l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Europe 1 (Boutron Deniau)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> -> Débats autour de l'Affaire : FILMS,LIVRES,EXTRAITS, etc...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-17, 19:47    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Bonsoir, 

Dans la rubrique historique qu'assure Marc Ferrand au quotidien sur Europe 1 on a parlé de quoi, ces derniers jours ? 


De l'affaire Dominici. 


C'est un de mes amis qui m'en a parlé aujourd'hui. 


J'ai commencé à écouter en podcast. Y sont invités Deniau et Boutron. Je ne suis pas encore arrivé au bout. Voici le lien : 


http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/L-I…


Cordialement. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-10-17, 19:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-18, 00:14    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Merci Gorenflo pour ce lien . 
Je l'ai écouté jusqu'au bout et comme d'habitude les gens ne connaissent pas le dossier avec exactitude et comme d'habitude Boutron m'a donné des boutons . Deniau se souvient des grandes lignes mais oublie les détails essentiels comme la carabine retrouvée dans l'état que nous savons et qui parle ...il dit de grosses bêtises qui apportent de l'eau au moulin des contradicteurs, comme par exemple celle ci :".. ils sortaient (Dominici ) souvent la nuit pour braconner le blaireau ! "  ..Sébeille était un anti- communiste primaire qui soupçonnait les Dominici d'être acoquinés aux communistes !"
 Bravo Deniau! Argument superflu qui devient un contre -argument de poids ! Il y a mieux à dire dans une si courte émission !


Etc, etc .On reste toujours sur sa faim et surtout sur l'envie de leur couper la parole pour dire l'essentiel" qui tue" et non pas leurs  détails improbables !


Deniau est insuffisant et Boutron on ne peut plus grotesque,  comme son film ! Il n'a pas fait de progrès : élève distrait qui perturbe la classe .2/20 .


L'argument massue de ce dernier , on jugera de son épaisseur : " Sébeille était raciste , il voulait se faire un rital , et  les Dominici étaient des rital !" Sic !


Comme ne manque pas de lui faire remarquer le présentateur de l'émission : " Mais est-ce que ça suffit pour exonérer les Dominici " ? ..

Bien entendu, pas de réponse à cela .


Pour Boutron , dont la vision de l'affaire s'arrête au livre de Sébeille (c'est lui qui le dit fièrement. ), on peut penser qu'il ne filme qu'avec de courtes longues focales , jamais avec un grand angle !
Mais peut -on demander à un cinéaste d'être autre chose qu'un cinéaste marchant de rêves sans être un grand policier ? Bien sûr que non et bien sûr aussi que sa place n'est pas dans une émission  pour expliquer une affaire aussi pointue .
Quant à ce brave Deniau , comme nous tous , il vieillit et devrait se faire assister par de plus pointus que lui , car il laisse trop passer de coups magistraux .
Ce qui permet à des adversaires médiocres de se croire ducroires !
Ce n'est pas demain qu'avec de tels débatteurs , les gens y verront plus clair dans cette affaire , je dirais même au contraire .

_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-10-18, 08:12; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-18, 06:39    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Merci pour cette analyse. Je vais tenter, aujourd'hui d'écouter la suite mais, pour tout dire, sur le peu que j'avais entendu, Deniau avait commencé à me "gonfler". 


Amicalement. 
Revenir en haut
Tartarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-10-18, 07:05    Sujet du message: Europe 1 Répondre en citant

Bonjour,

Je n'ai pas écouté mais je trouve que ces gens ne savent plus quoi dire pour essayer de remettre cette affaire au goût du jour !

Parti comme c'est parti, que se racontera t-il dans 20, 30 ou 50 ans ???

On nous dira que Gaston était pédophile ?, que Gustave était alcoolique ?, Maillet agent du KGB ?, Perrin schyzophrène ?, la carabine n'a jamais été dans la Durance ?, Sébeille agent Roumain ?, qu'il y avait d'autres cadavres que ceux des Drummonds et j'en passe ???

On est en plein délire...

TARTARIN
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-18, 07:43    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Oh la la ! Mais c'est dingue ça ! Ce pauvre Deniau, pourtant auteur d'un livre très utile, est fatigué ou quoi ? Je suis en train d'écouter le podcast mais je n'en reviens pas. Il enfile les bêtises comme des perles. 


Gustave prévient Jean-Marie Olivier à 05h00, les gendarmes arrivent trois-quart d'heure après, Gustave accuse son père en janvier 1953 ! 
Il tient jusqu'au bout de l'émission, à ce régime ? 


Cordialement. 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-18, 08:23    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Fin de l'émission. Affligeant, une fois de plus. 

Sébeille raciste anti-italien. C'est Boutron qui déduit cela de la lecture du livre du commissaire. Nous n'avons pas dû lire le même. Cela ne m'a pas frappé du tout. 


Tout compte fait, le meilleur dans cette émission c'est Franck Ferrand qui, normalement, joue un peu les Candide et fait appel à des "spécialistes". 


Mais alors Deniau ! Quelle lourdeur ! Emprunté, cherchant ses mots, n'allant pas au bout de son propos. 
Vite, cher ami ! Prends quelque chose, de l'huile de foie de morue, de la poudre de perlinpinpin, de la rhubarbe, du séné, mange du poisson bleu, 
pratique la marche à pied, fais des mouvements respiratoires ! Et prépare ton discours avant d'aller derrière un micro. 





Cordialement.  


Dernière édition par gorenflo le 2012-10-18, 20:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-18, 11:30    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Bonjour Tartarin , bonjour Gorenflo ,
bonjour à tous , 


"On n'est jamais si bien trahi que par les siens " . Sans le présentateur Frank Ferrand cette émission aurait été un naufrage ..si ce n'est pas déjà le cas . 


Ce n'est pas le première émission où l'on voir un Deniau hésitant ; il fut pareil lors d'une émission télévisée en face de W Reymond ! Depuis il aurait 
pu ajuster son tir , recadrer ses arguments .


Je pense sincèrement qu'il a besoin de repos , comme dit Gorenflo , et de préparer ses très éventuelles futures émissions !! 


Il va jusqu'à reprendre les propos de ce pauvre Boutron et dire ce que j'ai écrit plus haut sur l'anti-communisme de Sébeille ! Shocked  Je me frotte les yeux !




Comme dit Gorenflo encore , nous n'avons pas dû , et  lire le même livre, et surtout étudier le même dossier . Car si l'anti-communisme habitait Sébeille à ce point , comme le prétendent ces deux gentils débatteurs , que n'a t-il mis Maillet en prison , qui était responsable du PC local et qui avait détenu des armes de guerre saisies par la gendarmerie , dans sa cuisinière ? Que n'a -t-il persécuté Barth , le père d'Yvette , hiérarchiquement au dessus de Maillet ? 
Et pourquoi a  t-il laissé de côté Clovis, le cheminot ,  quand il a reconnu la Rock-ola ? Pour un anti- communiste acharné , voilà de belles occasions de sévir qu'il a laissé passer ce pauvre Sébeille et avec bien d'autres encore ..
Connaissant le dossier assez correctement , sans pour autant prétendre tout savoir parfaitement  , on peut tout reprocher à Sébeille mais pas un acharnement basé sur de la rancune politique ...On voit plutôt le contraire dans la largesse dont ont bénéficié, au moins deux proches de ce bandit de ce RITAL communiste de Gaston : son fils et son petit fils ! 
J'aimerais bien que dans les pays totalitaires communistes les opposants soient traités de la même manière que Sébeille a traité ce nid de dangereux camarades !
Les boutons que me donnent les arguments de Boutron se transforment en psoriasis avec l'aide de Deniau ! 




  amicalement .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-19, 22:06    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Bonsoir à tous . 
Notre ami nous autorise à passer une troisième couche ripolinée sur l'émission de Frank Ferrand . 
Voici le texte de sa facture qu'il nous fait passer .. Okay






Franck Ferrand, Europe 1, Au cœur de l'histoire, l'affaire Dominici, 15 octobre 2012 ( invités : Pierre Boutron et Jean-Charles Deniau).
 
Avant d'exposer ma propre "vision" de cette émission, je voudrais risquer deux remarques :
- la première concerne le sieur Franck Ferrand. Je le connais à peine, mais je le sais curieux de tout et potassant ses sujets, même politiquement incorrects. N'est-ce pas lui, en effet, qui a ouvert son antenne, à plusieurs reprises, aux tenants de la thèse "Alésia-Jura", qui scientifiquement parlant réduit à néant l'Alésia-Bourgogne inventé de toutes pièces pour la gloire de Napoléon III (hélas il y a les certitudes scientifiques, et puis les formidables enjeux économiques) ;
- la seconde concerne le sieur Franck Ferrand (non, je ne me répète pas, méchants lecteurs !). Je n'ai pu, malgré moi, m'empêcher de le comparer à deux de ses confrères ayant traité du même sujet ; d'une part, Jacques Pradel (RTL, L'heure du crime, 1er mars 2012), et Patrice Gélinet d'autre part (France-Inter, 2000 ans d'Histoire, l'Affaire Dominici, 29 novembre 2004). Ferrand l'emporte largement sur Pradel, mais enfonce complètement Gélinet. Bref.
 
C'est assez dire qu'on sera très indulgent sur les quelques erreurs (lapsus ?) qu'il a pu commettre ("dès le 7 septembre 1952, Gustave est condamné..."), car en gros il connaissait son sujet... mieux que ses invités, ce qui est un comble ! Et pourtant, que l'émission avait mal débuté, avec les sempiternelles ritournelles, "l'Affaire de Lurs demeure un mystère... ce dossier reste une énigme après six décennies... c'est un mystère absolu (sic) pour les initiés autant que pour les profanes". Eh bien non ! En tant que modeste initié, je m'inscris en faux contre ces billevesées, sans cesse colportées de journalistes en journalistes, et d'émissions en émissions ! Ça partait mal, dis-je, avec un extrait d'interview du Tave par Paul Lefèvre (l'un et l'autre, lamentables, mais au moins il n'y a qu'un assassin dans le couple, du moins je le présume).
Quant aux deux intervenants, je leur en veux à mort : ils m'ont obligé à me lever de ma chaise, et à courir à ma bibliothèque, l'un parce que, soi-disant il avait mis un point d'interrogation après "c'était une affaire de famille" (non, d'exclamation, ce qui n'est pas la même chose) ; l'autre s'enorgueillissant d'avoir attentivement lu "pas mal de choses", et en particulier "les 450 pages du bouquin de Sébeille" (hélas, il n'y en a que 313). Mais ceci n'est vraiment rien à côté des énormités que nous avons dû subir de la part de l'un comme de l'autre invités.
 
Et je vais risquer une troisième remarque : heureusement que Ferrand n'a pas fait polémiquer ses deux invités, sinon Deniau aurait été enfoncé, comme il l'a été à de nombreuses reprises, précédemment (contre G. Collard, contre Ch. Charret, contre W. Reymond...). Qu'il nous insupporte, avec son ton larmoyant, ses phrases non terminées, ses approximations et ses inventions qui résultent, au vrai, de sa méconnaissance du dossier. Pour défendre la thèse de la vérité, nous aurions besoin d'un debater davantage pugnace, et surtout connaissant un peu mieux son sujet !
 
Et maintenant, passons au florilège - qui ne vise pas à l'exhaustivité, loin de là.
Deniau parle tour à tour de l'influence des communistes (exact), du "nombre incroyable d'armes échangées par les soldats américains" qui montaient à Grenoble (l'incroyable, c'est le nombre d'armes anglaises parachutées, qui ont pour l'essentiel permis aux communistes d'abattre leurs adversaires - français), du tour d'arrosage, qui avait lieu une fois par mois (la sécheresse provençale, connais pas), du dernier jour des moissons (dont on a abondamment parlé, mais dont il n'existe AUCUN commencement de preuve : c'est donc une fiction), du train qui passe à sept heures, le lendemain (et celui du soir, alors ?) ; il ajoute : à La Grand'Terre, tout le monde était là (???), Sir Drummond s'est marié (non, remarié) avec l'une de ses élèves, de vingt ans sa cadette (non, 13 ans), Gustave arrête un cycliste (!!!), Jean-Marie Olivier [mais on sait infiniment gré à Deniau d'avoir rappelé la très récente disparition du "premier témoin"], lorsque les gendarmes arrivent, tout a été bouleversé (Deniau parle même d'un car de touristes ! Tout cela est absolument faux ! Si bouleversement il y a eu, c'était du seul fait du Tave), Gaston était père de huit enfants (non, neuf), Girolami est bombardé Commissaire... Deniau nous refait aussi le coup de l'allée, il ressort donc Giono de la naphtaline (malheureusement, aucun des journalistes présents, pourtant attachés très souvent au mot-à-mot de Gaston, n'a rapporté cet incident), et puis il accélère le rythme : "après les aveux, il y a un procès aux Assises (tiens, je croyais qu'après l'enquête de police, commençait l'instruction proprement dite ! En tout état de cause, entre les "aveux" du Patriarche, et le procès d'Assises, il s'est écoulé toute une année : 14 novembre 1953-17 novembre 1954).
Le "dialogue" s'interrompt alors, pour nous permettre d'entendre un scoop (personnellement, je ne l'avais jamais ouï, il est vrai que c'est inouï) : le Tave et son épouse réagissant à l'annonce de la contre-enquête, l'un pour dire, "nous demandons que la vérité éclate", l'autre, en remarquable perroquet, pour renchérir : "nous souhaitons que la vérité éclate". Sacrés farceurs, dans cette tragédie ! L'annonce de cette nouvelle enquête est alors l'occasion, pour Deniau, de nous sortir une nouvelle énormité : les policiers parisiens ont procédé à une audition de dix heures du condamné à mort ! Je me demande s'il s'écoute parler, parfois...
Et puis nouvel interlude, mais cette fois on nous lit un texte de Marcel Montarron (excellent connaisseur de l'affaire, on ne le cite pas suffisamment) qui nous montre à quel point Gaston était comme une anguille entre les mains de Chenevier. Enfin quelqu'un qui dit quelque chose de sensé !
Et puis, toujours selon Deniau, gracié, le père Dominici revient à La Grand'Terre (mais pas du tout ! La mesure de grâce stipulait que le département des Basses-Alpes lui était interdit ! Et c'est par dérogation spéciale qu'il a pu vivre un temps, successivement, auprès de deux de ses filles) !
Et Deniau, qui n'a pas fini de nous étonner avec sa connaissance du dossier, continue de plus belle : "Paul Maillet a accusé Gaston" (!), "la Rock-Ola appartenait au petit-fils" (ça c'est encore un scoop, ou je ne m'y connais pas), "la petite fille a été tuée trois heures après ses parents, c'est prouvé"  (eh bien non, ce n'est pas prouvé du tout, c'est même une pierre d'achoppement entre médecins). Enfin, notre éminent journaliste assène le coup de grâce : Lady Drummond a été tuée la première, et deux armes ont été utilisées, dont un fusil Garand (celui d'Aimé Perrin, alors ?). On pensait qu'il allait en rester là, mais non, il a continué : "les Drummond sont partis de l'Hermitage, où ils avaient pris le thé" (bien sûr, des Anglais !)...
 
En définitive, aux incroyables à-peu-près et autre fables de Deniau, je préfère carrément les gros sabots mensongers de Boutron, les "incohérences" qu'il souligne, comme le campement improvisé des Drummond : "qu'est-ce qu'ils foutaient là ?", s'exclame-t-il avec une exquise délicatesse (on attendait même qu'il nous parlât des "crevés"), "c'est une question fondamentale". En effet, et dont le corollaire obligé est : pourquoi, l'année précédente, le Tave avait-il invité les Morin à quitter l'endroit où ils campaient, pour venir s'installer, précisément, sur l'enclave des Ponts et Chaussées ? C'est une autre question fondamentale !
Quoi qu'il en soit, ce Boutron-là a soulevé, à partir de sa lecture attentive  du texte de Sébeille, une autre question fondamentale, ou plutôt une réponse qui ne l'est pas moins : Sébeille était raciste. Vous avez bien lu. Et Deniau, au lieu de relever l'énormité de ce qui vient d'être proféré (plus un mensonge est gros, plus il a de chances d'être cru), de renchérir : "Sébeille était un anti-communiste primaire". Et ta sœur, Jean-Charles ? Je vais te le dire tout net : tu commences à nous les briser menu, et sérieusement : alors, dorénavant tais-toi ! On attendait Jean-Charles, et ce fut Franck qui riposta immédiatement : "pour autant, les charges tombent-elles ? Cela suffit-il à exonérer les Dominici ?" Un ange passa, et Boutron poursuivit sur Sébeille, qui s'était arrêté pour déjeuner, car rien ne pressait selon lui (!) et qui est arrivé sur les lieux en fin d'après-midi ! Voilà bien un Monsieur qui a "lu pas mal de choses"... Alors, à ce comique grossier et suffisant, en même temps que très insuffisant, à cet auteur du téléfilm scélérat, j'ai envie de lui hurler : ta gueule !


 Samuel Huet .
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-10-20, 07:49; édité 1 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-20, 07:27    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Nicolas a écrit:


Connaissant le dossier assez correctement , sans pour autant prétendre tout savoir parfaitement  , on peut tout reprocher à Sébeille mais pas un acharnement basé sur de la rancune politique

Oui, et puis il y a une chose très simple que beaucoup de gens devraient avoir en tête : un vrai policier - je dis bien un vrai, c'est à dire pas un qui sort de l'imagination enfiévrée de n'importe quel quidam - qui enquête 
sur une affaire criminelle a une envie, un but : identifier et arrêter le ou les auteurs du crime ! Incroyable, non ? Et pourtant, c'est ainsi. 


Venir parler d'anticommunisme ou de racisme anti-italien, cela relève d'une stupidité sans nom. Sébeille, pour les raisons que l'on connaît bien, a très vite compris que les Dominici n'étaient "pas clairs", notamment 
Gustave et les conditions de la découverte d'Elizabeth, comme celles de la rencontre avec Jean-Marie Olivier (sans parler de la fameuse remarque sur les parents qui auraient pu tuer leur fille). 


Il s'est donc tourné très logiquement vers les Dominici et s'il ne l'avait pas fait, il n'aurait pas fait son travail. C'est aussi simple et clair que cela. 


Mais quand on est motivé par la haine, on est prêt à dire n'importe quelle calomnie. C'est abject. Et que Deniau ne s'indigne pas en entendant cela, montre que ce monsieur est soit bien fatigué, soit bien inconsistant. 


Cordialement. 


P.S : Bien, le texte de Samuel Huet. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 593
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-20, 08:38    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Bonjour à tous , 
bonjour Gorenflo .


 
Citation:
Mais quand on est motivé par la haine, on est prêt à dire n'importe quelle calomnie. C'est abject. Et que Deniau ne s'indigne pas en entendant cela, montre que ce monsieur est soit bien fatigué, soit bien inconsistant.  




Nous voyons les arguments pro-Dominici évoluer au fil du temps et des trouvailles les plus farfelues . 


Après la thèse du contre-espionnage , avec Bartkowski et autres Pinocchio , qui s'est écroulée sous le Mont Parnasse du ridicule , nous avons  vu les mêmes, 
ou leur semblables, essayer de faire glisser le curseur sur ...zézé . Pourquoi pas ? Mais pour certains cela n'est pas satisfaisant , car, pour autant, cela ne fait pas sortir le crime de la famille . Et puis comment trouver dans les attitudes de zézé un commencement de preuve qu'il a fait  le coup ,et en tous cas  sans l'aide des 
adultes ? Du coup on n'entend un peu moins cette théorie toujours boomerang pour le patronyme . 


Alors que trouver pour faire croire que les Dominici furent piégés par de terribles ennemis de leur nom , de leur famille et, tant qu'on y est, de leur statut de Rital mangeurs du pains des français ??
Bon sang , mais c'est bien sûr ! La haine de Sébeille pour les Rital ! Voilà ! Ouf ! Encore un peu et on n’avait plus rien pour la cause !


Ceux qui avaient pensé à la thèse de l'espionnage, pour jeter le doute, n' étaient pas tout à fait idiots mais  pas tout à fait assez malins pour la faire tenir après une vérification basique de la faisabilité ! Plouf après vérification .
 
Par contre celui , ou ceux, qui ont eu l'idée géniale d'inventer un Sébeille vampire , avide du sang des "ritals", pour justifier une justice sommaire et expéditive doivent confondre la complexe réalité avec leur simplicité de fonctionnement ordinaire . 
Car c'est à travers leur pensée qu'ils inventent une telle ignominie . Une pensée propre à se ficher des évidences  pour ne considérer qu'une opinion paranoïaque à des fins de LYNCHAGE ! On y est ! Cette méthode , on l'a connue durant toutes les périodes troubles de notre histoire et en particulier lors de l'épuration !  


Combien de pauvres gens se sont trouvés mis à mort sans jugement , ou tout comme , sur dénonciation non fondée , basée sur une seule visée : abattre par tous les moyens celui qui gêne ! 
C'est bien de lynchage dont il s'agit . 


Et bien , pas plus que nous ne laisserions traiter les Dominici de criminels patentés , de naufrageurs de touristes ou de désœuvrés salopards, ennemis 
chroniques des "riches " , pas plus nous  laisserions Sébeille se faire traîner dans la boue  pour des fautes qui ne sont pas de son fait !
 Et tout le monde peut lire que par ailleurs nous ne  lui faisons pas de cadeaux ! 


Cette invention ( jusqu'à preuve du contraire ) de cette haine viscérale de Sébeille envers les" ritals ", dénote un fond de pensée assez particulier qui peut  utiliser la calomnie .. pour tuer .
Ce n'est pas mieux qu'un criminel qui tue par accident ou colère , celui- là n'avait pas réfléchi pour détruire . C'est la nature de l'arme qui change avec la mentalité !.


Mais qu'est allé faire Deniau dans cette galère ? Lui qui a écrit un livre remarquablement objectif , mais avec le concours de Madeleine Sultan qui , hélas , est toujours absente , contre son gré, des  émissions auxquelles participe seul Deniau ,ce qui déjà est regrettable pour la charpente des arguments !
Maintenant, si on nous prouve , pièces en main , que cette "haine des ritals" était le moteur de Sébeille , je veux bien faire amende honorable , me remarier et 
croire au père Noël ! c'est dire !
 Mais je dors sur mes deux oreilles de célibataire . 



_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-10-20, 08:49; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 461
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-20, 08:42    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Okay
Revenir en haut
zaf27


Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2012
Messages: 24
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-23, 11:26    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau) Répondre en citant

Pas mieux ! Okay
Revenir en haut
charlie


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 28
Localisation: belgique
Masculin

MessagePosté le: 2012-10-23, 11:45    Sujet du message: Europe1(Boutron Deniau) Répondre en citant

Bonjour le Forum

Parfait rien a ajouter Okay

Cordialement, Charlie
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:58    Sujet du message: Europe 1 (Boutron Deniau)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> -> Débats autour de l'Affaire : FILMS,LIVRES,EXTRAITS, etc... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com