l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> -> Débats autour de l'Affaire : FILMS,LIVRES,EXTRAITS, etc...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pepin


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 16
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: 2013-02-28, 18:52    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir,


Je me demandais comment les utilisateurs de ce forum sont devenus passionnés par le triple meurtre de Lurs.
Et comment certains d'entre vous en sont devenus aussi "érudits"?
En effet je suis admirative du travail d'investigation de ce forum.


Qui répondra à cette question?


A tous bonne soirée


Claire, grande curieuse mais aussi novice passionnée Mr. Green
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2013-02-28, 18:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-02-28, 20:03    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour chère claire¨Pépin ..
je ne fais pas partie des plus "érudits" mais je vais tenter une réponse personnelle .

L'affaire Dominici en soi ne serait qu'une affaire criminelle comme les autres si plusieurs conjugaisons de thèmes aussi variés que divers ne se téléscopaient pas
en 1952 à la Grand terre .
Une enquête manquée au début . Une scène de crime non protégée . Des assassins au milieu des enquêteurs qui entendent , mieux qui écoutent et se font une idée
des faiblesses de l'enquête dès le début ....
Ensuite, cette affaire nous emmène irrésistiblement à étudier le contexte social , géographique , politique du pays des "basses Alpes"..pays de gavots . 
Et là on tombe sur des histoires de Résistance , de règlements de comptes à la Libération qui pourraient avoir un lien  avec l'affaire... pendant ce temps les Dominici
changent de versions et mentent ...Alors on fouille les dossiers de l'enquête , partagée ici avec la gendarmerie de Forcalquier , chose inhabituelle en la matière et cela fait se poser d'autres questions :pourquoi une enquête parallèle ? Puis on en revient aux choses qui semblent peu crédibles , comme l'heure d'arrivée de la pJ dite par Sébeille et le juge Périès et la réalité . On s'aperçoit à cet effet que la vérité n'est pas bien dite et que l'heure exacte n'est ni ce que dit la police et ni ce que disent certains qui exagèrent trop dans l'autre sens ...Nous avons les ombres comme cadran solaire  etc ..etc et de fil en aiguille nous entrons dans un labyrinthe dont Laborde ,qui a écrit  un des meilleurs livres sur le sujet , nous dit qu'il donne le vertige et c'est peu dire . Et plus nous connaissons l'affaire plus des détails qui nous paraissaient dérisoires , négligeables, soudain éclairent une zone d'ombre restée de côté et une compréhension nouvelle d'une partie va entrainer la compréhension d'autres parties .
Ensuite, j'ajouterai pour terminer ce point de vue très succinct et incomplet , que nous avons en face un clan soudé comme il est difficile d'en trouver d'autres . Particularité ce celui- ci il ne s'est pas cantonné dans le silence mais dans les déclarations toutes plus mensongères les unes que les autres . Déclarations qui auraient été cocasses par leur caractère contradictoire et parfois extravagant s' il ne s'était agi de trois pauvres victimes innocentes mortes pour avoir cherché un havre de paix pour quelques heures auprès d'une ferme qu'elles  croyaient protectrice .. Vous voyez que je ne parle pas non plus de la piste de l'espionnage qui fait partie du lot de curiosités à satisfaire pau une investigation poussée pour savoir en parler ...

Je vous souhaite de bonnes lectures ..Dans cette affaire , l'enquête , l'instruction et le procès ont été  ficelés comme ils ont pu . Nous avons cherché à savoir, archives à l'appui, si ces dérives ont gêné la "vérité" ou  si une  grave erreur judiciaire s'en est suivie ..Et bien rassurez vous , les détails de "la vérité" nous échappent mais les coupables sont bien au moins un , deux et trois ...Et un des trois a bien été "chopé" comme on disait là- bas avec le sentiment que d'autres auraient pu l'être aussi .
Mais la vie qu'ils ont eue ensuite et sans  doute une prison morale aussi lourde qu'une peine pour complicité .

Amicalement .-
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-28, 03:39; édité 3 fois
Revenir en haut
Pepin


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 16
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: 2013-02-28, 20:31    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Merci pour votre réponse. 
Cependant je me demande toujours comment vous avez connu cette affaire? 
Vous y intéressez vous depuis 1952?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-02-28, 21:20    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Oui ,  en 1952 cela a occupé les conversations des adultes durant tout l'été ....
On a du mal à imaginer la place que cela tenait dans la presse écrite qui s'en servait comme d'un feuilleton à rebondissement quotidien .


Ensuite le mystère  a fait naître des vocations "d'enquêtouilleurs "...
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Pepin


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 16
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: 2013-02-28, 21:28    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Je comprends mieux votre grande connaissance du sujet !
Vous avez grandi avec cette histoire
Revenir en haut
Tartarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2013-02-28, 21:37    Sujet du message: Comment vous est venu... Répondre en citant

Bonsoir,

Dans ma famille les vieux disent que je suis un fouille-m...

TARTARIN
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-02-28, 22:23    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

tartarin votre franchise vous honnore ..lol !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-02-28, 22:33    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Pour pepin :

Citation:
Je comprends mieux votre grande connaissance du sujet !




Ma  connaissance au début , et en dilettante, était diamétralement opposée à ce qu'elle est aujourd'hui . Pour n'avoir lu que peu sur l'affaire je croyais que c'était une "vengeance " de la Résistance locale !!!! Et j'y croyais ..et puis, j'ai lu un, deux , puis tous les auteurs sur l'affaire et là, je me suis rapproché de la version la moins farfelue , dite" la version officielle " , mais ce n'était pas encore suffisant pour pouvoir affirmer sans trembler sous le doute  bien précis qui domine cette affaire . Un ami du forum m'a permis l'accès "au Dossier" ...depuis nous savons nous établir et nous rétablir  solidement sur les fondamentaux .



_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-28, 03:41; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2013-02-28, 23:19    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Chère Pepin, 

Tout d'abord, permettez-moi une question : et vous, qu'est ce qui vous attire dans cette affaire ? Il y a bien quelque chose. Et certainement quelque chose de commun avec ce qui nous attire, nous aussi. 


Essayons de résumer : 


- Une affaire criminelle qui a fait un bruit considérable il y a soixante ans et qui continue d'en faire aujourd'hui, dans une moindre mesure
- Une affaire qui est devenue aussi une tragédie familiale exposée au grand jour, ce qui n'est pas si fréquent. 
- Des fils qui accusent leur père, un père qui accuse ses fils, un condamné qui aurait pu être le grand-père de beaucoup de gens nés avant les années 70. 
- Une même affaire qui n'a pas été totalement éclaircie et qui, par conséquent, véhicule toujours une bonne part de mystère que nous voudrions bien percer


Et surtout, 


- plusieurs dizaines d'années plus tard,  des margoulins qui tordent les faits, bafouent les victimes, tentent de faire croire que les Drummond ont été assassinés par d'anciens résistants ou bien par un commando fantomatique ou bien par des ouvriers agricoles en goguette. 


Et pire, 


- qui ne se contentent pas de raconter n'importe quoi mais qui, de surcroît, le font avec une idée bien précise : faire du fric avec ! Et qui en font !  


Et cela, voyez-vous, nous sommes quelques-uns qui ne l'admettons pas. Nous pensons que c'est un peu ... dégueulasse. Et, par conséquent, nous luttons avec nos petits moyens contre la tromperie. Sans jouer les grands chevaliers blancs. 
Par respect pour les victimes de cette affaire, pour ne pas les abandonner aux mains de manipulateurs en tous genres. Pour que l'on n'aille pas cracher sur leurs tombes. C'est un combat perdu d'avance ? Je n'en suis pas sûr. Par petites touches, 
je sais que nous faisons avancer la vérité, ou plutôt que nous faisons reculer les dégâts causés par le mensonge. Et pourtant, nos moyens sont dérisoires face à ceux qui sont déployés par Sainte Télévision dont je parlais l'autre jour. 


Mais nous continuerons.


Cordialement.  


 
Revenir en haut
Pepin


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2013
Messages: 16
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: 2013-03-01, 00:12    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Mon attrait est assez récent.Je suis tombé par hasard sur le film avec Jean Gabin.
Je ne connaissais "l'histoire" que de nom, il faut croire qu'elle appartient désormais à la culture populaire.
J'y ai trouvé des parts d'ombre.
Et j'ai voulu savoir ce que les personnages étaient devenus.
J'ai cherché sur internet.
J'y ai trouvé beaucoup de choses qui allaient toujours dans le sens de l'innocence de Gaston Dominici.
Mais plus je lisais ces partis-pris plus mon scepticisme (pourtant inexistant au départ, il s'agissait plus de curiosité) grandissait.
Je suis tombé, par hasard encore une fois, sur le site de Samuel Huet et là les pièces manquantes (factuelles celles-ci!) ont commencé à se mettre en place.
J'ai voulu en savoir encore plus et me voilà sur votre forum.


Je suis née bien après l'affaire. 21 ans après pour être exact.


Je partage votre opinion, cette affaire n'est pas commune.
Et au-delà de l'attrait pour une affaire criminelle c'est tout ce qu'elle nous donne à voir de la société rurale de 1952 qui est intéressant.
En cela chaque personnage de l'affaire apporte un éclairage sur cette époque : les fils Clovis et Gustave dans leur rapport au père. Marie et son statut de fille-mère, martyre de la féminité (je ne suis pas féministe mais quelle pauvre femme), les filles Dominici aussi, notamment celles qui ont recueilli Gaston...la liste est non exhaustive...
La psychologie des personnages m'intéresse 
Et en voyageuse que je suis (et mère de famille) comment ne pas être émue par le sort de cette famille anglaise? De cette petite fille de l'âge de la mienne et qui perdu la vie d'une manière atroce après avoir assisté au meurtre de ses parents?
Quel tragique séjour en France!


Pour toutes ces raisons je ne me lasse de lire vos différentes rubriques et j'apprécie les preuves que vous apportez à ce que vous avancez.
Merci pour tout ce travail.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-03-01, 15:28    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

MERCI .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Philfrank


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2012
Messages: 18
Localisation: Charente-Maritime
Masculin

MessagePosté le: 2013-03-01, 17:35    Sujet du message: Re: COMMENT ETES VOUS DEVENU PASSIONNE PAR CETTE AFFAIRE? Répondre en citant

Pepin a écrit:
Bonsoir,


Je me demandais comment les utilisateurs de ce forum sont devenus passionnés par le triple meurtre de Lurs.
Et comment certains d'entre vous en sont devenus aussi "érudits"?
En effet je suis admirative du travail d'investigation de ce forum.


Qui répondra à cette question?


A tous bonne soirée


Claire, grande curieuse mais aussi novice passionnée Mr. Green
         Bonjour Pepin, bonjour à tous

          Pour expliquer mon attrait pour cette affaire je dirais que je suis passionné depuis tout petit par les grandes affaires criminelles et la recherche de la vérité. J'ai eu la chance d'en faire mon métier pendant plus de 30 ans et maintenant que je suis à la retraite je suis toujours autant passionné de faits divers. Ce forum a l'immense mérite de "remettre l'église au milieu du village" dans une affaire ô combien médiatique et je tiens également comme vous à rendre hommage à la qualité du travail des "enquetouilleurs" comme ils aiment à se surnommer eux-mêmes avec humour ! Ils auraient leur place dans la Grande Maison comme on disait autrefois !
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-03-01, 18:48    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Merci Philfrank .
C'est un beau compliment . Embarassed Embarassed
Amicalement
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2013-03-01, 20:05    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Philfrank a écrit:
Pepin a écrit:
 Ils auraient leur place dans la Grande Maison comme on disait autrefois !




Qui sait ? 
 


Cordialement. 
Revenir en haut
merigo


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2013
Messages: 1
Localisation: gardanne
Masculin

MessagePosté le: 2013-03-02, 17:04    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour 
nouveau venu sur le forum, interesse par l'affaire, 8000 post à ingurgiter .... il y a de quoi s'informer pour l'instant !!!  Okay
merigo
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-03-02, 19:12    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bienvenu Merigo et bonne digestion.


Amicalement .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-28, 03:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Augustin


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2013
Messages: 29
Localisation: avignon
Masculin

MessagePosté le: 2013-04-12, 20:43    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Personnellement, je suis intéresse par le côté psychologique et humain des affaires criminelles (je suis avec assiduité "enquêtes impossibles") . Je crois que chacun d'entre nous peut commettre l'irréparable sur un coup de colère. Mais ce qui m'intrigue, c'est les tueurs qui préméditent leur crime et après, avec un aplomb sans faille, rejette toutes accusations. Avec les Dominici, nous sommes particulièrement gâtés ! Comment peut on tuer une enfant de dix ans dans des conditions qui semblent atroces et aller sourire aux journalistes, danser... Là, ça dépasse mon entendement et je cherche à comprendre ce qui surement est incompréhensible !
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-04-13, 07:38    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Mérigo ,
bonjour augustin , bonjour à tous
On ne peut ,en effet , comprendre le fond d'une affaire sans son contexte .
Nous sommes en 52 dans un pays dur , complètement différent de celui qu'il est devenu, surtout dans les campagnes  naturellement "reculées " et isolées
sur des terres arides que Giono a très bien décrites . La vie était dure et "chiche " .
La guerre , avec ses crimes de tous bords ;" l'épuration " et ses règlements de comptes partisans (et de droit commun) nombreux, n'ont fait qu'ajouter du dur au dur .

Certes nous n'avions pas à faire à des sauvages , mais à des gens pour qui la vie avait une valeur relative et bien moins importante que pour nous .
Les enfants  étaient nombreux dans les familles  pour que certains  survivent aux accidents de la nature ..c'était normal , c'était la seule assurance vieillesse .

On (Constant ) a dit à cette époque que "c'étaient des bêtes en souliers "  ..On a vu aussi, avec les journalistes parisiens venus ici (basses alpes ) pour la première fois,
un choc des civilisations  et pas toujours bien analysé, non plus ,  par les "genssssss de la ville"..mais qui a mis en évidence un fossé culturel  entre la capitale et cette
terre qui , sans cette affaire hyper- médiatisée,  serait passé plus silencieusement  dans le temps d'un monde à l'autre .

C'est un fait que ces terres jadis peu pénétrables constituaient un bastion de patriarcats autarciques (Gaston au besoin , accouchait seul  ses enfants )
qui choqueraient encore plus de nos jours ..Mais les voies de pénétration se sont agrandies , diversifiées ; le tourisme de masse les a pénétrées et les lacs artificiels
ont contribué au désenclavement physique ainsi qu'à celui  des habitudes ancestrales ancrées ...
La vie d'une enfant pour nous est sacrée , mais moins pour qui est habitué à la mort quotidienne des animaux qu'il élève pour les manger lui-même , et des enfants emportés sans espoir, et avec une soudaineté brutale  , par toutes ces maladies que nous avons oubliées et qui ne sont que d'hier ..Ne serait-ce qu'un simple panaris qui dégénérait en septicémie la plupart du temps .. Ce n'est pas  qu'ils étaient plus méchants , mais ils étaient plus endurcis .

BOn W end à tous .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2013-04-13, 10:40; édité 2 fois
Revenir en haut
Augustin


Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2013
Messages: 29
Localisation: avignon
Masculin

MessagePosté le: 2013-04-13, 08:22    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec cette analyse Nicolas
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2013-04-13, 10:34    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bon W end Augustin .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-01-07, 03:20    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir !

En voilà une bonne question !

Perso, par goût d'essayer de savoir ce qui s'est réellement passer.

C'est arrivé par petites touches pour moi: le visionnage du doc d'Orson Welles, les causeries dans la famille (de tendance coco), la lecture du bouquin de Sébeille, la visite des lieux, etc.

Et plus l'on s'intéresse à cette affaire, plus l'on y devient accro ! Plus ça démange de savoir ce qu'il s'est réellement passé.

Voilà.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
wiwige80


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 5
Localisation: maromme
Féminin

MessagePosté le: 2014-07-10, 21:31    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

l'histoire ma passionnée du jour où je me suis rendue sur la tombe de la petite Elisabeth et ses parents en 1995 , depuis j'ai acheté nombreux ouvrages , j'en ai lu déjà deux  L'affaire Dominici La Vérité Sur Le Crime De Lurs Edmond Sébeille ...
L'affaire Dominici.Un Matin D'ete A Lurs. Jean Laborde


actuellement je lis celui ci 


L'affaire Dominici : 20 ans après le drame de Lurs, Toute la vérité 


après j'aurai encore ceux là  à lire:
DOMINICI NON COUPABLE: LES ASSASSINS RETROUVÉS
Affaire Dominici , Le dernier témoin
Dominici innocent ! La Véritable histoire de Claude Mossé .


j'ai vu le film avec Michel Serrault que je trouve très bien , je regarde les émissions quand il y en a et je possède les journaux le détective de la date du drame.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-11, 03:24    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir wiwige80,

pour avoir une idée de ce que valent tous ces livres vous pourrez en trouver une opinion objective en tête de forum .
  http://crimedelurs.xooit.com/t8-Les-auteurs-a-lire-pour-bien-comprendre-et-…

Quant au film avec Serrault etc ..  http://crimedelurs.xooit.com/t1097-Le-film-avec-Serraut-et-Blanc-de-Boutron…


Il est considéré comme la pire désinformation en ce domaine ! Bien qu'il annonce (Boutron ) que ce film n'est qu'"une fiction "ils s'est ingénié à en donner les apparences du vrai et du plausible .

Il faut s'enlever de l'esprit une bonne fois pour toutes que l'espionnage y est pour quelque chose  dans cette stupide affaire si l'on veut comprendre ce triste triple crime de la colère , de l'incompréhension réciproque et de la folie passagère d'un paysan bas-alpin colérique qui a voulu affirmer son autorité chez lui , sur ses terres .
Prendre le fier patriarche chez lui pour un "maraudeur" (sic )et le traiter comme tel fut pour ce dernier la pire gifle qu'on pût lui donner avec la réaction que l'on devine et que l'on sait .. 
Sir Jack Drummond n'était , non plus , pas homme à mettre en péril sa petite famille, dont sa fille adorée , pour un soit- disant rendez- vous avec des espions dangereux et avec tout un bivouac au bord d'une route au vu et su de tous qui plus est !.
 Et la façon dont sont morts les parents  puis la fillette, est tout à fait l'oeuvre d'un tueur "amateur" pris de court par un manque de munitions avec une  pétoire rouillée et qui a dû  improviser avec la crosse pour tuer la fillette . En général, dans un assassinat commandité, on vise la tête au moins une fois et on ne tire pas pour blesser . Et s'il y avait eu plusieurs tueurs il y aurait eu plusieurs armes qui n'auraient pas tiré que 5 ou six coups , mais plus et en tous cas  suffisamment pour ne pas avoir à se servir de la crosse  .. On voit cela dans les aventures des pieds Nickelés jadis , mais c'était pour rire ..là, Boutron nous fait pleurer mais d'ennui , de rage et de désespoir ..

Gustave a maquillé toute la nuit la scène du crime, et plus encore qui est avéré , il a voulu ainsi rendre service au servant de la carabine qui était ....à eux . 


Amicalement .
Bonnes lectures .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-07-11, 21:57; édité 1 fois
Revenir en haut
wiwige80


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 5
Localisation: maromme
Féminin

MessagePosté le: 2014-07-11, 08:37    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

dans les livres ils disent que Gaston était un chaud lapin , je pense qu'il l'était peut être ainsi que porté sur l'alcool mais en aucun cas un mauvais bonhomme , pour moi ce drame est un accident .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-12, 14:37    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour wiwige 80, 


Un accident ? 


Quand on tire cinq, six ou sept coups de feu (on ne sait exactement) sur deux ou trois personnes différentes, je vois mal comment on peut parler d'accident. A la limite, pour le premier coup de feu, c'est possible. Après, ce n'e"st plus un accident mais un acte délibéré. 
Et pour achever une enfant à coups de crosse sur la tête, après la mort de ses parents, je vois mal où se situe l'accident. 


Cordialement. 
Revenir en haut
wiwige80


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 5
Localisation: maromme
Féminin

MessagePosté le: 2014-07-12, 21:51    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

en fait je me suis mal exprimée,je voulais dire par accident qu'il n'aurait pas dû arriver, mais c'est sur qu'il y a acharnement.
quand on lit que les Drumonds on quitté Digne trop agité pour eux , pour finir comme çà , s'il savaient....
je pense que la thèse des services secrets est farfelue.
cependant un truc quand même bizarre à certains endroits ils disent que la petite a été tuée dans la voiture , car ses pieds ne sont pas coupés, ni même sales ce qui aurait dû être le cas si comme ils prétendent elle avait couru vers le pont pour échapper au tueur.
pour moi je penserai que Gaston ,Gustave et Zézé (roger) savent quelque chose si ce ne sont eux les coupables.
je suis en train de lire le 3eme ouvrage sur ce drame, je veux continuer ,mais je pense malheureusement que l'on ne saura jamais la vérité. Sad
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-12, 22:58    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir !

Ok, y'a pas de soucis^^ !

"L'accident" (quand même 3 personnes innocentes sur le carreau...) il a commencé à cause de quoi ? Voilà, pour moi, à l'heure actuelle, l'une des questions primordiales dans cette affaire. (Avec: qui a fait quoi exactement en tant qu'assassins dans la famille Dominici?)
A ce niveau les hypothèses sont assez nombreuses: l'alcool, le brigandage, la haine des Anglais, le voyeurisme, etc.

Je pense que c'est les 2 points essentiels qui ne sont pas toujours totalement éclaircis dans cette affaire. (les théories extra-terrestres ou d'un commando de l'Est laisse béton !, le film de Boutron avec Serrault et Blanc idem^^).

[Je suis arrivé à me procurer le doc d'Orson Welles, je vais me le remater très bientôt, là c'est quand même + du sérieux !).

Sinon, oui, il y a 2 hypothèses principales par rapport à Elysabeth:
-Soit elle a couru jusqu'au talus.
-Soit elle y a été transportée
(Et même une autre hypothèse plausible aussi, qu'elle est courue une partie du parcours et qu'elle a été transportée également en partie.)

J'essaye de me concentrer sur ce qui reste incertain, non prouvé à 100%  dans cette affaire.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-20, 08:54    Sujet du message: oh! cette petite ! Répondre en citant

Bonjour à tous ,

Oui , un accident au départ qui s'est transformé en drame . Il est évident que pour Gaston il lui était impossible d'avouer que la fillette avait été emportée sur la talus pour y être achevée ..il imaginait déjà la tête des jurés et leur réaction ....

Le plus probable, dans cette hypothèse, est qu'Elyzabeth fut restée pétrifiée de peur dans la voiture et qu'ils l'en aient extirpée ...on comprendrait alors pourquoi
le souvenir de la mort de la petite avait autant affecté Gaston car ce fut plus qu'un assassinat : une mise à mort ..

_________________
Cordialement .

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-20, 22:42    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir !

Au stade de mes connaissances sur cette affaire, l'hypothèse comme quoi Elysabeth a été transportée sur le talus semble un peu plus étayée que celle où elle aurait courue jusqu'au talus:
-Pas de traces sous ses pieds selon le Docteur Dragon (Sébeille semble dire un peu le contraire néanmoins)
-La balle dans le pont: il y a semble-t-il plusieurs impacts de balles dans le pont et bien difficile de dire avec certitude de quand ils datent. (ça braconnait pas mal dans ce coin...)

 Est-ce que la chemise de balle retrouvée sur le ballast de la voie ferrée correspondait aux munitions de la Rock-Ola ? Si c'est le cas, ça accrédite plus l'hypothèse comme quoi Elysabeth a tentée de s'enfuir.

Mais quoi qu'il en soit, pour moi, l'assassinat d'Elysabeth reste odieux (qu'elle ait tenté de s'enfuir ou qu'elle ait été extirpée de l'Hillman et transportée).

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-21, 19:00    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Chercheur ,

 
Citation:
Est-ce que la chemise de balle retrouvée sur le ballast de la voie ferrée correspondait aux munitions de la Rock-Ola ? Si c'est le cas, ça accrédite plus l'hypothèse comme quoi Elysabeth a tentée de s'enfuir.

Il a été démontré que oui ..mais ..
Lla fillette était très émotive et s'évanouissait facilement , de là à en conclure qu'elle s'était évanouie dans l'auto ...? §

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-21, 20:46    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Nicolas et toutes et tous !

Donc si cette chemise de balle retrouvée sur le ballast appartenait bien à une munition de la Rock-Ola (celle qui aurait d'abord frappée le parapet du pont) c'est qu'il y aurait bien eu un tir dans cette direction. Tir raté pour stopper la fuite d'Elysabeth.

Qu'en pensez-vous ?

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-21, 21:40    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Pourquoi pas ? Mais le tir peut aussi avoir été un de ceux tirés sur les Drummond, notamment sur lady Anne. Rien ne nous dit que lorsque le tireur a fait feu, il a atteint sa cible à chaque coup. Du lieu du campement jusqu'au pont, la balle a très bien pu faire le voyage sans qu' Elizabeth soit nécessairement la cible. 


Quant à la fable qui circule selon laquelle Gaston aurait dit "Pan, une dans le pont !" au moment de la reconstitution, propos prêtés au juge Périès et qui seraient importants au prétexte que Gaston ne pouvait pas connaître la trace de l'impact de balle sur le parapet, il faut préciser que cet impact avait été signalé dès le mois d' Aout 1952, entre autres dans le journal Détective. Ce détail était donc connu et même s'il a dit "Pan, une dans le pont", cela ne prouve rien. Il avait eu largement le temps de penser à ce qu'il fallait dire au moment de la reconstitution. D'ailleurs, ces mots ne sont pas rapportés par le juge Périès dans son ordonnance de transport. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-22, 15:34    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour à tous. Gorenflo écrit :


Citation:
D'ailleurs, ces mots ne sont pas rapportés par le juge Périès dans son ordonnance de transport.



Dont acte . "pan sur le bec".

_________________
Cordialement .
Revenir en haut
wiwige80


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 5
Localisation: maromme
Féminin

MessagePosté le: 2014-08-01, 07:42    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

je vais regarder dans mes détectives des années 1952 , si je vois quelque chose.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-01, 08:22    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour wiwige 80 .
Le bonjour à René Pacaut ... Wink
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-04, 08:31    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour à tous, 


wiwige80 a écrit:
je vais regarder dans mes détectives des années 1952 , si je vois quelque chose.


Catastrophe, je ne retrouve pas le Détective dans lequel figurait un plan des lieux et la mention concernant l'impact de balle sur le pont. Je sais qu'il date du mois d' Août 1952. 
Par ailleurs, j'avais fait un copier -collé de l'image, dans le forum. Mais, là aussi, pas évident de la retrouver. Je vais un peu chercher. 


Cordialement. 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-04, 08:37    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

J'ai retrouvé la photo : 


http://crimedelurs.xooit.com/t1360-Une-hypoth-se.htm?q=#p10039
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-04, 08:49    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour gorenflo .
Au risque de me répéter , mais comment peut- il en être autrement aujourd"hui ?, nous avions pris un très long cordeau et nous avions pris l'alignement
avec le tracé de la balle sur le pont long de 4 cms environs . Cela nous avait permis de constater que le tir avait pu être effectué depuis  l'extrêmité du capot de l'Hillman . Ce pourrait bien être un tir sur Elyzabeth qui venait de rejoindre le chemin du pont en sortant du raccourci de derrière le mûrier ? ..Décidemment on ne trouvera jamais qu'une hypothèse à chaque solution envisagée car cet impact maintient tant soit peu l'hypothèse de la fuite de la petite ..

Amicalement .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-08-04, 20:39; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-04, 09:08    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Nicolas, 


Oui, à force on ne peut que se répéter. L'impact de balle dans le pont apparaît pour la première fois sous la "plume" du capitaine Albert qui relate ses investigations. Il nous explique dans un PV que le soir du 8 août, à 0h30, il se rend sur les lieux en compagnie du maire de Forcalquier. Il énumère plusieurs observations (la fenêtre de la chambre de Gustave n'est pas ouverte, la lumière ne s'est pas allumée dans la nuit, le chien n'a pas aboyé, etc.) En 7ème point, il écrit : 


" Nous recherchons la trace d'un point d'impact sur le pont. Nous découvrons à la corne Ouest du parapet Sud une trace d'éclatement de la pierre pouvant provenir d'une balle". 


Notons, pour "le fun" que Sébeille dans son bouquin explique avoir découvert cet impact le premier jour. Ah, la mémoire ! 


Mais, pour me répéter, moi aussi, je dis que l'impact de balle sur le pont, connu de ceux qui s'intéressaient à l'affaire puisque rapporté dans des journaux, ne prouve rien quant au déroulement des faits. Il peut avoir été provoqué par un tir sur Elizabeth qui prenait la fuite comme il peut venir d'une balle tirée vers Anne Drummond, par exemple. Comme il peut aussi avoir été fait à cette période mais sans rapport avec l'affaire (ce serait un peu gros mais, qui sait ?) . 


En revanche, je crois quand même qu'il date bien de la période en question car, sur les photos, on voit une différence entre la couleur de la pierre du pont et celle de la pierre entamée par l'impact. A cet endroit, à l'époque, la couleur est plus claire. Aujourd'hui, avec la poussière, les mousses et autres lichens, on ne fait plus la différence au niveau de la couleur.  


Amicalement. 
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-04, 13:28    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour !

J'ai retrouvé une photo (extraite du documentaire d'Orson Welles ; c'est l'index de Chapus qui montre un impact dans le parapet du pont)

On parle bien de cet impact ? (il existe aussi une autre photo montrant un autre impact mais situé en dessous du parapet du pont, moins "crédible" à mes yeux si l'on retient l'hypothèse que la chemise de balle retrouvée sur le ballast a bien ricochée.)



Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-04, 20:44    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
Bonsoir Chercheur .
C'est bien  celui dont il s'agit . Le seul ayant a été identifié à l'époque comme étant un impact de balle .

 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-05, 00:37    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Nicolas et toutes et tous !

Ok, ça roule ! (oserais-je dire ! Wink )
[J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal l'an dernier en "examinant" le fameux pont en vrai de retrouver cette "éraflure": je ne l'ai d'ailleurs pas vraiment vue et trouvée... Peut-être que des lichens ou des mousses la recouvrait... Je cherchais pourtant à peu près au bon endroit du pont]

Mais le pont, depuis plus de 60 ans, toujours néanmoins dans son "jus" (c'est bien l'un des derniers vestiges du lieu du crime qui n'a pas guère changé !), stoïque, a quand même pris plus de 60 ans maintenant aussi dans la chetron et qu'il a un peu changé (vieilli) aussi comme tout-e un-e chacun-e (mais beaucoup moins quand même que pas mal de choses sur les lieux du triple crime (La Grand'Terre, la nouvelle autoroute qui a éliminée le talus où a été retrouvée Elysabeth, la nationale refaite et élargie, la borne 32 (en plastoc maintenant), le mûrier disparu, etc.)
Tout cela ne facilitant pas et n'aidant pas, bien évidemment, à de nouvelles découvertes, investigations, recherches, etc.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-05, 01:08    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Chercheur ,

Pourquoi avoir enlevé cette fameuse borne 32, comme cisaillée à sa base... A t'on eût peur qu'elle ne parle ?. A t'elle fini
sur une cimaise de cheminée ?, a t'on voulu effacer toutes traces ?. Le murier a fait son temps , la butte rabotée.
Et puis pour en revenir à cette nouvelle borne en "plastoc" pour paraphraser Chercheur. C'est vrai toutes ces bornes
kilométriques font partie du patrimoine routier, trop Français peut-être pas assez Européen
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-05, 03:09    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir lafarge et toutes et tous !

J'en sais rien et je regrette le charme des vieilles bornes kilométriques. Je suis un insatiable voyageur et des petites routes à l'ancienne avec ses vieilles bornes kilométriques en ciment et en pierres. C'est clair ! Le plastoc, éphémère matériau n'aura jamais le charme d'une bonne vieille borne en granit, c'est limpide à mes yeux !

Le "progrès" est passé quelque peu AUSSI à Lurs. Inéluctable... Brisant un certain charme. C'est le lot de partout malheureusement (sans vouloir jouer le vieux con conservateur).

In fine, la topographie des lieux du triple crime a été assez profondément modifiée (modernisé penseront certain-e-s) -hormis le pont, j'en parle sur un autre topic, qui est resté l'un des rares vestiges à peu près dans son "jus"-

En cherchant et farfouillant et "calculant" un peu, on peut retrouver un zeste, un peu, de l'ancien tracé réel de la route de l'époque et quelques rares vestiges du goudron de la route d'origine (c'est très anecdotique...).

Le "progrès", le capitalisme, etc. ont effacé manifestement  la topographie originelle au moment des faits. Hormis le pont en gros, dernier "témoin" et vestige (dommage qu'il n'est pas la parole !) rien ne subsiste et a été transformé sous les coups de cette saloperie de cette société capitaliste de vitesse et de consommation de toc, avide de vitesse et de superflu (et de profits destructeurs immédiats), société du zapping permanent, frivole et inconséquente, bêtasse et ignare à souhait..

Mais c'est ainsi, what to do ? (Seule la vérité révolutionnaire peut peut-être contrecarrer cette grosse merdouille artificielle) quelque part dans mon plus beau rêve^^
Le malheur étant que ça ne favorise pas la trouvaille de la vérité intrinsèque de cette affaire.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-05, 08:51    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour lafarge ,

Vous n'avez pas tout à fait tort en effet car cette borne a bien été remplacée sans raison apparente autre que celle de faire "marcher" la fabrique des bornes en plastique moins esthétiques , moins robustes et moins intégrées au paysage que la pierre naturelle . Alors il faut sans doute chercher à qui profite le crime . On a vu dernièrement que derrière certaines décisions bizarres de nos députés il y avaient des intérêts non moins bizarres comme pour les éthylotests obligatoires et dont la fabrication profitait à des proches du pouvoir; mais là n'est pas sujet... ici .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-05, 14:25    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour !

Sans vouloir trop faire du HS -je suis bien d'accord avec Nicolas-, je pense aussi que peut-être cette borne a été remplacée parce que ça fait moins mal de percuter avec une voiture une borne en plastoc qu'en granit.
Faudrait poser la question à des spécialistes de la voirie.
Mais il y a certainement aussi -comme le suggère Nicolas- un business, un lobby, un marché de la borne en plastoc. On ne fait plus de bornes en pierre ou en ciment. Tout fout le camp.
(Quant aux éthylotests, j'en ais acheté 2 stupidement quand ça semblait devenir obligatoire d'en avoir dans sa voiture et puis cette loi stupide a été ensuite retirée^^ Je les ait toujours !).

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-05, 22:00    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

 Bonsoir Chercheur ,
Citation:
je pense aussi que peut-être cette borne a été remplacée parce que ça fait moins mal de percuter avec une voiture une borne en plastoc qu'en granit.


Ce peut être une excuse en effet au changement de méthode . Mais alors il faudrait peut être appliquer le système à tout ce qui peut faire obstacle à un véhicule qui se déroute : panneaux de signalisation , blocs de pierres ou rocher  ou mûrets le long des routes ..Cela me fait penser aux protections obligatoires pour les piscines (ce qui n'est pas mal en soi ) mais quid? des canaux ,calanques ,  rivières , fleuves et précipices sous la responsabilité de l'Etat et qui ne sont en rien protégés ?  Les esprits malins rétorqueront qu'on ne peut pas tout protéger... C'est vrai , mais l'exemple alors ne vient pas des censeurs et donneurs d'ordres , comme d'hab ! 





_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-06, 00:50    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Nicolas et toutes et tous !

Je pense que les censeurs et donneurs d'ordres ne sont que des autoritaires à qui malheureusement l'électoralisme, permet d'acquérir une sorte de chèque en blanc pour exercer le pouvoir à leur guise le temps de leur "mandat"...
C'est à mon avis dans ce genre de démocratie que nous baignons. Une fausse démocratie donc clairement, bidonnée. Une forme de démocratie principalement républicaniste.

Pour en revenir à notre affaire, je suis assez surpris que les Dominici aient pu être des communistes acharnés. J'ai du mal à le croire. Bien entendu, quelques années auparavant le triple crime, il y a eu la Seconde Guerre mondiale avec ses maquis, l'influence du PC (fortement stalinien) -Thorez planqué pas loin de chez moi...^^-, etc. et puis, dans les années 50, le PC était à son apogée. Les Dominici avaient peut-être vaguement des sympathies pour cette idéologie mais j'ai du mal à les voir comme de sincères communistes^^
Trucider quelques nazillons -ok, pourquoi pas ?- mais assassiner une famille anglaise pacifique gratuitement... Je comprends pas... Un autre ressort pour en arriver là a forcément du concourir.... (alcool, incompréhension linguistique, voyeurisme appuyé, etc. ; les hypothèses sont nombreuses).

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-06, 01:29    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour à tous , bonjour Chercheur .

Communistes acharnés ? pas certain . Ne pas oublier que Gaston a été estimé en son temps par le père supérieur de Ganagobie pour lequel il a travaillé
en bonne entente . Ce même père Lorenzi lui a ensuite fait avoir la Serre, propriété du monastère de Ganagobie,  en location et lui a permis ainsi d'acheter la Grand'terre par la suite . Ce ne devait pas être un communiste acharné pour avoir vécu ainsi toutes ces années à l'ombre du Prieuré et être allé chercher le témoignage de moralité du Père Lorenzi au moment du procès .
De plus, Gaston montait participer chaque année à la fête organisée en été  au Prieuré et s'en faisait un actif animateur .
Les Dominici n'étaient pas encartés et ainsi n'ont jamais été exclus par la suite, du Parti comme l'ont été Maillet et Hauteville .
Sympathisants , certes, et anciens du FTP pour les fils , soutenus par le Parti car baignant dans le milieu avec Barth, le beau- père de Gustave , responsable local, tout comme avec Maillet  et tous les cheminots de gauche (ô pléonasme !)
 Cette solidarité s'est faite sentir dans ce pays Gavot autant par les affinités de classe que par celles politiques et que celles des parentés qui se faisaient "à portée de charrette " et de "balletti" . 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-06, 01:51    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Nicolas et toutes et tous !

Effectivement !

Et l'on voit bien que notamment Gaston était plus un catho qu'autre chose...sûrement opportuniste (comme d'ailleurs pas mal d'humains que nous sommes^^).
Evidemment sa relation avec le Prieuré, le Père Lorenzi, etc. tranche avec l'"idéal" coco de l'époque (plutôt anti-curetaille)

Je pense certes qu'il y a pu avoir une sorte de solidarité, de communion, de sensibilité communiste (celle de l'époque) entre les Dominici, Maillet, Roure, etc. et comme grand guru, incrédulement de Staline and co.

Tout cela est aussi l'une des parties du fond du décor de cette affaire bien sûr.
Elle n'explique en rien (ou semble si peu) le triple crime fondamentalement (à priori) mais toutes ces réflexions permettent néanmoins de situer un peu mieux le contexte philosifico-politique de l'époque.

Merci pour vos éclairages. Je les trouve de plus en plus précieux.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-07, 07:25    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Nicolas a écrit:


Sympathisants , certes, et anciens du FTP pour les fils , 


Sur ce point, il faut être prudent. Le passé résistant des Dominici reste à démontrer. Le nommé Jean Garcin qui a écrit un bouquin considéré comme l'ouvrage de référence pour la Résistance dans les Basses-Alpes de l'époque " De l'armistice à la Libération dans les Alpes de Haute Provence", cite des tas de noms. J'ai regardé et, sauf omission de ma part, je n'y ai pas vu une fois le nom de Dominici. 
Un nommé Durandet a écrit un bouquin sur la Résistance dans lequel il cite Aimé Dominici comme faisant partie des FTP et qui aurait travaillé dans une mine à Manosque. Avec ses camarades, ils auraient perturbé la production de charbon ce qui, à terme, avait des répercussions sur les approvisionnements allemands. 


Quant à Gustave, il l'a lui-même déclaré : on est venu le chercher, avec d'autres, au moment où les fameuses troupes américaines remontaient les Alpes. Il est revenu à la Grand Terre vers Octobre, si mes souvenirs sont bons. 


Cordialement. 
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-07, 09:54    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour,

Je suis intervenu dans ce topic mais en omettant de répondre au thème de ce dernier. Je vais donc corriger le tir.
Cette affaire Dominici, le crime de Lurs, j'en ai toujours entendu parler, et avant que je fasse la connaissance de ce
Forum, mon approche se limitait à la culpabilité de Gaston Dominci, avec le doute de cette dernière, Coupable ? , innocent ?
L'intérêt pour cette affaire c'est accrue en lisant vos posts (pas tous, mais pas mal), qui m'ont donnés une bonne approche
et d'acquérir plusieurs hypothèses (qui me paraissent sensées,) quant au mobile, ou à défaut de mobile, pourquoi ce bivouac a tourné au drame ?.
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-07, 10:07    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Chercheur, et à tous,

Citation:
Le "progrès", le capitalisme, etc. ont effacé manifestement  la topographie originelle au moment des faits. Hormis le pont en gros, dernier "témoin" et vestige (dommage qu'il n'est pas la parole !) rien ne subsiste et a été transformé sous les coups de cette saloperie de cette société capitaliste de vitesse et de consommation de toc, avide de vitesse et de superflu (et de profits destructeurs immédiats), société du zapping permanent, frivole et inconséquente, bêtasse et ignare à souhait..


Cette notion de "Progrès" implique la dictature de l'instant Présent. Moderne un jour, démodé le lendemain. Pas de référents. La dictature du faux, et pour paraphraser Guy Debord, "Le Vrai n'est plus qu'un instant du Faux", bien que cette
remarque ne s'applique pas pour l'affaire Dominici, quoi que par certains aspects après coup !...
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-07, 14:02    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour lafarge et toutes et tous !

Je suis assez d'accord avec votre remarque. J'ai lu Debord il y a assez longtemps (La société du Spectacle), livre situationniste intéressant.
Mais dans notre affaire, les crimes ont été bien réels.
On bute toujours sur 2 interrogations majeures: qui a fait quoi exactement et pourquoi.

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-10, 02:44    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour à tous .

Il m'a été donné de voir un document émanent du responsable ftp d'oraison qui mentionnait ceci :

Extrait d'un post ancien au chapitre "Résistance " .:
Citation:
Je suis tombé sur un document officiel de 1944 et voilà ce qu'on y lit :

Gaston Dominici né le 15 aout 1918 à Ganagobie (BA). (fils de Gaston )
Nom de bataille : Dumas aimé .
Instruction générale : néant .
Militaire 2me classe . Responsabilités F/T/P: chef de détachement . (de Lurs )

C'est tout, mais c'est cette appartenance ( et les autres ) les liait avec les " camarades" du maquis local .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
welmoed


Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2014
Messages: 2
Localisation: paris
Féminin

MessagePosté le: 2014-09-29, 12:37    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

bonjour,

nouvelle inscrite, niveau de connaissance de départ : quasi nul sinon des trucs glanés ici et là ; mode d'arrivée ici : trouvé en brocante le bouquin de Reymond (pas taper, il faut tout lire, y compris le mauvais) et une grande envie de lire des avis divergeants. Donc me voici. J'ai également le souvenir d'un Rencontre avec X sur France Inter qui parlait de l'affaire (je n'ai pas fait de recherches, mais je pense que ça sortait de Reymond, encore lui, vu la thèse défendue) 

ps : quand à poster je ne l'aurais pas fait si ce n'était pour ne pas voir mon compte fermer, trop peur de parler avant d'en savoir plus.
_________________
veut en savoir plus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-09-29, 14:51    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Welmoed et bienvenue .

Il n'est pas nécessaire d'avoir écrit une thèse sur l'affaire pour s'y intéresser avec méthode . Vous avez cité le livre de W. Reymond , pas de chance vous avez commencé par le mauvais coté de la lorgnette . Nous pas taper vous , vous pas fautive !  Nous scalper Reymond , pas vous ! lol

Ce livre s'inscrit dans une manoeuvre d'intoxication téléguidée par certains ......qui voudraient voir ce triple crime se dissocier du nom Dominici . On les comprend mais on ne peut les aider dans cette manoeuvre car il y a trois innocents qui sont morts une belle nuit d'été 1952 dans des circonstances affreuses autant qu'improbables si un enchaînement fatal de faits irrationnels n'avait conduit d'honnêtes paysans dans le camp des criminels .
Et pour Reymond, dont l'écriture de  livres à mystères constitue une bonne source de revenus , l'occasion était trop belle pour ne pas s'y engouffrer opportunément . A chacun selon ses intérêts ..la convergence des intérêts des uns  et des autres a fait le reste .

Un éboulement à surveiller , des passages fréquents près du bivouac des Drummond . Un anglais qui en a marre et qui se rebiffe à l'approche renouvelée du (des ?)paysan .

Sans doute déjà importuné par Gustave et zézé , les plus jeunes du clan des Dominici de la Grand'terre , dehors avec la carabine par un grand clair de lune pour joindre l'utile (surveillance de l'éboulement) à l'agréable ( braconnage -et au passage "mater " la dame qui dormait à la belle étoile, car les anglais s'étaient installés sur le passage .. ) Sir Jack Drummond tente de repousser les importuns . Lui parle anglais , les autres pas un mot . Aucun échange de paroles  n'est possible pour expliquer qu'ils sont dehors pour un motif important concernant l'obstruction de la voie ferrée par l'éboulement de la veille ...et que la carabine n'est destinée qu'au braconnage ..l'Anglais voit les  choses autrement et s'irrite ..les autochtones n'admettent sans doute pas qu'un "inglese "leur fasse des remarques sur un ton vif , là, chez eux , sur leurs terres ! Le ton monte , Drummond veut désarmer l'importun , tire à lui  le canon par le bout pour désarmer l'individu et un premier coup part . C'est sans doute Anne qui le reçoit dans le bras et le flanc gauches ..elle hurle d'effroi et de douleur ..Le triple crime commence par cet "accident " . Comment arrêter ces hurlements et ces cris qui rendent fou ?
A bout de munitions ( 6 coups ) la fillette est encore en vie ..il faut la faire taire pour " qu'elle parle pas " sic..On la tue à coup de crosse de la même carabine qui a servi à tuer les parents . On retrouvera un morceau  de sa crosse sous la tête la petite Elyzabeth .
Les 3 Dominici vont avouer , puis se retracter . Seul le fils Clovis continuera d'accuser son père et ne veut en rien endosser une quelconque solidarité qui entache déjà son patronyme ..

Je vous ai résumé rapidement et sans esquisse la trame essentielle qui, a peu de détails près, doit se rapprocher des faits tels qu'ils ont sans doute existé .

Point d'espion , point de "Résistance " qui seraient sous- tendus dans la génèse du triple crime ...De cela nous pouvons en être certains .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-02, 08:20; édité 3 fois
Revenir en haut
welmoed


Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2014
Messages: 2
Localisation: paris
Féminin

MessagePosté le: 2014-09-30, 11:57    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

permettez moi d'émettre quelques réserves sur votre récit ; tout d'abord, vous me livrez une version assez péremptoire, ce qui ne laisse pas tellement place au débat ; pour avoir fréquanté d'autres forums, en particulier celui sur l'affaire Ranucci, je trouve un peu dommage que vous ne mettiez en avant qu'une version - Dominici coupable - en laissant le débat sur le déroulement, mobile etc.

concernant votre version, vous dites qu'il y a une mauvaise compréhension entre les Dominici et Jack Drummond ; or, selon Reymond (mais cela reste vérifiable, je n'ai rien vu à ce sujet sur le forum, mais il est fourni...), Drummond parlait bien français, assez pour faire un discours à la Sorbonne en français ; qu'en est il réellement ?

ce point ci me vient en particulier, le reste de mes questions, je compte déjà voir si cela a été discuté (et j'imagine que oui...) ; cela dit, j'essaie d'avoir l'esprit ouvert. Je ne suis pas conspirationniste, mais je ne nie pas de prime abord que des barbouzes soient venus faire des opérations en France (ou ailleurs). Cela dit sans forcément parler de Lurs et de l'affaire qui nous réunit ici.

hâte de lire vos commentaires !
_________________
veut en savoir plus
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-09-30, 15:05    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Welmoed . 



Citation:
tout d'abord, vous me livrez une version assez péremptoire, ce qui ne laisse pas tellement place au débat ; pour avoir fréquanté d'autres forums, en particulier celui sur l'affaire Ranucci, je trouve un peu dommage que vous ne mettiez en avant qu'une version - Dominici coupable - en laissant le débat sur le déroulement, mobile etc.

Les versions concises issues d'un dossier étayé sont toujours péremptoires .  Pour le reste il vous faudra lire et relire bien des sujets traités ici et ailleurs depuis des années et vous procurer d'autres lectures comme le livre de Laborde , Domenech ,
Deniau et Sultan et celui de Sébeille , sans oublier, bien sûr, le livre de Chenevier, le Divisionnaire qui y a donné ses conclusions  sur sa longue contre- enquête dans un long résumé circonstancié .

ICI , nous n'étudions  que les faits et les archives , donc le dossier , mais pas les parutions plus ou moins fantaisistes et, contrairement à d'autres forums, tout ce qui est dit ici peut être ,et a été ,au cours des nombreux posts , étayé , prouvé . On n'affirme rien qui ne soit prouvé . On demande aux visiteurs d'étayer leurs hypothèses avec des arguments circonstanciés et non imaginaires , de ne pas baser leurs réponses sur leur seul sentiment , mais sur des faits , ou en émettant des hypothèses les plus etoffées possible  .

C'est la résultante de centaines heures de lectures , d'échanges, d'études de pièces officielle et autres .  Le forum ici n'est que la partie émergée du dossier que Gorenflo connait à fond en grand professionnel qu'il est .

(Vous noterez aussi que Guerrier , auteur d'un livre important et Samuel Huet sont des lecteurs de ce forum et que nous avons avec eux des échanges sérieux .)


Certes, que des barbouzes soient venues faire ici et là des actions commanditées cela n'est pas un scoop mais en ce qui concerne notre affaire cela n'est pas le cas .
Si vous voulez entendre que Drummond serait un espion et que des barbouzes seraient venues de loin l'assassiner avec une pétoire cassée , rafistolée et graissée à l'huile d'olive locale et qu'ils auraient manqué de cartouches pour devoir tuer le fillette à coup de crosse , ce n'est chez nous que vous le trouverez . L'édition des pieds- nickelés est encore en vente du côté de Lurs . 



-
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-02, 13:54; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 462
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-09-30, 21:45    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

welmoed a écrit:
permettez moi d'émettre quelques réserves sur votre récit ; tout d'abord, vous me livrez une version assez péremptoire, ce qui ne laisse pas tellement place au débat ;


Le problème, cher ou chère Welmoed, c'est que depuis que nous débattons de cette affaire, et cela fait plusieurs années, nous prétendons la connaître un peu. Et si nous comprenons très bien que certains puissent avoir des interrogations, surtout après avoir subi la version totalement décomplexée d'un William Reymond, pour nous, d'une façon générale dans ce forum, les interrogations tournent autour de la question " Qui a fait quoi" au sein de la famille Dominici. 


Car nous sommes bien convaincus que le ou les coupables sont sortis de la Grand Terre. Ils ne sont certainement pas venus d'Allemagne, à bord d'une voiture Buick de couleur lilas. Vous en voulez une preuve, la voici : l'arme du crime. 


Il est établi que c'est bien la carabine Rock Ola qui a permis de tuer la petite Elizabeth Drummond. Nicolas vous a parlé de l'éclat de bois trouvé sous sa tête. L'expert en balistique a affirmé, par ailleurs, que c'était cette même carabine qui avait tiré les cartouches mortelles dont deux douilles ont été récupérées sur le terrain. 


Or, cette carabine Rock Ola avait, selon l'expert, été peut-être graissée avec de l'huile d'olive. Pour le commando bavarois, ça commençait mal. Mais surtout, surtout, il y a le collier qui a été fixé au niveau du canon et qui a permis de "rafistoler" l'arme. Ce collier, l'enquête l'a établi, a été vendu entre janvier et mai 1952, par un marchand forain du nom de Joseph Chauve qui habitait à Marseille. Joseph Chauve a été formel sur sa propre marchandise.  Il vendait sur les marchés de Forcalquier, Manosque et Oraison !! Alors là, le commando avec une carabine rafistolée, ça ne fait pas sérieux. Mais avec une carabine rafistolée par un objet vendu à quelques kilomètres des lieux du crime, on n'y comprend plus rien ! Le commando venu d'Allemagne aurait d'abord réparé son arme déglinguée avec un collier vendu par Joseph Chauve (avant le mois de juin 1952) puis aurait abattu les Drummond. On comprend bien que ceci tient du délire. 


La carabine Rock Ola, pour les imaginatifs qui défendent des tueurs venus d'ailleurs, c'est l'obstacle majeur, la muraille de Chine. Tant qu'on n'aura pas expliqué comment des tueurs étrangers, quels qu'ils soient, ont pu accomplir leur "travail" avec une telle arme, toutes ces histoires seront irrecevables. Et tant pis si cette manière de raisonner paraît un peu péremptoire.  


Cela dit, vous avez de quoi, en effet, vous documenter dans ce forum. Et aussi par la lecture des différents bouquins qui ont été publiés. Mais là, il faut se méfier. Ils sont de qualité inégale. Concernant une critique utile et argumentée du livre de Reymond, je vous conseille la lecture du livre de Jean-Charles Deniau et Madeleine Sultan. Quelques mensonges incroyables y sont démontés. Et n'oubliez pas non plus le site de Samuel Huet dans sa sous-partie : Du côté de Lurs. 


Cordialement.  
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-02, 13:56    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Allo Welmoed ? plus de questions ?

Elle a raccroché .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-03, 23:09    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Gorenflo cite,

La carabine Rock Ola, pour les imaginatifs qui défendent des tueurs venus d'ailleurs, c'est l'obstacle majeur, la muraille de Chine. Tant qu'on n'aura pas expliqué comment des tueurs étrangers, quels qu'ils soient, ont pu accomplir leur "travail" avec une telle arme, toutes ces histoires seront irrecevables. Et tant pis si cette manière de raisonner paraît un peu péremptoire.  
../..
Cela dit, vous avez de quoi, en effet, vous documenter dans ce forum. Et aussi par la lecture des différents bouquins qui ont été publiés. Mais là, il faut se méfier. Ils sont de qualité inégale. Concernant une critique utile et argumentée du livre de Reymond, je vous conseille la lecture du livre de Jean-Charles Deniau et Madeleine Sultan. Quelques mensonges incroyables y sont démontés. Et n'oubliez pas non plus le site de Samuel Huet dans sa sous-partie : Du côté de Lurs.


Pour Wilmoed, bonsoir, et bonsoir à tous,

Lorsqu'un commando intervient pour un contrat, il vient armé d'armes dites professionnelles avec le, ou les calibre(s) associé(s), et fait ce qu'il a à faire, et ce pour quoi il est venu, et si toutefois il s'attarde ce n'est que pour donner le coup de grâce, puis ensuite, il file à l'anglaise (sans vouloir faire de l'esprit Rolling Eyes ). Ciao bambini, bye bye eveybody, et aux suivants de ces Messieurs !. Or Ici, dans cette affaire la scène du crime a évoluée durant toute la nuit.

../..

Il est cité dans post le livre de JC Deniau et Madeleine Deniau, livre que je viens d'acquérir et lu. Ceci est enfin ma première lecture sur l'affaire de Lurs. (C'est le seul livre que j'ai pu trouver à ce jour (Gilbert Jeune à Paris € 6.50, occasion bien entendu, mais en très bon état, et d'ailleurs je "travaille" à quelques questions et réflexions à soumettre sur le Forum.
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-04, 00:04    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Lafarge , bonsoir à tous .

Bien entendu la façon dont a été commis le triple crime sent à 100 lieues le crime d'amateur .
Comme vous le dites et comme nous l'avons dit à maintes reprises , des tueurs professionnels opèrent avec des méthodes plus efficaces et moins aléatoires
et chacune des victimes , en général, a droit au "coup de grâce"(?) dans la tête . Signature habituelle de ce type d'individus pour ce type de crime commandité .

Et pour le transport, la rock Ola n'est pas la plus pratique , ni la plus discrête et pas forcemment la plus efficace  comparée à un colt 45 ou un pistolet-mitrailleur  .
Surtout ,cher Lafarge,quand ces grands tueurs venus de si loin ne graillent le chargeur de la rock ola qui contient 15 coups ,seulement que de six cartouches  ..c'est idiot d'avoir dû achever la fillette avec la crosse de leur fusil , un si beau fusil rafistolé avec tant d'amour et délicatesse !!!!! Mais de qui se moque t-on quand on ose avancer de telles âneries ?

Bref , la signature de ce triple crime n'est pas celle des assassins professionnels on l'a dit  .  De braves gens attentionnés que ces tueurs-là qui ont pris la précaution, au risque de se faire surprendre en plein délit , d'aller recouvrir les cadavres , l'un d'un lit de camp et l'autre, à l'opposé ,d'une couverture avant de songer à s'enfuir .. et, qui plus -est, ont la chance de trouver dans Gustave un" aide de camp" précieux qui s'amuse à sept heures du matin à tirer le cadavre d'Anne Drummond sur plusieurs mêtres par les pieds histoire de faire "bisquer " les policiers et  un peu d'exercice matinal.  
 Les "Pieds Nickelés", pour ceux de ma génération , faisaient dans le même genre  , mais eux c'était pour faire rire .

Sultan et Deniau , qui ont repris le dossier et qui n'ont pas été contemporains du procès , ont l'immense mérite surtout d'avoir su retrouver en 2004,le fameux Bartowski qui s'était accusé en 1952 du crime de Lurs  en tant que complice des tueurs partis de Bavière dans la même Buick (rose ) que lui ..Comme tous ceux qui l'avaient interrogé auparavant au moment de l'enquête , Deniau et Sultan ont compris aussi s'être trouvés en face d'un affabulateur doublé d'un mythomane qui s'est du coup impliqué pareillement dans la mort de la princesse Diana en affirmant sa présence sous le pont de l'Alma lorsqu'elle avait perdu la vie ! (C'est de ce passage dont Gorenflo voulait faire mention sans doute .)
 Un mythomane qui nourrit sa pathologie en lisant les faits divers dans les journaux donc .
 Le  passage de leur livre qui relate cette rencontre après un pistage digne des plus fins limiers  et leur témoignage à ce propos est , sinon capital car la chose se savait , du moins  confirme encore plus de cinquante ans après , les conclusions de Gillard et autres policiers venus enquêter en 1952/53 sur place alors que le sieur Bartkowski était retenu prison  . 
Exit donc la pierre angulaire de toute une théorie du complot et du crime d'espionnage sur laquelle se sont appuyés W Reymond et A Dominici et consorts !   
 Vade retro satanas et lux fit .



  
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-07, 11:17; édité 5 fois
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-04, 09:45    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Nicolas,

Je ne me suis jamais exprimé sur la version de WR, tant cette dernière est d'un pathétique sans nom. Ce que je
ne comprends pas chez WR, est qu'il ose avancer cette thèse du complot venant de Bavière, tout en sachant qu'elle
ne tient pas la route face aux diverses expertises. Quelle est sa motivation, faire du spectaculaire, n'en
doutons pas, mais plus encore, (et pardonnez moi, pour les termes employés ici), faire du fric, de la tune, du flouze
de la caillasse, que sais je encore ?. Comment peut-il écrire un livre tout en sachant qu'il affabule (il prétend
avoir interviuvé Barthowski, or cela c'est avéré faux. Quand il met en avant sa thèse du complot, il le sait, en
son fort intérieur que c'est faux, du vent. Il est du coup doublement malhonnête intellectuellement.
Il aurait eu sa place à la Stasi dans les services Propaganda au service du bon peuple.
Du coup, on a envie de lui dire...Allez, allez William Reymond, allez nourrir les cochons... ils Réclament !!
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-04, 19:01    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Lafarge .



Citation:
faire du fric, de la tune, du flouze , de la caillasse, que sais je encore ?  
Tout est dit . Le mystère fait plus vendre qu'une simple vérité qui s'éteint sitôt dite .
Il sait bien, comme tous les journalistes du reste , que l'imaginaire est multiple , informe, intangible et inflammable , avec tout ça on peut faire durer le suspens à l'infini ...des ventes .





_________________
Cordialement .
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-08, 13:16    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Nicolas, Bonjour à tous,

Nicolas cite,

" Et pour le transport, la rock Ola n'est pas la plus pratique , ni la plus discrête et pas forcemment la plus efficace  comparée à un colt 45 ou un pistolet-mitrailleur "


Avant toutes choses, je souhaite revenir sous mes propos concernant WR. Parfois, je l'avoue, je m'emporte quelque
peu, et suis quelque fois, un peu excessif dans mes propos tels que ceux-ci
<Il aurait eu sa place à la Stasi dans les services Propaganda au service du bon peuple.
Du coup, on a envie de lui dire...Allez, allez William Reymond, allez nourrir les cochons... ils Réclament !!
>, bon... je le reconnais bien volontier, à prendre avec des pincettes.

Vous citez, Nicolas, que le Rock Ola, n'était probablement pas l'arme la plus efficace. Or dans le livre de M Sultan et de
JC Deniau, après enquête suite expertises, ils précisent que la Rock Ola, ne pouvait pas occasionner de tels dommages,
quant aux blessures subies par Sir Jack Drummond, (concernant la 2nde balle), qui a traversée le corps de part en part,
et en occasionnant une fracture d'une vertèbre lombaire, puis traversant sur toute la largeur le lobe droit du foie, puis
fracturant la 7ième cote droite avant de sortir. Ils mettent donc en doute l'utilisation de la Rock Ola pour de telles blessures, et pencheraient pour une arme plus puissante, telle que Garrant ou alors un Springfield 1903. Ils le précisent
d'après expertises en balistique, mais sans une certitude absolue. Si tel avait été le cas, pourquoi, n'en a t'on jamais
parlé, ni durant les l'enquêtes, ni durant le procès ...de cette supposée 2ème arme ?
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-08, 14:17    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour lafarge ,

La Usm1 est une arme de guerre à part entière avec un défaut cependant, elle a un" effet choc "moins important que le Springfield par exemple, mais du point de vue pénétration c'est une arme redoutable qu'affectionnaient les gradés de l'armée US de la 2eme guerre mondiale pour son rapport puissance/maniabilité .

Mais pour avoir eu connaissance d'essais effectués  avec elle , je puis vous assurer qu'elle est parfaitement capable de faire tous les dégat qui furent constatés sur les victimes  à si peu de distance comme ce fut le cas .

Ceci , je pense , est un faux débat d'arrière- garde ; d'ailleurs,  au moment de l'enquête les pro comme les  anti- Gaston n'ont pas remis en question les conclusions des experts en balistique quant à la faisabilité des crimes par cette même arme .

Vous trouverez sur le net pas mal de sites dédiés à la USM1

Bonne journée .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2014-10-08, 21:12; édité 2 fois
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-08, 19:06    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Nicolas,

N'ayant aucune expérience concernant les armes à feu, quelles qu'elles soient, je vous crois bien volontiers, et
effectivement, comme vous le dîtes, que se soit les pro ou les anti-Gaston, jamais il ne fût fait référence à une
seconde arme comme arme(s) du délit. D'ailleurs dans le livre "C'était une affaire de famille", cette éventualité
d'une seconde arme est citée, mais, si mémoire ne me fait pas défaut, sans aucune certitude absolue. Les auteurs
en faisaient référence suite à une expertise balistique (p.288).

Je tâcherai de consulter les sites dédiés à la USM1.
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-12, 00:16    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir à toutes et à tous !


Je voudrais souhaiter la bienvenue à Welmoed mais lui dire qu'effectivement, comme l'ont dit certains membres de ce forum auparavant, qu'elle fait fausse route avec Reymond.


Aux habitué-e-s de ce forum, j'étais absent quelques temps, désolé, mais je lâche pas l'affaire ! Smile


Pour en revenir au coeur de l'affaire: Voui, il n'y a aucun doute que la Rock-Ola fut bien l'arme du crime des Drummond ! Tout cela est prouvé de maintes manières, la + flagrante étant le ou les bouts de crosse retrouvées sous la tête d'Elizabeth !


Il est également indubitable que cette carabine appartenait aux Dominici (Clovis qui tombe à genoux devant le commissaire Sébeille quand il l'a lui présente, la scène où les Dominici -Clovis, Gustave et Gaston- montrent l'étagère où était planqué cette arme, etc.)


Et je n'aurais de cesse de le répéter dans cette affaire: les 2 questionnements majeurs qui restent à élucider sont qui a fait quoi exactement des Dominici et pourquoi ?
(Le reste n'est que de la littérature pour faire du fric)


Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-12, 08:50    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Chercheur ,



Citation:
Et je n'aurais de cesse de le répéter dans cette affaire: les 2 questionnements majeurs qui restent à élucider sont qui a fait quoi exactement des Dominici et pourquoi ?


Nous sommes d'accord avec vous . Je pense aussi que Gaston a bien eu sa part dans ce triple crime , en particulier avec les parents .

Car j'ai du mal à imaginer , somme toute , que les fils auraient pu l'accuser s'il n'avait été au départ (au moins ) du triple crime . Ils n'étaient pas cyniques à ce point . Du moins au point d'accuser leur père s'il n'avait été pour rien dans cette affaire . Gaston a dû être l'auteur principal , Gustave a bien dû l'aider , mais pas au point de vouloir aller à la guillotine avec son père pour ne l'avoir qu'aider sans doute à achever la fillette .....(?)

Bonne journée .




_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-21, 09:58    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Pour lafarge .

Bonne journée .

        http://crimedelurs.xooit.com/redirect1/http://casrom.free.fr/ryandescriptif…
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
lafarge


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: courbevoie
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-27, 16:34    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Nicolas,


C'est seulement aujourd'hui que je réalise que vous aviez mis en ligne cette documentation, cette dernière m'avait échappée! Je vous en remercie et 
acceptez toutes mes excuses pour ce retard, quant à la réponse. Je suis en train de la lire, et semble assez précise.


Merci encore et bonne fin de journée.


Lafarge,
_________________
Un peu de Champagne ? Cela vous donnera le goût des bonnes choses.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-10-27, 16:48    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonne lecture . Wink
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-01-04, 22:58    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour à tous,

Cela fait longtemps que je viens sur ce forum pour vous lire.
Je me suis inscrit il y a pas mal de temps mais je n'ai jamais posté.Je n'avais pas honte ,mais j'ai toujours eu l'impression que les autres en savaient beaucoup plus que moi.Ce qui est une réalité !
Pourquoi je m'interresse à cette affaire ?
En 1952 , mes parents avaient 29 ans (Père) et 25 ans (Mère).Habitant dans le Nord de la France ,ils ont suivi l'affaire dans les journaux ,comme tout le monde.
Ils se sont installés dans les Bouches du Rhône en 1960. C'est là que je suis né en 1967.

En 1973, à la sortie du film avec Jean Gabin mes parents ont voulu aller le voir au cinéma.Et comme j'avais 6 ans ,pas question de me laisser seul à la maison.J'ai donc fait partie du voyage cinématographique.
Aujourd'hui on s'offusquerai de voir des parents amener un enfant de 6 ans voir ce genre de film. Mais pas à l'époque .Les enfants faisaient partie de la famille et étaient plongés dans la vie réelle.Les programmes télé n'étaient pas plus tendres envers les enfants avec des condamnations à mort aux "Dossiers de l'écran" ou chez "Messieurs les jurés" sans compter les westerns ou les films de guerre où on tuait à tour de bras.

Et c'est ce film m'a marqué !
Bon c'est vrai qu'un homme et une femme tués à coup de carabine ,franchement ça ne ne m'avait pas fait plus réagir que ça. C'était dans la lignée des programmes télé.
Par contre le massacre d'une fillette à peine plus agée que moi ,ça m'a choqué .Je ne l'ai jamais digéré ! Et aujourd'hui c'est ça que j'ai en travers de la gorge.
Aujourd'hui comme en 1973 , j'ai la gorge qui se serre en pensant à cette pauvre petite.
Je rêve qu'un jour on connaisse le ou les fumiers qui a ou qui ont fait ça .Pour sûr ,j'irai cracher sur sa ou ses tombes.

Personnellement , j'ai visité le lieu des crimes ainsi que le cimetière de Forcalquier .Voir le petit mémorial (croix et nounours) en mémoire d'Elisabeth ou encore sa tombe me donne envie de vomir.Je sais que ça peut paraitre idiot mais on doit justice à cette enfant qui venait découvrir un pays .... nôtre pays!

J'achèterai le livre qui va sortir début 2016 en espérant qu'un jour la vérité éclate. J'espère , comme tout le monde ...
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-01-05, 01:54    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonsoir Romarin . Merci de nous faire partager votre cheminement vers l'affaire qui a marqué son siècle et continue de le faire . Il y a tant de crimes semblables ou bien pires encore, qu'on pourrait se demander pourquoi celle- là plutôt qu'une autre ? Sans doute parce que le mobile demeure confus aux non initiés et que chacun peut entrer dans la nuit du 4 août 1952 avec ses propres hypothèses et que les protagonistes nous semblent proches .Tout ceci d'autant plus facilement que les fautes commises par les enquêteurs dans les premières heures ont occulté la vérité .
Le livre de J-L VINCENT, commissaire Divisionnaire (honoraire depuis peu), vous permettra de comprendre par le menu détail de l'enquête ce qu' il en est réellement . Mais quand vous aurez lu ce livre -bible de référence, j'en atteste , personne ne pourra plus vous faire avaler "des fariboles" comme le disait Gaston de Sébeille .....Vous aurez de quoi remettre les pendules à l'heure du même méridien ...

Je me dois de préciser pour être tout à fait clair, que l'honnêteté intellectuelle qui habite M Vincent dans la vie se retrouve dans la démarche et les explications qui animent son livre. Si un jour je ne devais garder qu'un livre, sur la quinzaine écrits sur ce triple crime , ce serait assurément celui de J-L Vincent, et s'il me fallait en choisir trois autres : Laborde, Guerrier (avec des réserves ), .. et Deniau . ET avec ceux de Mossé et W. Reymond j'allumerais un braséro pour me tenir chaud à la romaine pendant la lecture des autres .
Amicalement .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2016-01-05, 15:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Romarin


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 63
Localisation: Salon de Provence
Masculin

MessagePosté le: 2016-01-05, 13:42    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Bonjour Nicolas

En tout cas merci à vous et aux autres aussi d'entretenir la flamme ,car celle-ci finira bien par s'éteindre un jour.
Point de vue bibliographie ,je n'ai lu que celui de WR. Oui je sais , personne n'est parfait Embarassed
J'ai lu celui-ci parce quelqu'un le possédait et que c'est l'occasion qui a fait le larron. Mais je compte bien en lire d'autres (ceux que vous présentez comme sérieux).

je m' intéresse aussi à d'autres crimes commis près de chez moi comme l'affaire Jérémy Cartland à Pelissanne ou encore le meurtre commis par Hamida Djandoubi à Lançon de Provence.

Mais bientôt ,le livre tant attendu Okay

Amicalement
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 592
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2016-01-19, 11:36    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ? Répondre en citant

Wink Okay
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:52    Sujet du message: Comment êtes- vous devenu passionné par cette affaire ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> -> Débats autour de l'Affaire : FILMS,LIVRES,EXTRAITS, etc... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com