l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier ..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-30, 22:38    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
nous y voilà .
Un peu de paradoxe tiré de la GRANDE MAISON, le livre de Chenevier publié en 1976 .
A la fin de son livre le commissaire "de Paris " imagine un scénario pour un" film réalité" sic  .

... Citation : 
 .." Si j'avais à écrire un scénario pour un réalisateur voulant faire revivre l'affaire Dominici selon les normes d'un cinéma - vérité , donc en empruntant que des faits majeurs , controlé , indiscutables , et en plaçant chaque personnage dans son contexte physique et psychologique ainsi que dans son action

, voici comment j'ordonnacerais le drame  " 

Et notre commissaire de Paris commence par une erreur "indiscutable et contrôlée " ...

Citation : " le 4 aout 1952 une heureuse famille d'Anglais , les Drummond s'extasie de voir à l'horizon , sur une colline , un charmant village juché sous la protection d'un monastère . le Père Jack Drummond , s'arrête , consulte sa carte et commente : - le village s'appelle LURS , le monastère Ganagobie . Et si nous faisions une halte ici
..nous pourrions aller LES visiter demain ."  Fin .

Et non mon bon Monsieur , il n'aurait pas pu dire cela dans le  film-vérité puisque le lendemain ils étaient attendus à Villefranche- sur- mer pour déjeuner avec leurs
amis à la Trinquette , avenue Ch de gaulle .

Ils n'avaient que le temps de partir très tôt avec leur "trapadelle "  pour arriver à l'heure en passant par Aix ...et surtout pas de monter à Ganagobie , puis à Lurs avec les routes en lacet de l'époque et leur Hillman poussive .
Pas rasé , mal lavés je pense aussi qu'ils auraient plutôt aimé arriver bien  avant midi pour monter à la villa le Cyprès faire  un brin de toilette .

Mais ce n'est pas tout ..suite au prochain numéro .. Certes, nous aurions eu beaucoup  mieux avec Boutron- qui- donne- des- boutons, mais vous verrez qu'on
aurait eu de quoi faire un peu de fiction tout de même ...
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-09-02, 16:45; édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-08-30, 22:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-30, 22:51    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

suite ..
un peu plus loin pour une scène de son "film réalité" Chenevier continue ...


.." (Gustave ) pour commencer il lui faudra alerter les poseurs de voie de la SncF  . Sautant sur son vélo , il se rend chez Fernand Roure ....( Qui habite à Peyruis- ndlr)

et plus loin il en ajoute encore une pour faire bonne mesure : " (Gustave ).....puis il continue (?) (toujours à vélo ) jusqu'à la Serre, la ferme de sa soeur, ...
pour y voir son neveu Roger Perrin ....Quand Roger apprend de Gustave qu'il faudra monter la garde il s'invite .."   fin de citation  .

Et ils retournent donc tous les deux à vélo à la grand terre ...la moto de Gustave devait sans doute les suivre à courte distance , seule !!

Mais nous verrons que ce n'est pas fini . Nous aurions eu un vrai "film réalité" ............vu de Paris . .

Notons au passage qu'il vaut mieux sauter sur son vélo que sur une mine .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-31, 08:37    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Une autre pour le film '"réalité" ?

Citation :  "La carabine Rock Ola est à Clovis . ..Clovis a acheté cette arme à un soldat américain après le débarquement " . Fin de citation .

Ah oui ?  Tiens c'est nouveau !  Mais c'est vrai que Chenevier écrira par ailleurs que Clovis habitait à la Grand'terre au moment du crime ..(E.G p113 -137).

Bonne journée , à la prochaine scène , "controlée et indiscutable " ..
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-31, 08:51    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Allez je ne peux résister ...

Un peu plus loin voici un morceau d'anthologie du n'importe quoi dit pas par n'importe qui !

Tenez vous bien :  citation " ..Clovis utilise cet arme de guerre pour tirer le "gros " , le sanglier ....
Et dans la foulée il nous dit sans rire : " Gustave et Roger sortent vers minuit . Gustave, l'ainé, porte la carabine ...Peut être lèveront-ils un lièvre ou un lapin , ou un blaireau dans la rocaille d'en bas ? " Fin de citation . Shocked Exclamation

Alors là je suis obligé de relire tant je crois que c'est moi qui ai bu !
Oui,  vous avez bien lu , Chenevier , lui , croit qu'on chasse le lièvre le lapin et le blaireau avec un fusil de guerre et de nuit en plus ! Alors là, mon cher parisien- aux -souliers- vernis , je comprends que la presse ne vous ait pas épargné à l'époque ...mais nous verrons que nous n'en avons pas fini avec de telles "conneries" , car il n'y a pas d'autres mots !
Du coup Sébeille me paraît un peu moins léger et Carrias plus avisé . C'était sans doute "l'air du temps" qui rendait les gens aussi prétentieux qu'approximatifs ??  .

Mais tout est "controlé et indiscutable " ..ben voyons !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
angelo49000


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Localisation: Angers
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-31, 15:58    Sujet du message: La chasse au sanglier Répondre en citant

Bonjour,

on chasse le blaireau et le lapin avec un fusil de chasse et des cartouches, le sanglier avec un fusil à balle.

Cordialement
_________________
Mathieu, descends du train et gonfle les pneus.
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-31, 20:31    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Picanto aurait-il enfin une idée sur le sujet pour alimenter la discussion ici ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-08-31, 21:37    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
Non ?
Bon alors on continue ..Chenevier imagine que la fillette a été blessée à la tempe par une balle . Elle tomberait évanouie sur le bivouac .
Les Dominici voient qu'elle n'est pas morte , qu'elle râle ..donc Gaston se décide de la frapper avec la carabine et lui fracture le crâne comme on sait .
Toujours selon Chenevier , zézé veut la jeter dans la Durance , mais se ravise et la laisse sur le talus après l'avoir enlevée de la décharge .(bivouac )..etc ..

Question : Pourquoi aller la jeter ,elle, dans la Durance et pas les autres aussi ?
Le sang ? où aurait -elle saigné ?*** (abondamment avec un crâne broyé ainsi ?) Et en chemin, point de trace de son sang ?
Le pyjama n'aurait été pas plus sali que cela après  toutes ces "morts "successives ? ( balle sur la tempe qui la fait "bouler " sic! selon Chenevier et, ensuite, les coups
donnés au sol par Gaston sur le bivouac (cela salit un vêtement ), puis zézé qui la jette au sol sur le talus ! Elle s'en est sortie bien propre la pauvrette de toutes ces "morts " aussi brutales que répétées et au sol .)  

***Sur le bivouac point de telles traces qui auraient pu être de son fait ..

C'est toujours parce que Chenevier a annoncé , en préambule ,  qu'il voulait un scénario "inconstestable "que je fais ces remarques . 

Pour l'instant, tout ceci n'est pas" incontestable "du tout on en conviendra .. 
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-09-02, 11:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-09-01, 23:21    Sujet du message: Le livre du commissaire Chenevier. Répondre en citant

   Bonsoir le Forum

 Pour alimenter la discussion à la demande de Nicolas :

 Angelo 49000 est nouveau sur le forum.  Je n'ai pas voulu écrire un sarcasme suite à son post.
 Celui-çi ayant l'air de nous apprendre qq chose, alors que même les non chasseurs savent bien
 avec quoi on chasse chaque catégorie de gibier.  (encore que pour le mot "cartouches" - qui
 servent aussi à tuer les éléphants - il faudrait préciser "à plombs" pour le petit gibier ).

    De la rigueur Mr Angelo !.....
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-09-02, 00:06    Sujet du message: Le livre du commissaire chenevier. Répondre en citant

     Bonsoir

  Je ne comprends plus.

 Chenevier, on vantait son professionnalisme Parisien (par opposition à celui de Sébeille, méridional),
 sa perspicacité, sa pugnacité, enfin toutes ses qualités de vrai policier.

 Maintenant on décompte ses bourdes dans "la grande maison" (que je n'ai pas lu)

 Que c'est-il passé entre celui-ci et "L'affaire Dominici" écrit en 1973 ?

 Lequel est antérieur à l'autre ? 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-09-02, 06:16    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonjour Picanto, 
Bonjour à tous, 


Nicolas veut faire ressortir le fait que, même Chenevier, n'est pas exempt de tout reproche. Et il est vrai que dans son bouquin, on dirait que sa mémoire lui joue des tours. 
Comme Sébeille avec le sien. Mais je crois, en réalité, que tout au moins pour "La Grande Maison" ce n'est pas Chenevier qui a écrit mais un "nègre" comme cela se fait souvent. 


Le style est tout de même plus léger que pour son premier bouquin. Mais c'est aussi un peu moins rigoureux. 


Ce qui est certain, dans tous les cas, c'est qu'il a gratté l'os ! Dans la contre-enquête, je suis bien certain que ceux qui sortaient de ses auditions, ou de celles de Gillard, devaient 
s'en souvenir ! Il ne se contente pas de quelques lignes mais insiste fortement sur de nombreux détails. 


Un détail, justement, illustre ceci. Marcel Dominici est entendu et déclare qu'il est un peu étonné de voir qu'on lui pose autant de questions et, dans le PV, ajoute que du temps de
l'enquête Sébeille, on s'est juste contenté de discuter avec lui, une dizaine de minutes dans un champ.  Et que ceci figure dans le PV n'est pas le fait du hasard. C'est un coup de 
patte, en passant, au commissaire marseillais de la part de ses collègues parisiens. Ambiance, ambiance ! 


Cordialement. 


Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-09-02, 08:28    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonjour à tous,
 salut Gorenflo ,

Bingo ! Tu en arrives exactement là ou j'avais prévu de conclure mais en l'amenant par la bande, et avec quelques doutes encore compte tenu de sa conclusion à la fin de ce scénario ... . Crying or Very sad

Ce bouquin NE PEUT être entièrement de lui, tant les bourdes accumulées sont contraires à ce que l'on peut lire de lui  dans son travail d'investigation qui fut des plus
"grattés " et précis !

 Ce que je vais reproduire ensuite du même passage du même bouquin va démontrer par l'absurde que lui , qui par ailleurs a su démontrer sa rigueur, ne peut en être l'auteur sauf , comme tu dis , d'avoir été frappé d'Alzheimer . Ou sans aller jusque là , il se peut que sa mémoire soit par endroit approximative . Même d'un grand policier , la mémoire subit l'érosion du temps .

Ce qui suit ici , ne peut être non plus du Chenevier -des -souliers- vernis- de- paris , je vous en laisse juge ..

A propos de la mort de Sir Jack (toujours dans le cadre d'un scénario de film et non dans le cadre de son enquête , j'insiste une fois de plus là -dessus !) ) on peut lire ceci :
"...Sir Jack brusquement se sauve . Où va -t-il ? chercher une arme ? qui sait ? Alors fou de rage ...Gustave lui tire dans le dos . Sir jack sursaute ..!"

Sir Jack se sauverait pour aller chercher une arme ! en partant vers le puisard ?

Gustave lui tire dans le dos une balle de 30 et voilà que notre pauvre homme "sursaute" comme un petit rat de l'opéra ..Vous en conviendrez qu'on ne "sursaute" pas après avoir reçu un tel pruneau dans le poumon et de par et d'autre de la poitrine !!
Donc, sans aller plus loin dans cette petite analyse de texte on en convient, ce ne peut être du pur  Chenevier lequel a dû confier le canevas d'un film à faire d'après
ses notes et "le scénariste" a brodé sans la rigueur du détail d'un policier de ce niveau .

Comme quoi il faut se méfier de ce que l'on lit , même sous les signatures les plus prestigieuses . Pour nous le dépistage des erreurs est assez facile mais pour le commun des lecteurs qui a "entendu parler de l'affaire " cela induit des distorsions aux effets pervers .

Ce qui m'étonne c'est que Chenevier n'ait pas corrigé ..mais il peut y avoir des raisons à cela , comme des raisons de santé, etc ..
Bon dimanche à tous .

Picanto: Que c'est-il passé entre celui-ci et "L'affaire Dominici" écrit en 1973 ?

3 ans . 1976 pour celui ci .

http://boutique.ina.fr//audio/art-et-culture/litterature/PHD97002390/charles-chenevier-ancien-sous-directeur-de-police-judiciare.fr.html
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-09-02, 16:50; édité 5 fois
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-09-02, 08:57    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonjour ,

dans l'emission de J. Chancel au bout du lien ci-dessus ..Chenevier nous livre une confidence qui pourrait expliquer les détails douteux  relevés plus haut .
Il nous dit : ...." je travaille avec mes souvenirs , je n'ai pas conservé de fiches ..pas conservé d'archives "  . Ah! alors une possibilité existe pour que
ses souvenirs , dans des affaires aussi variées que possible qu'il a menées , lui jouent des tours ..mais à ce point?
_________________
Cordialement .


Dernière édition par Nicolas le 2012-09-02, 20:10; édité 2 fois
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-09-02, 09:17    Sujet du message: Le livre du commissaire Chenevier. Répondre en citant

    Bonjour

 Je suis d'accord avec vous pour l'hypothèse d'un "sous traitant" désigné, mais qui manipule
 les souvenirs de Chenevier.

     Bon dimanche
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-09-02, 09:37    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Nicolas a écrit:
Bonjour ,

dans l'emission de chancel au bout du lien ci-dessus ..Chenevier nous livre une confidence qui pourrait expliquer les détails douteux  relevés plus haut .
Il nous dit : ...." je travaille avec mes souvenirs , je n'ai pas conservé de fiches ..pas conservé d'archives "  . Ah! alors une possibilité existe pour que
ses souvenirs , dans des affaires aussi variées que possible qu'il a menées , lui jouent des tours ..mais à ce point?


Oui, sauf que, là aussi, il faut être prudent. Car, sans vouloir trop pinailler, on remarque que Chenevier cite des extraits complets de PV. On ne me fera pas croire qu'il les a retenus par cœur. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-09-02, 11:57    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonjour à tous , salut Gorenflo




Citation:
Oui, sauf que, là aussi, il faut être prudent. Car, sans vouloir trop pinailler, on remarque que Chenevier cite des extraits complets de PV. On ne me fera pas croire qu'il les a retenus par cœur.


Okay J'ai lu par ailleurs que pour l'arrestation de Buisson ,Borniche s'arrangeait aussi avec les détails ....Rue  des Saussaies
il faut faire attention aux 'assaussais' **comme de partout .



** il était l'adjoint de Chenevier  ou du moins un des ses inspecteurs .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-09-02, 17:07    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonsoir ,
en fait pour tout dire, Chenevier a mal digéré le film : " Flic Story " avec A. Delon , supervisé par Borniche lequel  fut très médiatisé, on s'en souvient !
Borniche par ci , Borniche par là ...on ne l'a connu qu'à travers ce coup de pub ! 

Or, dans ce film, l'action de Chenevier est passée quasi sous silence et c'est Borniche qui en tire la gloire et la couverture à lui !!.
Précision: Borniche était dans le restaurant ,( avec son épouse qui a joué un rôle actif et courageux pour "une civile ") pour arrêter Buisson.
et Chenevier ne voulant pas être reconnu par le criminel était resté dehors  . Ensuite, une fois Buisson maîtrisé par Borniche , ils se sont retrouvés dedans .
Le vedettariat soudain de Borniche est resté travers de la gorge de son  patron , lequel en a voué une farouche rancune envers son inspecteur .

Il est vrai que le "patron " de l'opération était  Chenevier et que Buisson était à Charles Chenevier ce que Mesrine était à Robert Broussard: un messie pour leur gloire ,
 un passeport pour le futur .  

Il s'est fait souffler la vedette .

Mais pour en revenir à notre affaire et au scénario dont nous parlions ,
 Chenevier a sans doute  voulu , lui aussi, être à l'origine d'un scénario sur l'affaire Dominici où Borniche ne pouvait être . 

Histoire de reprendre la main sur la gloire passée  et l'idée lui est venue de soumettre la chose dans son bouquin .
Je vous l'ai dit il y a des "associés " rue des saussaies,  qui ne peuvent s'associer sur la même dépouille ... Rolling Eyes              Comme ailleurs , d'ailleurs !
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-12-26, 14:21    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier .. Répondre en citant

Bonjour ,

Suite à l'étude plus approfondie du travail de Chenevier lors de la contre-enquête , il est parait évident que les "erreurs "qui viendraient de lui, comme nous
les avions désignées  ci-dessus, ont une explication qui nous échappent . Il su montrer son grand professionalisme par ailleurs .

Pourquoi un scénario aussi fantaisiste ? La réponse n'est pas à chercher dans l'incompétence en tous cas .
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:49    Sujet du message: Le scénario, pour un film réalité, de Chenevier ..

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La contre-enquête. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com