cordialement.
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-29, 13:39    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour François. Bonjour à tous ,


Et si on agrandit la montre on peut lire 8h50 ..Il était en plein stress, laissé en avant par les autres pour "recevoir" la police . 


On imagine tout ce qu'il pouvait penser à dire , ne pas dire ..et le résultat de tout ça sur les enquêteurs ..


Mais si Gustave se trouvait près de l'Hillman à cette heure ce n'est pas par hasard .. Il y a peu encore, après le départ des cheminots, il était revenu parfaire 
les détails oubliés du ménage autour du campement. Entr'autres "détails", celui d'avoir déplacé le cadavre de lady Anne en le tirant par les chevilles loin de la voiture ...
Mais on ne sait jamais ce qu'on a pu oublier encore, mieux vaut y revenir ..On sent derrière tout ça le cornac d'Yvette qui a envoyé le vieux dans une direction et, à l'opposé, son mari Gustave accueillir les autorités avec sa leçon bien apprise ..AH, cette Yvette !   
 (nous préférons dire Gustave que le Gus qui n'est pas" historique " Rolling Eyes
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 10:32    Sujet du message: Photo du GUS... Ah, Yvette... Répondre en citant

Bonjour Nicolas,
Bonjour GORENFLO,
Bonjour à tous,




           Merci de votre réponse d'hier. 


          En résumé, Nicolas, si je lis bien votre raisonnement entre les lignes, nous pouvons dire avec une quasi certitude que c'est Yvette qui devait être aux manettes cette nuit du 5/8/1952, pour diriger le "conseil de famille restreint ". En gros, elle a du désigner à chacun sa tâche de ménage à faire (le GUS et Zézé) sur les lieux du crime, probablement éloigner Gaston pour que celui-ci aille cuver bien loin avec ses chèvres et elle supervise le tout (cfr leur attitude, elle et Marie lors du passage d'Olivier vers 5H45 à la GT). Il lui revient la lessive des pantalons avant le passage des gendarmes qui n'allaient pas tarder à arriver. Il ne fallait pas trop vite attirer l'attention des flics vers la GT. De plus, elle n'a pas été interrogée dans les premiers jours. En l'absence de preuves flagrantes, elle a eu tout le temps de réfléchir pour colmater les trous avec les âneries du GUS... Cela doit être à peu près cela le scénario, non ? 
         Mais Yvette, en se penchant un peu sur sa personnalité, comme l'a dit le juge Périès, était-elle si intelligente ? La plus douée de la bande vraisemblablement ?...Difficile à évaluer chacun mais quand on lit ce qui a été écrit sur le clan Dominici par la presse de cette époque, pas très tendre pour les paysans Bas-Alpins de l'époque, on a vite compris à qui nous avions à faire. Pour en revenir à Yvette, personnellement, j'ai des doutes sur son QI quand je vois son attitude à la limite du ridicule aux" dossiers de l'écran", sur l' A2, en sept.1980, avec ses avocats et les journalistes Laborde et Chapus. Elle devait probablement être coincée de se retrouver sur un tel plateau. Elle était libre d'y aller aussi mais cette émission n'a pas plaidé sa cause , me semble-t-il. Cela doit être sa dernière apparition publique, non ? Ceux qui attendaient des révélations de la part d'Yvette sur "la vérité", en ont été pour leurs frais. Pourtant, nous pouvons là affirmer sans nous tromper, qu'elle sait TOUT de cette affaire...
         


             Voilà ma petite réflexion de ce matin.             A + sur ce site.                                  Cordialement.                      L. Fr
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
charlie


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 28
Localisation: belgique
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 15:08    Sujet du message: le depart des corps pour la morgue de forcalquier Répondre en citant

Message de François

Ivette un peu plus de 20ans a l'époque si je ne m'abuse.

J'ai difficile a croire qu'une jeune femme de c'et âge, de plus dans les années 50 pouvait diriger la famille a ce point.
envoyer le patriarche a gauche et Gustave a droite, je suis né en 1943 et j'ai vécu cette période des années 50 ou
les femmes devaient mettre un foulard pour entrer dans certaines églises, de plus en ce temps la les femmes a gauche
avec les enfants et les hommes a droite pour la messe. suivant mes souvenirs pour la plupart elle n'avait pas grand chose a dire en dehors du ménage
Ivette n'était pas aussi dure que l'on puisse penser puisque un jour avec des journaliste de la région elle s'est mise a pleurer
et leurs a dit je n'en peu plus je vais vous dire la vérité.
vérité qui aurait éclaté alors si un journaliste n'avait pas alerté le père d'Ivette qui lui a dit toi tu te tais tu ne sais rien.
bien sur il y a peut être des exceptions mais souvenez vous on a tous eu 20 ans que chacun se pose la question? surtout 20 ans en 1950
et pas en2016.
Ps. je suis belge, Wallon, habitant entre Namur et Charleroi, région minière a l'époque ce qui n'était pas beaucoup mieux que la haute Provence, pauvre
et le soleil en moins.
cordialement
Charlie.
http://img.xooimage.com/files1/e/9/8/chapo-2-2436.gif
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 16:52    Sujet du message: Yvette... Répondre en citant

Re-bonjour à tous,

        Merci Charlie de votre éclairage. Vous devez avoir raison mais 2 remarques encore ici à ajouter.
                
               1°)  D'après ce que j'ai lu sur Yvette, pas mal d'observateurs de l'époque déclaraient que c'était elle qui " portait les culottes " et non Gustave. Elle avait déjà son caractère bien affirmé, même pour une fille de 20 ans en 1952. Je suis par conséquent d'accord avec Nicolas sur le terme de cornac de la famille, après Gaston probablement quand celui-ci était sobre...Le patriarche que chacun du clan craignait, même Yvette mais un peu moins que les autres, semblait-il.
               2°)  Elle ne s'en laissait pas conter par Gaston non plus d'après ces mêmes journalistes de l'époque (cfr Jean LABORDE: "Un matin d'été à Lurs " et aussi+ J-l Vincent: La contre-enquête ). Pour en finir avec les paysans Bas-Alpins, il suffit de relire les commentaires peu flatteurs de la presse locales et parisienne des années 50 à leur sujet. Je ne porte aucun jugement sur eux vu que je ne les ai pas fréquentés. J'émets juste un avis sur le QI qui n'engage que moi, wallon aussi en toute modestie.


            Voilà.          Bonne soirée et merci.              A bientôt.                                               L. Fr.
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 17:18    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour François , bonjour Charlie et bienvenu .


Entièrement d'accord avec François au sujet de la personnalité d'Yvette. Elle n'était ni soumise ni timide .
Elle avait un culot monstre et était capable de dire le pire des mensonges sans sourciller. Elle n'avait ni honte, ni remords ni complexes ! Et une ruse instinctive qui suppléait  à ses faiblesses .
Yvette c'était" la tête pensante" (comme il était dit ) qui avait du recul sur le triple crime car elle n'y avait pas participé directement, ce qui la rendait "culottée".  

"Tête pensante" n'est pas à comprendre, vous le savez,  au sens intellectuel de tête instruite, mais de tête au sang froid qui analysait plus à froid  que les autres et qui servait de pivot . 


Et puis Charlie, les bas -alpins de ce temps avaient un caractère si trempé qu'ils servaient de référence à la "testardise " (Têtus.) dans les départements limitrophes . Ils disaient couramment "têtu comme un bas- alpin" dans le Vaucluse limitrophe ! 


Giono a dit d'elle que" c'était une dinde qui se prenait pour Dieu le père ". "Se prendre pour Dieu le père" met de la distance avec quiconque, comme un mur de verre ..et les autres "et ceux du clan qui étaient aussi difficile à pincer qu'une vitre" (sic)Vous avez là la forme 'd'intelligence" supplétive à celle" des gens des villes" .
Bonne soirée .  Wink
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-08-30, 21:57; édité 6 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 17:21    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Cher charlie / 


 
Citation:
je suis belge, Wallon, habitant entre Namur et Charleroi, 
 région minière a l'époque 




 Lol ! Vous avez eu la totale et vous avez réussi ? Bravo ! (On sait que les Belges ont un sens de l'humour affuté ! ) 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 20:37    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonsoir à tous, 


Pour en revenir au débat télévisé où Yvette a "brillé", il ne fait aucun doute qu'elle ment avec effronterie, comme elle l'a fait auparavant, tout au long de l'enquête. 


Mais ce qui est certain c'est que dans la nuit du 5 août 1952, elle était présente à la Grand Terre. Peut-on imaginer une seconde qu'elle soit restée couchée toute la nuit, sans bouger, après la pétarade qui avait tué les parents Dummond ? 


De toute évidence, elle s'est levée. Dire ensuite ce qu'elle a fait relève du domaine des conjectures. Mais compte tenu du fort caractère qui était le sien et que tout le monde a pu observer, on ne me fera pas croire qu'elle est restée inerte. 


Concernant les femmes de l'époque, bien que né en 1952 - après l'affaire de Lurs - j'ai connu moi aussi des femmes qui allaient à l'église avec un foulard sur la tête. Ce n'est pas pour ça qu'elles étaient réduites à l'état de potiches. Souvent, les femmes de l'époque montraient du caractère et une énergie qu'on ne trouvait pas toujours chez les hommes. Personnellement, j'ai eu deux grands-mères qui n'étaient pas des "nunuches". Alors, qu'Yvette n'ait pas été la maîtresse de la ferme, je veux bien. Il y avait Gaston. Mais comme l'avait fort bien vu, et dit, l'avocat général Rozan, Gaston avait bien compris qu'Yvette était le "futur maître" de la Grand Terre. 


Cordialement, 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 21:55    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 23:05    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonsoir à tous

Yvette !
Voici quelqu'un qui a tenu un rôle importantissime dans cette affaire.
Elle a, pour moi, confisqué la vérité pour l'éternité.
Elle a menti ,on le pense tous. Mais personne n'a pu la coincer ou du moins personne n'a été aussi malin qu'elle.
C'est peut-être parce qu'on pensait qu'en tant que mâle des années 50 on ne pouvait pas se faire mener par le bout du nez par une jeunette de 20 ans.
Ce ne sont pas les femmes qui ont changé , c'est le regard de la société envers elles. On avait des femmes fortes en caractère même à l'époque. Et bien avant aussi. L'une de nos plus célèbres figures de l'histoire de France ne s'appelle-t-elle pas Jeanne d'Arc ?

Sans Yvette ,des têtes auraient roulé dans le panier en osier .
Les Dominici lui doivent une fière chandelle. Si Gustave avait rencontré une autre femme ,on ne serait certainement pas là à parler de l'affaire.
Les Dominici se sont retrouvés à mener une guerre contre la justice. Et comme dans toute les guerres ,il faut quelqu'un qui prenne la direction des opérations dès le début, sinon c'est la cata.
A Lurs ,le Général en chef s'appelait Yvette. Il faut le reconnaître même si ça met à mal la fierté masculine.

Le jour où elle disparaitra, il faudra assez de place dans son cercueil pour accueillir son corps et le secret de l'affaire Dominici.
Malheureusement ! Parce que les Drummond méritaient justice et vérité même tardive .

Cordialement
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-30, 23:35    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

 Bonsoir Romarin . Que tout cela est bien résumé !
 

 
Citation:
On avait des femmes fortes en caractère même à l'époque. Et bien avant aussi











     Et si en veut un autre exemple plus insolite, regardons Marie dite "la sardine": 9 enfants et des travaux champêtres à tous vents sur des terres arides , ingrates .
  9 enfants à nourrir au quotidien sans frigo , congélateur ni l'hygiène moderne .. Un lavoir à l'eau courante eut été un luxe .
  9 enfants accouchés dans des conditions qui seraient vilipendées aujourd'hui(hui .


  9 enfants élevés et non laissés livrés à eux -même dans la rue et qui  apportent aujourd'hui des allocations plus que des  satisfactions !


 Enfin, 9 enfants plus un mari tyrannique, de l'eau à aller chercher à la citerne  hiver comme été. Linge à laver à la main et semailles plus récoltes en prime donc . 
On pourrait en dire plus encore . Et bien cette femme qui a subi les pires outrages et les pires soucis avec ce triple crime, montrée dans la presse comme une bête sauvage;
pressée par la police, les juges, et offerte à la vindicte populaire sur ses vieux jours  ..(des gens en passant les traitaient d'assassins jusque dans leur cour ).. Cette femme a vécu 95 ans et à 76 elle travaillait encore aux champs ..Après cela que dire des ces femmes guerrières ?     
Voyez , cette image en dit plus long  encore . 



Cette pauvre femme est aussi une autre victime de cette nuit absurde . 
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-08-31, 14:17; édité 1 fois
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-31, 11:03    Sujet du message: La Marie... Répondre en citant

Bonjour Nicolas, bonjour à tous,


                         Parfaitement résumé une fois de plus sur le rôle des femmes, Marie et Yvette à la GT. Yvette aux commandes et Marie, c'est l'omerta...


    Une fois de plus, je ne veux pas refaire l'Histoire, mais juste poser des questions sur Marie, dite la Sardine. En résumé, Marie = une occasion manquée de plus pour les enquêteurs ? Explications.


              Pour en revenir à Marie, J-L Vincent et J. Laborde, (mes 2 références sur notre affaire), en parlent assez peu dans leur livre. Tout comme d'autres que j'ai lu. Pour quelle raison ? Je me suis souvent posé la question de savoir si Sébeille n'aurait pas pu exploiter un peu plus cette Marie, en faire comme un " maillon faible " du clan. Elle n'a jamais parlé, cela on le sait. Mais a-t-elle été bien "cuisinée"comme il l'aurait fallu ? Sans s'acharner sur elle, a-t-elle seulement été mise en garde à vue ? L'enquête psychologique de Sébeille comme la contre enquête semblent partir du postulat qu'avec la Marie, c'est peine perdue. Pourtant c'était une mère  de 9 enfants et X petits enfants. Elle ne devait pas avoir un coeur de pierre. Elle aurait pu craquer, non ? Quelle aurait été sa réaction à lui montrer les photos d'Elisabeth, enfant massacrée, les photos des cadavres des parents Drummond ? Je doute qu'elle serait restée de marbre devant ces horreurs. L'emprise du clan sur elle ne peut tout expliquer, à mon avis.
              Que sait-on sur les auditions de Marie ? Car aucun doute pour moi comme pour la plupart d'entre nous: elle devait TOUT savoir comme les 3 ou 4 autres, même si elle était très effacée. Que savez-vous sur ce que l'enquête a réalisé  au sujet de la Sardine ? X auditions ou autre objet d'enquête, etc...? Cela, j'aimerais bien le savoir car ce sujet, la place de la Marie dans l'enquête et contre enquête, à la réflexion, me semble un peu escamotée, partout, non seulement dans les livres mais aussi dans l'audio visuel. Quelqu'un sur ce forum pourrait-il éclairer ma lanterne là dessus ? Merci bien.




                     Bien cordialement.                                L. Fr
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-31, 13:18    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour

C'est ce qui m'a toujours intrigué .Marie c'était l'épouse de Gaston .Point barre !
Pourtant ,elle y était à la Grand Terre cette nuit là. On a l'impression (peut-être que je me trompe) que son silence a été accepté par tout le monde.
Peut-être qu'on s'est dit que rien ne servait de s'acharner sur cette pauvre femme et que d'autres se mettraient à table. Les autres étant les autres présents cette nuit là et qui savaient. Une sorte de fausse route prise par les enquêteurs.
Mais n'oublions pas la pression des journalistes. Qu'auraient-ils écrit si Sebeiile s'était acharné sur Marie pour la faire craquer. On l'aurait comparé à la Gestapo....

Une autre femme qui semble être passée au travers des gouttes et qui a bien mené sa barque, c'est la mère de Zézé.
Son fils n'a jamais été inquiété sérieusement malgré ses mensonges avérés. Elle devait savoir tellement de chose qu'elle a contraint tous les autres membres de la famille à se taire au sujet de "l' enfentouillasse".

Et puis il y a la mère d'Yvette ,conseillère (avec son mari) du "Général en chef Yvette" .J'aurais aimé être une mouche et assister à la journée de repos prise chez ses parents. On a du longuement parlé de la stratégie à adopter.

Vous avez dit "femmes fortes" ?

Cordialement
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-31, 19:11    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonsoir à tous .


 

 
Citation:
Que sait-on sur les auditions de Marie ? Car aucun doute pour moi comme pour la plupart d'entre nous: elle devait TOUT savoir comme les 3 ou 4 autres, même si elle était très effacée. Que savez-vous sur ce que l'enquête a réalisé  au sujet de la Sardine ? 





Je voudrais résumer tout cela par :" Moi rien savoir , moi avoir rien vu , rien entendu de ma chambre . " Les enquêteurs se doutant bien qu'elle n'y était pour rien ne pouvaient rien de plus . La mettre à la torture? Pousser l'interrogatoire ? Que pouvez vous nous dire de plus Marie ?  " Moi rien savoir , rien vu , rien entendu !"  ; C'est la seule qui fut cohérente du début à la fin. 


Alors que faire ? La laisser tomber sinon gare aux avocats . 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-31, 20:25    Sujet du message: Marie... Répondre en citant

Bonsoir Nicolas,

Pour une fois, pas d'accord avec vous, Nicolas. Je m'explique.

Nous savons évidemment bien que ce n'est pas Marie qui a fait le coup. Mais je demandais seulement si elle avait été auditionnée, comme les autres, et dans quelles circonstances ? A quel moment ? Avec Yvette ? Etc... Très peu d'auteurs en parlent, que ce soit journaliste, écrivain, ou enquêteur. Il n'était pas non plus question de la torturer, loin de moi cette idée mais le " psychologue " Sébeille, avec les mots justement employés, n'aurait-il pas du un peu plus insister sur un interrogatoire un peu plus poussé ? Cfr mon précédent mot ici. Je demandais seulement si quelqu'un du forum avait déjà entendu parler de ce sujet càd l'interrogatoire de Marie. On avait bien questionné Gaston à fond. Les enquêteur ne l'ont pas ménagé sans pour autant parler de torture. Et il était plus âgé que la Sardine...
Pour ce qui concerne les avocats. Ceux-ci ne sont pas entrés dans la danse dès les premiers jours et à ce moment-là, on aurait pu peut-être tirer quelque chose de Marie. Ce n'est qu'une simple idée que je livre ici en toute modestie. Mais (bis) que sait-on des interrogatoires de Marie ? Merci de vos réponses, chers amis du forum.
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-08-31, 22:51    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonsoir François . 


 
Citation:
Mais je demandais seulement si elle avait été auditionnée, comme les autres, et dans quelles circonstances ? A quel moment ? Avec Yvette ?







Le lendemain du crime Sébeille revint à la Grand' Terre et interrogea tout le monde. Il précisa qu'il avait voulu entendre en denier Marie . Celle-ci lui parut insignifiante .

" Marie Dominici n'avait rien vu , rien entendu , même pas les coups de feu . Elle dormait vraiment du sommeil de juste " Fin de citation .

Pour les enquêteurs Marie, qui jouait aussi sur sa surdité, ne leur semblait pas être la piste intéressante, mais une perte de temps précieux . . Et elle se mura dans son silence :" Moi je n'ai rien vu , rien entendu etc .." Rien de plus à en tirer .
Je le répète que pouvaient faire de plus les enquêteurs sans aucune preuve encore, ni indice?
Soulignons encore que Marie ne pouvait être entendue comme suspecte, seulement comme témoin et que donc rien n'autorisait les policiers à la" bousculer" sous peine de franchir la ligne rouge ce qui leur aurait été très préjudiciable en ces temps, en ces lieux, et qui aurait été considéré comme un acharnement inadmissible sur "ces pauvres paysans" soutenus par la presse communiste .
Dès le début, même si les Dominici leur parurent suspects, ils ne les tinrent pas non plus comme coupables. Ils cherchèrent beaucoup de pistes.

Quant aux avocats il est dit que maître Charrier, mandaté par le PC, se présenta discrètement dès les premiers jours à la ferme .

Il est un fait, que vous soulignez , c'est que Marie fut laissée de côté et qu'elle est passée dans cette affaire sans déclaration d'importance et qu'elle s'est cramponnée à la même déclaration tout au long de l'enquête et du procès : " Moi je suis sourde, je dormais, je ne sais rien. " point !
Vous dites que Gaston n'a pas été ménagé ? Erreur . Gaston a été plus écouté par Sébeille avant le 13 nov 53 que pressé par lui de questions pour un interrogatoire serré ..
Durant près d'un an Sébeille venait à la ferme et buvait le pastis avec Gaston en lui posant des questions:" Alors grand père? ça va ?....."
Et Gaston le tutoyait et même se moquait de lui le traitant d'incapable : " Si TU trouves celui qui a fait ça et on fera ribote"... .

Gaston ne fut interrogé serré qu'après que Gustave et Clovis l'ont dénoncé: le 13 nov 1953 ! Pas avant .
Lors des interrogatoires des 13 et 14 nov 53 , elle ne fut pas convoquée au Palais de justice avec les hommes .
Donc , Marie ne fut pas à proprement parler," interrogée", elle est passée transparente dans cette affaire avant et pendant le procès.
Elle s'en tenait qu'à deux trois phrases ..""elle n'avait rien entendu, elle dormait !"" Je suis sourde. ""

Sans doute est-ce rétrospectivement une erreur mais on ne peut rien dire car nous , nous ne pouvons rien sentir, rien flairer , par contre , eux était dans un contexte hostile et ils avançaient sur des oeufs  .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-01, 09:05    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour à tous, 


On peut penser, en effet, que la pression aurait pu être mise, de manière plus importante, sur la vieille Marie. Mais il ne faut pas imaginer pour autant que la vieille femme a été ignorée. Dans mon livre - puisqu'on a parlé de mon livre - je fais état de plusieurs auditions : 


Page 110 : audition de Marie par les gendarmes
Page 367 : audition de Marie par le juge Périès, le 18 décembre 1953
Page 543 : Audition de Marie par Gillard, le 8 août 1955
Page 563 : Audition de Marie par le juge Carrias le 21 août 1955


Je n'ai pas développé deux autres auditions, l'une par Constant à propos de l'épisode "Jo et la bergerie" et l'autre par Carrias, en fin d'instruction, à propos d'une cicatrice que Gustave présentait au front et qui remontait à son enfance. 


Dans tous les cas, Marie a toujours maintenu n'avoir pas entendu les coups de feu car elle dormait. Elle a ajouté qu'elle était convaincue de l'innocence des membres de sa famille. Elle a montré, comme les autres, beaucoup de solidité et d'entêtement. Aurait-il fallu la placer en garde à vue ? En tant que témoin important, la chose à l'époque était possible. Il faut croire que les enquêteurs et magistrats ont pensé que ce ne serait pas très utile. 


Cordialement
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-01, 09:07    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Merci gorenflo-Vincent pour ces précieuses précisions .  Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
FRANCOIS


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2016
Messages: 43
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-01, 10:28    Sujet du message: Marie et sa place dans l'enquête... Répondre en citant

Cher Nicolas,
Cher Gorenflo-Vincent,

Merci à vous 2 de toutes ces précisions bien utiles. Je me relance dans le livre de J-L Vincent dès cet ap-midi.

Cordialement. L. Fr
_________________
Wallon pur jus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-09-01, 16:44    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier Répondre en citant

Bonjour François . Excellent initiative, source de connaissances approfondies !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:52    Sujet du message: Le départ des corps pour la morgue de Forcalquier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Le commissaire Sébeille arrive: Etude des Ombres . Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com