l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A MON AVIS...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Pourquoi sont-ils forcément coupables ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SURREL
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2013-12-09, 14:22    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant




Bonjour,

Voilà maintenant plus de 5 ans que je ne cesse de tourner en rond dans ce labyrinthe qu'est cette affaire.
Je m'y suis inscrit à plusieurs reprises avant de me mettre en retrait pour y réfléchir vraiment.


Merci donc à ce forum qui m'a permis d'avoir le maximum d'informations pour aborder une hypothèse.


Grace à tous ce que j'ai pu voir et lire, grâce à ce forum, grâce aussi au livre de M. GUERRIER et aux autres, j'ai une hypothèse à vos soumettre.


Elle nécessite une longue frappe, aussi avant de la présenter, je vous en demande la permission car je ne sais pas si cela est permis ici.


En tout cas, contrairement à M. GUERRIER, je ne crois pas du tout à l'intervention de pieds nickelés à la voiture américaine. 


Par contre la balistique dont il fait état dans son livre me semble révélatrice.


Pour faire cour, on s'est laisser entraîner par l'assassina en premier de Sir JACK alors que la première victime semble bien être sa femme et sa fille et cela par accident. Puis ensuite seulement Sir JACK. C'est bien et de toute évidence GASTON l'assassin.


C'est aussi GUSTAVE qui a achevé ELISABETH.


ZEZE étant quant à lui le détonateur de toute cette triste affaire.


Au plaisir d'aller plus loin avec vous


Bien cordialement 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2013-12-09, 14:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2013-12-09, 14:41    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonjour Surrel, 
Bonjour à tous, 


votre hypothèse sera la bienvenue. C'est à cela que sert un forum. L'essentiel étant que le travail soit fait honnêtement et, si possible, avec des arguments. Concernant la balistique dans cette affaire, il faut bien dire que rien n'a été fait lors de l'enquête par Sébeille. Le capitaine Albert, plus tard, s'est livré à différentes expériences. Nous en avons parlé dans le forum. Je suppose que vous avez lu les passages qui s'y rapportent et qui peuvent présenter un intérêt. 


Si ce n'est pas le cas, je vous donne le lien : http://crimedelurs.xooit.com/t1172-Un-autre-rapport-du-capitaine-Albert.htm


Cordialement. 


Dernière édition par gorenflo le 2013-12-09, 21:02; édité 1 fois
Revenir en haut
SURREL
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2013-12-09, 18:41    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonjour et Merci,
Je vais le consulter car je ne le connaissais pas, moi qui croyais avoir fini de tout lire...
Revenir en haut
SURREL
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2014-02-25, 19:08    Sujet du message: A MON AVIS SUITE Répondre en citant

Shocked Pardonnez moi ce long retrait, 


Mais je ne sais trop par où commencer enfin je me lance. 


A mon avis donc, les Dominici ne peuvent que s'accuser entre eux vu qu'il n'y a qu'eux!


En effet à la lecture de tout ce que j'ai pu trouver ici même ou ailleurs, il apparaît comme plus que probable que:


Gustave et Zézé on déclenché involontairement le massacre, que c'est Gaston qui a abattu les parents accidentellement et Gustave qui a achevé la petite victime.


Seulement il faut sortir du scénario retenu par la justice pour mieux appréhender les circonstances.


Voilà ce que je retiens:


1 Gustave et son neveu sont interpellés sans ménagement par Sir Drummond car ils n'on cessés de passer et repasser sur le campement.
S'en suit une dispute où personne ne peux se comprendre et ils reviennent à la ferme.
2 Gaston qui était dans la cours à entendu la dispute et reproche à son fils de s'être laissé insulté sur ses terres. il prend la carabine des mains de Zézé et s'élance vers le        campement.
3 Arrivé au campement, il tombe sur Sir Drummond qui lui attrape la pointe de la carabine
4 Gaston qui tient la carabine d'une main à la hanche, dans l'autre sa canne, la retient et le coup part.
5 La balle blesse Sir Drummond à la main et traverse le bras de sa femme en assommant Elisabeth qui se blottissait contre sa mère. 
6 Lady Anne tombe à terre avec sa fille tandis que son mari s'élance fou de douleur vers le puisard 
7 Gaston lui tire 2 balle dans le dos et l'abat là ce n'est plus un accident
8 Il se retourne et tire 1 balle sur Lady Anne qui hurle de douleur à terre puis la contourne et l'achève 
9 A ce moment Gustave qui était dans la luzerne avec Zézé arrive ( Si tu avais entendu ces cris d'horreur... Dis avec qui tu étais dans la luzerne)
10 A ce moment, Elisabeth revient à elle et Gustave qui a repris la carabine lui donne un premier coup de crosse. La petite tombe.
11 Tous les trois reviennent à la maison ayant constaté que les trois victimes ne bougent plus.
12 Le corps de Sir Drummond est trop visible de la route, alors avec l'aide de Zézé, il le cache de l'autre coté de la route. Ce qui surprenant car risqué.  


Ce n'est qu'un peu plus tard que Gustave viendra faire le ménage, c'est à dire récupérer les douilles pour les essuyer afin d'enlever les empreinte et y ajouter celles qui restaient à la fermes afin qu'en cas de fouille on ne les y retrouve pas . D’où ces paires de douilles percutées et non percutées de deux séries différentes.
Comme la petite remue dans son comas, Gustave et Zézé l'emmènent de l'autre côté du pont. Ils la posent sur le talus et comme elle respire encore, il lui assène un ultime coup de crosse qui se brise.


Puis il jette la carabine dans la Durance... Ainsi plus de preuve d'une arme de la ferme.


Voilà une ébauche de ce que je pense, mais bien sûre n'ai pas la prétention de détenir une vérité que je serais seul à avoir déduite. Cependant elle répond à bon nombre de questions sans réponse.
J'ai de plus essayé de faire court.


A votre disposition pour en discuter.


Bien cordialement
 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-02-26, 03:53    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonsoir Surrel , bonsoir à tous ;


Tout d'abord bravo pour cette version qui ,à peu près, pourrait être celle du scénario de la nuit du crime .


Un petite remarque cependant quand vous écrivez : 
Citation:
" Le corps de Sir Drummond est trop visible de la route, alors avec l'aide de Zézé, il le cache de l'autre coté de la route. Ce qui surprenant car risqué."




Nous ne pensons pas du tout qu'ils aient transporté le corps de sir Drummond de l'autre côté de la route .  Cela ne correspondrait à aucun besoin ni à aucune logique .
Il y avait tant d'endroits plus pratiques pour le dissimuler côté puisard (y compris  le ravin qui le jouxte et aussi les hautes herbes de 70cms tout près . )  si le corps était tombé côté bivouac , point n'était besoin de prendre de tels risques inutiles . Le corps de sir Jack est tombé définitivement après la dernière tache de sang relevée sur la route par les gendarmes . Cette traînée de taches provenait du puisard pour s'arrêter en bordure de la N96 non loin du cadavre de Sir Jack . On peut toujours objecter qu'elles auraient pu provenir du cadavre transporté , mais dans ce cas "quid" des traces de pas des manipulateurs qui auraient porté le corps et qui auraient dû marcher aussi dans le sang (à l'aller ou au retour ) qui tombait entr'eux au sol ? Aucune empreinte dans les taches ne fut relevée et les taches sont bien intactes .
 Ce pauvre homme s'est relevé vraisemblablement après être tombé au premier coup de feu tiré dans son dos (là où une grande tache fut mentionnée par le Cne Albert ) en titubant et, rassemblant ses dernières forces, il s'est relevé a tenté le salut vers la route ..il y fut rattrapé et achevé d'un deuxième coup de feu qui lui a cassé une lombaire et traversé le foie provoquant ainsi l'arrêt de sa fuite (lombaire ) puis  sa mort rapide par une abondante  hémorragie (foie ) . Ce serait le scénario le plus vraisemblable sans doute et le plus en cohérence avec la réalité, constatée, des faits . 


Autre point :  
Citation:
"c'est à dire récupérer les douilles pour les essuyer afin d'enlever les empreinte et y ajouter celles qui restaient à la fermes afin qu'en cas de fouille on ne les y retrouve pas . D’où ces paires de douilles percutées et non percutées de deux séries différentes. "





Restons plus simples . S'ils avaient voulu qu'on ne retrouve pas les douilles pourquoi les avoir amenées sur la scène du crime ?..il n''y avait qu'à les faire disparaître tout simplement .
Les "séries différentes" sont dues probablement à l’approvisionnement aléatoire des cartouches après la guerre ..Comme celles qu'ont dû leur donner en vrac les soldats américains lors de l'acquisition de la carabine . Je crois Bastide crédible qui fut témoin d'une scène en ce sens à la libération depuis le toit de la ferme où il travaillait . Gaston dira que Bastide, le maçon, buvait et qu'on ne pouvait le croire, mais ce jour- là il était suffisamment à jeun pour travailler sur sa toiture et n'en pas tomber ...!
Le capitaine Albert, dans son rapport des plus sérieux , mentionne explicitement que les douilles et cartouches non retrouvées étaient dans le périmètre
ombreux du terrain herbeux et herbu . Une bonne raison pour qu'ils ne les aient pas trouvées lors de leurs recherches matinale ( NB / la lune s'était couchée bien avant l'aube ) , d'autant que rien n'est plus difficile que de retrouver des douilles au sol ,même en plein jour , s'il y a de l'herbe et du gravier , tous les tireurs le diront .
Sinon pour le reste il se pourrait bien que ce soit proche de la réalité , on voit que vous vous être documenté depuis .

Pour l'essentiel les Dominici sont bien impliqués, mais on a touché le tiercé incomplet .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-02-27, 22:38    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonsoir Surrel, 
Bonsoir à tous, 


à mon avis, votre version  dans l'ensemble tient la route. En fait, de multiples variantes peuvent exister autour des trois personnages principaux que nous connaissons. Cela dit, il y a trois points qui me paraissent discutables : 


- une fois les parents abattus et la petite assommée d'un premier coup de crosse ou autre, vous dîtes que les Dominici rentrent à la ferme et ne reviennent que plus tard. C'est à ce moment qu'ils constatent qu' Elizabeth est vivante. Pourquoi pas, mais tout de même, dans cette hypothèse, j'imagine qu'avant de partir ils se seraient posé la question de savoir si la gamine était ou non en vie. La laisser sur le terrain sans la moindre vérification après l'avoir assommée, ça paraît un peu léger. Mais bon, nous n'y étions pas. 


- vous ne citez pas Gaston dans la phase de la mort de la fillette. Peut-être, en effet, n'était-il pas là mais qu'est ce qui vous fait dire une chose pareille ? Gaston, s'il a abattu les parents, est tout de même fortement concerné par l'affaire. Ne pas s'intéresser au sort de la gamine qui l'a certainement vu lorsqu'elle est venue à la ferme, ça me paraît peu probable. 


- le déplacement du corps de sir Jack : alors là, je fais un bond sur mon fauteuil ! j'ai déjà lu cette histoire ailleurs. Mais, là aussi, quel est l'élément qui vous fait penser cela ? Pourquoi voulez-vous que les Domini se soient emm....... à trimbaler un cadavre d'un côté à l'autre de la route en traversant celle-ci, au risque de se faire voir par une voiture qui serait arrivée à ce moment ? Dans quel but ? Et surtout pour mettre le cadavre à un endroit où on va ensuite devoir le couvrir d'un lit de camp pour qu'il ne soit pas visible ? 


Si, comme le dit Nicolas, il avait fallu dissimuler le corps de Jack, il y avait d'autres endroits bien plus discrets. Le talus, par exemple. Certes, c'était un peu plus loin mais à la limite les Dominici auraient pu utiliser une brouette pour le transporter. On en trouve dans toutes les fermes. Sur ce point, je ne vous suis pas du tout. Le cadavre de sir Jack a été découvert dans le fossé de l'autre côté de la route et des traces de sang ont été photographiées sur la largeur de la voie, en provenance du puisard. Que le cadavre ait été "arrangé" pour se trouver allongé sur le côté, dans le fossé, et être ainsi moins visible, je veux bien. Mais qu'on lui ait fait traverser la route, je n'y crois pas une seconde. D'autant qu'un poids mort, je peux vous le dire par expérience, ce n'est pas du tout facile à déplacer (rassurez-vous, je n'ai pas essayé de dissimuler un cadavre, en ce qui me concerne).  Crying or Very sad


Cordialement.  
  
Revenir en haut
SURREL
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2014-02-28, 10:41    Sujet du message: Evolution du scénario Répondre en citant

Bonjour à tous.
Merci pour vos remarques et voici le nouveau scénario qu'elles m'inspirent:
1 Gustave et son neveu sont interpellés sans ménagement par Sir Drummond car ils n'on cessés de passer et repasser sur le campement.
S'en suit une dispute où personne ne peux se comprendre et ils reviennent à la ferme.
2 Gaston qui était dans la cours à entendu la dispute et reproche à son fils de s'être laissé insulté sur ses terres. il prend la carabine des mains de Zézé et s'élance vers le campement.
3 Arrivé au campement, il tombe sur Sir Drummond qui lui attrape la pointe de la carabine
4 Gaston qui tient la carabine d'une main à la hanche, de l'autre sa canne, la retient et le coup part.
5 La balle blesse Sir Drummond à la main et traverse le bras de sa femme en assommant Elisabeth qui se blottissait contre sa mère. (Voir Guerrier)
6 Lady Anne tombe à terre avec sa fille tandis que son mari s'élance fou de douleur vers le puisard
7 Gaston lui tire 2 balle dans le dos et l'abat et là ce n'est plus un accident
8 Il se retourne et tire 1 balle sur Lady Anne qui hurle de douleur à terre puis la contourne et l'achève "balistique de Guerrier" 
9 A ce moment Gustave qui était dans la luzerne avec Zézé arrive ( Si tu avais entendu ces cris d'horreur... Dis avec qui tu étais dans la luzerne)
10 A ce moment, Elisabeth revient à elle et Gaston fou de rage lui donne un premier coup de crosse. La petite tombe.

11 Après un moment d'effarement et la prise de conscience du carnage, ils se rendent comptes que leurs victimes ne bougent plus.
12 Il faut faire vite car à tout moment quelqu'un peu passer sur la route. La première réaction est de se dire que le crime passera pour un crime de rodeur. Donc il faut faire disparaitre la carabine et les douilles qui porte obligatoirement les seules empreintes des Dominici.
13 Pendant que Gaston retourne à la ferme, les deux autres emmènent le petit corp de la jeune victime. L'un porte la carabine l'autre Elisabeth. "Vision vite effacée de Gaston " 
14 Après l'avoir déposée sur le talu, la petite remue et Gustave n'a pas d 'autre choix que de l'achever d'un ultime coup de crosse. La carabine se brise et un éclat tombe un peu plus loin. Se rendant compte de celà, et pour le retrouver l'un ou l'autre prend la petite par un bras et une cheville pour la déplacer latéralement. C'est à cette occasion que l'éclat se trouve sous sa tête et devient introuvable
15 Ils vont jeter l'arme dans la durance et rentre à la ferme.
13 Tous réunis à la ferme, ils élaborent un plan d'action. On se rend compte que c'est Gaston qui a conservé les douilles rammassées sur les lieux. De toute façon, il est stupide de faire croire à un crime de rodeur s'il n'y a plus de douille sur place. Donc il faut faire disparaître les empruntes et chercher sur place les douilles qui restent. Mais il faut aussi faire disparaitre les douilles encore présentes à la ferme. L'idée de les mélanger à celle présentes sur le lieu du crime parraît être celle retenue car si elles devaient être retrouvées, elle confondraient les habitants de la ferme.  
14  Le corps de Sir Drummond est trop visible de la route, alors on retourne sur les lieux et Gaston avec Gustave le déplace. Pourquoi de l'autre côté de la route?  Sans doute car ça leurs paraît à ce moment là la première phase de l'arangement de la scène de crime. Habitués à porter des fardeaux bien plus lourds, ils font traverser la route au corp non pas l'un derrière l'autre mais côte à côte ce qui leur évite de marcher dans les traces de sang.
Cest aussi une bonne occasion de tâcher leurs pantalons avec le sang de leur victime. Ce qui place la pièce du puzzle des pantalons qui sèchent Comme le corps ne doit pas être découvert tout de suite, ils le recouvrent d'un lit de camps. Zézé étant placé dans le virage pour faire le guet.
15 On renvoie le garçon chez lui et il n'a d'autre moyen que de se servir du vélo de son oncle.

Je précise que  je ne crois pas qu'avec une balle reçue dans le dos et après avoir perdu autant de sang, Sir Jack ai pu traversé la route debout. Donc où il s'est trainé et a fini par s'effondrer au milieu de la voie et celà implique que gaston se soit déplacé sur la route pour tirer la deuxième balle, ou alors il est tombé définitivement après avoir reçu deux balles près du puisard.

Voilà, j'attend en courbant l'échine vos commentaires afin de pouvoir faire évoluer ce scénario quitte à le rendre caduque.

Bien cordialement
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-02-28, 11:56    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonjour Surrel, 
Bonjour à tous, 


il ne faut jamais courber l'échine. C'est mauvais pour la santé physique et morale.  Wink


Je ne suis pas capable, bien entendu, de vous dire si oui ou non votre version est la bonne. Si tel était le cas, ça voudrait dire que je connais la vérité de l'affaire. Ensuite, on peut parler d'hypothèses vraisemblables ou non. La vôtre, dans l'ensemble, me paraît vraisemblable hormis, j'y reviens, l'histoire du déplacement du corps de sir Jack. Vous dites que vous ne croyez pas qu'il ait pu traverser la route. Pourquoi ? 


Sir Jack a reçu deux balles dans le dos. La première l'a atteint à hauteur de la septième vertèbre dorsale et a traversé le poumon. Mais cette balle n'a pas touché la vertèbre. D'après le rapport d'autopsie elle se situait à droite de la colonne vertébrale à six centimètres environ. Elle a brisé une côte. 


La deuxième l'a atteint au niveau de la première vertèbre lombaire et a poursuivi sa route en faisant éclater le foie ce qui a entraîné une hémorragie massive. 


Comment peut-on dire que celle-ci est la seconde balle ? Parce que son tracé tel qu'indiqué par les médecins montre que contrairement à la première, la balle n'a pas suivi une course "horizontale" dans le corps. Elle part du bas du dos et remonte vers le foie. Ce qui fait dire aux médecins que sir Jack a reçu la première balle qui lui a traversé le poumon. Quand la deuxième l'a atteint, il était bien penché en avant - du fait de la première blessure - ce qui explique le parcours remontant de cette balle. 


On peut donc raisonnablement imaginer qu'il reçoit un premier projectile qui lui traverse le poumon et le fait tomber au sol. Après quelques secondes, bien qu'il ait perdu du sang, il arrive à se relever et a un réflexe bien naturel de fuite. Il tente de traverser la route en titubant et en laissant les taches de sang. Il reçoit la deuxième balle qui lui fait éclater la vertèbre lombaire et là, il tombe "pour de bon" comme a dit Gaston. Quand je dis qu'il a pu se relever, je ne me fais pas un film. Ceci avait été confirmé, dans ce forum, par AldO qui a exercé la chirurgie durant sa carrière professionnelle. C'est donc quelqu'un qui sait de quoi il parle. Et des cas de personnes atteintes par une ou plusieurs balles et qui arrivent à se déplacer, ça s'est déjà vu. Entre autres, l'histoire du fameux Raspoutine. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-03-02, 08:58    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonjour à tous ,
bonjour Surrel .

Là encore vous vous approchez ,à quelques détails près, d'un scénario plausible .

Surrel écrit :
Citation:
"C'est aussi une bonne occasion de tâcher leurs pantalons avec le sang de leur victime. Ce qui place la pièce du puzzle des pantalons qui sèchent


Les occasions ne manquèrent pas, pour les deux hommes, de se tacher les pantalons de sang durant la nuit .

Les hautes herbes, mentionnées dans le rapport de gendarmerie, furent suffisamment imprégnées par le sang versé sur les lieux du crime par les blessures hémorragiques des Drummond pour qu'au passage les pantalons purent en être largement souillés .

Gustave , lui , a traîné le corps d'Anne Drummond sur plusieurs mètres, en le retournant ....
Citation:
Lady Anne tombe à terre avec sa fille


Ceci est une des versions de Guerrier , rien ne dit qu'elle est exacte . Avec Elyzabeth dans les bras au moment où elle reçoit les 3 coups de feu et sur le bras et dans la région du cœur , c'est un miracle que cette dernière ne fut pas au moins blessée .. La blessure à l'oreille, profonde de 1cm X 1cm, peut difficilement avoir été faite par une balle de guerre sans plus de dégâts collatéraux que ce trou, plutôt fait par un objet contondant comme l’œilleton de la carabine suite à un coup porté en "swing", pour l'assommer dans un premier temps, alors qu’elle était encore en position verticale .( à genoux ou debout ....)
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
SURREL
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2014-03-02, 18:04    Sujet du message: ET ENCORE Répondre en citant

Bonjour,


Bien sûr, ce serait un miracle que je tombe à pic sur le scénario exact. Du reste je préfère penser que si personne n'en a évoqué un qui soit incontournable, je ne risque pas de le faire si longtemps après les faits.
Néanmoins, si le corps de Sir Jack n'a pas été déplacé, alors mon scénario est impossible mais c en'est pas une raison pour s'y accrocher à toutes forces. Sauf si il y avait deux armes sur le site. Pendant que le père courrait après sa victime, l'autre abattait sa femme...
Et cela n'est pas impossible. Après tout l'oncle et le neveu pouvaient bien avoir chacun une arme au départ de la tragédie.
Avant d'en arriver là, il me faut trouver une raison, une seule même qui soit illogique pour nous, confortablement assis devant notre écran pour faire traverser la route à  ce corps. Mais j'ai beau y réfléchir rien ne vient. Et de votre côté, bien que opposé à cette version auriez vous une idée ou dois-je définitivement clore ce scénario? 


De toute façon, je viens de revoir les vidéos sur l'affaire, les déclarations des uns et des autres pour défendre la famille me semble bien peu convaincante et comment le seraient-elle?  J'aimerais bien voir dans son intégralité l’émission des dossiers de l'écran sur le sujet, quelqu'un peut il me donner une façon de faire?


Pour étayer mon hypothèse je tiens compte des constatations de Guerrier, mais vous le remarquez, je ne le suis pas du tout dans on affaire des agents secrets. D’ailleurs il fait de son mieux pour nous présenter les déclarations de Batowski comme possibles même quand, stationné à côté de la ferme il ne la voit pas!
Je ne dis pas que Lady Anne ai reçu debout en tenant sa fille toute les balles mais bien une seule et qu'elle soit tombée à terre entraînant sa fille. 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 467
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-03-02, 21:03    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonsoir Surrel, 
Bonsoir à tous, 


si vous souhaitez télécharger le débat de l'affaire Dominici vous pouvez le faire sur le site de l' INA. Je l'avais télécharge moi-même, il y a plusieurs années. D'après ce qu'ils indiquent, il vous en coûtera 2,99 €. 


http://boutique.ina.fr/notice/voir/id_notice/CPB80054919


Cordialement. 


Dernière édition par gorenflo le 2014-03-03, 09:17; édité 2 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 603
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-03-02, 23:51    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

B onsoir à tous , bonsoir Surrel .





Citation:
Pendant que le père courrait après sa victime, l'autre abattait sa femme...

Les quatre munitions trouvées sur le bivouac et les morceaux de crosse trouvés à 70m près du cadavre de la fillette proviennent de la même arme . Il n'y a donc que la Rock- Ola . Deux ans plus tard une autre douille fut trouvée près de l'endroit où était tombé Sir jack , toujours la même munition de la même Roc- Ola . Il faut une bonne dose d'imagination  pour imaginer qu'il y avait deux armes différentes qui ont servi cette nuit- là . Quel est l'élément tangible et matérialisé qui pourrait le prouver ?



Citation:
il me faut trouver une raison, une seule même qui soit illogique pour nous, confortablement assis devant notre écran pour faire traverser la route à  ce corps. Mais j'ai beau y réfléchir rien ne vient.

Rassurez- vous cela n'est "pas venu" , non plus , aux  commissaires  Chenevier , Gilard , Sébeille , Harzic , Constant, les juges Périès et Carrias , sans oublier tous les journalistes d'investigation présents durant des mois .
 Ceux qui ont vu la scène du crime n'ont pas retenu un tel scénario .
 Encore une fois pour que le corps de Sir jack ait été mis volontairement de l'autre côté de la N 96 ils aurait fallu que les Dominici "dijonctent" au point de prendre soudain des risques inutiles , sans but précis et déraisonnables . C'était le soir de la fête de la Lavande dans la région , mais de là à entamer une farandole endiablée sur la nationale avec un cadavre virevoltant , subitement après un tel massacre , cela relève d'une pathologie macabre digne d'une secte des adorateurs de la lune . C'est peut- être une piste ignorée qu'il faudrait explorer avec celle des "pétards" à la lavande, côté Grand' terre  ?!..


 Il y a des forums et des auteurs "pas tranquilles" spécialisés en délires en tous genres , ce n'est pas encore ici . Quoi que...... nous ne rajeunissons pas et que bientôt nous serons  victimes d'une sénilité propice ..Attendons donc un peu..

Croyez -nous Surrel , ne perdez pas de temps avec cette supposition farfelue , il y a tant à faire avec des éléments plus solides actés au dossier ...
Bon courage , rien n'est facile dans cette affaire .









_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-03-05, 03:03    Sujet du message: A MON AVIS... Répondre en citant

Bonsoir !

Effectivement, ce qui semble le plus plausible c'est que Sir Jack est reçu une première balle soit près de l'Hillman ou soit près du puisard ; qu'il est néanmoins réussi ensuite à traverser la route en titubant courbé, et qu'il a été achevé d'une seconde balle de l'autre côté de la route, là où l'on a retrouvé, son cadavre grossièrement dissimulé sous un lit de camp et non pas qu'il aurait été transporté de l'autre côté de la route.
Il n'y avait absolument aucun intérêt pour son ou ses assassins à le porter de l'autre côté de la route !

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:58    Sujet du message: A MON AVIS...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> Pourquoi sont-ils forcément coupables ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com