l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs  Index du Forum

l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs
La vérité sur le triple crime le plus célèbre .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'éclat de bois de la crosse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La carabine . Une USm1 calibre 30 de chez ROCk OLA .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-13, 20:48    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonsoir à tous, 

A propos de la découverte de ce fameux éclat de bois qui permet ensuite d'affirmer que c'est la carabine USM1 qui a servi à frapper la petite Elizabeth, nous savons tous que Gaston Dominici déclare à Sébeille que c'est lui qui a fait cette trouvaille. Il ajoute qu'il a remis l'éclat de bois aux gendarmes. Il s'est donc comporté en honnête citoyen. 


Sébeille apprendra plus tard, en janvier 1953, qu'en fait Gaston n'avait pas fait cette découverte et que c'était le cantonnier Eyroux. A ce moment, Gaston était présent. C'était la levée du corps d' Elizabeth. 
Mais, du fait de cette véritable version, on a tendance à penser que Gaston aurait donc raconté la découverte à ce moment précis de la levée du corps. C'est à dire qu'il raconterait qu'il a trouvé le morceau de crosse au moment de l'enlèvement du cadavre. 


Eh bien, non ! Gaston fait mieux que ça. Il déclare à Sébeille : " Je me suis rendu sur les lieux et j'ai recouvert le corps de la fillette d'une couverture que j'ai prise dans la voiture. En faisant cette opération, j'ai découvert, sous la tête de l'enfant, un petit morceau de bois et j'ai pensé immédiatement qu'il s'agissait d'un morceau de crosse. Je l'ai remis aux gendarmes". 


Gonflé le camarade, n'est-ce-pas ? Il situe la découverte de l'éclat de crosse au matin ! Lorsqu'il s'est rendu, en compagnie de Zézé, auprès du cadavre d'Elizabeth. Gonflé mais aussi très imprudent. Car s'il s'était contenté de dire qu'il avait trouvé l'éclat de bois au moment de la levée du corps, on aurait toujours pu dire que le lieu et l'heure étaient les bons. Simplement, on pouvait supposer que Gaston en faisait un peu trop en disant qu'il était l'inventeur. Mais là, c'est carrément tout autre chose. Découverte le matin, vers 08h30 au lieu de 16h00 ou 16h30. 


Carrément un mensonge, carrément un menteur.


Cordialement.  
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-06-13, 20:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-13, 21:15    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonsoir a tous depuis le large maltais .....

Gonfle et imprudent Gaston . La couverture , il la met vers 8h et la carabine n est retrouvee qu a 16h 30 . Comment pouvait il savoir que c etait avec la crosse de la carabine qu elle avait ete tuee ?
Bon j arrete la ... j ai un clqvier a pedale .

Au 16 .
amities
a+++++
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-06-13, 23:42    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse. Répondre en citant

   Bonjour le Forum

 D'autant plus imprudent le Gaston que au moment où il parle d'un "morceau de crosse" - que
 ce soit à 8h30 ou à 16h30 - on n'avait pas encore retrouvé la carabine dans la Durance.
 
 Un si petit fragment ne permettait pas de l'assimiler à un morceau de crosse avec certitude.

 On se demande à quoi pensait Sébeille en entendant ça !! 
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-06-13, 23:44    Sujet du message: Suite.... Répondre en citant

   Bon vent pour les Maltais  ! ....
Revenir en haut
Picanto
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2012-06-15, 23:06    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse. Répondre en citant

  Bonsoir

  Après réflexion :

 Il faudrait savoir si Gaston a fait sa déclaration relative au "morceau de crosse" dans la
 journée du 5 ou bien plus tard, quand tout le monde savait que la carabine avait été retrouvée.

  Gorenflo parle de janvier 53.  Mais c'est la date à laquelle Eyroux a fait la mise au point ?
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-16, 06:56    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Oui, précision à donner, en effet. Gaston fait cette déclaration lors de sa première audition, c'est à dire le 6 août. Ce qui incite Sébeille - qui le précise dans un de ses rapports- à penser que Gaston n'est pas concerné par les crimes car quelqu'un qui serait concerné se serait plutôt empressé de faire disparaître l'objet. Et comme Sébeille est pris par un tas d'investigations à mener, il ne vérifie pas tout de suite cet élément. Il faudra attendre janvier 1953. 


En revanche, on peut penser que lorsqu'il a réalisé qu'il s'était fait "rouler dans la farine", il a dû partir dans l'autre sens et se dire qu'on ne lui avait pas raconté une telle salade pour rien. 


Cordialement. 
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-18, 21:02    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonsoir, 


Une précision complémentaire. Gaston, comme Gustave et les autres, a été entendu à plusieurs reprises par Sébeille, Constant, etc. 
Sébeille entend Gaston une nouvelle fois le 16 octobre. Gaston lui raconte à nouveau sa découverte du bout de bois mais il précise alors que c'était l'après-midi, au moment de la levée du corps. 


Et Sébeille ne réagit pas. Il faut croire qu'il n'a pas retenu les détails de la première audition de Gaston, mais ceci est bien dommage. Sébeille aurait pu demander à quoi était dû ce changement dans le scénario. 


Cordialement.  
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-19, 07:57    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour à tous ,
Content de retrouver mon clavier et le forum . 

Oui , cette histoire de morceau de crosse montre à l'évidence que Gaston se sent très concerné par le crime de l'enfant ..
Le prétexte de la couverture n'était sans doute que pour pouvoir approcher encore une fois le cadavre afin de parfaire quelques vérifications et sans doute aussi
pour y récupérer des morceaux de la crosse dont Gaston savait qu'il l'avait cassée Là  ...Mais il n'a rien pu voir le matin  car ce morceau était sans  doute caché
sous la tête de l'enfant .. que les cantonniers ont déplacée pour enlever le cadavre .
Ce que l'on ne sait pas c'est si  le DR Dragon avait déjà  déplacé le corps d'Elizabeth pour procéder à ses vérifications?( et si le corps était encore chaud ? )
On pourrait se renseigner là dessus .
Mais pour en revenir à ce que précise Gorenflo sur le changement de version de Gaston , il est vrai qu'il "ajuste" au fur et à mesure qu'il se rend compte
de sa bourde . Il ne fait aucun doute que, s'il avait remis le morceau de bois le matin aux gendarmes , ceux ci s'en seraient non seulement souvenu , mais aussi
qu'ils l'auraient noté dans leur PV comme ils ont noté les douilles et balles , les taches de sang et tous les objets épars sur la scène du crime , avec, notamment,
 le coussin et les chaussures en dessous . Alors il joue sur la réalité du temps , mais pas sur celle de son inventeur qu'il espère faire passer dans la confusion de ce moment émouvant. Pas de chance pour le renard ,  Eyroux avait bonne mémoire . 
Cet épisode nous donne un aperçu de plus que malgré son vocabulaire de 35 mots Gaston avait plus d'un tour dans son sac .

amicalement
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-19, 08:04    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour Nicolas, 


Oui, tout à fait d'accord. Quant au docteur Dragon, il a été entendu par Constant au mois d'octobre. Il explique bien que le corps d'Elizabeth était froid mais souple puisqu'il a pu bouger les membres sans difficultés. " J'ai soulevé la fillette et je l'ai même tournée sur le ventre pour l'examiner : je n'ai pas vu d'égratignures sur le corps". 


Il n'a pas vu l'éclat de bois, non plus. 


Même chose, cet éclat de bois aurait pu "passer à travers" et les choses, déjà compliquées, l'auraient été encore plus. 


Amicalement. 
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-19, 08:33    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour Gorenflo ,

Fort de ces précisions , il est donc plus facile de se faire une idée de l'heure de la mort de la fillette compte tenu que le corps était froid , mais encore mou .

Un corps de ne refroidit pas en plein été à vitesse grand V ..à suivre . Mais je pense que des légistes ont déjà répondu à cela ..

On pourrait poser la question d'une façon précise : Si la fillette avait été tuée à 5 h du matin , le corps aurait- il eu le temps de se refroidir sans raidir encore ?
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2012-06-20, 08:08    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour ,

Sur Wikipédia , nous pourrions avoir un premier élément de réponse :


[*]La rigidité débute entre 3 et 4 heures après le décès, presque toujours au niveau de l’extrémité cervico-céphalique (nuque et muscles mastiquateurs).[*]Elle atteint son intensité maximale à 24 heures post mortem.[*]Elle se maintient ensuite entre 12 et 36 heures.[*]Puis elle disparaît progressivement en deux ou trois jours, lorsqu'apparaît la putréfaction. Fin de citation .

Si on la conjuge au fait que le  cadavre d'Elizabeth était "froid" selon le Dr Dragon , et que la température diminue d'autant plus lentement que le cadavre est habillé et que la température ambiante est élévée , ce qui est le cas en ce mois d'août 52 ,on peut en déduire sans jouer aux experts , que la mort remonte bien avant 9h , le moment où le Dr Dragon l'examine . Mais quand on a dit cela on pourrait penser que la fillette est morte vers 5 h pour la non rigidité , mais bien avant si on considère alors la température !!!



A mon avis l'affaire Dominici a été inventée de toutes pièces par Machiavel pour embêter Périès qui portait mal le chapeau et Sébeille l'imperméable ! Machiavel
aimait les hommes qui avaient de l'allure ... Rolling Eyes



Fichier:Nomogramme de Henssge.png = Wikipedia !
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/Nomogramme_de_Henssge.png/523px-Nomogramme_de_Henssge.png[/img]

Pour ceux qui voudraient s'amuser durant les vacances : les corrections à apporter sont sur le site ...bon courage !

Moi je vais tondre l'herbe qui a bien poussé ! 
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Volodia24


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2014
Messages: 2
Localisation: à 120 km de Lurs
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-26, 16:50    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour,

Pouvez vous me donner des infos sur le nombre d'éclats de crosse.
WR p245 parle de photos (rapport 212 p 35) où figurent deux éclats. (un donné par Eyroux et l'autre par Gaston).
Réalité ou manipulation?
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-26, 20:56    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonsoir .

Normalement il manquait deux morceaux de bois à la carabine . l'un qui constituait une partie du fût du canon et l'autre, une partie de la crosse , plus petit .

Gaston n'a trouvé aucun des deux . Il a tenta de faire croire que c'était lui qui avait remis un des deux morceaux à un gendarme . Celui-ci , interrogé , donna un démenti formel . Les employés munipaux Eyroux, etc ,donnèrent une version précise de l'évènement en ajoutant que Gaston , lui , au moment où ils trouvèrent l'éclat(le petit) de crosse en soulevant le cadavre ,  se trouvait alors à deux mètres de la fillette au niveau de ses pieds .

Gaston , Gustave et toute la famille on assisté toute la journée du 5 aout aux différents moments de l'enquête et ils en ont retenu tout ce qui pouvait les servir .

Précision : Sébeille se targuait dans son livre que dès son arrivée (tardive ) sur les lieux , il avait fait vertement respecter le périmetre de sécurité (violé de puis le matin par tout un chacun à la barbe de la gendarmerie et du juge Périès ) . On s'aperçoit encore ici que ce n'est pas tout à fait vrai , puisque Gaston a assisté ,comme on le voit , impunément à la levée du corps d'Elyzabeth alorqu'il aurait dû être tenu à l'écart , c'est aussi cela l'affaire Dominici !

Des paysans malins qui en ont trop appris de la police même le matin du crime
_________________
Cordialement .
Revenir en haut
gorenflo


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 1 465
Localisation: BdR
Masculin

MessagePosté le: 2014-07-30, 07:16    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour à tous, 


Volodia24 a écrit:
Bonjour,

Pouvez vous me donner des infos sur le nombre d'éclats de crosse.
WR p245 parle de photos (rapport 212 p 35) où figurent deux éclats. (un donné par Eyroux et l'autre par Gaston).
Réalité ou manipulation?




Attention à ce que peut écrire WR. Ce n'est pas une base fiable. 


Il a bien été question de deux éclats de bois. Le premier est celui qui est remis à Sébeille après l'enlèvement du corps d' Elizabeth, le 5 août. C'est ce même éclat que Gaston prétend avoir découvert, le matin dans une première audition, l'après-midi dans une autre. Et à chaque fois, Gaston ment puisqu'il s'avère ensuite que cet éclat de bois a été découvert par Eyroux. 


Le deuxième éclat ne figure pas dans le dossier ou plutôt n'a pas été saisi avec d'autres pièces à conviction pour la bonne raison qu'on ne sait pas s'il a vraiment existé. Ce deuxième éclat est évoqué par Marcel Dominici qui raconte qu'il est passé sur les lieux du crime dans l'après-midi du 5, vers 17h00. Il était en compagnie de son beau-frère Estève. Il dit qu'il a trouvé un éclat mesurant 4 ou 5 centimètres et qu'il l'a remis à un Inspecteur. On lui a même présenté des photos des collaborateurs de Sébeille et il n'a reconnu personne. Du coup, on ne sait pas ce qu'est devenu cet éclat de bois qui n'a jamais été retrouvé. On ne peut même pas affirmer qu'il a vraiment existé. Encore que je ne vois pas bien pourquoi Marcel Dominici aurait inventé cette histoire. 


Dernière précision : cette histoire d'éclat de bois découvert par Marcel Dominici vient à la connaissance de la Police en 1955. C'est une audition reçue par Gillard qui travaille avec Chenevier dans la contre-enquête. 


Cordialement. 
Revenir en haut
Tartarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2014-08-15, 05:58    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour,

Exemple frappant des errements de l'enquête Sébeille...

TARTARIN
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-15, 08:59    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour à tous, bonjour Gorenflo .



Citation:
Dernière précision : cette histoire d'éclat de bois découvert par Marcel Dominici vient à la connaissance de la Police en 1955. C'est une audition reçue par Gillard qui travaille avec Chenevier dans la contre-enquête.






C'est sans doute que ce morceau a rejoint la cohorte des "détails" négligés par Sébeille comme en effet l'aponévrose qui a séché dans SA boite d'alumettes et que nul n'a plus revue, comme la barre-à-mine qui se serait égarée dans le coffre d'une traction , comme les pantalons qui ont tranquillement séchés sous le nez du commissaire tourne-en-rond, comme le saissement de Clovis qui a sans doute eu envie de faire une prière sur les rails devant la police " , comme encore la "mare de sang "que Sébeille n'a pas  commentée après (et/ou avant) Dragon) ,  etc, etc ..pour Sébeille ce ne sont pas des négligeances mais des "détails" ..


_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Tartarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 2014-08-15, 10:29    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonjour,

 bonnes réflexions...

Mais la liste est encore longue...

TARTARIN
Revenir en haut
Chercheur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 382
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-20, 21:56    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Bonsoir !

A postériori, on voit bien que Sébeille a merdouillé sur certains points, a négligé des éléments qui auraient pu être peut-être déterminants (les pantalons qui séchaient à la Grand'Terre, l'aponévrose conservée dans une boîte d'allumettes, etc.) Bien sûr... Mais, à sa place, n'aurait-on pas commis aussi des erreurs ou des "négligences", pris dans le feu de l'action ? Sous un cagnard pas possible ? Face à des menteurs-ses comme les Dominici ? Face à une scène de crime déjà souillée avant son arrivée ? Etc.

La lumière pleine et entière n'est toujours pas faite + de 60 ans après et pourtant tout un tas de gens se sont penchés sur cette affaire ! (Je parle pas ici des déformateurs-trices, juste intéressé-e-s par le pognon comme William Reymond, Boutron and co ou des mythos comme Bartowsky)

Juste, Tartarin, j'aimerais connaître votre liste, d'après vous longue, des erreurs de Sébeille ?

D'avance merci !

Cordialement !
_________________
"Le savant d'aujourd'hui n'est que l'ignorant de demain"
E. RECLUS
Revenir en haut
Nicolas


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 4 602
Localisation: rhone-alpes
Masculin

MessagePosté le: 2014-08-21, 07:45    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse Répondre en citant

Mon cher Chercheur ,

Citation:
Juste, Tartarin, j'aimerais connaître votre liste, d'après vous longue, des erreurs de Sébeille ?
à ce type de question , Tartarin répond par une longue absence . Il n'a jamais la réponse , que la question . C'est un toc .


_________________
Cordialement .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24    Sujet du message: L'éclat de bois de la crosse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'Affaire Dominici-Le crime de Lurs Index du Forum -> l'Affaire Dominici ou le crime de Lurs ,60 ans après. -> La carabine . Une USm1 calibre 30 de chez ROCk OLA . Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com